Étude économique d’Israël 2013

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Étude économique d’Israël 2013

Publié le 9 décembre 2013
- A +

Israël peut se prévaloir d’une croissance économique impressionnante, compte tenu des faiblesses de la conjoncture internationale.

OECD Economic Survey Israel 2013 CoverContrairement à une grande partie de la zone OCDE, l’écart de production y est proche de zéro. Le taux de chômage est au plus bas depuis 30 ans, et le taux d’activité augmente régulièrement. De plus, l’exploitation de nouveaux gisements de gaz naturel a donné un élan supplémentaire au PIB au cours des derniers trimestres. Grâce à la réduction substantielle des dépenses publiques et aux mesures d’augmentation des recettes adoptées dans le cadre du dernier budget de l’État, les soldes budgétaires devraient se rapprocher des objectifs cette année et l’année prochaine.

Cependant, il restera difficile de se maintenir sur cette trajectoire d’assainissement au-delà de cette date. Dans le domaine monétaire, les achats de devises ont repris, et des mesures macroprudentielles ont été nécessaires pour circonscrire les risques financiers liés à l’emballement du marché du logement.

Il reste une ample marge d’amélioration du niveau de vie moyen et de réduction de la pauvreté, en particulier pour les ménages actifs avec enfants, notamment dans les communautés arabe israélienne et ultra-orthodoxe. En outre, les préoccupations de la classe moyenne qui se sont exprimées au cours de la « révolte des tentes » de 2011 demeurent bien présentes, notamment le coût du logement, le niveau élevé des prix de détail et l’insatisfaction concomitante vis-à-vis du degré de concurrence dans l’économie, le rôle des grands groupes familiaux et la répartition de la charge fiscale. Ces questions ont trouvé un écho lors des élections législatives de janvier 2013, qui ont abouti à la formation d’un gouvernement de coalition incluant deux nouveaux partis politiques formés dans le sillage de ces manifestations.

OCDE Israel 2013 graphique

L’étude de l’OCDE examine les questions macroéconomiques et de politique structurelle qui se posent dans ces circonstances complexes. Les changements de stratégie fiscale en réponse aux difficultés budgétaires, les éléments nouveaux survenus sur la scène politique et les problèmes socio-économiques récurrents ont conduits à réaliser un examen approfondi du système de prélèvements et de prestations.

Le système de santé israélien, qui est confronté à de graves problèmes futurs de ressources humaines, s’ajoutant à des difficultés plus ordinaires, qui entravent la prestation de soins de santé de qualité dans un contexte de restrictions budgétaires et de vieillissement démographique, fait l’objet d’un chapitre.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Différents facteurs se conjuguent. Il ne faut négliger ni l’apport massifs d’argent de la diaspora, ni le genre d’austérité qui fait d’Israel un « état riche » avec des citoyens qui le sont beaucoup moins, ni le vol systématique du pays voisin, à commencer par son eau.

    Tout cela est donc fort artificiel.

  • Aucun des chiffres produits par ailleurs et largement sujets à caution, ne démontrent quoi que ce soit pour ce pays.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une centaine de services d'urgences sont en danger de fermeture cet été. Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'une mission flash. En réponse à Gabriel Attal qui défendait les mesures déjà exposées par Brigitte Bourguignon, Jordan Bardella a répondu « Il faut arrêter de gérer l'hôpital comme on gère une entreprise ». C’est une erreur fréquente de croire que l’hôpital français est géré comme une entreprise, sous entendu « privée ».

À la base de l’entreprise privée il y a l’entrepreneur, son audace, sa créativité et son adaptabilité. I... Poursuivre la lecture

10 plaies
5
Sauvegarder cet article

 

Étatisme

C’est certainement la plaie la plus nocive qui a touché notre pays à l’arrivée au pouvoir des socialistes en 1981, même si le mal était latent avant cette date. Souvenons-nous du célèbre « Mais arrêtez donc d’emmerder les Français » de Georges Pompidou en réponse à un certain Jacques Chirac.

Déjà à cette époque le ver était dans le fruit, la machine à loi et décrets commençait à faire des ravages, mais au lieu de la stopper elle s’est emballée pour arriver à 400 000 normes et décrets actuellement, là où nos amis ... Poursuivre la lecture

Le gouvernement se félicite à juste titre du rebond de l’économie française après la crise liée au covid et juste avant la guerre en Ukraine. Le chômage continue de baisser, ce qui est bien ; il n’en reste pas moins que la comparaison avec nos voisins allemands et hollandais est beaucoup moins flatteuse puisqu’ils ont des niveaux de chômage moitié moindre du nôtre sans parler de la Suisse où il est négatif.

Cet écart date depuis longtemps et si on cherche le moment où la France avait moins de chômage que l’Allemagne il faut revenir au ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles