Dieudonné se prend une quenelle

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Dieudonné (Crédits : Alexandre Hervaud, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dieudonné se prend une quenelle

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 2 février 2014
- A +

Par Stéphane Montabert, depuis Renens, Suisse.

Je n’aurais pas cru devoir revenir sur « l’affaire Dieudonné » mais celle-ci prend désormais une nouvelle tournure avec la perquisition du domicile de l’intéressé.

Maison Dieudonné
L’humble masure de l’humoriste sans le sou, au Mesnil.

 

Selon le parquet de Paris, les perquisitions s’inscrivent dans le cadre d’une enquête préliminaire pour organisation frauduleuse d’insolvabilité, blanchiment d’argent et abus de biens sociaux :

[Parmi les différentes enquêtes qui le visent], les enquêteurs veulent se pencher sur son patrimoine et des mouvements de fonds, notamment plus de 400.000 euros expédiés au Cameroun depuis 2009, alors que le polémiste n’avait acquitté le montant d’aucune de ses amendes début janvier.

L’enquête pourrait aussi porter sur les conditions dans lesquelles la boîte de production gérée par sa compagne, Noémie Montagne, a racheté pour 550.000 euros une propriété de Dieudonné, mise aux enchères publiques forcées en raison d’une dette fiscale de près de 900.000 euros.

La justice cherche également à déterminer dans quelle mesure les appels lancés par Dieudonné pour payer ses diverses amendes sont liées à ses condamnations pour propos antisémites.

Selon les premiers résultats de l’enquête cités par RTL, la police aurait retrouvé pour 650.000 euros au domicile de l’individu – le « produit de la billetterie », selon son avocat. Ainsi que 15.000 dollars qu’on imagine liés à la vente de billets à des touristes américains de passage…

Le premier volet de l’affaire Dieudonné avait trait à la liberté d’expression. L’humoriste avait inventé la « quenelle », un geste antisémite qu’il se bornait à décrire comme anti-système ; clamer autre chose aurait pu l’envoyer en prison, puisqu’en France la liberté d’expression en est réduite à cela. Ses nombreux fans avaient bien entendu lu entre les lignes et s’en donnaient à cœur-joie. Malgré tout, plaidais-je, il ne fallait pas museler le bonhomme, non seulement parce que la censure le faisait passer pour une victime mais surtout parce que seul le débat permet la confrontation des idées.

Évidemment, la France socialiste de MM. Hollande et Valls et leurs amis du CRIJF et de la LICRA ne pouvaient s’en contenter. Dieudonné fut donc préventivement privé de spectacle un peu partout, un interdit professionnel comme dans les États totalitaires, selon des principes juridiques totalement tirés par les cheveux. Nous sommes depuis passés à l’étape suivante, le procès politique. Les perquisitions chez Dieudonné n’ont pas d’autre but que de le jeter promptement en prison après l’avoir ruiné et humilié. Peut-être pourra-ton assister à une rédemption en public en échange d’une modeste réduction de peine, selon le principe des procès staliniens ?

On me rétorquera que les lois sont faites pour être respectées, que l’insolvabilité de l’humoriste a tout de la manœuvre financière destinée à frauder le fisc et la justice. Tout cela est probablement exact mais foin d’hypocrisie : ces arguments sont hors-sujet.

Dieudonné a été inquiété, poursuivi et perquisitionné parce qu’il a osé défier le pouvoir en place, et rien d’autre. De « trublion » à « ennemi du peuple » la nuance est ténue. Le premier provoquera des rires gênés lorsqu’il est invité sur un plateau de télévision, le second une descente de police et un contrôle fiscal.

Aurait-il eu droit à l’examen de ses transactions financières avec le Cameroun s’il avait pratiqué un humour, disons, plus convenu ? S’il n’avait pas raillé Manuel Valls ? La réponse est évidemment non. Dieudonné subsistait sous le radar médiatique depuis des années et menait sa barque antisémite avec une certaine réussite tant qu’il ne dérangeait pas trop. Le succès de la quenelle le fit ironiquement passer à un stade supérieur de visibilité où l’irritation qu’il suscitait n’était soudainement plus tolérable ; l’humoriste en paye aujourd’hui le prix. Il ne sera pas le dernier.

Le gouvernement français et sa justice ont clairement annoncé la couleur. Les déviants seront traqués, impitoyablement, bien au-delà des griefs qu’on leur reproche. C’est le grand retour de la guérilla fiscale tellement appréciée de François Mitterrand, un autre socialiste, et ce n’est pas un hasard. Le même schéma de pensée se retrouve jusqu’en Amérique. Bien entendu, la diligence de la justice est à géométrie variable : où sont les perquisitions dans l’affaire Fabius ? Où sont les condamnations dans l’affaire Cahuzac ?

Dieudonné, par maladresse, a oublié que pour se moquer de l’État français il faut être parfaitement en règle. Mais l’eut-il été qu’il aurait été coincé quand même, cela aurait juste pris plus de temps. Le système légal français est tellement complexe que chaque habitant du pays a forcément enfreint au moins une loi. Nul ne saurait être perpétuellement irréprochable ; il suffit juste de surveiller ceux qui sont dans le collimateur, ou leurs proches, et de lancer la machine au moment opportun. La « justice » ne pouvant inquiéter tout le monde, le mode d’action sera réservé aux déviants avec qui le pouvoir a maille à partir. En guise de conclusion me reviennent les mots de Hunter S. Thompson :

« Dans une société bloquée où tout le monde est coupable, le seul crime est de se faire prendre. »


Sur le web.

Avertissement de modération : Les commentaires à caractère raciste ou antisémite ne sont pas tolérés sur Contrepoints et déclencheront des bannissements.

Voir les commentaires (86)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (86)
  • Oui, il y a du vrai là dedans.
    Je me suis toujours demandé si la dfefiance des gens vis à vis des forces de police ne venait pas de leur possibilité de TOUJOURS pouvoir trouver un truc à vous reprocher .

    QUoique la dernière fois le pandore n’a rien trouvé d’autre à me dire que je devrais mieux ranger ma boîte à gant….J’ai juste osé une timide protestation…on ne sait jamais..

  • Pas un mot sur son antisémitisme. Sur cette affaire qui sort de la liberté d’expression. La honte et le mépris doit aller vers dieu donné. L’état a agi et que n’aurai t’on dit si comme les années précédentes, on l’avait laissé intervenir; faire ses meetings antisémites partout en France, nier le génocide, la shoah. Car aujourd’hui les jeunes de 15 ans embrigadé pour le jihad s’inspirent d’un antisémitisme qu’on trouve à la fois sur internet et dans l’espace public.

    • Mouais … la propagande d’état, ça va bien 5 minutes, hein ? Vous n’êtes pas obligé de la répéter comme un perroquet. Vous connaissez le spectacle incriminé, vous l’avez vu ? il vous a dérangé ?
      Dieudonné est antisémite et négationniste ? Peut-être, j’en sais rien. Mais quand bien même, ça ne justifie pas une répression qu’il faut bien appeler politique. Si ça vous dérange, aller manifester devant chez lui, devant ses spectacles, dénoncer ses propos en public et privé. Ce sera bien plus utile.

    • La commandite de crime ou de délits ne relève pas de la liberté d’expression. Il ne devrait y avoir aucune exception à cela, et les textes criminalisant tel ou tel sujet, sont contraires à la constitution.

    • Relisez l’article, et vous verrez que l’on parle de son antisémitisme latent….

    • S exprimer comme il le désire est son droit le plus strict

      • Ah non shj, Dieudonné ne devrait pas pouvoir s’exprimer « comme il désire ». Si il désire causer négationnisme chez moi, je le virerai à grands coups de pied dans le derche. Ce monsieur a le droit de dire ce qu’il veut chez lui, mais si il raconte des conneries, il ne faut pas qu’il se plaigne des conséquences, et notamment de l’ostracisme qu’il aura mérité.

        • Ben justement, en terme de droit de propriété, Dieudonné s’exprime chez lui. C’est pour ça qu’il est aujourd’hui la victime dans cette affaire et que les agresseurs sont l’Etat français, le CRIF etc.

          Inversement, s’il avait pris un mégaphone pour aller balancer ses sketchs à la sortie d’une synagogue, là ce seraitdifférent, c’est lui qui serait en faute

          • Yann9_2 : précisément, qu’il fasse des spectacles ne me pose pas de problème. Le problème, c’est bel et bien les actes que ses séides vont faire après ses spectacles. Lui est intelligent, il sait très bien ce qu’il fait : il légitime la haine des crétins qui forment l’essentiel de son public, et ça ne semble pas le déranger, tant qu’ils lui filent du fric.

            • Et donc ?
              La seule conclusion est que si les « spectateurs » agressent quelqu’un c’est eux et eux seuls les responsables et ils doivent être punis (et d’ailleurs la punition ne doit pas dépendre de qui est la victime, juive, noire, musulmane, riche, libérale ou autre… ).
              Pas besoin d’aller chercher plus loin et surtout pas besoin de faire d’un « humoriste » pas vraiment drôle une victime expiatoire et donc par conséquent une icône pour ceux dont les idées déplaisent.

            • Le problème c’est qu’on parle beaucoup de « troubles » etc. mais que les pogroms, ratonnades et autres violentes agressions anti-truc ou bidule sont finalement plus que très rares dans notre pays. Donc si on restait dans le cadre que je viens de mentionner, on devrait effectivement laisser des gens qu’on n’aime pas dire des choses qui nous déplaisent… Skandalllllllleeeee !!

            • http://jssnews.com/2014/02/02/quand-dieudonne-virait-588-00-euros-a-noemie-montagne-pour-se-rendre-insolvable/

              Je ne vois pas pourquoi on devrait plaindre un type qui s’achète un navire de plaisance pour 68 000 euros.

    • Ceci n’est même pas une question de loi, c’est une question politique. Dieudonné est le fusible surchauffé de la « haine raciale », celui de l’incompatibilité entre « politique d’immigration musulmane » et de sa « gestion sociale » . C’est une image comme dans: « Lehmann Brother était le fusible de la fraude systémique à l’inflation fractionnaire du crédit bancaire ». Quand un fusible pète à la cave, vaudrait mieux chercher les causes en amont au lieu de relever l’ampérage de la sécurité, je trouve. Valls risque de mettre le feu à la maison.

      • Tu projettes des schémas préfabriqués sur une réalité qui n’a que peu à voir.

        Si tu prends le temps d’examiner les choses, tu verras que Dieudonné ramène dans le giron du patriotisme français des jeunes qui jusque là se pensaient en opposition à la France. Il est un acteur majeur (mais pas le seul) d’une révolte patriotique qui monte et qui inquiète à juste titre la caste politique.

    • La liberté d »expression devrait être sacré et inaliénable. Les « jihadistes » n’ont pas attendu Dieudonné pour sortir leur bêtises. Aux US ont peut tout dire et écrire et que je sache le 4ième reich ne s’est pas installé à washington…

    • « cette affaire qui sort de la liberté d’expression » !! Certainement pas, elle est l’Affaire de liberté d’expression par excellence. Car ne vous en déplaise « faire ses meetings antisémites partout en France, nier le génocide, la shoah » c’est ça la liberté d’expression.

      J’irais même plus loin : l’enjeu de la liberté d’expression est là et nul part ailleurs.

      Défendre la liberté d’expression n’a de sens que pour l’expression qui dérange.

  • Quel branque ce Dieudonné ,au lieu de se leurrer de « qui a le pouvoir » dans la porcherie socialiste ;qu’il faudrait être dingue pour avoir envie de s’y intégrer , faute de débouchés ..LOL

  • Cet article est honteux.
    Le CRIF et la LICRA ne sont politiques et s’entendent très bien avec la droite / centre républicaine car ce sont des associations anti raciste ou représentative de Français.
    C’est dingue, vous continuez a défendre mbala mbala jusqu’au bout !
    « Tout le monde est coupable » ?!?!
    Est ce que le Français moyen a 600 000 euros en espèces chez lui ?
    Regrette un génocide ?
    S’associe avec un tueur qui torture comme Fofana et réclame sa libération ?
    La liberté d’expression ok , mais cela ne donne pas une carte blanche pour tout dire ou tout faire.
    Je suis très déçu de contrepoints : si ils ne rejette pas votre article on va être nombreux a quitter ce média qui vire a l’extrémisme.

    • Je crois que vous n’avez pas compris le sens de l’article, qui dénonce le fait que certains délinquants ou fraudeurs soient protégés du pouvoir dès lors que leur ligne de pensée est la bonne. Quant à dire que Contrepoints est un site extrémiste, voilà qui me fait doucement rire….Après, je peux comprendre que vous souhaitiez interdire l’expression d’idées qui vous dérangent, mais ceci n’empêchera pour autant les mêmes idées d’être véhiculées par d’autres moyens. En un mot, la censure ne résout rien. Quant à Dieudonné, il aurait du faire l’objet de perquisitions depuis bien longtemps. Je n’imagine pas un seul instant que l’administration fiscale ou le ministère de l’intérieur ne se doutaient de rien quant à ses petites magouilles… Le fait que Dieudonné ne soit poursuivi que maintenant en dit long sur l’état de deliquiscence de nos administrations et de l’indépendance de ces dernières, et c’est bien là ou le bât blesse….

    • « La liberté d’expression ok , mais cela ne donne pas une carte blanche pour tout dire ou tout faire. »
      Ce qui implique, un « juge de la pensée » et donc de la subjectivité …

      Non vraiment, le seul truc valable c’est:
      -« Les arabes, les juifs, les blancs, les jaunes sont des c*****ard , des profiteurs des … » : pas de probleme –> liberté d’expression.
      -« Incitation à la ratonnade, juifonade , …  » : ce n’est pas de la liberté d’expression, mais de l’appel à l’agression –> Condamnation / interdiction.

    • Les membres de la LICA, ancêtre de la LICRA, ont maintes fois prouvé que l’on pouvait être antiraciste et devenir un fan hardcore de l’hitlérisme. Leurs successeurs ne font pas exception.

      Comme quoi, les socialistes s’accomodent de tous les régimes politiques.

    • « C’est dingue, vous continuez a défendre mbala mbala jusqu’au bout ! »

      Voilà, défendre la liberté d’expression, c’est défendre les salauds, les négationnistes, les racistes…
      Défendre la vie privée, c’est défendre les terroristes, les pédophiles…
      Défendre le droit de propriété, c’est défendre l’exploitation…
      Défendre la liberté de croire, c’est défendre les fanatiques…
      Défendre le droit à la vie et donc le droit à la légitime défense, c’est défendre les tueurs de masse…

      C’est une certitude : on vit tellement mieux en Corée du Nord, en URSS, en Iran ou encore en Allemagne nazie où ces libertés sont suspendues…

      « Est ce que le Français moyen a 600 000 euros en espèces chez lui ? »

      C’est donc un crime que d’avoir de l’argent chez soi… Le socialisme a bien progressé, à ce que je vois…

      « Je suis très déçu de contrepoints : si ils ne rejette pas votre article on va être nombreux a quitter ce média qui vire a l’extrémisme. »

      Dieudonné est un con, cependant, cela ne signifie pas qu’il faille supprimer la liberté d’expression. On ne va pas sanctionner la majorité des gens parce qu’une minorité est conne. De plus, l’expression est un supporte nécessaire dans un état de droit. Interdire l’expression signifie que vous êtes interdit de l’utiliser pour votre défense dans un tribunal.
      Dans un pays libre, les cons, les idiots, les vicieux, vous êtes toujours libre de les éviter.

      Maintenant, si votre finalité est d’interdire les cons, les idiots et les vicieux et de réaliser de vastes programmes qui n’ont rien à voir, de loin ou de près, avec le libéralisme, c’est que vous n’avez pas grand chose à faire sur un média libéral… 🙂

      Sinon, je rappelle que les régimes antisémites n’étaient pas vraiment ce qu’on peut appeler de fervents défenseurs de la liberté d’expression…

    • « mais cela ne donne pas une carte blanche »
      Dans le cas de Diabledamné peut on encore parler de carte « blanche »….?
      je ne fais qu’utiliser mon libre droit d’expression puisqu’on peut tout dire et tout écrire selon certains!
      même que ce gros numide à l’humour lamentable n’est qu’un pantin avide de pognon dont les spectateurs ont le QI d’une huitre avariée.

    • Je suis juif et globalement pro-Israël. Vous devinerez que je n’apprécie pas vraiment Dieudonné, que je continuerai à appeler de son nom de scène pour ne pas imiter Jean-Marie Le Pen qui se plaisait, pour une raison facile à deviner, à appeler Patrick Bruel « Monsieur Benguigui ».

      Ce que vous écrivez là est d’une stupidité confondante. La liberté reste la liberté en toutes circonstances, et si nous ne faisons pas d’exception pour le communistes et les nazis, nous n’en ferons pas pour un bouffon de pacotille qui a trouvé un public qui apprécie que l’on se moque de massacres et de massacrés. Ce public est par ailleurs pire que lui, car lui, au moins, est payé pour ça.

      je tiens à dire que des gens qui écrivent ce genre de bêtises, Contrepoints n’en a pas besoin, et que si nous perdons votre soutien, tant mieux.

      Revenez quand vous aurez compris.

    • ben si la liberté d’expression ça donne justement comme son nom l’indique la possibilité de tout dire sinon ça s’appellerai la « possibilité d’expression » ou « l’expression sous conditions »…
      Le « faire » c’est bien entendu totalement autre chose mais totalement hors sujet…

    • Je plussois globalement l’ensemble des réponses suscitées par votre post lamentable.

      Penser qu’il y a parmi les lecteurs de Contrepoints des gens comme vous qui voudraient restreindre la liberté d’expression des autres à ce qui ne les dérange pas… Franchement ça me dérange. Pour ainsi dire, vous me salissez de votre présence virtuelle.

      Donc, s’il vous plait mettez à exécution votre menace de « quitter ce media qui vire à l’extrémisme ». Merci

    • Je suis très déçu par votre attitude , cher Chemla.
      Si vous aimez la liberté d’expression, aimez la surtout quand elle exprime ce avec quoi vous n’êtes pas d’accord. Sinon, votre support pour la liberté d’expression ce n’est que du boniment

  • David Chemla, dommage que vous soyez emporté par votre dogmatisme. Ouvrez les yeux, vous verrez que vous aurez faux sur toute la ligne.

    Ou alors, attaquez-vous à Muriel Robin qui fait une analogie entre un noir et un singe dans un sketch. Ou alors, attaquez-vous à Alain Finkielkraut qui fait du révisionnisme (devrais-je dire négationnisme ?) en prétendant que l’esclavagisme des noirs n’est pas un génocide.

    Ou alors, peut-être que vous êtes adepte du deux poids deux mesures ? Ce qui ne m’étonnerait guère.

    • Ce qui m ‘ étonne est la naîveté de Dieudonné !
      Quand on bâtit son insolvabilité , il faut y mettre un minimum
      d ‘ astuce … et surtout pas enterrer du liquide sous la plate-bande
      de carotte ou derrière la cheminée ! Les enquêteurs sont des
      emmerdeurs mais loin d ‘ être cons !
      Alors s ‘ ériger en opposant et se faire poisser comme un bleu
      montre que le bonhomme , s ‘ il est  » rigolo  » , manque
      de discernement et/ou est très mal conseillé.
      ( et je sais de quoi je parle … )

    • Ben non, c’est pas un génocide. Les trafiquants d’esclaves et les négriers ne visaient pas l’extermination de ceux qui faisaient vivre leur ignoble commerce. Les mots veulent dire des choses. Le seul cas où l’on pourrait parler de génocide, c’est la traite vers la Turquie où on châtrait les malheureux pour les vendre dans les harems.
      Faut-il redire que l’esclavage est une chose ignoble, simplement que le terme de génocide ne s’y applique pas.

      • Traite non vers la Turquie mais par les arabes et vers l’Arabie. Et commencée par les Abassides (Bagdad).
        L’un de ses noms est d’ailleurs la traite arabe.

        Les Ottomans eux ont prélevés lors de leurs différentes incursions 3 millions d’esclaves en Europe Centrale et dans les balkans.

        Soyons précis.
        http://www.herodote.net/622_au_XXe_siecle-synthese-12.php

      • Et dans la traite Arabe on fabriquait systématiquement des eunuques, c’est pour cela qu’à l’inverse de la traite Européenne Les principaux ateliers de castration se trouvaient à Zanzibar.
        Vous oubliez aussi que lors de la traversée du désert enchaînés dans les caravanes de commerçants, beaucoup de captifs mourraient.

        Lorsqu’on aborde des sujets comme ceux-ci il faut aller aux sources des historiens et rester précis.

      • Les nord africains châtraient leurs esclaves noirs.

  • UDC, que demander de plus…

    • udc = union des démocrates du centre…
      vous n’aimez pas les démocrates ? les centristes vous ont piqué votre pain au chocolat pendant la récréation ?
      on doit juger une opinion sur ce qu’elle exprime, pas sur qui l’émet.

      • C’était déjà moyennement libéral du temps de Blocher vous savez.

        • je ne connais pas forcément l’UDC dans tous ses détails, je n’ai pas le passeport rouge. mais je suis frontalier depuis maintenant 14 ans, et je trouve que l’UDC est le parti en suisse le plus libéral et le plus tourné vers l’économie, l’indépendance nationale de la suisse et du libre arbitre du citoyen suisse.
          et il me semble que blocher est toujours là, non ?

          • Oui.
            Maintenant l’UDC est un parti populiste comme tant d’autres. Vous savez ceux qui vous racontent ce que vous voulez entendre.

  • « Dieudonné, par maladresse, a oublié que pour se moquer de l’État français il faut être parfaitement en règle. »

    Et même, si l’on est parfaitement en règle, l’Etat français inventera bien quelque chose…

  • Pffff la quenelle un geste antisémite: mais c’est n’importe quoi!

  • Tout le monde devrait se rappeler que les plus criminelles dictatures sont le plus souvent venues de partis se réclamant du socialisme ou du communisme . ET aujourd’hui Les Français en prennent conscience progressivement en constatant les agissements de mr Valls .

  • En parlant de nuance, ne faudrait-il pas plutôt parler « d’ennemi de l’état », en lieu et place « d’ennemi du peuple »?

    Je vais me faire modérer mais bon, pour moi, l’ennemi du peuple serait plutôt l’état.

  • Si il y a des spécialistes du droit, quelqu’un pourrait-il expliquer ce qu’est « l’organisation frauduleuse d’insolvabilité ».

    Je ne vois pas en quoi organiser son insolvabilité est répréhensible (on est sensé être libre), donc la nuance est dans « frauduleux », ceci dit, qq chose qui est frauduleux est déja répréhensible, donc pourquoi créer un délit dont les critères sont déja gérés par d’autres lois.

    • C est quand toi ou ta societe a des dettes, et tu organise ta comptabilite afin que tu ne les payent , tu fais semblant de ne pas avoir d argent
      Pour une societe cela s appele abus de bien social, fraude fical….
      Lis mon autre post
      Salutations
      Marc

    • Quand on est libre, on est censé être responsable et s’acquitter de ses engagements envers les autres, fussent-ils désagréables. Je me demande d’ailleurs dans quelle mesure organiser son insolvabilité n’est pas en lui-même un rejet de ses responsabilités, à moins bien sûr qu’il ne s’agisse d’un acte gratuit.

      • Étant donné que l’argent que doit Dieudonné résulte uniquement de condamnations qu’il a eu pour avoir, selon certains, abusé de la liberté d’expression, je ne vois pas en quoi on peut comparer ça à un engagement qu’il aurait pris et devrait respecter.

        Une loi n’oblige que si elle est juste. Donc pour moi Dieudonné n’est pas plus moralement engagé par ces condamnations que ne le serait un juif en 1941 par une lettre lui enjoignant de prendre le train pour la déportation.

        • Bravo pour ce commentaire, le parallèle est très juste, puisqu’on tient tant à le faire passer pour un antisémite 🙂

        • Yann9_2 : vous savez très bien que les Juifs déportés n’ont pas reçu de lettre, mais une visite de la police ou de la gendarmerie à cinq heures du matin. Le parallèle est plus qu’excessif : personne ne cherche la mort de Dieudonné (car si elle en soulagerait certains, elle priverait les autres d’un motif de gesticulations).

          Par ailleurs, si seules les lois justes vous obligent, j’imagine que vous ne payez pas vos impôts ?

          • @Benjamin Guyot
            les nazis non plus ne cherchaient pas la mort des juifs, au départ. Ils ont finit par adopter la « solution finale » après en avoir essayé d’autres, comme l’expulsion ou la ghettoïsation. Il est clair qu’on peut mettre un DD en tôle, ou même cent. Si ils sont 10 000 ça devient un problème, à 100 000 vous pouvez encore tolérer un foyer dans le 93 ; quand on commence à compter en million et que vous les faites tellement chier (sous l’hypothèse qu’ils sont très méchants, évidemment) que ça devient un « problème insoluble » … qui trouve sa « solution » comme la Vendée en 93 (93 : coïncidence qui rigolote n’était le sérieux du sujet)

            • P : que les Nazis ne cherchaient pas la mort des Juifs, c’est un peu rapide. Il y a toujours eu plusieurs courants dans le parti nazi, comme dans tout parti. Or, la conquête dans un premier temps de la Pologne, et dans un second temps, le rêve de la conquête du monde a éliminé la possibilité d’une expulsion des Juifs (une fois pillés, s’entend), et dans la mesure où la conversion (au sens large) était impossible par la nature racialiste de l’antisémitisme nazi, ne restait plus que l’extermination. C’est, comme le dit Hilberg, l’aboutissement d’un processus, un processus dont l’aboutissement était évident une fois qu’il lui fut permis d’aller jusqu’au bout.

              Par ailleurs, qu’entendez-vous par « DD » ? Je suis fort curieux de ce que cache cette abréviation.

      • Bonsoir
        Tout a fait en accord avec l opinion de MichelO
        Je dirais en toute simplicite que selon moi Monsieur Nbala Bala
        A beaucoup de talents entant humoriste, il est devenu un instrument politique, il risque de payer chere la facture comme Bernard Tapie est tant d autres…
        Apres les elections, il sera probablement en prison
        Plus personne ne parlera de lui
        C est de l enfumage, je vis loin de la France, entant observarteur, je m apercois que en France il n’y a pas de debat sur l euro,lechomage , des vrais problemes de la vie de millions de Francais en difficultes
        Debat principal : Mariage pour tous ! manif pour tous ! Et Dieudonee ! Ivg! Mais en sen F…

        Ivg .? Madame Veill a regler le probleme depuis longtemps

        C est pour cela que j ai quittes la France ..
        Avec tristesse s observe ce qui se passe
        Cordialement a vous tous

    • Merci @Marc et @MichelO

  • Quand il vous répond que l’argent saisi dans les coffres de son entreprise, domiciliée chez lui, constitue la recette de ses spectacles récents, pourquoi voulez vous qu’il l’enterre ?
    Dans sa dernière vidéo, égal à lui-même, aucun appel à la haine. Il continue sereinement à dézinguer le ministre de l’intérieur. Sa réponse, consistant à ironiser sur les actions que l’on lui intente, continue d’engranger plus de soutien, plus de ferveur. Qui peut se targuer de connaître le dossier sur le bout des doigts, parmi ses détracteurs ? Ils creusent un peu plus, à chaque nouvelle tentative de démolition, le tombeau de ce système pourri, dont l’essoufflement trahi sa peine à maintenir la cohésion de son totalitarisme.

    • Pour moi ce nest pas un hazard qu on parle delui autant depuis decembres
      C est dans l interets Pour le FN et l Ump de casser la baraque du PS
      Le Pen parrain de sa file,
      Les elections bientot…

  • J esperes pour lui que sa comtapilite est irreprochable
    Bernard Tapie, Coluche ont voulut faire aussi de la politique
    Des elections aprochent
    L Etat est tres en colere
    Et on gagne difficilement avec un Etat
    Si il a frauder le fisc , il va vite aller en prison
    600 000 euros en liqide c est beaucoup surtout qu il se preparer a partir au Cameroun 🙂

  • Et en plus il dit avoir de bon Avocats
    Un bon avocat c est celui qui connait bien la Loi
    Un tres bon celui qui connait le Juge
    Pour avoir bien connu le systeme Juridique Francai
    c’est l Etat qui choisira celui qui va le mieux lui convenir 🙂
    Pour moi il est mal partit

  • Ce qui est rigolo avec cette histoire de quenelle tient dans votre phrase « L’humoriste avait inventé la « quenelle », un geste antisémite qu’il se bornait à décrire comme anti-système »

    Si l’auteur même du geste ne dit pas que c’est antisémite, si les usagers du geste ne le disent pas, alors comment même penser que ça l’est ? On a ici un paradoxe fort intéressant : les adversaires de Dieudonné interprètent ce qu’il fait et prétendent connaitre le fond de sa pensée. Savoir mieux que lui ce qu’il pense. Et que pensent les gens qui l’apprécient.

    Et tout ça pour s’aligner avec l’oppression d’État, la négation de liberté, d’expression comme du reste ? D’autant qu’il me semble que résister à l’oppression fiscale d’un État qui ne nous a jamais demandé de « consentement à l’impôt » et se sert souvent de notre argent pour aller contre notre volonté et la changer (crime de tyrannie suprême d’après Jefferson) n’est pas à proprement parler quelque chose qui choque dans une vision libérale.

    Je ne dis pas que ça me surprend, tant chez les socialistes que chez les « anti-sionistes de combat » qui reprennent le geste avec parfois de réels visées anti-sémites. Mais chez des libéraux… ??? Diantre.

    • La quenelle était autant qu’on sache un geste ´ anti système´ jusqu’au jour ou un de ces innombrables professionnels de l’indignation et rentiers de la discrimination écrive dans le Huffington post qu’il y voyait un scandaleux ´salut nazi inversé ´ Le troupeau des belles âmes, intellectuels, presse et surtout politiciens s’est instantanément précipité sur cette interprétation et ouvert le bal de la curée.

    • Franz :

      « Si l’auteur même du geste ne dit pas que c’est antisémite, si les usagers du geste ne le disent pas, alors comment même penser que ça l’est ? On a ici un paradoxe fort intéressant : les adversaires de Dieudonné interprètent ce qu’il fait et prétendent connaitre le fond de sa pensée. Savoir mieux que lui ce qu’il pense. Et que pensent les gens qui l’apprécient. »

      Toutafé, et là c’est le drame… On se rend compte que beaucoup de libéraux de pacotilles sont exactement comme les constructivistes qu’ils croient opposer. Ils savent mieux que les autres ce qui est bon pour eux. J’aimerai pas être à la place de ces libéraux de salon, qui s’accommodent de ce qui leur plaît dans la philosophie libérale (souvent le côté business libre) et sont schizophrènes sur les autres sujets.

      « Et tout ça pour s’aligner avec l’oppression d’État, la négation de liberté, d’expression comme du reste ? D’autant qu’il me semble que résister à l’oppression fiscale d’un État qui ne nous a jamais demandé de « consentement à l’impôt » et se sert souvent de notre argent pour aller contre notre volonté et la changer (crime de tyrannie suprême d’après Jefferson) n’est pas à proprement parler quelque chose qui choque dans une vision libérale. »

      Encore un très bon point, soudain, face à leur propre constructivisme non assumé, certains libéraux ne dénoncent plus l’argent obtenu par la coercition de l’Etat quand il s’agit de Dieudonné, encore un très bel exemple de schizophrénie, ou de principe à géométrie variable.

      2 poids 2 mesures comme on dit hein…

  • facebook_gregory.aharfi
    2 février 2014 at 19 h 54 min

    « Dieudonné a été inquiété, poursuivi et perquisitionné parce qu’il a osé défier le pouvoir en place, et rien d’autre.  »

    Vous etes un malade mental. Il n’y a pas d’autre terme pour défendre un raciste condamné 12 fois et qui n’a pas payé une seule de ses amendes alors qu’il a un patrimoine estimé à plusieurs millions d’euros.

    Ca faisait des mois qu’une perquisition lui pendait au nez, ses créanciens ayant porté plainte des dizaines de fois pour non-paiement des amendes ! Vous devriez plutot vous plaindre de la lenteur de la justice française… on pourrait meme dire que si on l’avait fait payé plus tot, il n’aurait plus eu les moyens de mener son petit show de nazillon aussi longtemps.

    • Tiens donc ! Tout de suite les grands mots : « malade mental ». Réaction typique des socialos aux abois qui voudraient enfermer ceux qui ne pensent pas comme eux en asile psy…. Enfin, je tiens à vous faire remarquer votre mauvaise foi : la justice a été extrêmement rapide une fois que Valls s’ est mis à s’ agiter. Ceci en dit long sur la pseudo-indépendance de cette dernière.

      • TOut a fait. >Tout comme les escrologistes avec leur science qui a établit le soi-disant rechauffement climatique. Vous devenez tout de suite anti… quelque chose.

    • « Vous etes un malade mental. »

      Avoir une opinion peut donc vous mener à l’hopital psychiatrique… Voilà qui rappelle les politiques de certains pays… Dont un certains durant les années 30…

      « Il n’y a pas d’autre terme pour défendre un raciste condamné 12 fois et qui n’a pas payé une seule de ses amendes alors qu’il a un patrimoine estimé à plusieurs millions d’euros. »

      Est-ce que Stéphane Montabert a défendu Dieudonné ici ? Non, il parle du fait que si l’État veut votre peau, il ne lui est pas difficile de l’avoir vu les prédispositions actuelles.
      Quant à avoir des opinions désapprouvées, ce n’est pas censuré dans un état de droit. Mais peut-être préférez vous l’arbitraire d’État…

      « Ca faisait des mois qu’une perquisition lui pendait au nez »

      Ben alors, il n’a pas été très prudent d’avoir tant d’argent chez lui…

      « Vous devriez plutot vous plaindre de la lenteur de la justice française… »

      Se faire innocenter par la cour d’appel, voir la cour d’État noyautées par des lobbies mobilisée et rejeter un appel le même jour, c’est la lenteur de la justice ? Lol.

    • C’est bien ce que dit l’article.

      Il n’a pas été inquiété pendant plusieurs années par la justice alors qu’il a organisé cette insolvabilité depuis longtemps.
      Cela faisait des années qu’une perquisition lui pendait au nez et pourtant, elle n’arrive que juste après la polémique autour de se spectacles. C’est quand même une coïncidence surprenante, non ? La justice ne semble être rapide que contre les ennemis du gouvernement.

  • Si je me souviens bien, 600 000 euros, c’est aussi la somme que le ministre socialiste du budget avait sur son compte en Suisse. Pas doué, Dieudonné. Mais il faut saluer les progrès du gouvernement rose,il a trouvé l’argent caché de M’bala M’ bala vachement plus vite que celui de Cahuzac. Serait-ce du racisme?

  • Ce qui est énervant dans ce débat, c’est de voir 2 factions extrémistes en train de s’affronter sur notre terrain de la liberté d’expression.
    Les dieudonnistes qui parlent de cette liberté alors qu’ils n’hésiteraient pas à la supprimer pour leurs propres adversaires et les lobbies juifs communautaristes qui cherchent à faire passer le fait de défendre cette liberté pour de l’antisémitisme…
    Cela me fait penser à la Belgique neutre à l’époque de la première guerre, prise entre les Français et les Allemands…

  • L’affaire Dieudonné peut se résumer très facilement :
    « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt ».

    Ici, on a toute une tripotée d’imbéciles qui ne sont pas équipés pour comprendre le discours de Dieudonné et s’arrêtent au 1er degré. Aucun n’a vu ne serait-ce qu’un sketch de 15 minutes en entier, mais tous ont un avis, bien sûr…

    C’est assez triste mais compréhensible quand on sait la faible capacité d’analyse et de raisonnement que partagent les français, peuple latin par excellence, plus obsédé par ses émotions que par sa raison.
    Alors qu’ils ont un milliard de choses bien plus urgentes à traiter, ils se passionnent pour les histoires de cul de leur président, et l’infotainement la plus crasse.

    Effectivement, Dieudonné moque le traitement 2 poids 2 mesures qui est réservé à la Shoah par rapport à d’autres « souffrances », c’est un de ses thèmes récurrents, son positionnement marketing en quelque sorte.
    Il est obsédé par la dénonciation du racisme (et de l’anti racisme bisounours) sous toute ses formes, anti noir, anti juif, anti tout, il a mitraillé tout le monde, toutes les communautés en ont pris pour leur grade dans ses sketchs.

    Donc oui, il va se foutre de la gueule de la Shoah à un moment dans un sketch.
    Le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt.
    Le mononeurone va s’arrêter à la phrase clé « il critique la Shoah, sacrilège ».
    Les autres vont essayer de comprendre ce qu’il dénonce derrière ces passages « sulfureux ».

    Même les libéraux se laissent prendre au piège des médias, ils sont plusieurs à avoir pris la plume pour dézinguer le gus, alors qu’aucun ne peut se vanter d’avoir vu un spectacle en entier (come on, ça ne prendra qu’une heure et demi de votre temps, et on les trouve tous sur youtube).

    C’est paradoxal de l’ouvrir à ce point sur un sujet que l’on ne maîtrise pas.
    Je vois mal les excellents analystes économiques qui sévissent sur ce site émettre un avis sans s’appuyer sur une référence à Friedman, Hayek ou Bastiat.

    Pourquoi osent-ils condamner Dieudonné sans connaître le personnage ? Pour le plaisir de beugler avec les loups, et montrer à leurs maîtres socialistes qu’ils veulent bien jouer aux libéraux 2 minutes, mais que finalement faudrait surtout pas les assimiler à Dieudonné, des fois qu’ils risqueraient à avoir des problèmes ?

    • « Le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. »

      Ron Swanson, justement, parlons-en. Honnêtement, les fans de ce comique sont-ils à vos yeux plutôt des sages ou des imbéciles ? Depuis que j’ai la malchance d’en fréquenter, j’ai bien ma petite idée sur le sujet…

      • Faîtes votre idée sur votre ressenti si vous le voulez, la réalité restera la même quoi qu’il arrive.
        Les amateurs de Dieudonné ne sont certainement pas des racistes ou antisémites, comme on veut bien le dire, puisque Dieudonné combat justement cela dans TOUS ses spectacles.

        Pour le savoir, il faut avoir l’honnêteté de regarder au moins 1 ou 2 sketchs, voire un spectacle en entier, avant de tirer à boulet rouge sur le personnage.

        • Ron Swanson, vous êtes gentil, mais j’ai déjà vu plusieurs spectacles entiers de ce zigoto, et demandé leurs impressions à des amis qui sont allés le voir sur scène (je veux bien perdre une ou deux heures de mon temps, mais lui donner du fric, non). Ainsi que des interviews qu’il a donné à divers media, c’est dire mon niveau d’abnégation.

          Et quand arrivent les moments de l’humour de fort mauvais goût qu’on lui reproche, on voit bien les spectateurs jubiler, presque saliver. De même qu’à la sortie du spectacle, nombreux sont les gens qui sont chauffés à blancs non pas contre les racistes, mais bien contre les Juifs, enfin contre les « sionistes », puisqu’il emploie de terme qui ne masque pas grand chose.

          Dire que DIeudonné ne peut pas susciter la haine d’un groupe donné parce qu’il combat la haine contre d’autres groupes, c’est demander de juger le bilan de la présidence Hollande en incluant les qualités d’amant de notre Présiflan. Ca fait partie du personnage, mais il suffit d’un brin de bon sens pour voir que ça n’a rien à voir avec le sujet.

    • Mais pour qui tu te prends sérieux ? « incapable de capter le 2nd degré chez dieudo » … ahhhh quand il fait ses jokes antisémites  » c du 2nd degré »…. aahh c’est donc ça !! quand il va faire le kakou chez ahmadinedjad, faire le beau avec ayoub, balancer que le sida et l’esclavage c’est la faute « aux sionistes », Faut il aussi le prendre comme du 2nd degré ?

      Son alibi c’est de se taper sur les chrétiens, les musulmans et les juifs… sauf que pour ces derniers, ça se borne pas à la critique d’une religion mais à caricaturer le ju…comme un vampire suceur de sang et complotant contre les nations… digne des écrits de Drumont ou autres…

      Alors peut-être que TOI, tu sais faire la part des choses mais vu les dieudonnistes que j’ai cotoyé je suis pas certain que ce soit la majorité…

      Sinon pour finir, j’ai vu les spectacles de DIEUDO

      • Il me semble que les théories du complot Juif n’ont pas attendu Dieudonné pour exister.

        Qu’il fasse de l’humour dessus c’est pour moi du même niveau que prendre un accent de merde et se pincer les yeux quand on imite un chinois, ou assimiler les voleurs aux arabes, c’est juste un cliché facile, mais dont tout le monde connaît indéniablement les codes.

        Je sais faire la part des choses et de ce que j’ai vu en parcourant les centaines de commentaires sur les articles concernant Dieudonné, je ne pense pas être le seul.

        J’ai trouvé le camp des « pour » beaucoup plus raisonnable que le camp des « contre », toujours prompts à ôter la liberté de Dieudonné sous prétexte que son humour a heurté leur âme sensible.
        On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.

        • C’est là où tu te trompes, on ne peut pas mettre les blagues liées à des stéréotypes et sur le complot jui.. sioniste au même niveau car il reprend ses thèmes lorsqu’il est en mode sérieux avec Mahmoud ou Yahya Gouasmi du Parti Anti Sioniste donc quelque part il doit le penser.

          Malheureusement parmi son public, peu de gens sont armés intellectuellement pour faire la part des choses. Et Dieudo rabat beaucoup de gens vers les idées de Soral qui pour le coup est un antisémite notoire

          Sinon, y a un point où je te rejoins, c l’hystérie du camp des « contre » et notamment du CRIF et autres qui n’ont rien compris à la quenelle.

        • Ron Swanson, je fais clairement partie du clan des « contre », au sens où je me porterais sans doute mieux si il parlait d’autre chose. Mais ça ne fait pas de moi un privateur de liberté pour autant, je suis opposé à la censure de ce pitre et je considère que l’exploitation politique qui en est fait est dégoûtant.

          Inversement, certains dans le clan des « pour » sont fort peu recommandables, et tiendraient des propos au moins aussi révoltants que leurs opposants si ils avaient accès à un gros micro mou.

  • J’en vois qui postent encore sur le négationnisme et la shoah…. je compatis, mais réveillez vous les gars. On est en 2014, c’est fini : Hitler est mort, il n’y a plus de soldats dans les rues, les camps sont fermés et le monde a changé ! Ressasser le culte de la shoah et matraquer les humoristes avec la loi Gayssot n’aidera pas la communauté juive à avancer, au contraire. Les spectacles de Dieudonné ne mettaient personne en danger, en revanche les interdire a énervé beaucoup de gens… Si vous aviez vu ces spectacles (et pas juste des extraits « choisis » sortis du contexte) vous sauriez que Dieudonné n’a jamais incité à la haine, et que la quenelle « antisémite » n’est qu’un fantasme du Crif. L’acharnement policier, fiscal, judiciaire, et médiatique qui a suivi est juste une preuve d’intolérance inadmissible dans un pays démocratique.

  • on raconte plein de choses sur Dieudo, mais qui est-il vraiment ?

    voir :
    http://2ccr.wordpress.com/?s=dieudo

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Damien Theillier.

L’enfer est pavé de bonnes intentions. Soucieux de santé publique, de justice sociale et de fraternité, les politiques croient devoir résoudre les problèmes de société, comme le racisme sur Twitter ou les discours de haine, par des interventions dans la vie privée et des réglementations de plus en plus contraignantes.

Les diverses tentatives de réduire Dieudonné au silence illustrent assez bien ce double discours de la société française. D’un côté, on protège par tous les moyens le droit d’un magazine satir... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Nathalie MP.

[caption id="attachment_171041" align="aligncenter" width="660"] Manuel Valls à un meeting du PS (Crédits Mathieu Delmestre-PS licence Creative Commons)[/caption]

 

J’aimerais beaucoup me tromper, et j’espère que de nombreux lecteurs viendront m’opposer leurs arguments pour me démontrer que je m’inquiète pour peu de choses. J’ai malgré tout la triste impression que le gouvernement nous prend pour des nouilles et que c’est en grenouilles que nous allons bel et bien tous finir, en grenouilles bouillies... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Roseline Letteron.

[caption id="attachment_202818" align="aligncenter" width="640"] Boulangerie patisserie credits Asman et Lenoble (CC BY 2.0) [/caption]

 

Le tribunal administratif (TA) de Nice, dans un jugement du 26 mars 2015, s'est penché sur un sujet sensible. Un pâtissier de Grasse fabrique, expose dans sa  vitrine, et vend au public, depuis une quinzaine d'années, deux gâteaux chocolatés dénommés respectivement "Dieu" et "Déesse", et, selon les termes employés par le juge des référés, "prenant la forme de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles