Accord de l’OMC à Doha : Marine Le Pen s’égare une fois de plus

Comme le montre sa réaction face à l’accord de l’OMC à Doha, la France de Marine Le Pen, c’est une France recroquevillée sur elle-même, condamnée à vivre en autarcie dans un monde ouvert

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Accord de l’OMC à Doha : Marine Le Pen s’égare une fois de plus

Publié le 8 décembre 2013
- A +

Par Philippe Robert.

WTOÀ Bali, l’OMC forte de ses 159 États membres vient de conclure un nouvel accord qui, mettant un terme à la longue paralysie du cycle de Doha, va permettre de dégager quelques 1.000 milliards de dollars de nouvelles richesses à l’échelle ouverte de la planète.

Toute personne de bonne foi ne saurait ignorer que le meilleur moyen d’éradiquer durablement la pauvreté qui, malgré tous les progrès déjà accomplis, affecte encore des millions de nos frères humains passe par le libre-échange. Mais voilà qui n’est pas du goût de Marine Le Pen.

Car pour la très réactive Marine Le Pen, cet accord a une toute autre signification qui s’apparente plutôt à ce qu’elle considère comme une « nouvelle reculade pour la protection des travailleurs français de notre industrie, de notre agriculture et de notre modèle social ». Dont acte.

D’ailleurs, prenant à témoin sans le moindre scrupule Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, Mme Le Pen s’empresse elle-même de juger que cet accord « accélèrera encore la disparition des frontières et donc le dumping social, environnemental et la concurrence déloyale ».

Cerise frontiste sur le gâteau : « Stop aux ornières ultralibérales : la mauvaise potion du libre échange total (…) est un poison et non un remède (…) La réindustrialisation par le patriotisme économique, la monnaie nationale et le protectionnisme intelligent sera l’antidote. »

À bien y prendre garde, le Front national n’est rien d’autre qu’un immense sophisme jouant sur les peurs auquel les Français, dont la loyauté aura ainsi été abusée, se laissent prendre sur la foi de raisonnements reposant sur des réalités généralement tronquées, à dessein.

La France de Marine Le Pen, c’est une France recroquevillée sur elle-même, condamnée à vivre en autarcie dans un monde ouvert, alors que pour tirer notre épingle du jeu il suffirait d’appliquer intelligemment l’adage jamais démenti : la meilleure défense, c’est l’attaque !

Voir les commentaires (66)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (66)
  • « Fear is the minkiller »… vous pouvez parler a tous les veterans de combat que vous voulez, ils vous diront que la peur est une emotion toxique, que meme quand on se bat, on n’ a pas peur, on n’ a pas le temps d’ avoir peur. La seule « peur » positive, c’ est la prudence, et la conscience de son environnement. La France est malade de sa peur, l’ assistanat ne faconne plus que des insectes timores a la place de fiers Gaulois.

    « Reindustrialisation patriotique »…. Donc on portera des jeans made in France, par des employes toujours en greve qui toucheront le genereux SMIC francais… et apres, l’ electeur FN de base viendra se plaindre de payer son jean 300 euros. A cause de « trop de liberalisme » je suppose…

    La France n’ est plus qu’ un gigantesque Theatre Guignol. Vu de l’ etranger, avec son pognon bien au chaud, c’ est vraiment fun. Barrez-vous !

  • Le « programme » économique mariniste est à l’aune des délires chavistes de l’économiste soviétique Sapir, carrément stupide. Tellement qu’il n’est pas même besoin de le critiquer.
    Au moins son breton de père n’en avait aucun, ce qui le sauvait du ridicule.

  • 1000 milliards de dollars sur combien de temps ? Sur un siècle ou deux ?

    Ces chiffres que l’on balance comme des cacahouètes aux animaux du zoo, ne se fondent sur aucune étude.

    Cet accord à l’arraché est appelé « Doha light décaféiné » par les économistes qui l’ont analysé.

    Le seul but de cet accord était de permettre à l’OMC, organisation bourrée de technocrates, non démocratique, mais dont les décisions s’imposent, de continuer à exister.

    La concurrence libre et non faussée qui devrait aller de paire avec le « libre échange » n’existe pas du fait des dumpings fiscaux, sociaux, écologiques et salariaux. Les dés sont pipés.

    Le libre-échange, dans ces conditions, n’est que le moyen pour les multinationales et surtout à leurs riches actionnaires, de s’enrichir encore davantage en exploitant les différences entre les pays développés et réglementés où se trouvent la grande masse des client et les pays sous développés.

    Des millions de gens sont sortis de la misère grâce à cela nous dit-on, pour excuser les atteintes à l’environnement, à la santé publiques, aux droits humains. Cela vaut bien quelques sacrifices, ajoutent ces philanthropes en refermant la porte de leur club de millionnaires.

    Ce n’est pas la mondialisation heureuse mais la mondialisation sauvage. Les seules lois qui la régissent sont les lois de la guerre et ce n’est pas qu’une image vu ce qui se passe au centre de l’Afrique et de l’Asie où les puissances s’affrontent pour le contrôle des matières premières devenues de plus en plus rares.

    Les nationalismes s’enflamment aux US, au Japon, en Chine et ailleurs en attendant l’Europe par la désinformation, la désignation de boucs émissaires enfin toutes les techniques bien connues qui ont mis l’Europe et le monde à feu et à sang 2 fois au cours du 20ème siècle.

    • Je suis d’accord avec @Daniel ROUX que l’OMC n’est pas une organisation « altruiste » au service de l’intérêt général.
      Chaque Etat-membres défends bien entendu ses intérêts particuliers et aussi ceux de lobbies, multinationales et corporations.
      Cet accord signé à Bali, (d’après ce que j’en ai lu sur le Monde.fr, voilà mes sources), réduira les subventions à l’agriculture et à l’export, une exemption des droits de douane visant plus,particulièrement les pays les moins avancés, moins de bureaucratie aux frontières.

      Cet accord légitime un peu plus le rôle OMC.Son directeur général Azevedo aurait craint qu’un échec de ces négociations aurait pu mettre fin à l’OMC.

      Concernant l’OMC, c’est un sujet digne d’être débattu ! Avec son bon ou son mauvais.

      Mais l’article concernant Marine Le Pen, je me range à l’avis général. Son amateurisme en Economie lui nuit. Elle devrait laisser un de ses vice-présidents, plus expert en la matière, prendre la parole au nom du FN.

      • Vous êtes très fort si vous êtes capable de définir l’intérêt général. Proposez donc votre définition pour éclairer l’OMC !

        • Justement, il n’est pas question d’intérêt général, impossible bien entendu à définir àun niveau mondial.
          L’OMC rassemble et confronte des intérêts particuliers et divergents, d’où d’âpres négociations pour arriver à un accord.
          C’est pourquoi l’OMC a une certaine utilité.

          • « il n’est pas question d’intérêt général » : mais quel est donc cet intérêt général dont vous parlez constamment ? Une définition !

        • ah oui , ça serait utile ça…

          mais justement il faut quand meme faire une remarque, l’auteur annonce benoitement qu’on ne saurait aller contre le libre échange puisque ce dernier fait reculer la pauvreté mondiale, c’est gloablement moral, mais il faut aussi dire que ,compte tenu de la situation actuelle, plus de libre échange signidfie que pour certaines personnes en france la situation se deteriorera et on ne voit pas par quel
          miracle les gens, cherchant en général plus à payer leur loyer qu’ils ne dissertent sur la baisse de la pauvreté mondiale, accepteraient plus le libre échange.

          Si lherbe est plus verte de l’autre coté de la rivière ça vous fait une belle jambe si vous ne savez pas nager.

          • Il fait reculer la pauvreté mondiale et assure aussi un meilleur pouvoir d’achat puisque les produits coutent moins cher, c’est du gagnant, gagnant.

            Il est vrais qu’il y a ré-allocation de certains emplois qui disparaissent normalement au profits de nouveaux qui sont créés. Ce n’est jamais facile mais vous ne pouvez figer et fermer une société
            parce que là c’est la mort à coup sur.

            La vie est dynamique.

    • Pas étonnant que le nationalisme s’enflamme quand il n’y a plus aucun politique assez courageux pour défendre explicitement le libre échange.
      Une majorité cède à la démagogie la plus basse en adoptant ce genre de discours indigent que vous reproduisez ici.
      Ça marche du tonnerre sur les gens qui n’ont pas de culture économique

      • « Ça marche du tonnerre sur les gens qui n’ont pas de culture économique »
        L’immense majorité des français donc. Merci l’Education Nationale !

    • Des individus commercent par delà les frontières et s’enrichissent, et?

      Ils devraient le faire à perte aussi?

      Dumping écologique?

      Rien à voir avec le commerce international en lui-même, mais plutot avec la réglementation environnementale inexistante dans certains pays.

      La mondialisation sauvage?

      C’est plutot le protectionnisme qui est sauvage: interdire à certaines personnes de nous vendre leur produits ou bien leur appliquer des frais de douanes abberants simplement parce-qu’ils ne produisent pas la ou réside leur client, voila un bel exemple de discrimination.

      A part ca, vous vous êtes déjà demandé comment un pays comme le Burundi, pour prendre un exemple au hasard, peut avoir une chance de s’en sortir et de rattrapper son retard technologique sans pouvoir échanger avec les autres et en particulier les pays occidentaux? Au lieu de jouer au défenseur de la veuve et de l’orphelin derrière votre ordinateur, commencez donc par arreter cette hypocrisie qui consiste à s’indigner devant la misère d’une population d’un coté, tout en lui coupant les moyens de s’en sortir de l’autre.

    • Du temps où les Stones s’étaient installés en France, je n’ai pas l’impression que les Français parlaient de dumping en tout genre et se plaignaient du libre échange…

      Ce que vous appelez dumping, nous appelons principe de régulation de l’Etat.

  • Non.

    Sortir de la pauvreté des millions de « frères »… si c’est au prix de l’appauvrissement de nos « frères » ici… la réponse est non.

    Ce que vous appelez le « libre échange »… est une expression orwélienne, comme « la guerre c’est la paix ».

    -en quoi est-ce du « libre échange » quand vous commercez avec un pays qui paye ses ouvriers 300 euros (chine) ?

    -en quoi est-ce du « libre échange » quand le même pays multiplie les barrières à l’entrée, grâce à son appareil d’état cynique et violent (le parti communiste), vous empêchant de vendre vos propres produits ?
    Avez-vous vu des voitures françaises en Corée du sud ? Ou au Japon ? Que pensez-vous des dizaines de % de taxes à l’import de voitures étrangères en Thaïlande (qui protège sa propre industrie automobile) ?

    -en quoi est-ce du « libre échange » de favoriser les imports de produits agricoles de pays du tiers monde, corrompus, sacrifiant ainsi notre sécurité alimentaire ?

    Vous vous prétendez libéral… Etudiez les données macro de l’accélération de la chute de la France… et vous verrez la corrélation évidente, flamboyante, brûlante avec l’entrée de la Chine dans l’OMC.
    Novembre 2001.

    Un véritable génocide économique commis contre le petit peuple d’Occident.

    Au nom de quoi les chômeurs français devraient FINANCER le développement des Chinois ? Au nom de quelle idéologie démente ?

    La « fraternité » ?

    Le « libre échange » c’est le commerce ouvert, entre nations de même niveau socio/économique.

    Voilà la condition d’un vrai « libre échange ».

    Voilà le vrai libéralisme.

    Le « libre échange » ce n’est pas le délire mortifère qui détruit nos nations, au profit d’une petite oligarchie mondialiste, du type Attali « Un pays c’est un hôtel »

    Le « libre échange » ainsi dévoyé, ainsi corrompu et sali, c’est le bras armé de l’idéologie sans frontiériste et pro immigrationniste.

    Ca suffit. Nous n’en voulons plus.

    • Ma parole, vous aussi dites n’importe quoi et n’avez rien compris au libre échange.
      En quoi un pays qui nous vendrait tout gratuitement nous appauvrirait?

      Et sinon il y a des voitures française au Japon

      • Essayez de raisonner un peu bon sang !

        Gratuit absurde.

        Mettons 50 % moins cher, ok ?

        Conséquence 1 : on ne fabrique plus chez nous, ok ?

        Conséquence 2 : on licencie chez nous , ok ?

        Conséquence 3 : expliquez moi comment avec des gens chez nous sans revenus, au chômage, on continue à acheter après ?

        Ah je sais… avec de la dette ?

        Ah ou alors… on transforme tous les ouvriers, cadres de l’industrie… en gardien de musée, en « éducateurs », en « emplois d’avenir », c’est ça ?

        Merci les libéraux en robe de chambre !

        • Oui votre raisonnement est absurde si on le pousse jusqu’au bout, c’est à dire jusqu’à la gratuité des produits de l’étranger
          Conséquence 1: on ne fabrique plus ce que d’autres savent mieux fabriquer, ou est le problème?
          Conséquence 2: on licencie du travail inutile, et on en recrée ailleurs, vu qu’il y a une quantité infinie de travail
          Conséquence 3: on continue à acheter précisément avec l’argent qui servait à acheter avant, avec un gain net en richesse

          Bref, vous considérez le travail comme une fin et non comme un moyen. C’est la division par zéro du raisonnement économique

          • Il y a deux siècles que des européens intelligents ont démontré l’intérêt du libre échange.
            Avant de poster des remarques infondées veuillez,s’il vous plait lire les économistes et
            Tentez de comprendre. La Corée du Nord est- elle plus développée et plus agréable que
            celle du Sud, voilà ce que donnent 50 années d’odieux libéralisme, changez de blog ou ouvrez
            les yeux.

        • Conséquence 1 : non, pas ok !
          Conséquence 2 : non, encore moins ok !
          Conséquence 3 : hors-sujet vu que vos réponses précédentes sont fausses

          On ne licencie pas à cause de la concurrence mais à cause des taxes et des lois socialistes. Concurrence ou pas, tant qu’on me prendra plus de 70% de mes revenus pour financer l’Obèse, il est hors de question que je vous embauche, du moins en France. Trop difficile à comprendre ?

        • Les chinois qui était avec un revenu de quelques dizaines euros (20 à 30 fois moins qu’un français) atteignent aujourd’hui 5000 €/an soit 5-6 fois moins qu’un français. Cependant, la productivité des employés français reste dans la majorité des cas supérieure d’un facteur 10 minimum à celle des chinois. L’état ne fait pas son boulot (formation déficiente et aussi détournée, non-protection des plus fragiles et des plus démunis, respect de leur dignité et évidemment charges sociales trop lourdes et surtout à fonds perdus….).

        • Les importations chinoises, c’est 2% du PIB. La dépense publique, c’est 57%.
          Donc, le problème, c’est les zimportations chinoises ?

      • La stop, on voit que tu n’a jamais mis les pieds au Japon, pour le reste vive le libre
        échange mais c’est encore mieux quand les autres ont les moyens de se payer ce
        que l’on a pas les moyens de s’offrir ( Vuitton ,Chanel,…)

    • Bien envoyé. De toutes façons on vit mieux sans téléphone, PC, tablette, TV, hi fi, accès internet, habits, énergie, chaussures de sports, ananas, software, etc. Quand pourrais-je passer vous offrir un cadeau 100% bleu blanc rouge dans votre maison sans aucun de ces objets, et sans bien d’autres ?

      Une question me travaille quand même. Comment avez vous posté ce message sur ce site ? Je tiens à votre réponse car elle doit être fascinante.

      • Là encore, la pensée magique, la pensée automatique qui sort de la boîte.

        Faites appel à votre mémoire…

        Comment vivions-nous AVANT la Chine ? Hein ? Années 70, 80 ?

        -vous aviez un boulot
        -vous aviez une voiture
        -vous aviez une télé , un frigo
        -vous partiez au ski l’hiver
        -et vous pouviez même vous acheter un appart’

        Pas trop mal, non ?

        … Fast forward 2013.

        2000 milliards de dettes.

        Prenez les fonctionnaires (faux emplois financés par de la dette), ajoutez les 5.5 millions de crétins au chômage ou sans emploi + les retraités + les enfants… il vous reste quoi dans votre pays ?

        Tout ça pour ça ? Tout ça pour pouvoir s’acheter des iPad et des iPhone et des tshirt à 10 euros fabriqués en Chine ?

        Tout ça pour avoir le plaisir de financer le développement des Chinois ?

        Tout ça pour avoir le plaisir de pratiquer le « libre échange » ?

        Chapeau les artistes !

        • Ben il faut un peu plus pousser votre raisonnement. Vous reconnaissez que faute de créer de la richesse, on s’est endettés pour l’importer d’ailleurs. OK. Mais expliquez-nous comment en stoppant ces importations, cela va nous faire créer plus de richesse. Des iPad compatibles minitel à 150000 euros pièce et des pulls en laine tricotée main à 1500, que seuls les chefs du parti pourront s’offrir, sans doute. Si le commerce ne nous a pas profité, c’est que nous sommes devenus incapables de produire quoi que ce soit de qualité et d’innovant, en punissant ceux qui le faisaient pas des prélèvements confiscatoires pour pouvoir distribuer primes de Noël aux chômeurs, sinécures aux syndicalistes, et pouvoirs de nuisance aux fonctionnaires. C’est nous qui nous sommes appauvris par nous-mêmes, le commerce nous a juste permis de ne pas découvrir plus tôt combien nous étions improductifs.

        • Le chômage de masse est apparu en France bien avant que la Chine soit le concurrent très relatif qu’il est aujourd’hui (les importations chinoises représentent moins de 2% du PIB français) ou bien avant que l’Euro soit inventé.

          Certains sont incapables d’admettre la véritable cause de l’effondrement du pays, à savoir l’absurde modèle social français, et se réfugient dans la production de boucs émissaires. En cette sorte de matière, tout fait ventre : juifs, arabes, banquiers, étrangers… Quand on ne peut pas ou quand on ne veut pas comprendre l’origine des difficultés, forcément on propose de mauvaises solutions socialistes, comme la Pen, la Méluche, le Flanby, les écolos…

          • Vous n’avez pas fini votre phrase….. Sarko, Chirac, les partis politiques ou plutôt de clientélisme.

            Pour les flux de marchandises comparons ce qui est comparable, la France a un déficit commercial chronique avec la Chine qui, ce n’est un secret pour personne, pratique le dumping social, écologique, fiscal, sans même évoquer les copies illégales et l’indépendance toute théorique de la justice, voir affaire Danone.

            Mais chut!! au nom du ‘libre échange » et de la concurrence « libre et non faussée », fermons les yeux et laissons s’appauvrir les classes moyennes, comme partout dans l’UE.

          • L’Etat français n’a pas de déficit commercial. L’équilibre commercial est une affaire strictement privée qui ne regarde en rien l’Etat. Si j’achète une TV fabriquée en Chine, en quoi cela regarde autrui ? De quoi je me mêle ?

            Quant au fameux déficit, de quoi s’agit-il ? D’un échange de biens concrets contre des bouts de papiers signés SuperMario ! En outre, ces bouts de papiers sont réinvestis chez nous puisqu’ils n’ont pas cour à l’étranger, pour créer des emplois bien de chez nous ! Enfin, c’est la théorie car en pratique, les euros qui reviennent sont généralement réinvestis en bons publics qui, comme chacun le sait, ne financent aucune création de richesse mais servent à engraisser des parasites improductifs. C’est ce qui explique pourquoi la balance commerciale reste perpétuellement déficitaire alors qu’elle devrait tendre naturellement vers l’équilibre.

          • Difficile d’échanger avec vous, il semble que quelque chose vous ai échappé dans les échanges internationaux et notamment sur les réserves de change de la Chine que l’on ne peut pas expliquer autrement que par des échanges déséquilibrés.

            Peut-être que je chipote, c’est presque rien, une peccadille, une paille de 3400 milliards de dollars.

            http://lexpansion.lexpress.fr/economie/la-chine-porte-ses-reserves-de-change-a-un-nouveau-record_379799.html

          • J’ajouterai qu’avec ce que vous appelez des bouts de papier, la Chine achètent des entreprises, du pétrole, de l’or, des immeubles, des hommes politiques, des terres agricoles ..etc..

            Les idéologies sont une peste pour l’esprit.

          • Il sont fatiguant le daniel et autres nouveaux dans ce lieu à nous abreuver de poncifs.
            Le léviathan français pratique l’attractivité sociale d’argent gratuit des autres.
            C’est ce qui nous tue, et non les autres qui pratiquent un imaginaire dumping social. Quand la planète entière pratique le dumping social selon vos critères, il faudrait peut-être vous remettre en question au lieu d’aligner cette soupe novlaguesque insipide.
            Cavaignac vous donne un chiffre simple comme les 2% du PIB pour les importations chinoises comparé aux 57% des dépenses pour notre attractivité sociale et pas un mot de réponse, rien, nada.
            Vouos ne voulez pas débattre, rien, jamais la moindre réponse à un argument.

          • « Cavaignac vous donne un chiffre simple comme les 2% du PIB pour les importations chinoises comparé aux 57% des dépenses pour notre attractivité sociale »

            Daniel Roux c’est une cloche creuse qui sonne, sonne.

          • « la France a un déficit commercial chronique avec la Chine »

            Remplacer les noms France et Chine par Paris et Marseille.

            Ce ne sont pas les pays qui échangent, mais les hommes.

            Si Daniel Roux était économiste, ça se saurait.

          • Bill Gates est en déficit commercial avec son boulanger.
            Son boulanger est donc l’homme le plus riche du monde.

        • Très bonne illustration. Non, nous n’avions pas les moyens « d’aller au ski tous les hivers ». Maintenant oui. Et nous n’avions pas tous les conforts que je vous ai cités. Merci la mondialisaiton des échanges. Et sinon, vous passiez combien de temps sur le web « avant les Chinois ». Vous aviez combien d’ordinateurs, tablettes, téléphones, accès web, etc. « avant les Chinois »?

          Enfin, quel rapport avec la dette publique ? Aidez moi, je ne vois pas.

        • en quoi la chine est -elle responsable des principaux problèmes qui se posent aux travailleurs français ?

          prix exorbitant de l’immobilier à cause d’un foncier beaucoup trop cher et de normes inflationistes.

          prix des carburants trés cher pour aller travailler toujours plus loins ( à cause du probleme précedant ) compte tenu d’une fiscalité spoliatrice.

          cout de l’alimentation également en forte hausse depuis de nombreuse années, à cause d’innombrables normes idiotes, qui favorisent les surcouts et les circuits long plutot que les circuits court.

          et enfin, le meilleurs pour la fin: salaires réels amputé de la moitié, pour financer les deux inactifs présent pour chaque travailleur.

          je ne vois vraiment pas en quoi la chine est responsable de ça ? la seul solution pour le travailleur français, étant de ce rabattre sur les produits chinois moins chers, pour tenter désespèrement de maintenir son pouvoir d’achat.

        • « Comment vivions-nous AVANT la Chine ? Hein ? Années 70, 80 ? »

          On vivait moins taxés et moins réglementés.

          Le code du travail a triplé de volume depuis les années 70.
          La fiscalité est passée de 35% du PIB à 50%.

          Avant d’expliquer ce qui chez les autres cause nos problèmes, il faut d’abord regarder nos propres causes. Surtout lorsque nos causes sont bien plus considérables.

          OK ?

        • Le protectionnisme, c’est la croyance que la compétition se fait par vases communicants, qu’il suffit d’empêcher la fourmi de travailler pour enrichir la cigale…

          En instaurant le protectionnisme pour mettre des bâtons dans les roues du plus compétant, vous ne ferez que donner un avantages compétitif au protégé, celui-ci ne résoudra pas ses propres problèmes qui sont à l’origine de son manque de compétitivité et profitera de cet avantage pour augmenter ses prix ou se laisser encore plus aller dans ses défauts et perdra à terme son avantage compétitif.
          Si on veut rendre désavantageux la voiture pour favoriser les transports en commun, les transports en commun augmentent leurs prix.
          Quand les gros maigrissent, les maigres meurent.

          Et puis franchement, ces « problèmes », sont ils simplement le fait des échanges internationaux ? Imaginons que je sois boucher en monopole dans mon village. Je pratique des prix élevés, tout va bien pour moi. Puis un jour, un nouveau boucher s’installe dans le village et casse les prix pour se rendre attractif.
          Ses prix font baisser les prix de la viande, me font perdre mes clients, je dois baisser mes prix et je vois mon CA baisse, ce qui remet en question mon niveau de vie et me menace de faillite, car je n’ai plus assez de rentrées pour rembourser mes emprunts, pour payer mes employés…
          Là aussi, vous devriez interdire la concurrence, non ?

          Si vous suivez votre logique, vous devriez donc plaider la planification de l’économie, sa régulation, la fixation des prix, les nationalisations, kamarade.

    • Environ 10% de voitures françaises en Chine, dans la petite ville du centre du pays où j’ai l’occasion d’aller régulièrement. Loin derrière… les allemandes, les japonaises et les chinoises, mais devant les coréennes. Désolé, l’exemple de la voiture ne marche pas.
      Quant à la question de payer ici pour tirer la croissance de la Chine… je suis peut-être un peu aveuglé idéologiquement, mais si pour sortir 1.3 milliards de personnes de la pauvreté (pour ne prendre que la Chine, mais on peut doubler si on veut ajouter l’Inde) il faut réduire le niveau de vie de 60 millions… comment dire… dans la mesure où les 60 millions ne veulent pas se sortir les doigts du c.. et préfèrent se regarder le nombril en se congratulant mutuellement sur leur belle « protection sociale », mon choix est vite fait.
      Parce-que les 1.3 milliards, au-moins, ils s’assument et n’attendent pas que tout l’argent leur tombe du ciel ou d’un État nounou tout puissant.

      • C’est pas en appauvrissant 60 millions de français qu’on fera quoique ce soit aux milliards d’asiatiques.
        Il est clair que l’intérêt des français vous passe par dessus la tête, dans ces conditions, on ne peut pas se comprendre.
        On ne sait pas si les français ne veulent rien faire, tout ce qu’on sait, c’est que le système en place décourage toute initiative.
        Ce qu’on sait aussi, c’est que, bien avant ce système esclavagiste étatiste, les français étaient très entreprenants, innovants et très débrouillards.
        Qu’en est-il aujourd’hui? On ne pourra pas le savoir tant qu’on ne desserrera pas l’étau qui étouffe l’économie française, mais vous n’en avez cure visiblement.

        • Les français restent très entreprenants, innovants et très débrouillards sinon le système soumis au socialisme « à la Française », notre petite version nationale, aurait explosé en 5-10 ans et cela fait 33 ans que cela dure. Personnellement, je pense qu’aucun pays ou peuple au monde n’aurait pu soutenir un tel traitement, ce qui laisse de l’espoir. Ne nous voilons pas la face, nous avons reculé mais cela aurait du être pire…

        • « C’est pas en appauvrissant 60 millions de français qu’on fera quoique ce soit aux milliards d’asiatiques. »

          C’est bô, les slogans… J’en ai la larme à l’oeil…

          « Il est clair que l’intérêt des français vous passe par dessus la tête »

          Il est clair que vous prenez vos fantasmes comme étant la source de la Vérité intrinsèque de ce qu’est l' »intérêt » des Français…

        • Avec la baisse de qualité de l’enseignement et de la formation, avec la baisse de motivation des Français, avec la hausse des couts de productions à cause d’une fiscalité excessive et une réglementation kafkaïenne. C’est donc la fotochintocs si les Franchnouilles perdent leurs emplois ?

          Les Chinois, depuis qu’ils font du capitalisme deviennent compétitifs. Et vous, vous proposez pour les battre de s’enfoncer dans le socialisme ???????

        • L’intérêt de ceux qui attendent des autres qu’on les prenne en charge, oui.
          L’intérêt de ceux qui veulent de l’argent là, maintenant, tout de suite, sans rien faire, oui…
          L’intérêt de ceux qui s’en prennent à ceux qui se bougent pour améliorer leurs vies, parce-qu’eux n’en sont pas capables, oui…
          Si vous reconnaissez les français là dedans, alors, oui, leur intérêt me passe très loin au-dessus de la tête.

          Je suis d’accord avec votre diagnostique : le système en place décourage toute initiative. Est-ce que c’est la faute aux frontières, à l’euro, à l’Europe, aux immigrés, aux étrangers ?

        • @Anagrys
          Beaucoup de français sont découragés et se tournent vers le fonctionnariat, sont-ils des assistés pour autant?
          Beaucoup de français sont des moutons, ils suivent le sens du vent, ça ne veut pas dire qu’ils n’agiraient pas autrement si ils en avaient la possibilité.
          J’ai longtemps été très critique, autant que vous, avec les français, mais pour la très grande majorité, ce sont des gens sans violence, avec beaucoup de grandeur d’âme, ils sont les dignes enfants du christianisme, des valeurs chrétiennes qui nous sont chères à tous, mais ils ont un gros défaut, ils sont lâches, ils le sont devenus, ils étaient plus courageux avant.
          Recréons un système leur permettant de s’exprimer et ils donneront le meilleur, mais avant, il faudra neutraliser les léviathans un et deux, et ça va prendre du temps, beaucoup de temps. J’espère pas trop de temps, sinon le 2 sera inaccessible.

    • « en quoi est-ce du « libre échange » quand vous commercez avec un pays qui paye ses ouvriers 300 euros (chine) ? »

      Allez voir à l’humanité — qui a été sauvé de la faillite avec l’argent du contribuable — si nous y sommes !

      Depuis quand un pays paie ?

  • Toujours la même rengaine, le FN veut faire se recroqueviller la France.
    Et surtout, on oublie de nous parler de la décomposition avancée de la société française justement opérée par ses concurrents.

    C’est bizarre, cette lutte permanente contre qqun qui pourrait éventuellement faire du mal à la France, mais aucune critique envers ceux qui font, bien réellement cette fois-ci, du mal tous les jours à cette même France.

    Tant que tous ces hommes et femmes qui critiquent le FN ne feront pas aussi la critique du système actuel, alors ils ne seront ni crédibles ni crus.
    Votre article n’est qu’un tract de propagande.

    • Le FN est socialiste. Il est donc régulièrement dénoncé comme tel, tout autant que le FG, le PS ou l’UMP.

      Le FN est le « système actuel », ni plus ni moins. Il lui ajoute simplement ses propres boucs émissaires. Si vous souhaitez dénoncer le « système », vous devez nécessairement rejeter le FN.

      • Je n’ai pas la même lecture que vous, je ne crois pas que le FN soit socialiste, on peut prendre rdv après leur arrivée au pouvoir.
        En attendant, ils ont le bénéfice du doute, ne serait-ce que par justice vu le blocage démocratique qu’ils ont essuyés depuis des années.

        • Tout parti défendant le modèle social français est socialiste.

          • Voici enfin le rapport rétabli au FN : la lutte pour le SMIC et son protectionnisme.
            Marine mérite vraiment l’adhésion des masses, car elle au moins va clairement au fond des absurdités que Hollande développe encore trop imparfaitement. Elle nous dit clairement de fermer les frontières commerciales, rétablir l’octroi, fixer les salaires et les loyers, et de taper sur tout ce qui se rangera pas au modèle culturel vaguement patriote qu’elle a décrété. Mais surtout, c’est ici que le train déraille joyeusement: en s’inspirant franchement du libéralisme!
            D’où la présence toujours plus nombreuse des frontistes sur Contrepoints.
            Mais si rappelez-vous : elle a déjà recherché le soutien du seul mentor à sa mesure durant son voyage aux USA pour lui éclaircir les mystères du capital apatride, et ce en la personne de Ron Paul lui-même – du temps de sa campagne. Gageons donc qu’il lui aura parlé des conséquences ô combien désirables de Smoot-Hawley…
            Résultat ? Marine affiche aujourd’hui ce même idéal de protectionnisme que Fleur Montebourg et Mosco reprennent timidement en chœur, mais avec le sceau d’approbation « Tea Party ». Quelle stratège cette nana. Mais du coup je me demande si je n’aimais pas mieux son père. Question de goût.

          • Hollande a été élu en mentant, toute personne qui le sera devra mentir aussi, les français ne veulent absolument pas entendre la vérité.
            Je suis certain, j’espère pour le moins, qu’elle fera preuve de discernement et fera avec courage ce que le peuple ne veut pas faire, les le Pen n’ont jamais manqué de courage, on ne va pas trop faire la fine bouche, on n’a pas tant d’alternatives à court terme.

  • question au protectionniste :

    je veux acheter un téléphone en édition limitée (coque avec design spécial), fabriquer en chine, et dont la version de série est fabriquée en France.

    ce potable est vendus depuis un site internet au USA importés depuis la chine :
    – puis je l’importer ? pourquoi ?
    – devrai je payer des taxes douanière ? pourquoi ?

    ce portable est aussi en vente depuis un site chinois, moins cher :
    – puis je l’importer ? pourquoi ,
    – devrai je payé des taxes douanières ? pourquoi ?
    – ce cas est t’il différent de celui plus haut, ou le même portable vient des USA ? pourquoi ?
    – ou est-ce le pays depuis lequel on commande qui est important ? pourquoi ?
    – et dans le cas ou ce portable serait au même prix au USA et en chine ? que se passe t’il ?

    dernière question, mais la plus importante :

    QUI ? dans le « protectionnisme intelligent » défini ces règles pour les centaines de millions de produits différent qui existe ?

    • j’ai oublié :

      – quel est le montant des taxes douanière ? pourquoi ?
      – ce montant peut il varié en fonction de mes revenu ? pourquoi ? comment ?
      – pourquoi les pauvres ne pourrait t’il pas s’offrir ce portable, si il ne peuvent juste pas payer les taxes ?
      – combien de fonctionnaire traiterons tout ces cas spéciaux ?
      – quel sera leur formation ?
      – un riche peut il importer quelque chose si il paye une taxe équivalente au prix du produit fabriqué en France « équivalent » ?
      – comment décrète t’on qu’une télé est équivalente a une autre par exemple ?

  • « Protectionnisme, Socialisme et Communisme (..) ne sont qu’une seule et même plante, à trois périodes diverses de sa croissance » Frédéric Bastiat, La Loi

  • L’accord dit de facilitation des échanges (réduire significativement la bureaucratie) est un bon point pour tous maintenant pour le reste il faut en débattre sans tabou.Je continue à penser que l’AELE + accord de facilitation des échanges au niveau international satisferait tout le monde à commencer Mme le Pen! C’est en gros la position défendue par LEAP2020…Sans leur réforme monétaire naturellement ( non retour au standard or ou argent).

  • Étrange qu’un article puisse provoquer rien d’autre que de la haine viscérale et des insultes de la part d’un lecteur…
    Les exterminations d’opposants politiques ont encore de beaux jours devant eux…

    Que l’on se dispute pour une femme[*] ou de l’argent, pourquoi pas, mais pour des opinions politiques…

    * Notons qu’il est question d’une blonde ici… D’ailleurs, je suis certain qu’un part du succès de « Marine » (pourquoi l’appelle-t-on par son prénom ?) est sexuel, provient du fantasme de femmes dominantes et que beaucoup se touchent en la voyant à la télé.
    Après tout, le fascisme a toujours eu quelque chose de pervers entre le leader et le peuple…
    Oh oui, Marine ! Fais-moi mal ! Taxe-moi plus profondément !

  • Marine le pen, pour toucher un large public edt contrainte a utiliser des mots simples. Adopter une autre lecture de son programme et ambitions, cela tient vraiment debout. Et puis quand bien même il faut absolument nous débarrasser de cette oligarchie bientôt centenaire qui mène la danse en manipulant de plus en plus finement le peuple.

    • Raphaël: « en manipulant de plus en plus finement le peuple »

      Moi je trouve les baffes de plus en plus violentes et visibles, ils sont en mode panique.

  • Les phrases du genre — « […] ça va permettre de dégager quelques 1.000 milliards de dollars de nouvelles richesses […] — sont exaspérantes et ne marchent plus. Pourquoi ? L’UE et l’euro. Pour faire accepter l’UE et l’euro aux français on sortait « ça donnera 2% de croissance en + et ça va créer des millions d’emplois »…

    Deuxièmement, Marine Le Pen n’a pas tort sur ce qu’amène le libre-échange ! Elle a juste tort sur les solutions. Quand elle dit que ça va fermer des secteurs économiques en France elle a raison, chacun sait ici qu’ouvrir les frontières aux t-shirts fabriqués en Asie ça fait fermer nos usines de t-shirts. Le consommateur a des t-shirts moins chers, le travailleur de l’usine française perds son emploi. Donc elle ne dit pas une connerie je suis désolé. Là où elle se trompe c’est qu’elle voudrait fermer les frontières pour que le travailleur de l’usine française qui fait des t-shirt garde ce boulot, au lieu de faire un cadre économique liberal à fiscalité basse pour qu’il puisse en trouver un autre dans un nouveau secteur en développement.

    Marine Le Pen fait dans le simplisme-sophiste, mais il faudrait que certains libéraux cessent de faire de même quand ils essayent de la contrer, ça ne marche plus depuis longtemps.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Conformément à la loi du 6 novembre 1962 modifiée par l’article 2 de la loi organique du 5 avril 2006 relative à l’élection du Président de la république, sont publiés au JO du 19 juillet 2022 les comptes des 12 candidats à l’élection présidentielle du 24 avril 2022.

Comme en 2017, Emmanuel Macron a été le plus dépensier lors de la campagne qui a mené à sa réélection le 24 avril dernier (16,7 millions). Et comme il y a cinq ans, la finaliste Marine Le Pen (11,5 millions) s'est montrée plus économe que certains candidats qui n'ont pas r... Poursuivre la lecture

Deux députés RN fraîchement élus à l’Assemblée nationale s'y retrouvent vice-présidents depuis mercredi, suscitant un tollé à gauche, pour qui l’extrême droite reste infréquentable.

Il n’est pas question que le #RN ait 2 vice-presidences qui leur permettent d’animer les débats de l’Assemblée. Parler depuis l’hemicycle, certes, c’est la démocratie, parler depuis la tribune et y tenir des propos comme ceux d’hier, en est une autre. #PasDeRNAuPerchoir

— Sandrine Rousseau (@sandrousseau) June 29, 2022

Poursuivre la lecture

La première leçon de ces législatives françaises est l’échec patent, cuisant et retentissant de Jean-Luc Mélenchon. Tout de hargne et de fulgurances haineuses, cet étrange apparatchik ajoute un nouvel échec à sa riche collection chamarrée. La gauche façon Mélenchon obtient 24 % des sièges à l’Assemblée nationale, soit l’un de ses pires scores historiques. Le nombre de sièges guignés par l’improbable attelage mélenchonien est risible en comparaison cette majorité absolue dont il professait l’ambition.

Deuxième leçon, l’échec de la press... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles