Du divertissement à la diversion

Une telle querelle pour une quenelle, une telle couverture pour une aventure : nous sommes passés du divertissement à la diversion. Le temps des agitateurs révolu, voici venu celui des prestidigitateurs.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
much closer

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Du divertissement à la diversion

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 11 janvier 2014
- A +

Pour Manuel Valls, l’affaire Hollande et Gayet relève de la vie privée. Je suis d’accord, mais le garde du corps du président qui achète les croissants est rémunéré avec de l’argent public, comme l’ensemble du personnel affecté à madame Trierweiler qui, si Julie Gayet est la nouvelle concubine du président, n’a plus rien à faire à l’Élysée

Loin de moi l’idée de reprocher ses amours à François Hollande. Ni de reprocher à Manuel Valls son souci soudain de la vie privée.

J’aimerais en revanche que ne soit pas seulement protégée la vie privée des uns, alors qu’on détruit celle des autres. Dans la nouvelle loi de programmation militaire, les citoyens peuvent être surveillés sans réel motif ; j’aimerais voir monsieur Valls se prononcer pour la vie privée de tous.

J’aimerais également qu’il se prononce pour la liberté d’expression, puisque son gouvernement soutient ouvertement la liberté d’expression d’associations féministes et que la mairie socialiste de Paris finance les FEMEN. Pourquoi Dieudonné n’aurait-il pas le droit de déblatérer ses billevesées sur le sionisme, le judaïsme et les juifs alors que les FEMEN sont encouragées à déblatérer leurs billevesées sur l’Église et les chrétiens ? J’ajouterais que Dieudonné – et notons que je défends ici sa liberté d’expression, pas ce qu’il en fait – raconte ses bêtises sur scène, lors d’évènements où de sombres personnages le convient et dans des vidéos, pas dans des lieux de culte.

J’aimerais qu’il n’y ait pas deux poids, deux mesures entre les représentants des citoyens (dont on protège la vie privée et encourage les idées) et les citoyens qu’ils représentent (dont la vie privée est menacée et la liberté d’expression restreinte).

Il est déjà assez ignoble que les citoyens soient contraints de financer des idées qui ne sont pas les leurs, des individus qui agissent contre eux et des dépenses qu’ils n’approuvent pas. Pourquoi financer les dépenses de campagne de partis dont nous abhorrons les idées ? Pourquoi renflouer des journaux que nous ne lisons pas ? Pourquoi financer des syndicats qui détruisent l’emploi à force de ne rien comprendre au fonctionnement d’une entreprise et de mépriser les aspirations des employeurs et des employés entre qui ils sont en théorie un intermédiaire éclairé ?

Que dire des incitations à Léonarda à rester en France alors qu’on en repousse des industriels comme Mittal et qu’on fait fuir nos entrepreneurs et les investisseurs potentiels ? Que dire de la promotion de l’égalité hommes / femmes dans tous les domaines alors que l’égalité de tous devant la loi et devant l’impôt sont constitutionnellement garantis et ne sont pas respectés, que ceux qui votent les impôts n’y sont pas soumis ?

À la fois tant et si peu. La situation est lamentable, les analyses qui en sont faites (ou plutôt leur absence) sont pitoyables. Tout le pays semble s’être lancé joyeusement dans une initiative transverse de nivellement par le bas, sans que personne n’ait l’idée ou ne puisse s’y opposer. Nos hommes politiques sont minables et clairement incompétents, à peine comprennent-ils approximativement l’idéologie qui guide leur action. Nos journalistes sont dénués de tout sens critique et de tout sens des priorités, sans même évoquer une capacité d’analyse sous le zéro (les analyses médiatiques apportent moins que l’information brute). Nos intellectuels se confortent dans leur microcosme et leurs poses sans faire avancer la réflexion ; ils sont les meilleurs avatars de leurs idées creuses.

Et nous, citoyens, nous laissons faire ; nous nous affublons parfois d’accoutrements sympathiques et lançons des mouvements de contestation qui ne visent qu’à renforcer ou protéger notre confort de vie, sans jamais nous demander s’il n’y a pas plus à faire avancer, s’il n’y a pas plus de choses à changer pour vivre des vies plus heureuses. Les seuls à s’engager sont les lycéens conscientisés par des syndicats étudiants qui détournent l’argent des étudiants qui pourtant ne roulent pas sur l’or, et les salariés conscientisés par des syndicats répugnants qui n’ont jamais dépassé leurs réflexions lycéennes – si tant est qu’ils aient un jour réfléchi.

Mais il serait discutable de reprocher à des citoyens qui sont plus les victimes du système que de réelles parties prenantes leur incurie sans mentionner l’absence d’une réelle élite en France. Il existe certes des individus qui jouent le rôle d’élites, font figure d’élites et se considèrent comme tel ; parfois parviennent-ils même à être considérés comme tels. Mais peu en ont la carrure.

C’est ainsi qu’on s’intéresse plus aux aventures en scooter d’un président médiocre ou à la censure d’un humoriste qui fonde une partie de son discours sur la censure. C’est ainsi que nous sommes passés du divertissement à la diversion.

Le montant des aides à la presse et la chute des ventes des principaux quotidiens ne sont pas aussi surprenants que le nombre de tirages encore écoulés. Quand ils ne parlent pas d’une histoire de queue ou de quenelle, les journaux enfoncent des portes ouvertes ou s’efforcent de déformer consciencieusement la réalité, donnant tout crédit à des experts qui maîtrisent mieux la falsification et le raccourci que leur sujet comme Thomas Picketty.

Ainsi, personne pour relever cette phrase du Président :

S’exprimant en son nom propre et non en tant que président de la République, François Hollande a « profondément déploré les atteintes au respect de la vie privée auquel [il a] droit comme tout citoyen », ajoutant examiner « les suites, y compris judiciaires, à apporter ».

Il s’exprime donc en son nom propre (comme s’il avait autre chose de propre que son caractère virginal) pour demander le respect de la vie privée auquel tout citoyen a droit, c’est-à-dire :

  • la capture en temps réel d’informations et de documents le concernant (qui « peuvent être recueillis sur sollicitation du réseau et transmis en temps réel par les opérateurs aux agents mentionnés ») par les services de l’État, auprès aussi bien des hébergeurs que des fournisseurs de service,
  • la capture ou la requête des informations ou documents le concernant par les services de l’État, en plus des données de connexion.

Une vie privée qui fait rêver : l’État a le droit de tout savoir, mais pas les citoyens. Les agents du fisc et la police de la pensée doivent être mieux informés que les lecteurs de Closer, la transparence doit être à sens unique pour arranger les affaires de ceux qui sont du bon côté de la barrière.

François Hollande a passé sa vie au sein des administrations et de l’appareil public, vit de l’argent public (ainsi que, sans doute, des quelques mallettes sur lesquelles son pouvoir lui permet de mettre la main) et passe plus de temps à prononcer des discours qu’à réfléchir. Il n’en a pas moins le droit à une vie privée, certes. Alors, qu’il se pose la question : préfère-t-il qu’on parle de sa prostate ou autres organes, ou de ses médiocres résultats ? Préfère-t-il qu’on s’inquiète de sa sécurité ou de l’insécurité qui règne en France ? Préfère-t-il qu’on parle de sa relation avec Julie Gayet ou du statut de Valérie Trierweiler ?

Car il faut bien comprendre que tout cela arrange bien le gouvernement, et ce n’est pas anodin. En donnant autant d’importance aux amours du président, on efface son bilan et concentre l’attention sur les courbes de Julie Gayet plutôt que sur celle du chômage. En faisant de Dieudonné un dangereux avatar de la contestation du système, on décrédibilise la contestation du système ; et plutôt que de défendre une contestation légitime du système, ses fans se défendent de contester le système et revendiquent de pouvoir rire de tout.

Rions de tout, et rions à gorge déployée ; amusons-nous de nous voir ainsi captivés par la médiocrité, otages de notre propre curiosité malsaine et de notre paresse intellectuelle. Rions aux raccourcis, sourions aux débilités gouvernementales et à l’incompétence crasse des élus ; gargarisons-nous de voir ainsi dévoyés démocratie et citoyenneté. Applaudissons les atteintes à la liberté d’expression et le gaspillage permanent d’argent public. Pourquoi ne pas organiser pour cela de grandes festivités ? Heureusement, nous pourrons bientôt trouver d’autres divertissements, ou d’autres diversions, lors des Jeux Olympiques en Russie qui donneront lieu à des analyses d’une rare profondeur de la situation géopolitique mondiale et des performances de nos athlètes préférés. À défaut d’avoir du pain, sachons apprécier les jeux.

Voir les commentaires (74)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (74)
  • iL faut bien voir que les gens de gauche sont des spécialistes du cocufiage par inceste .. Ce pauvre Hollande être obligé de faire le mur de l’Elysée la nuit en douce avec sa mob, pour rejoindre sa nouvelle nana sans oser mettre à la porte du Palais celle qui s’y était incrusté auparavant ça démontre que le type n’a aucune couilles ni pour gouverner le pays,ni pour le reste d’ailleurs c’est un grosse fraise des bois qui se prend pour un acteur célèbre !!!LOL

  • La question ne devrait même pas être posée : Hollande n’a pas droit à la « vie privée ».

    Il s’agit d’un paravent, d’un minable cache-sexe brandi par les crapules politiciennes quand ça les arrange.

    Hollande, qu’il le veuille ou non, incarne une fonction. Publique.

    Pu-bli-que.

    Je reconnais que cela peut être pénible, mais c’est un tout. Personne ne l’a obligé à être élu.

    -Le cancer de Mitterrand ne relevait pas de la « vie privée ». Ils ont menti.
    -La deuxième famille de Mitterrand, protégée par tout l’appareil d’état mafieux, ne relevait pas de la vie « privée ». Ils ont menti.

    Enfin, dans le détail, cette affaire est à l’image de Hollande : étriquée.
    Tout est cheap dans sa liaison.

    -un scooter
    -un casque intégral
    -les mêmes chaussures
    -un seul garde du corps
    -un sac de croissants
    -une garçonnière à quelques pas de l’Elysee
    -une ruse pathétique (le scooter fait le tour du paté de maison, puis le dépose dans le parking, en sous sol, au début de la rue, et là il reprend une voiture officielle).

    Le tout dure depuis des mois.

    Tout Paris est au courant… Les crapules journalistes balancent des vannes à l’antenne, avec des gros sous entendus.

    Mais le petit peuple ne devrait surtout pas savoir ? Au nom du « respect de la vie privée » ? !

    C’est une mystification… une vulgaire arnaque !

    Ca suffit ! Dehors ! Ouste la Marie-Antoinette, la concubine numéro 2, 3 ou 4… et surtout Hollande… qui salit le pays, l’abîme, pollue la fonction.

    • Je partage votre agacement à l’encontre de la personnalité et de la politique de Hollande, mais je ne partage pas la solution que vous proposez.

      Je sais que c’est difficile à avaler, mais Hollande a été ELU pour cinq ans par une majorité d’électeurs. Du moins ceux qui ont bien voulu se déplacer jusqu’aux bureaux de vote et exprimer valablement leur suffrage (tant pis pour les autres, ils n’ont pas voix au chapitre).

      Pour Trierweiler, rassurez-vous : sa position de concubine officielle était déjà très difficile à justifier dans la perspective d’un éventuel contrôle des comptes de l’Elysée par le juge financier ou d’une poursuite pénale, elle est devenue intenable. Madame la coûteuse et arrogante concubine officielle ne devrait pas tarder à faire ses valises, après avoir bu le calice de l’humiliation publique jusqu’à la lie. Ségolène Royal tient sa revanche, et c’est son ancien compagnon, le père de leurs quatre enfants, qui la lui a servie sur un plateau. Elle n’a même pas eu besoin de lever le petit doigt pour écrire un petit tweet, contrairement à sa rivale.

      Pour le contrôle des comptes de l’Elysée et les éventuelles poursuites pénales, on verra tout cela après la défaite de Hollande en mai 2017…

      • Nombre de ceux qui n’ont pas voté l’ont fait par choix et pas par paresse !
        Dans mon cas, je refuse de légitimer l’UMPS par mon vote blanc qui n’a aucune valeur. A quoi bon voter quand on a aucune alternative ni vote contestataire possible sinon l’abstention ?
        De plus, il a été élu, certes, mais pas pour avoir carte blanche ! On impose pas des choix de société sans référendum, il n’est pas notre chef mais notre salarié !

        • Hollande, salarié des électeurs français ? Je pense que, dans votre cas, la lecture attentive d’un manuel de droit constitutionnel (au chapitre « Président de la République ») est une nécessité impérieuse…

          • Ah, mais si…

            Il est payé par nous, mandaté par nous… Il est donc notre salarié.
            C’est peut-être pas écrit comme ça dans la constitution, mais l’inspection du travail se fera un plaisir de requalifier le contrat. Enfin plus précisément il a toute l’apparence d’un mandataire social (sauf que contrairement au PDG de base, lui il touchera « chômage » et retraite et tout et tout une fois qu’à la prochaine AG on lui aura clairement signifié de se barrer).

      • Il pourrais être élu par la majorité des ânes d’une basse court que ça ne légitimerai pas davantage. la démocrassie n’est qu’une excuse, un cache sex pour fouler au pied nos droit fondamentaux. Une élection ne signifie rien. Si demain un singe est élu président, devra t on le couvrir de banane et l’épouiller en signe de respect?
        Pour ma part Hollande n’est qu’un guignol, un guignol dangereux certe mais un guignol quand même. Je le respecte pas, je ne lui accorde aucune légitimité nie en tant qu’homme qui ne tant que « président »

      • hollande a ete elu, non pas pour lui et le ps, mais parceque les gens etaient contre le nabot blin-bling.

    • Je suis également d’accord avec vous sur le fait que Hollande est un homme public, et que sa vie privée n’est pas totalement privée comme le serait celle d’un citoyen ordinaire.

      Ceci étant, je doute fort que le juge judiciaire, lorsqu’il statuera sur les poursuites annoncées par le principal intéressé, soit du même avis que nous. Hollande n’est-il pas libre de vivre sa sexualité comme il l’entend ? La meilleure sanction du comportement de Hollande n’est pas judiciaire, elle est politique, et plus précisément électorale : il faut voter contre Hollande en 2017, sauf si c’est Marine Le Pen qui est en face au second tour.

      • Si Marine Le Pen est au deuxième tour contre Hollande, moi je ne vote pas. Si les Français sont au degré zéro de la pensée politique, il n’y a pas d’issue. Le fameux « Front républicain » est une supercherie.
        Si le taux d’abstention est très élevé, la légitimité du pouvoir est alors bien fragile.
        Aux municipales je voterai pour la liste la plus proche de mes convictions libérales au premier tour, et si malheureusement il n’y en a pas, je ne voterai pas.

        • Vous êtes libre de ne pas voter, car nous ne sommes pas en Belgique.

          Simplement, en ne votant pas, vous laissez les autres électeurs choisir pour vous. Et manque de chance, les électeurs du Front national, dont le moins qu’on puisse dire est que son programme n’a rien de libéral et a tout du retour à un régime autoritaire, s’abstiennent moins que la moyenne…

          • Moi je voterais pour le diable et contre ceux qui m’ont menti depuis 30 ans (UMPS).
            Sinon ils vont continuer a vous mentir pour des centaine d’années. Qu’est qui va les empêcher ?

          • je voterais aussi pour le Front National, parceque les Enarques de l’UMPS nous gouvernent depuis 40 ans, et qu’il est temps de changer.

            La france est deja dans la merde, alors on ne peut pas allez plus bas.

          • En quoi le programme du FN est-il plus autoritaire que celui du PS?

          • Alors qu’en votant … on laisse les autres électeurs choisir pour nous. Welcome Tyrannie de la Majorité !

      • Ah bon.

        Pourquoi donc le vote Le Pen serait le seul interdit ? Que je sache on a le choix entre socialiste excité de gauche (on peut !), socialiste écolo de gauche (on peut !), socialiste normal de gauche (on peut !) socialiste modéré du centre (on peut !), socialiste un poil capitaliste (de connivence) de droite (on peut !) et socialiste de droite nationaliste (ah, non, on peut pas, faut pas pousser, c’est très très mal !).

        C’est quoi ce délire ? Marine Le Pen est une buse socialiste, mais ça la met simplement au même niveau que TOUS les autres. Donc soit on ne vote pas du tout, soit on peut voter pour elle autant que pour les autres.

        Perso, je ne vote plus du tout (ou alors vote tactique pour faire perdre un « pire », très rarement). Mais j’assume.

        • Mon cher Franz,

          Vous êtes évidemment libre de voter pour qui vous voulez !

          Vous êtes libre de considérer que Marine Le Pen est au même niveau que tous les autres.

          Et vous êtes même libre de l’écrire sur le site Contrepoints.

          Voilà au moins trois libertés qu’on ne pourra pas vous enlever…

          Cordialement,

          Fredus

    • Vous faites pas d’illusion il va pas démissionner pour une histoire de soubrette d’occasion dans une alcôve obscure..Le gars restera droit comme un marteau piqueur dans sa capote anglaise ,mais bon ça va faire de bonnes vibrations sous les planches qu’il se demandera (jusqu’à 2017 si tout se passe bien ..) si sa vie privée valait bien deux amen après un sphinx plutôt ardu et trois missionnaires renversés … Il finira par nous faire une chandelle républicaine !! LOL

  • Nous somme certes face a une instrumentalisation du phenomene dieudo a des fins d’agenda politique. Mais nous sommes un peu force de jouer le jeu (apres tout, le gouvernement a ce pouvoir) et sinon nous décrédibiliserons le combat contre la haine.

    Pour votre question :
    Pourquoi Dieudonné n’aurait-il pas le droit de déblatérer ses billevesées sur le sionisme, le judaïsme et les juifs alors que les FEMEN sont encouragées à déblatérer leurs billevesées sur l’Église et les chrétiens ?

    Ce genre de comparaison est la base de la pensée de Dieudonne :Pourquoi peut-on rire des noirs ou de l’esclavage mais des qu’on touche aux juifs. Ce relativisme ne mène a rien de bon.

    La réponse la plus simple serait de dire car ce qu’il dit est interdit par la loi. ( ce dont on peut discuter, mais il n’empêche)

    La plus complexe est de se rappeler l’histoire. Par exemple, les années 30, Hitler alors perçu comme un pitre n’était pas pris au sérieux. La suite a montre la force de la manipulation des esprits. Pensez-vous que l’action de FEMEN aussi grave que vous la jugiez puisse raviver un anti-christianisme latent pouvant mener a l’extermination des chrétiens?

    Pour les juifs c’est bien ce qui fait peur. A force de colporter les pires mensonges et théorie du complots la haine s’anime dans la société, ces pensées se normalisent. (A ceux qui sont prêts a sauter sur le clavier pour dire que ça n’arrivera plus, repenser aux affaires Halimi, Merah entre autres)

    Quelles sont les motivations des Femen? Quelles sont celles de Dieudo, Soral & co? Faire de l’argent sur la haine des juifs et d’Israel qui ne cesse de se banaliser a force de tout laisser dire.

    Enfin je dirais que Dieudo a eu de multiples chances de s’exprimer, ne revient jamais sur ses idees (qu’il n’assume pas d’ailleurs) donc a un moment Stop.

    • Votre message est assez confus, et du coup perd beaucoup de sa portée.

      Premièrement, vous commencez par dénoncer une « instrumentalisation du phénomene dieudo a des fins d’agenda politique » pour, à la fin du message, validez la censure a priori par « a un moment Stop ». Soit une chose et son contraire.

      Deuxièmement, vous nous mettez en garde contre les comparaisons hâtives (dieudonné/femen) pour, 2 lignes plus loin, nous faire une…..comparaison dieudonné/Hitler (très classique mais toujours aussi sidérante).

      A ce propos, deux petites remarques:

      – si Dieudo tient des propos condamnables (ce que je ne réfute pas puisqu’il a déjà été condamné pour ça), quel est alors l’intérêt de cette censure a priori ? Quel est l intérêt de bafouer des principes républicains de base pour un type « sur écoute » qui passe déjà la moitié de son temps au tribunal? Faire reculer encore un peu la démocratie pour un type qui déplait, pensez vous réellement que ça se considère comme une victoire?

      – comparer Dieudonné et Hitler….est ce bien sérieux? Hitler est il arrivé au pouvoir avec des blagues? A t-il perpétué un génocide à base de vaudevilles de mauvais goût? A ce niveau d’amalgame, on peut se poser des questions sur la clarté du raisonnement. Vous nous invitez à nous rapprocher des livres d’histoire; je vous invite à les ouvrir et à suivre le trajet du futur chancellier, des exactions des SA dans les années 20, à la victoire de janvier 1933 (très démocratique), soutenue par le patronat et la bourgeoisie allemande, en passant par le putsch de Munich de 1923. Maintenant, comparez cela au statut de Dieudonné vis à vis des élites, qu’elles soient économiques, intellectuelles ou politiques. Dès lors, vous comprendrez (je l’espère) le grotesque de votre comparaison. Si vraiment vous souhaitez faire un parallèle avec la situation actuelle, intéressez vous au type de programme politique qui a mis Hitler au pouvoir, notamment sur le plan économique. Vous n’y verrez qu’étatisme et collectivisme, soit le seul horizon politique qu’il nous est autorisé d’embrasser. Vous y verrez aussi trainer la notion de « mystification démocratique »…et peut être verrez vous aussi quelque parallèle avec la situation actuelle. Peut être.

      De plus, vous éludez un peu vite la question de l’auteur: pourquoi les FEMEN sont elles autorisées à profaner des églises, à effectuer des salut nazis ( pas inversés, ceux là) ? De quel combat sont elles réellement les instruments? Pourquoi les élites politiques (Anne Hidalgo en tête) laissent faire, et même « comprennent » leur lutte? Ne voyez vous vraiment pas cette manipulation, cette infâme tentative de diversion et de division dont, vous aussi, êtes victime?

      Tout ce que ce consternant délire collectif a été capable de faire, c’est de mettre en lumière le clivage désormais irrécupérable entre le peuple et ses élites, tout en acutisant encore plus les haines et les divisons au sein du pays. Le tout en offrant à Dieudonné une tribune dont il n’aurait jamais rêvé. Magistral. Vraiment.

      • Merci pour votre réponse.

        Je dénonce en effet l’instrumentalisation que l’on subit, mais refuse au nom de celle-ci de ne pas considérer le cas Dieudonne comme grave. Et donc oui, au bout d’un moment (et cela pourra s’appliquer au Femen le cas échéant) il faut savoir dire stop. (Dieudo, condamné, a déjà « promis » de ne pas redire de propos condamnables). Plusieurs actions sont possibles, celle choisie par le gouvernement et son timing ne relèvent absolument pas du hasard. Pour autant, je me satisfait qu’on agisse enfin face a cette dérive qui conduit a une banalisation d’idées déjà employée pour commettre des massacres.

        Je ne mets pas en garde contre les comparaisons hâtives. J’essaie d’expliquer que le cas Dieudo est pour moi plus grave et d’une nature différente de celui des Femen. Si vous pensez que c’est pareil, alors nous ne sommes pas d’accord. Cela pour autant ne doit m’empêcher de faire des comparaisons par la suite, non?

        – L’intérêt de la censure a priori
        Je ne parlerais pas de censure *a priori*, mais ça n’a pas trop d’importance. Je suis d’accord que le choix de l’interdiction du spectacle peut faire peur, ceci au nom de la liberté d’expression. Je vois aussi une frange de la population manipulée par Dieudo (tous ces jeunes effectuant des quenelles en trouvant cela fun se rendront compte peut-être que ce sont eux les manipules dans l’histoire) et a ces gens on envoie un message clair. La démocratie c’est bien, les valeurs de notre société c’est mieux. Et parfois il faut les défendre même si la démocratie est écornée (que je sache dieudo peut tj parler aux journalistes, ecrire sur son blog, etc..). Si par exemple, demain on interdit un forum pedophile sur internet je ne vois pas des gens gueuler pour la liberte d’expression, il y a un consensus democratique sur la chose.

        – comparer Dieudonné et Hitler….est ce bien sérieux?
        Ma comparaison n’est pas sur les personnes mais sur les idées qu’ils véhiculent. Hitler a réussi a force de propagande a réaliser son massacre. Aujourd’hui la banalisation de ces memes idees (theories du complot) fait peur. Cette crainte, notamment exprimée par les juifs eux-mêmes, est qu’en laissant faire, en ne reconnaissant pas la gravite de ce qui est dit, on peut s’attendre au pire. Car une part de plus en plus grande la population sera a nouveau perméable aux idées nauséabondes. Le parallèle s’arrête la, on a un cas historique récent ou les mêmes idées, Dieudo n’invente rien, ont conduit au pire. Dieudo n’est pas le prochain Hitler ! C’est juste un businessman, drôle, en ce sens il est très fort.

        – Vous y verrez aussi trainer la notion de « mystification démocratique »…et peut être verrez vous aussi quelque parallèle avec la situation actuelle. Peut être.

        Je regarderais.

        – Tout ce que ce consternant délire collectif…

        Sur ça je suis d’accord. Le clivage dont vous parlez est très inquiétant et annonce une montée des extrêmes a venir je le crains.

        • Tout d’abord Hitler n’a pas eu besoin de faire de la propagande pour faire naître l’antisémitisme en Allemagne. La société allemande (comme la société française d’ailleurs) après la première guerre mondiale était imbibé d’antisémitisme. de plus l’Allemagne était dans un situation économique désastreuse et ce partiellement à cause de la France revancharde qui avait imposé des dommages de guerre colossaux et nous savons bien que des gens désespérer sont toujours près à tout. Bref Allemagne de l’époque ne pouvais que sombrer dans la violence car toutes les conditions étaient réunis. Il y aurait eu un Hitler c’était inéluctable.

          • En 1871, la Prusse avait infligé des dommages de guerre considérables mais les Français étant alors un des peuples les plus épargnants, ceux-ci avaient été réglé en quelques semaines rubis sur l’ongle.L’Allemagne de 1919 n’en était pas là…

        • La liberté d’expression connaît certaines restrictions qui sont fixées par la loi et qui sont jugées nécessaires au respect des droits et de la réputation d’autrui.

          La liberté d’expression peut subir des restrictions :

          pour des raisons sécuritaires (exemple : répression de l’incitation à commettre des crimes ou délits ; Patriot Act aux États-Unis).
          pour protéger le droit des individus : répression de l’insulte publique et de la diffamation, lutte contre les discriminations raciales et le négationnisme (loi Gayssot de 1990 en France, notamment le nouvel article 24bis de la loi sur la liberté de la presse), protection de l’enfance, défense de droits de propriété intellectuelle (soit droit d’auteur, soitcopyright), etc. Le concept de « propos discriminatoires » introduit par la loi Halde de décembre 2004 est diversement apprécié.
          Exemples de restrictions légales à la liberté d’expression (France) : La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est un délit (art. 222-17 CP). La provocation à commettre un crime ou un délit (art. 23 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse). La propagande ou la publicité en faveur de produits, d’objets ou de méthodes préconisés comme moyens de se donner la mort est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende (art. 223-14 CP). L’atteinte au secret professionnel (art.226-13 CP). La diffamation et l’injure (art. 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Libert%C3%A9_d'expression

          • Bien sûr, il y a des lois, partout dans le monde (et particulièrement en France) qui sont liberticides et moralement/philosophiquement mauvaises.

            Depuis Abélard (ça remonte, hein) il est acquis qu’il ne faut pas confondre le légal et le bon. Et depuis Mandeville on sait également qu’il y a des « vices privés » qui sont en fait des vertus publiques.

            Enfin quand je dis « il est acquis » et « on sait », je parle bien sûr des gens cultivés et pas des politiciens ni des Français qui ont eu le malheur d’être formés principalement par l’EducNat…

      • +1000; parfaitement raisonné !!

  • L’affaire Gayet est quand même révélatrice de la personnalité de François Hollande et de sa faiblesse. Grisé par le pouvoir il découvre – sans rire- qu’ à 60 ans il est un sex-symbol; Il est grotesque et j’imagine maintenant le traitement que vont lui réserver les humoristes. Les photos le montrant , tel un jeune premier sur une moto , allant retrouver sa belle pour une partie de plaisir, sont finalement à mourir de rire . Après on s’étonne qu’il ne soit pas très bon dans ses fonctions de président . Il fait comment notre super Casanova pour se partager entre deux femmes et s’occuper des affaires du pays. Parfaitement polygame, et en cela tout à fait soutenu par les médias qui défendent la vie privée du président – et leurs privilèges-, comme s’il était un homme parfaitement ordinaire. On est revenu sous l’Ancien Régime , car tel le monarque il donne à ses favorites des fonctions qui leur permettront de vivre sur le dos des contribuables . Et le problème c’est qu’elles sont nombreuses : Royal, Hidalgo, Triewieler et sans doute plus, il est tellement désirable…
    Quelle image donnons-nous de la France à l’étranger ? L’article y répond, mais moi je me demande si ne nous sommes pas en train d’assister à un effondrement moral de notre pays, qui s’est donné des « élites politiques » qui vivent leur vie d’adolescent qu’ils n’ont jamais eu du fait de leur physique ingrat.
    Je dis cela parce qu’ils sont finalement nombreux à s’afficher avec des filles tellement jeunes qu’elles pourraient être leur filles.
    C’est la revanche des moches, mais en plus ils ont le pouvoir .
    Au secours!!!

    • Aux États-Unis, le parlement réfléchirait déjà à un éventuel impeachment. Et sans doute aurait-il raison…

    • Je me demande si ces « moches » auraient tous ce sex-appeal s’ils n’étaient pas « importants ».
      Cela dit, ils ont interdit aux autres d’aller voir les putes mais eux… pratiquent a plein temps (on se demande même ce qu’ils leur reste de temps pour la gestion du pays, qui est par ailleurs comme on sait ..)

  • Bravo.
    Brillamment rédigé.
    Clair.
    Imagé.
    Juste.
    ET malheureusement, effrayant.
    Oui les années à venir vont être très compliquées. Bon courage à tous ceux qui ont compris ce qui nous attend.

  • Moi, j’aime bien lire les éditoriaux de Baptiste Créteur. Le discours tenu est clairement structuré, subtil, mesuré, modeste et sensible à la critique…

    Tiens, par exemple, dans l’édito ci-dessus, il fait une distinction subtile entre la liberté d’expression et l’usage que Dieudonné en fait. Il nous prie de bien vouloir noter qu’il défend l’une, mais pas l’autre. Il fallait y penser… Autrement dit, il défend l’abstraction, mais pas sa concrétisation ; sans doute parce que cela ferait très mauvais genre de défendre un antisémite récidiviste notoire, même pour un libéral…

    • Il n’y a rien de très subtil à défendre le droit de faire une chose dont on pense pourtant que c’est une mauvaise idée : c’est même le b.a-ba du libéralisme.

    • Je ne sais plus quel homme célèbre à dit : Monsieur, je ne partage pas vos idées, mais je me battrais pour que vous puissiez les exprimer…C’est l’idée du propos je crois

    • Fredus: « il fait une distinction subtile entre la liberté d’expression et l’usage que Dieudonné en fait. »

      Ce n’est absolument pas « subtile » c’est une notion de base.

  • Bouffon

    Dommage pour notre tête de nœud, mais ma théorie est la suivante:
    Normal 1er est est en dégringolade dans les sondages, Rotweiller est détestée par l’ensemble des médias et de la population.
    Il faut vite remonter l’image de ce sinistre personnage, donc on utilise la même méthode que Sarko avec Carla : On trouve une actrice assez jolie et un peu en manque de rôle et on lui colle celui de la maitresse moyennant contribution et avantages.
    Tout le monde est content: le peuple à enfin une pseudo 1ere dame souriante et sympa, la cote du pignouff remonte etc….
    Franchement regardez-le, comment un nunuche comme celui-ci pourrait allumer une actrice…?

    • Ben il y a un garde du corps, qui offre même des croissants. Hollande n’allume que la chandelle qu’il tient, mais échappe ainsi à Rottweiler.

    • Pas vraiment d’accord.

      Sarkozy et Carla Bruni étaient tous les deux libres au moment de leur rencontre et ils ne se sont pas cachés. Ils se sont même un peu trop affichés. Cela n’avait rien d’une sordide histoire d’adultère, si ce mot convient puisque Hollande n’est pas marié. On n’a pas eu droit à des photos clandestines d’un président en scooter, casque sur la tête, en train de se planquer pour aller tirer un coup. Et puis Sarkozy s’était fait plaquer par Cécilia et ne l’a pas humiliée comme Hollande humilie Trierweiler ( ce qui est bien fait pour elle, car je ne l’aime pas). Mais, cela ne se fait pas d’humilier sa concubine devant le monde entier. Sarkozy n’a jamais humilié aucune de ses femmes ( sauf peut-être la toute première mais c’est de l’histoire plus qu’ancienne et il n’était pas vraiment connu à cette époque).

      J’ai l’air de défendre Sarkozy mais ce n’est pas le cas, Sarkozy n’est pas ma tasse de thé.

      Et puis, nous n’avons pas eu la suite des réjouissances : la répudiation de Trierweiler et sa réaction en mondovision.

      • Un ou deux petits « tweets » signés Rottweiler pour bientôt, peut-être ?

        • Quand elle aura fini de tout casser à l’Elysée, nous y aurons peut-être droit. 😀

          • A mon avis, c’est son conseiller personnel en communication qui va tout prendre. Le magazine Closer a été publié en fin de semaine, elle est publiquement humiliée depuis, et cet incapable n’a pas encore trouvé le moyen de s’exprimer en 140 caractères pour essuyer publiquement l’affront… Tout est de sa faute ! Les crédits de personnel de l’Elysée sont vraiment gaspillés en pure perte…

  • Quand la concubine et la maîtresse de Mr Hollande vivent aux frais du contribuables, cela n’est plus du domaine de la vie privée. Le jour ou les politiques exerceront leur métier comme n’importe quel salarié , alors on parlera de vie privee

  • J’ai failli en tomber de ma chaise!

  • Mais quelle vie privée ? Il n’est pas président de la république 24h/24h durant 5 ans (hélas) ?
    Alors de quoi on nous parle !
    Maintenant si la charge est trop lourde, Roméo peut toujours démissionner, ça ferait au minimum 80% d’heureux !
    Tant de médiocrité, ça fout vraiment en rogne.

  • Vous allez diner avec des clients,
    Vous invitez pas vot derniére copine à se goinfrer
    Aux frais de la boite…

    Dans le privé, du moins…..

  • Il est consternant de voir que les libéraux souhaitent une liberté d’expression absolue, pouvant porter atteinte à la dignité de certains groupes sexuels ou ethniques minoritaires. En attendant, suite aux différentes pressions exercées par cet excellent ministre qu’est Manuel Vals, le nazillon Dieudonné renonce à ses spectacles nauséabonds. Enfin, certaines manifestations, comme celles organisées par la Manif pour Tous, qui véhicule une homophobie inspirée de l’intégrisme catholique le plus abject qu’il soit, vont pouvoir être interdites en raison de leur haine à l’encontre des personnes homosexuelles, ce qui constitue une atteinte grave à la dignité humaine. Et oui, le socialisme ne doit pas céder face à cette droite libérale et conservatrice qui, au nom de la liberté, cautionne les pires propos qui existent.

    • Encore les sophisme antilibéral de la mauvaise compagnie…

      La liberté d’expression n’est pas l’expression.
      Soutenir la liberté d’expression de cons n’est pas soutenir l’expression des cons.

      Enfin, les antilibéraux ont toujours accusé les libéraux de collaborer avec leurs ennemis de classe, parce qu’ils défendent leur liberté d’être, d’exister en tant que vicieux, laids, salauds…
      Dans les années 30, les libéraux étaient considérés comme défenseurs des Juifs et furent parmi les premiers envoyés dans les camps, au XIXsiècle, comme défenseurs du clergé…

      Sinon, je rappelle que les régimes antisémites n’ont jamais étés partisans de la liberté d’expression.

    • Votre cas est intéressant LM.

      Si vous êtes un troll, alors pourquoi vous faire violence en venant sur Contrepoints ? Vous aimez la douleur, l’inconfort moral ? Cela dénote une fragilité mentale qui devrait inquiéter votre médecin traitant.

      Car enfin, nous sommes pour la plupart d’odieux ultra libéraux, de terribles extrême-droitistes. On mange des petits gauchistes sournois comme vous à chaque brunch.

      Et le pire, sans doute le pire, c’est que nous en sommes fiers.

      Deuxième hypothèse : vous êtes sur le payroll.
      C’est à dire que vous êtes payé pour venir, tel un métronome plus ou bien réglé, débiter vos salades. Un peu comme un jeune délinquant payé pour aller coller des affiches pour le compte du mafieux local, à chaque élections municipales.

      Pourriez-vous nous éclairer ?

    • Continuez à vous exprimer, vous les socialistes que tout le monde comprenne exactement le socialisme et ses dégâts partout ou il passe.
      Si sarko avait été élu en 2012 personne n’aurait pu voir ce dont vous étiez capables.
      Heureusement, tout mou est passé, on est au fond du trou, mais ce n’est pas encore suffisant, il faut que vous repassiez encore en 2017 qu’on sombre bien complètement, seulement alors les français comprendront l’imposture que vous représentez.

      Peut être alors, la France aura le droit de se relever.
      Mais tant que les français croiront en vous, tout le malheur s’acharnera sur eux, comme il sévit depuis 40 ans.

      • Ces histoires de mecs que l’on paie pour aller troller de ci de là, je n’y crois pas un seul instant: c’est insignifiant, ça coute et ça ne rapporte rien. Il vaut mieux lancer des salades sur Twitter ou sur FB ou encore faire circuler du bidonnage par mail (CF Hoaxbuster) pour obtenir de véritables résultats.

        Restons simple la plupart des forums sont toujours un excellent exutoire pour les vilains qui ne le sont pas dans la vraie vie.

        • Un forumeur inculte et quasi analphabète a admis sur un forum de France Télévision être payé par le MRAP pour copier-coller des communiqués et « répondre » aux messages pas gentil.

          Bizarrement, sa prose surréaliste, agressive, répétitive et hors sujet passe la modération, comme s’il y avait un pacte avec les modérateurs eux aussi incultes et très « pro-palestiniens » et très tolérants aux messages antisémites (sachant qu’un message comme « l’émission de ce soir n’était pas intéressante » est souvent bloqué et que des messages regrettant qu’Hitler n’ait pas « finit le travail » peuvent être acceptés par les modérateurs).

    • Quand je rencontre les propos consternant de LM, je dois avouer que je me fait le plaisir de relire quelques pages de Simon Epstein (Les Dreyfu­sards sous l’Occupation, Albin Michel, 2001; Un paradoxe français, Albin Michel, 2008). Cela multiplie la jouissance.

    • Personne ne vous oblige a alle voir les spectacles payant de Dieudonne.

      Je dirais meme plus on doit interdire les eglises, les mosquees et autres lieux de cultes, c’est pas normal qu’on puissent rentrer gratuitement dans ces lieux, rendez vous contre les conneries debite dans ces lieux depuis 2000 ans.

      La sonde Voyager 1 a fait 18 milliards de kilometres, et est sortie du systeme solaire : il n’exite aucuns dieux.

      Faire des enfants par le saint esprit, ne peut pas exiter, revenez sur terre.

    • mais la goooche a deja mis en prison ce pauvre NICOLAS
      la liberte de penser est détruite depuis longtemps pour les cathos
      aujourd’ hui on ne peut pas parler contre le juifs!et c est bien!
      donc les homos sont defendus par ce pouvoir
      le juifs (et pourtant mitterand avait la francisque et le ps avait ete collaborateur(daladier et autres…….;ayez et de la culture et de la memoire)sont protegés de facon peu democratique par un catalan hysteriee ( CEST A LA JUSTICE A AGIR ET NON AU MINISTRE DE L INTERIEUR SINON C ET LA PORTE DE LA DICTATURE

  • « Pour être respecté, il faut être respectable, tant dans sa vie publique que dans sa vie privée. »

  • Quand on veut protéger sa vie privée, on prend plus de précautions ! Il y a eu un manque de prudence et espérons qu’il n’y aura pas d’autres conséquences…
    http://www.magtuttifrutti.com/article-affaire-hollande-gayet-une-affaire-d-etat-122008894.html

  • J’ apprécie cette opinion Créteur ainsi que l’ humour de certains comme Spiner , Michel O Florence et l’ excellent français de Fredus
    Cette histoire de croissants et du serviteur me rappelle ce Chef de gare de Rosny s bois 93 il y a une quarantaine d’ années qui envoyait un collègue chercher son pain on peut poser la question : ce gars aurait eut un accident par ex : cogner par une voiture , ce serait considéré comme accident de travail ?

  • Cela m’est égal de savoir avec qui le « président » Hollande passe ses nuits .Le plus grave est sa politique catastrophique…Qui risque de nos amener une version « dure » du socialisme!

  • @ Baptiste Créteur :

    « Pourquoi financer des syndicats qui détruisent l’emploi à force de ne rien comprendre au fonctionnement d’une entreprise … »

    Un moment de naïveté passagère ?
    Les syndicalistes savent parfaitement comment fonctionne une entreprise et encore mieux comment l’en empêcher mais n’ont en tête que le pognon et/ou les avantages qu’ils pourront tirer de leurs fonctions.

    Le syndicaliste est une espèce en voie d’extinction qui fera tout pour survivre quitte à trahir les intérêts des salariés dont il se fout bien puisqu’aujourd’hui ils ne remplissent plus ses caisses.

    • oups, suite :

      Il vivote en extorquant de l’argent aux entreprises via des procès en mousse et grâce aux pluies de subventions qui tombent du ciel.

  • Que c’est triste d’avoir a constater la realite des verites annoncees et denoncees par notre auteur.
    Je ne peux que suggerer que ce pauvre pays soit debaptise: au lieu de s’appeler france, il devrait etre appele hopital psychiatrique.

  • Je suis 100% avec vous M. Creteur.

  • hollande fait ce qu’il veut
    malheureusement pour lui , il a deja installe une maitrese a elysee
    maintenant il en a une autre
    ou va t il la mettre
    on paie les garde du corp qui apporte les croissant( etre militaire et etre redui t au role de dometique!!!vive l armee)

    enfin pendant ce temps vall a dirige dan la haine et le facisme le pays
    les magistrats se sont tous eleves contre lui demandant a la jutice de faire le travail!!!!
    aucune voix des medias abreuvees de subventions et de goooche

    enfin hollande vomit les riches mais aime le appartements pretes par le riches( d aillleurs son financier de campagne qui a de comptes au caimen//// silence sur le sujet!!!!!

  • La plainte de M. Kemelin était clairement plus que justifiée. Sera t’elle examinée à nouveau à la lumière de scootergate?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Candidat sous la casaque présidentielle, Manuel Valls a été éliminé dès le premier tour de la 5e circonscription des Français de l’étranger regroupant Monaco, Andorre, l'Espagne, et le Portugal. La claque l’a laissé sans voix : il a même décidé de fermer son compte Twitter.

🔴 Après sa défaite dès le premier tour des élections #Législatives, Manuel Valls supprime son compte Twitter. pic.twitter.com/pwNVKemzwx

— Élections 2022 🗳 (@2022Elections) June 5, 2022

La défaite de l’ancien Premier minist... Poursuivre la lecture

À la suite de la réforme de la Constitution française de juillet 2008, des circonscriptions législatives sont créées à l'étranger pour permettre aux Français établis hors du pays d'élire des députés à l'Assemblée nationale, les Français hors de France n'étaient auparavant représentés qu'au Sénat.

Ces députés, au nombre de 11 (un par circonscription hors de France), ont été élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012. Les Français établis hors de France ont voté pour la seconde fois lors des élections législatives... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles