Comment restaurer la confiance ?

Face aux changements technologiques ou à l’ouverture croissante du monde, le sursaut de la France devra venir de tous.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
international monde

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Comment restaurer la confiance ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 13 janvier 2014
- A +

Par Xavier Fontanet.

Innovations technologiques transformantes, irruption sur les marchés de la Chine et l’Inde… le monde n’a jamais vécu tant d’inconnues, de dangers et d’opportunités. Une certitude dans tout cela, les métiers se mondialisant tous, les pays qui vont tirer leur épingle du jeu seront attractifs et bienveillants aux entreprises ; cela sera l’affaire de tous.

D’abord, nos syndicats doivent faire preuve de réalisme et admettre, comme l’ont fait leurs collègues étrangers, que le « meilleur modèle social » ne tient pas s’il pèse trop sur la rentabilité des entreprises.

Ensuite, nos politiques doivent réaliser que la compétitivité des entreprises est pénalisée par l’étendue et la complexité de nos administrations centrales et régionales. Il faut simplifier la sphère publique pour remettre son coût dans la moyenne mondiale et lui apprendre à dépenser moins qu’elle prélève pour rembourser ses dettes.

Le Français est talentueux et capable d’exploits quand l’opportunité lui est donnée de faire ses preuves. Ceux qui se sont frottés au monde – les grandes entreprises, les grands médecins, les grands artistes et les grands sportifs – montrent qu’on ne doit pas craindre l’ouverture sur le grand large, mais plutôt y voir l’opportunité de grandir. Comme chez tout être humain, son énergie ne se déploiera que s’il est convaincu qu’on lui fait confiance et s’il a lui-même confiance dans le système ; il ne faut pas qu’il se sente entravé et doit être persuadé qu’il sera justement récompensé en cas de succès. Il acceptera alors tous les changements nécessaires.

Il est de la responsabilité de nos gouvernants, à qui la Constitution a donné un pouvoir considérable et qui contrôlent 57% du PIB, d’instaurer, par une juste vision, des paroles claires et des actes cohérents. Cette ambiance qui, à certaines époques, a fait faire aux Français des choses extraordinaires, ambiance qu’on appelle aussi confiance et qu’il serait bon de reconstruire rapidement.


Sur le web

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • Bonne question, mais ne me dites pas que vous n’avez pas quelques réponses plus pratiques à proposer. Du genre suppression immédiate des seuils d’effectifs, suppression de 50 milliards d’impôts sur les sociétés (et de 50 d’aides publiques) et des organismes qui les gèrent, flat-tax, etc.
    Il ne faut pas s’y tromper, ce qui compte n’est pas d’avoir la confiance des militants, mais celle des entrepreneurs, déjà actifs ou potentiels. Disons un petit 10% de la population.

  • « l est de la responsabilité de nos gouvernants … d’instaurer, par une juste vision, des paroles claires et des actes cohérents. »

    La juste vision socialiste et les actes cohérents de Hollande ! C’est pas gagné.
    Pour la parole claire ? La langue de bois, ils connaissent. Mais la confiance ne se décrète pas.

    On compte sur de signes de reprise économique des US. (Les pays émergeants ou la Chine, plus personne n’y croit).

  • Frederic Lefèvre de l’UMP propose d’aller vers le salaire complet.
    Liberaux, ne dites pas, après avoir visionné cette video que vous ne soutenez pas cette proposition !

    http://video.lefigaro.fr/figaro/video/frederic-lefebvre-propose-de-baisser-les-charges-sur-les-salaires-de-20/3047809921001/

    • Franchement, les gens qui me demandent de visionner 12 minutes de vidéo pour avoir des indications orales et sans doute ambiguës (je n’ai pas eu le temps de le faire) sur leurs propositions, qu’il pourraient écrire clairement en 3 lignes, ça m’indispose.

    • LOL, lefevre, sutout pas lui.

  • Pour @richard ump une citation de Jacques Chirac Nouvel Economiste 06/5/88
    ( Pour la France ) Mon 2eme motif d’ optimisme réside dans une analyse objective de nos atouts :
    une population dynamique et laborieuse qui dépassera celle de l’ Allemagne dans moins de vingt ans , ……
    le reste de la déclaration par contre est tout à fait sensé . Qui a dit que gouverner c’ est prévoir , mais bon la plupart de nos politiciens gouvernent d’ abord leur carrière
    les français ont des inventeurs à preuve Janvier 2014 le mag 60 dernière page :
     » Chaque jour , le Conseil Général
    invente une vie meilleure. »

  • réponse : en arrêtant de prendre les gens pour des cons.
    quant on comprend pas ça ,c’est grave.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

On perçoit souvent la recherche scientifique comme la pure poursuite de la vérité sans entrave ni idée préconçue et comme un progrès continu de l’obscurité vers la lumière.

Dans son fameux ouvrage Les somnambules, Arthur Koestler avait pourtant bien montré qu’il n’en était rien et que les scientifiques, tout éclairés qu’ils fussent, avaient tout autant de mal que les autres mortels à se débarrasser de leurs modèles mentaux.

« L’inertie de l’esprit humain, sa résistance aux nouveautés ne s’affirment pas, comme on pourrait le croi... Poursuivre la lecture

Par Connor O'Keeffe.

Après la crise financière de 2008, des appels ont retenti dans les publications de l'establishment et les bureaux exécutifs de Wall Street pour dire que nous assistions à la mort de la mondialisation. Ces appels se sont amplifiés et multipliés après le Brexit, l'élection de Donald Trump, la pandémie et l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Pourtant, les données semblent contester ce récit. Le commerce mondial a atteint un niveau record de 28 500 milliards de dollars l'année dernière et les projections prévoient un... Poursuivre la lecture

Alors qu’un comité discute de l’euthanasie en court-circuitant la représentation nationale, il serait intéressant de se demander quels seraient les impacts d’une telle légalisation. L’étude des pays européens l’ayant fait le permet et j’ai pu en faire l’expérience à l'occasion d’un séjour aux Pays-Bas.

Lors de mes études, j’ai eu la chance de bénéficier du programme Erasmus. J’ai donc passé une année à l’Université d’Utrecht en 2009/2010. De façon tout à fait ordinaire, il m’a fallu aller chez le coiffeur de temps à autre. Le salon dan... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles