La BCE durcit le ton sur les achats d’emprunts d’Etat

La banque centrale veut dissuader les établissements d’utiliser ses liquidités pour acheter trop de dette publique. Résultat : hier un vent d’inquiétude s’est levé sur les marchés, où l’on s’est demandé si la dette souveraine était en passe de perdre son statut d’actif sans risque, pourtant gravé dans le marbre de la réglementation.

La banque centrale veut dissuader les établissements d’utiliser ses liquidités pour acheter trop de dette publique. Résultat : hier un vent d’inquiétude s’est levé sur les marchés, où l’on s’est demandé si la dette souveraine était en passe de perdre son statut d’actif sans risque, pourtant gravé dans le marbre de la réglementation.

À lire sur Les Echos