Hollande, enfin lucide ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013-2553 étatisme

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande, enfin lucide ?

Publié le 8 janvier 2014
- A +

imgscan contrepoints 2013-2553 étatisme

Hollande, le Sciences-po-énarque, auditeur à la cour des Comptes dont il a confessé qu’il n’y foutait rien, apparatchik de la politique et du PS a brusquement eu sa révélation sur le chemin de Damas : il a dit aux grands corps de l’État que celui-ci « était trop lourd, trop lent, trop cher ». Arrgh, vade retro, satanas libertarias !

C’est juste qu’on peut avoir un léger doute de la part du gars qui a été l’élu-lobbyiste des fonctionnaires, qui a fait embaucher 60 000 vacanciers (je parle des périodes hors-scolarité), multiplié les traques fiscales et les déficits annoncés, créé des emplois d’avenir fictifs et toutes ces horreurs que H16 et nos excellents auteurs ont pu vous dénoncer à longueurs d’écran.

Alors ? Le Ministère de la Défense vient de rembaucher des « ouvriers d’État », statut dénoncé par la Cour des Comptes parce que trop cher à qualité égale avec un contractuel « normal ». Donc, le socialiste Hollande reprend l’antienne de tout un tas de types de droite qui, avant les élections, nous tenaient les mêmes discours : Sarko, par exemple. Qui a continué d’emprunter comme jamais pour entretenir son État.

Alors, Hollande candidat de l’UMP en 2015, et Sarko virant à son tour sa cuti, candidat du PS ?

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Lawrence W. Reed.

La plupart des amoureux de la liberté et des marchés libres défendent la séparation de l'État (politique et politiciens) de beaucoup de choses - l'église, la famille, les affaires, l'éducation, etc. Peut-être que si la Constitution des États-Unis avait expressément interdit la création par le gouvernement fédéral d'une banque nationale, les Américains auraient été épargnés des méfaits sans fin de ses diverses itérations dans notre histoire.

Peut-être que si la création monétaire de la Réserve fédérale conti... Poursuivre la lecture

S’il est bien une chose qui frappe l’opinion publique française avec la violence d’une charge de nitroglycérine, ce sont les révélations de privilèges dont jouiraient ceux qui nous dirigent. Ça ne manque jamais. Jean Castex pris en flagrant délit de masque dans la poche, Jean-Michel Blanquer surpris à Ibiza, Olivier Véran testé positif ou plus anciennement, les costumes sur mesure offerts à un ancien Premier ministre candidat à l’élection présidentielle.

Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais.

Dès qu’une personnalité... Poursuivre la lecture

Le crédit d’impôt a été créé afin de corriger des excès d’impositions ou de soutenir certaines activités, principalement non lucratives, auxquelles un individu ou une société adhère et désire soutenir son action.

Notre administration attachée au principe « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué » a utilisé cette occasion pour en faire un instrument de pouvoir et de pression ou de récompense au peuple soumis.

Comme souvent le système a dérivé et n’apporte pas les effets souhaités.

Le crédit d’impôt : un principe... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles