L’AS Monaco, le caillou dans la chaussure de Hollande

L’AS Monaco ne paiera pas la « taxe à 75% » sur les salaires de ses joueurs !

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

as-monaco

Le dernier petit village gaulois se trouverait-il sur la Méditerranée et non en Armorique, comme de récentes bagarres avec les légions romaines ont pu le laisser supposer ?

Après le traditionnel benedicite infligé au mécréant Hollande par le prince Albert, voici le gouvernement obligé de plaider lui-même l’exemption des clubs sportifs professionnels étrangers, comme l’AS Monaco, affiliés à une fédération française et participant à un championnat français de la « taxe exceptionnelle » de 75% en France !

C’est Bernard Cazeneuve lui même qui a fait voter cet amendement de suppression par douze voix contre huit. Il a expliqué que la mesure votée encourait des risques d’inconstitutionnalité car elle risquait de re-fragiliser la taxe de 75% que le Conseil Constitutionnel avait déjà censurée en décembre 2012 et qu’il s’apprêtait, au nom de cette clause touchant des sociétés étrangères, à rejeter une nouvelle fois. C’est ainsi que le Ministre du Budget a demandé vendredi une seconde délibération afin de faire rejeter un amendement voté dans la nuit de jeudi à vendredi par les députés dans le cadre de la nouvelle lecture du projet de loi de finances pour 2014.

Le train-train parlementaire poursuit maintenant sa route, le Sénat a procédé mardi à la nouvelle lecture du projet de loi de finances pour 2014. La lecture définitive se fera à l’Assemblée aujourd’hui jeudi 19 décembre, l’opposition déposera un recours sur diverses dispositions de ce projet de budget, histoire de faire traîner les choses, de jouer son rôle parlementaire et de permettre à quelques élus locaux en lice en 2014 de se mettre en valeur, puis, en dernier ressort, s’il est saisi, le Conseil Constitutionnel devra se prononcer définitivement avant le 31 décembre…

imgscan contrepoints 2013-2497 taxe 75

Devons-nous nous réjouir de l’exemption de l’AS Monaco ?

S’il est vrai que cette exemption est un facteur discordant dans la concurrence entre clubs de football professionnels jouant en Ligue française, reconnaissons tout de même que :

  • Le PSG, détenu par des Qataris qui sont totalement exemptés de toute fiscalité en France était déjà un élément discordant.
  • La seule vraie concurrence se joue au niveau européen et que là, le handicap fiscal des clubs français les met totalement hors jeu, ne leur permettant pas de montrer le niveau réel du foot français, si ce n’est au travers de joueurs évoluant dans des clubs situés dans des pays non-coercitifs.
  • Nous ferions mieux de regretter que tous les clubs ne puissent pas échapper à cette absurdité fiscale plutôt que gémir parce qu’un seul en réchappe.


Sur le web.