Cigarette électronique : les médias nous enfument

Les prétendus dangers de l’e-cigarette et l’explosion des intoxications sont largement exagérés par des journalistes en mal de sensation et attachés à la protection du consommateur par l’État.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Cigarette électronique : les médias nous enfument

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 31 mars 2014
- A +

Par Kevin Mailly.

Une enquête publiée dans le New York Times révèle que 1 350 personnes ont été empoisonnées par des liquides utilisés dans les cigarettes électroniques. Derrière les chiffres, la réalité est pourtant bien moins effrayante.

Branle-bas de combat dans les rédactions, la cigarette électronique revient sur le devant de la scène, non pas car elle permet de sauver des centaines de milliers de fumeurs (en France, et des millions dans le monde) de leur addiction en leur procurant un substitut moins nocif que la cigarette classique, mais parce que « le liquide à la nicotine serait un poison mortel », rien de moins. Les journaux sont régulièrement en ordre de marche pour crier haro sur l’e-cigarette. Pourtant si l’on élude les effets de manches et que l’on s’attarde sur l’étude des faits, rien ne saurait provoquer un tel émoi. Nous avons ici évidemment affaire à une pignouferie de presse d’un fort beau gabarit.

Allo maman bobo

Le New York Times évoque le chiffre de 1 351 personnes intoxiquées par e-liquide sans préciser d’emblée que ces cas touchent en majorité des enfants ayant ingurgité directement le produit, en aucun cas des personnes qui l’utiliseraient dans leur cigarette électronique. C’est une différence de taille qui fait passer l’affaire de scandale sanitaire d’envergure à de simples accidents domestiques. En France, comme sur les bouteilles d’eau de javel, les flacons de liquide pour e-cigarette arborent très distinctement les logos orange de toxicité. Le journal insiste sur la multiplication des appels vers les centres antipoison aux États-Unis sans faire de lien avec l’explosion des ventes de liquide, qui mécaniquement engendre des accidents plus fréquents. En France, les flacons sont tous munis de bouchons à système protecteur pour éviter que les enfants ne puissent les ouvrir et en ingérer le contenu.

Le marché est en avance

Lorsque les premières boutiques ont ouvert leurs portes, les vendeurs ont automatiquement fait de la pédagogie et du conseil le socle de leur valeur ajoutée. Aucun d’entre eux ne vous dira que la nicotine liquide n’est pas un produit toxique. Le New York Times est volontairement provocateur quand il mentionne les doses potentiellement mortelles des produits : une cuillère à café pour un enfant et une cuillère à soupe pour un adulte (dans des concentrations non commercialisées !) suffiraient, un enfant en serait mort, et une autre personne se serait suicidée par injection de liquide. Quel scoop vraiment, quand on pense à tous les morts et suicides par empoisonnement à l’eau de javel chaque année, cela méritait bien une salve d’articles bien sentis sur la règlementation nécessaire à la bonne utilisation du produit et l’ingérence d’autorités étatiques pour protéger le consommateur contre les dangers d’un produit sur lequel il serait mal informé. Mais c’est justement le travail qu’accomplissent d’ores et déjà toutes les boutiques d’e-cigarette, qui prodiguent chaque jour les conseils nécessaires à la bonne utilisation des liquides ! Le marché n’a pas attendu la création d’une haute autorité et ne s’est pas réuni en commission pour s’auto-réguler. Les consommateurs de liquide ne sont d’ailleurs pas dupes de ce genre d’enquête très orientée car ils sont généralement très bien informés par les vendeurs et se renseignent eux-mêmes très longuement sur le fonctionnement de leur e-cigarette et la composition de leur e-liquide.

Le seul danger : l’alarmisme à outrance

Les journaux agissent en qualité de vendeurs de peur, à la recherche d’un nouveau scandale, surtout s’il peut éclabousser un secteur encore peu règlementé et qui s’enorgueillit de créer des communautés toutes satisfaites de leur acquisition. Une industrie qui rencontre le succès sans avoir été cocoonée par la puissance publique est forcément louche pour les journalistes qui sortent leur loupe de détective pour mener des enquêtes à charge et ramener les consommateurs vers les produits taxés qui vont gonfler les finances du trésor public. Le seul vrai danger vient véritablement de leurs propres méfaits, bien aidés par certains scientifiques maniant la formule pour nuire. En agitant le chiffon rouge devant les yeux de leurs lecteurs, ils découragent une part de ceux qui voudraient sauter le pas et substituer la cigarette par un produit moins nocif. La déferlante d’articles sur les soi-disant dangers de l’e-cigarette détourne les fumeurs de ce produit sans leur proposer d’alternative. Les journalistes, en associant sans cesse le produit à du poison, se rendent ainsi coupables de freiner la diminution du nombre de fumeurs en trompant ceux qui auraient pu devenir vapoteurs si on leur avait laissé le soin de s’informer en toute objectivité. Nous préférons dire à ces personnes : Ne vous laissez pas enfumer !

Voir les commentaires (28)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (28)
  • La e-cig est une telle révolution qu’a mon avis ils partent perdant et se discréditent au passage.

    • Ca me rapelle un autre article : http://vecig.fr/conseils/cigarette-electronique-jetable/ qui traite de l’enfumage de la cigarette électronique jetable alors que nous savons qu’elle est totalement inefficace, insipide et très chère comparé aux dispositifs d’aujourd’hui. A vrair dire je me demande si les medias nous enfument ou si ils se contentent de surfer sur la vague de la ecig pour attirer des visiteurs et remplir leur quota pour garder leur annonceurs. Cela dit, le nombre d' »enquetes » baclées ou de reprises d’articles anglais ou amércains me fais dire qu’en France nous sommes bien pauvres niveau informations. Je n’ose imaginer les idioties que j’ai pu lire sur un autre sujet que la cigarette électronique en pensant que le journaliste qui cite une « étude scientifique » sait de quoi il parle. Personne ne crie au complot mais pour la ecig, une obscure étude japonaise défavorable à la cigarette électronique qui sort juste avant noel ..?? c’est un peu étrange non ?

  • faut faire très attention avec les campagnes de désinformations , la nicotine demeure malgré tout un monopole des industriels du tabac qui en rendant dangereux un produit le rend encore plus attirant auprés de la jeunesse , de quoi redonner du soufle a cette industrie au USA

  • Il me semblait que c’était le propylène glycol contenu dans l’e-cigarette qui était la cause des effets néfastes. De souvenirs, le PEG sous forme de vapeur provoque des irritations des voies respiratoires supérieures ainsi que de légères irritations oculaires qui sont temporaires. La dose létale 50 orale chez le rat est très élevée de l’ordre de 34g/kg.

    • Henri: « Il me semblait que c’était le propylène glycol contenu dans l’e-cigarette qui était la cause des effets néfastes. Henri: De souvenirs, le PEG »

      PEG et PG ne sont pas la même substance, le PG (ProPylene Glycol) est utilisé comme excipient dans les vaporisateurs pour l’asthme (!), les injections et quantité d’aliments. Réputé peu dangereux même en inhalation avec beaucoup de recul.

      Il y a eu une campagne de panique sur le PG voici 4 ans et certains ont remplacé le PG par le PEG (PoLyéthylène glycol), mais ce n’est à ma connaissance plus très utilisé.

      • Non je n’ai pas confondu PG et PEG, c’était juste une erreur de frappe. Mais sinon je confirme également que le propylène glycol est peu toxique en dehors de quelques irritations. C’est toujours plus sain que la cigarette.

  • merci pour se sujet qui a le mérite de remettre les pendules dans leur contexte,oui,la vape s’est faite toute seule,sans volonté politique,sans blockbuster industriel,et qui a su rassembler une communauté de vapoteur qui savent partager leurs expérience et qui ont poussé les fabricants a plus de qualité et de sérieux sans avoir recours a une directive ou a des lois restrictives,les vapoteurs savent quoi acheter,quel produit éviter,et le font savoir. forcément,cela dérange beaucoup de monde,en particulier l’industrie du tabac,l’industrie pharmaceutique qui n’ont rien vu venir,l’industrie pharmaceutique a tout d’abord orienté la directive européenne vers la médicalisation du vaping, médicalisation rejetée par les députés,la commission européenne est revenue a la charge et a réussi a modifier le texte initial et a en faire un véritable calvaire pour le vaping car truffé de restriction injustifiées,qui,soit dit en passant,va largement profiter a l’industrie du tabac dont les modèles dépassés et inefficaces correspondent comme par magie au cahier des charges de la directive. a présent,il faut faire passer ce texte auprès de l’opinion publique, et donc profiter un maximum des articles a sensation en provenance des usa, terre natale de marlboro, comment faire une montagne avec des accidents domestiques qui,1400 cas ? en comparaison des accidents domestiques du au gaz,aux produits ménagers,et autres ne fait pas enter le vaping dans le top 50 des produits a risque, certes la nicotine pure est toxique mais elle est limitée a des doses pré-définie en Europe nettement inférieure a se qui se vends aux usa, 20mg par mg en France en taux maximum, 2% par flacon pour les dosage les plus élevés, 1 a 1.2 % pour les dosage les plus courant. bien sur,les flacons et matériel sont a tenir hors de portée des enfants et des animaux domestique, au même titre que l’alcool et les produits ménagers par précaution,mais l’eau de javel est bien plus dangereuse et n’a pas nécessité de directive a la hâte et encore moins de buzz médiatique d’une telle ampleur. qu’en est-il des accident dus aux armes a feu aux states ? des intoxications alimentaire en France ? des accidents du au gaz en Europe ? pensez a ne pas laisser vos enfants s’approcher d’un buraliste,car ce n’est pas parce que les médias n’en parlent pas que le tabac paraitra gentil face au vaping, le tabac c’est 70.000 mort ! la vape ZÉRO !

  • Bonjour,

    Un de mes amis, grand fumeur qui a arrêté grâce à la e-cigarette, m’avait prévenu. Ce produit impacte tellement de lobbies qui ont fait leur chou gras du tabac qu’il dérange. Les producteurs de cigarettes en premier temps qui voient leur corne d’abondance se tarir. Les Etats, dans un second temps, qui voient la manne des taxes sur le tabac se tarir. Tous les groupes de pression enfin, des escroclogistes aux tabacologues en passant par les fabricants de patchs et tous les médecins spécialistes, qui sont renvoyés progressivement dans l’anonymat. Bien que le tabac ne soit pas vu d’une façon identique par tout ce beau monde, tous s’accordent pour crier haro sur le baudet tant la e-cigarette dérange et nuit à leur profitable business. Pas une semaine ne se passe sans qu’une prétendue étude alarmiste ne soit portée au pinacle sans qu’un seul journaleux ne se pose la moindre question. Comme d’habitude!!! Tout ça pour de la vapeur.

    Bonne journée

  • Bravo, vous avez bien fait de pointer du doigt les dérapages des sites de news qui ont repris stupidement (comprenez : sans faire le travail de journaliste qui est la seule justification de ce métier) et amplifié des propos plus que questionnables. Il serait aussi intéressant de remonter au New York Times d’où cette rumeur est partie. Ce journal a bonne réputation. Que s’est-il passé ? Sans tomber dans la paranoïa, rappelons-nous que l’industrie du tabac est ultra puissante et a les poches profondes. Ils doivent pouvoir obtenir ce genre d’article, avec la complicité consciente ou inconsciente d’un journaliste.

    Au-dela de l’aspect désinformation, si vous voulez connaître les symptômes d’un empoisonnement à la nicotine, on en parle ici : http://www.alacigaretteelectronique.fr/blog/e-liquide-danger-animaux-domestiques-chien-n35

    • mais qu’est-ce que tu racontes.C’est pas l’industrie du tabac, on croirait lire un ecobabe perdu de greenpeace.La lutte contre la e-cig, C’EST la lutte contre le tabac.
      Si on laissait faire ces idiots ils interdiraient l’insuline au pretexte que ca se prend en shoot.
      Et dans les entreprises c’est la meme chose, la mienne vient de nous interdire les e-cig dans les locaux par principe, pour eviter tout debat.Personne ne semble entraver comment fonctionne une e-cig alors que c’est diaboliquement simple.On n’attend rien d’une cohorte de cretins.

      • paf : « C’EST la lutte contre le tabac. »

        NON, l’industrie du tabac et celle de l’anti tabac voient d’un très mauvais œil la e-cigarette. La première parce que leur modèle classique de production, la cigarette est menacé (mais ils vont s’adapter). Les deuxième se décomposent en deux camps:
        -L’industrie pharmaceutique (champix, patch) qui risquent aussi une déplétion de leurs produits en faveur de la e-cig.
        -Les pures anti-tabac qui perdent avec la e-cig un de leur principal argument: la dangerosité de la cigarette. Tous ces gens là n’ont pas arrêté de faire du lobying violent en états unis et en Europe contre la e-cigarette.
        Il n’y a qu’a lire le risible article du CNCT en lien plus bas. Je cite:

        « la fréquence observée d’arrêts de la consommation de tabac fumé parait modeste. »

        Faux selon des études australienne, le taux est très faible avec les méthodes classique mais monteraient jusqu’à 60% avec la e-cig.

        « réduire durablement sa consommation de tabac fumé, (ce qui est très difficile), ne réduit pas significativement les risques pour la santé du fumeur. »

        Collector ! 5 clope = 50 clopes ! :mrgreen:

        « va permettre à l’industrie du tabac de continuer à vendre du tabac tout en vendant des cigarettes électroniques. »

        Amalgame tabac et ses 400 substances générée par la combustion et un simple extrait contenu dans la e-cig : la nicotine qui si il elle est très addictif n’a pas prouvé d’effets extrêmement dangereux. Ce sont les goudrons, acroléines et autres joyeusetés qui sont dangereuses dans la cigarette.

        Enfin bref, comme tous les militants ce sont des enragés:
        http://www.cnct.fr/nos-actions-de-plaidoyers-90/que-peut-on-dire-sur-la-cigarette-electronique-1-106.html

        • les interets financiers sont embryonnaires dans le discours des medias qui en est encore (et tout particulierement en france) a la reaction bebete et au bruit journalistique sans sens, un truc typique et systematique pour absolument tout ce qui est nouveau.

      • Arrêtez svp de répondre à ce genre d’énergumènes ne faisant que placer leur pub pour s’attirer les bienfaits d’un bon référencement.

        Bannissez ce genre de publicités, ContrePoints.org ! Merci. C’est insupportable. Et ce sont toujours les mêmes.

  • Et encore, la TVA ils l’auraient encaissé sur n’importe quel autre achat fait avec l’argent consacré à ce petit vice. Alors qu’avec le tabac c’était jackpot : plusieurs euros par jour n’allant dans aucune poche privée.

  • les journalistes nous font bien marrer.
    Au salon ce sont des rebelles qui soutiennent leur cause au mepris des nombreux dangers.
    Au travail ce sont tous des moutons.
    Et le pire c’est qu’il moutonnent d’instinct, en prenant toujours la bonne position propre et sans risque, sans meme y reflechir.Choquer leur lectorat semble etre la pire des choses possibles.

  • Bonjour et MERCI pour enfin un article sérieux et non sensationnel sur la cigarette électronique!!! on nous raconte vraiment n’importe quoi depuis quelque temps, c’est certainement lié aux nouvelles lois en cours de vote au état unis. On peut rappeler aussi l’article relayé par la quasi totalité des médias disant que la cigarette électronique ne marchait pas en se basant sur une étude américaine de 88 utilisateurs! du grand n’importe quoi. Donc s’il vous plait, mesdames et messieurs les journalistes, essayez de vous renseigner un peu sur vos sujets plutôt que de raconter n’importe quoi…

  • J’ai une cigarette électronique que je n’utilise que quand je voyage en avion (subrepticement). Je rappelle aux lecteurs de cet article que la nicotine est liquide à la température ambiante et dans une cigarette artificielle, appelons les choses par leur nom, une petite résistance permet une infime évaporation sous forme de fines gouttelettes. Le modèle dont je dispose ne contient pas d’adjuvants et autres propylène-glycol mais de la nicotine pure imprégnant une matière solide poreuse, il n’y a pas de réservoir comme décrit dans l’article. Une petite cartouche correspond à 25 Camel (ma cigarette préférée) et il est difficile de se suicider avec cet accessoire. Reste que la nicotine est un puissant insecticide. Récupérez vos mégots de cigarette, laissez-les macérer dans de l’eau, filtrez le tout, transférez le jus brun dans un vaporisateur et vous pouvez débarrasser vos tomates et vos rosiers de tous les pucerons, si vous ètes fumeur vous aurez réalisé des économies et vous aurez récupéré une partie des taxes sur le tabac … Bon jardinage avec une clope artificielle à la bouche !

  • C’est vraiment de la pure manipulation médiatique, surtout venant des Américains qui ont peur de perdre trop d’argent avec la cigarette électronique.
    Il y a juste à voir du coté du Cannabis qu’ils ont légalisé dans le but de remplir les caisses comme ils le disent eux mêmes. C’est vraiment honteux.
    En France les tabacologues se positionnent en faveur de l’e-cigarette comme on peut le voir avec l’interview du tabacologue Monsieur Philippe Presles : http://www.top-cigarette-electronique.com/article-84991-interview-de-monsieur-philippe-p.html
    A méditer !

  • Les médias font la même chose avec le cannabis, alors pourquoi se priver avec la ecig.

  • Merci pour cet article, c’est bien ce qui m’avait semblé comprendre quand je lisais certains articles de journaux. On nous sors des chiffres mais finalement sortis de leur contexte ceux-ci n’ont plus aucun sens.

  • alors là, merci! enfin un média qui lit entre les lignes de cette propagande orchestrée par les différents lobbys contre la iclope! http://www.iclope.com/actu-cigarette-electronique,les-medias-racontent-n-importe-quoi-sur-la-cigarette-electronique,88.html

  • le lobby du tabac n’est pas à une manipulation près, mais bon la cigarette électronique est une réalité que l’on ne peut balayer d’un revers de la main.

    • Cet article est fort intéressant et un an après, une autre polémique apparait avec le Formaldéhyde!
      Cette année 2015 risque d’être une année à multiples attaques avec de soi-disant rapports d’experts sur les mal-faits de l’utilisation de la Ecig.

      Effectivement, ne nous laissons pas « Enfumer »!

  • Les médias ont compris qu’à chaque fois qu’il parle de la e-cigarette, que ce soit en bien ou en mal, le buzz est au rendez-vous. Ainsi, un grand nombre d’entre eux n’hésite pas à reprendre des articles d’autres journaux pour avoir du contenu buzzant à mettre à la une, tout cela parfois au détriment des fumeurs qui ne savent plus quoi penser. En voici un exemple:

    http://www.cigaretteelec.fr/blog/new-york-times-article-liquide-cigarette-electronique/

    Cette article met en avant le manque d’objectivité des journalistes du NY times.

  • Merci d’analyser les faits et de les mettre en question. C’est le travail que chaque journaliste devrait faire plutôt que de relayer bêtement des annonces dont les sources sont souvent douteuses. Bravo pour votre démarche http://www.smokeway.fr/content/6-qu-est-ce-que-la-cigarette-electronique

  • Hi, i read your blog from time to time and i own a similar one and i was just wondering
    if you get a lot of spam remarks? If so how do you
    prevent it, any plugin or anything you can recommend?
    I get so much lately it’s driving me insane so any help is very much appreciated.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un article de l'Institut Molinari

En dixième position dans le classement annuel des États moralisateurs de l’UE, la France multiplie les interdits sur le tabac, l’alimentation et l’alcool.

L’Institut économique Molinari publie la troisième édition[1. Cette étude a été réalisée par Christopher Snowdon. Christopher est Directeur de la division économie des modes de vie à l’Institute of Economic Affairs à Londres. Il est spécialiste des questions réglementaires liées aux modes de vie. Son travail a été réalisé en partenariat avec p... Poursuivre la lecture

cigarette électronique
0
Sauvegarder cet article

Par Guy Bentley[1. Guy Bentley est directeur de la liberté des consommateurs à la Reason Foundation, un think tank à but non lucratif défendant la liberté de pensée et le libre marché.]. Un article de Reason

L'absence de combustion est la raison principale du succès des cigarettes électroniques, dispositif qui réduit les méfaits du tabac.

Cigarette électronique VS cigarette

Bien qu'elle crée une dépendance, ce n'est pas la nicotine qui est responsable des maladies liées au tabagisme, mais le processus de combustion du tabac et d... Poursuivre la lecture

Par Jacob Sullum, depuis les États-Unis.

Les déclarations publiques du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC) ont une vue alarmiste sur l’e-cigarette, les décrivant comme une menace pour la jeunesse américaine, qui, prétendument, se mettrait à fumer de nouveau en masse après avoir essayé le vapotage et être devenu accro à la nicotine. Mais les données de la CDC nous racontent une histoire différente.

Chute du tabagisme chez les ados

Ce mois-ci, la CDC a publié les derniers résultats de son Étude nationale su... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles