La faiblesse de l’impôt sur les sociétés inquiète

Le rapporteur du budget s’interroge sur le rendement des mesures prises en 2012. Le gouvernement n’espère désormais plus que 49,7 milliards d’euros au titre de l’impôt sur les sociétés pour cette année, contre 53,5 milliards d’euros espérés dans la loi de finance initiale.

Le rapporteur du budget s’interroge sur le rendement des mesures prises en 2012. Le gouvernement n’espère désormais plus que 49,7 milliards d’euros au titre de l’impôt sur les sociétés pour cette année, contre 53,5 milliards d’euros espérés dans la loi de finance initiale.

À lire sur Les Echos