Neknomination : à la santé des libéraux !

img contrepoints062 Neknomination

Le regard de René Le Honzec.

img contrepoints062 Neknomination

Nouvelle mode de consommation du net et de l’alcool, le Neknomination consiste à se filmer en train d’avaler cul sec un truc à boire plus ou moins alcoolisé. Je bois toujours mon whisky avec une modération confite de dévotion, mais le liquide d’importation non-laitière écossaise m’a désembrumé le cerveau (celtique, pourtant).

Cette  mode dévastatrice avait gagné les plus hauts responsables de notre vénéré gouvernement, et expliquait beaucoup de choses qui avaient retenu notre attention libérale ces derniers temps. Fiat lux : Hollande embrasse le Pigeon, applaudit Gattaz, paye le coup à une palanquée d’étrangers-patrons, veut libéraliser les taxis, Ayrault ressuscite le Conseil de Stratégie attractive, Mélenchon devient encore plus rouge de teint, tout ça…

Nos vénérés gouvernants nous font un énorme clin d’œil : un Neknomination de libéralisme (enfin, peut-être, pour commencer, un cocktail social-libéral), ils se shootent devant les caméras en finauds qu’ils sont, sans vouloir choquer trop une population rosie par l’effort d’assistant séculaire.

Je vous quitte, je vais célébrer ma découverte en éclusant un Lagavulin 15 ans, mais en douceur, et sans webcaméra, à la santé des libéraux !