Erreur dans les chiffres de la Sécurité Routière

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Erreur dans les chiffres de la Sécurité Routière

Publié le 9 février 2014
- A +

Un communiqué de 40 Millions d’Automobilistes.

sécurité routièreIl y a quelques heures, la Sécurité Routière lançait son communiqué de presse portant sur la stabilité du chiffre des accidents mortels sur les routes entre Janvier 2013 et Janvier 2014. Compte tenu de l’excellente année 2013, ce chiffre aurait été un signal tout de même encourageant en ce début d’année.

Cependant, il semblerait que la Sécurité Routière ait commis une erreur dans sa formule mathématique puisque Janvier 2013 s’était clôturé sur un bilan de 271 tués sur les routes et qu’en 2014, le mois de Janvier a connu une BAISSE de plus de 12% de la mortalité sur les routes avec 33 vies épargnées par rapport à 2013 (271 tués en Janvier 2013 contre 238 en Janvier 2014)

40 millions d’automobilistes tenait simplement à rétablir la vérité dans les chiffres et rendre aux automobilistes le bénéfice de l’amélioration constante des chiffres.

« Il est tout de même déconcertant d’observer qu’avec des chiffres toujours meilleurs, la Sécurité Routière soit toujours ancrée dans des perspectives d’augmentation de notre arsenal répressif ou d’abaissement des limitations de vitesse »

déclare Daniel Quéro, Président de « 40 millions d’automobilistes ».

« Manuel Valls roule à contre-sens. Que le Ministre de l’Intérieur annonce une baisse des limitations de vitesse alors même que les chiffres s’améliorent n’a aucun sens. Les Français ne le comprendraient pas et ne le pardonneraient pas. »

ajoute pierre Chasseray, Délégué Général de l’association.

Voir les commentaires (14)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (14)
  • Il ne faudrait pas non plus laisser croire que les automobilistes acceptent les limitations actuelles.

    Le simple fait qu’une forte minorité d’automobiliste/km, pour ne pas dire une majorité, a déjà perdu des points indique sans doute possible, mieux qu’un référendum, que les usagers de la route ne sont pas d’accord avec les limitations imposées. En effet, s’ils reconnaissaient la pertinence des limitations, les automobilistes les respecteraient.

    Plus il y aura de points perdus par d’honnêtes citoyens agressés par les terroristes légaux de la route, moins les limitations de vitesse seront légitimes.

  • Ne confondons pas : M. Valls, acharné à diminuer les limites de vitesse, veut en augmenter les limitations.

  • Il y a avait un article parlant du coq Chantecler… On est en plein dedans. Moins de mort sur la route? C’est grace à nous et à l’efficacité des radars!! Les milliards investis par les constructeurs pour améliorer la sécurité de leurs voitures? Un détail….

  • Rouler en voiture coûtant de plus en plus cher, on devrait surtout voir une diminution du nombre de km parcourus sur nos routes. Et à mon avis, le nombre de mort sans une mise en perspective avec le nombre de km, voire même avec d’autres paramètres, n’a pas grand sens pour conclure sur la sécurité routière en général.

    • Tout à fait d’accord. Et à défaut de pouvoir comptabiliser les km parcourus (sauf peut-être pour les poids lourds et les bus), je pense qu’il serait bon de rapprocher les accidents (sans parler des décès) des consommations de carburant (les râleurs dirons qu’il y a aussi les véhicules électriques, les cyclistes…).
      De toutes façons, les comparaisons entre mois de deux années différentes ne tiennent pas compte du nombre de jours fériés, chômés ou objets de grèves, ni des différences climatiques (hiver avec ou sans neige, etc.).

    • On peut aussi considérer que les gouvernements successifs, en sus de vouloir contrôler de plus en plus la liberté d’expression qui régnait sur internet semble vouloir limiter l’échanges de biens et des personnes, en obligeant les gens à rester cloitrer chez eux…le tout couplé à une éducation nationale faisant du nivellement toujours plus par le bas, on aboutit à une mise en esclavage de l’ensemble de la population au service d’une minorité de nantis de la république…

      Si seulement Bernadotte avait botté le cul de ce con de Napoléon au lieu de partir instaurer la démocratie en Suède…

    • c’est déjà le cas! la consommation d’essence a baissé de 10% et de diesel de 6% l’an dernier, total 7.3% de baisse des livraisons au total. Une première d’ailleurs je crois.

  • Il y a une grosse erreur de frappe , c’est l’Insécurité routière …… qui ment en permanence et nous prend pour des débiles.

    Un simple exemple : la distance unique de freinage qui dépend de plusieurs paramètres

    Comparer les résultats du même mois de plusieurs années … qui, déjà, n’ont pas la même météo.

    Les exemples abondent de contre-vérités permanentes cautionnés par l’incontournable Madame Perrichon.

    La – men – ta – ble

    Il faut réécrire le code

    Oui à la juste vitesse

  • Oui à la vitesse Ajustée… Voir la baisse flagrante de la mortalité sur les autoroute texane, ou la limitation de vitesse est régulée selon le trafic…

  • Qu’on soit pour ou contre les limitations de vitesse ou les radars, il faudrait quand même dire que l’échantillon mensuel n’est pas statistiquement significatif et que donc outre le fait de se payer notre tête, on participe fortement à l’abrutissement général.

  • Si le conducteur était moins terrorisé par le risque de perte de points à cause des radars il pourrait être plus attentif à ce qui se passe sur la route et il y aurait encore moins d’accidents! ( d’autres pays plus pragmatiques que nous , comme l’Angleterre, en ont fait la démonstration qu’il faut diminuer le nombre de radars).C’est la double peine car nos impôts servent à payer une police qui nous punit stupidement au lieu de nous protéger des organisations mafieuses . Pour baisser ( encore ) le nombre d’accident et baisser le nombre de cambriolage il est urgent de supprimer la quasi totalité de ces radars.

    • on peut critiquer les radars pompent à fric et tout l’arbitraire qu’il y a derrière …. mais enfin voila un domaine ou la France a réussie … et non vous êtes encore la à marronner, à dévaloriser …

  • une seule solution pour se défendre contre le racket de l’état contre les automobilistes
    utilisons les élections pour sanctionner les inventeurs de taxes carbone ,écotaxes de radars en tout genres dans la mesure ou ce n’est pas fait pour la sécurité ,mais bien pour ponctionner les automobilistes qui travaillent encore
    on doit aussi signer les pétitions en masse pour faire reculer leur débilités

  • @ Pierre
    Oui la France a réussi mais ce n’est pas grâce aux radars. La baisse des accidents a commencé avant la politique radars et elle se poursuit malgré les radars.C’est une  » astuce  » des politiques de faire croire qu’ils sont à l’origine de cette baisse.Le fait que les deux événements ( baisse accidents et augmentation radars) ne prouve pas qu’il y a rapport de cause à effet.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Pascal Salin.

Il y a eu des époques dans le passé où d’importants efforts étaient consentis pour faciliter l’utilisation des automobiles. Il y a quelques décennies on a ainsi construit beaucoup d’autoroutes et favorisé la circulation des voitures en ville, par exemple sur les quais de Seine à Paris.

Mais nous sommes maintenant confrontés à une situation totalement inverse : il existe beaucoup de lobbies plaidant pour la limitation ou même l'interdiction de la circulation des voitures. C’est ainsi que le gouvernement diminue... Poursuivre la lecture

Par Alain Bonnafous.

Ce qui a été effacé des 150 propositions de la Convention citoyenne pour le climat enlève quelques lignes pourtant bien faites pour juger convenablement les choses ; comme dans une caricature dont on effacerait les traits les plus propices à une identification du sujet. Tout en souscrivant largement à tout ce qui a été publié par Contrepoints sur cette Convention, je regrette presque ces coups de gomme.

Les 28 heures étaient si attrayantes…

Mon premier regret concerne évidemment le choix des citoyens qui, pa... Poursuivre la lecture

Par Alain Astouric.

Croyez-moi ou pas mais j’ai connu une époque où conduire était un plaisir.

Depuis que les autorités ont trouvé plus intelligent et surtout plus facile de multiplier les radars plutôt que verbaliser les fainéants qui se croient seuls et « oublient » le clignotant ;

depuis que je dois dépenser presque autant d’énergie à deviner la vitesse à laquelle j’ai le droit de rouler qu’il n’en faut pour surveiller la route ;

depuis qu’il existe des limitations impossibles à respecter, surtout quand un poids... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles