La France est-elle au bord de la révolte ou de la révolution ?

Au début de 1789, Necker décide d’arrêter la construction de la barrière. Deux jours avant le 14 juillet, c’est l’incendie des barrières de Passy !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La France est-elle au bord de la révolte ou de la révolution ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 10 novembre 2013
- A +

Par Philippe Robert.

Hollande Louis XVI majestéAprès plus deux cents ans de régime majoritairement Républicain, avec un grand R, la France se trouve aujourd’hui confrontée à une nouvelle convulsion interne dont les motivations profondes lui sont dictées par le brutal aggiornamento du monde extérieur auquel, encore et toujours, elle refuse de rendre justice.

“Les bonnets rouges en Bretagne, c’est une révolte contre la taxe à prendre au sérieux. La Révolution française a commencé comme ça ! Sept ans avant la Révolution : l’écotaxe de l’époque, c’était le mur des Fermiers généraux ! Au début de 1789, Necker décide d’arrêter la construction de la barrière. Deux jours avant le 14 juillet, c’est l’incendie des barrières de Passy ! Le symbole de l’écotaxe est extrêmement fort historiquement…” 1 .

Emergeant d’un long sommeil artificiel, les Français prennent enfin conscience qu’il n’y a pas que la servitude au monde, celle-ci leur fût-elle servie sur un plateau d’argent pour tuer dans l’oeuf toute velléité d’insoumission, dans laquelle les tiennent captifs des élites dévoyées uniquement éprises de carriérisme.

Tout en réitérant ma très vive admiration pour un brillant homme politique dont les convictions libérales n’ont jamais varié d’un iota, je veux parler d’Alain Madelin, je ne peux m’empêcher de lui en vouloir encore d’avoir fait perdre quinze ans à la cause libérale en abandonnant les cercles Idées-Action.

Car tout se joue toujours sur une initiation préalable du plus grand nombre et, en ce sens, Idées-Action était un merveilleux instrument que Jacques Garello, président de l’Association pour la liberté économique et le progrès social (Aleps), ressuscite avec coeur aujourd’hui en promouvant les Forums de la Liberté.

Après des lustres d’aventurisme politique, la situation est devenue telle que le libéralisme, aujourd’hui soumis à un extravagant tir de barrage de ses détracteurs de tout poil, représente la dernière planche de salut pour un pays miné par un abus de fausses croyances durablement inculquées par pure transgression intellectuelle.

Certes, je reconnais volontiers que la privation de liberté individuelle à laquelle, comme une mauvaise drogue – mais y a-t-il de bonne drogue ? -, ont été soumis les Français depuis plus de soixante années maintenant risquait bien, à terme, de les plonger dans un coma de plus en plus profond jusqu’à ce que mort s’en suive !

Mais pour en revenir à la Bretagne, aux bonnets rouges et au malaise grandissant qui s’est emparé des Français en général, voici comment Alain Madelin, à l’inverse des imprudents socialistes piégés, conçoit les choses : “Si on donnait à la Bretagne la fiscalité de la Grande-Bretagne, il n’y aurait pas de problème”. CQFD.

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)
  • Et pourquoi seulement à la Bretagne?

  • Tant qu’il y aura une goutte à tirer du citron, il n’y aura pas de révolution !

    Les « pauvres » font masse, ne paient pas d’impôts, encaissent leurs allocs, et ne bougeront pas.

    Les riches se sont déjà mis depuis longtemps hors de portée.

    Reste la classe moyenne qui fulmine, mais n’a pas la culture de la barricade et du pavé dans ses gênes.

    En outre, le casting politique ferait rigoler un âne : vieilles marmites percées, et nouvelle cruche délirante.

    Le bateau coule, et les gens se contentent de s’engueuler sur le pont !

  • Nous sommes à la fin des temps .jesus christ a annoncer tout ces choses dans les évangiles ,avant que il ne revienne enlever son peuple de la terre ,afin de la juger cet terre complètement perverse ou tout n’ai que ruine ., la bientôt un homme sortira de l’ombre celui qu’on appelle l’Antéchrist dans la bible (Satan) il sera le dirigeant mondiale pendant 7ans il va passer pour celui qui va donner des solutions a ce chaos manigancer de toute part ces adeptes iluminati pour créer la panique dans les cœurs afin que eux même réclame « un sauveur  » qui sera le faux christ toute les prophétie s’accomplisse
    Repentez vous de vos pêcher et donnez votre cœur à Jésus christ il va vous pardonnez et vous sauver du jugement avenir , et surtout vous hériteriez la vie éternelle au ciel avec lui et non l’enfer éternelle dans un feu qui s’éteint point . Apocalypse 20verset 15.. Soyez pas incrédule rien ne va s’arranger ni le climat ni la politique ni la moralité ni les guerres tout ira de pire en pire . Jésus christ a payer pour nos pêcher il s’est sacrifié à la croix pour nous réconcilie avec Dieu il a juste prit la forme humaine pour un temps il est ressuscité et il revient bientôt pour délivrer ceux qui l’attende ce corps de chair afin de revêtir un corps immortel 1 corinthiens 15 verset 51 . La bible n’a rien a avoir avec une religion c’est l’homme qui a créer toute ces religions qui nous sépare encore plus de Dieu . Jésus est vivant il veut juste que vous lui parler avec vos mots il vous a créer il veut être ton père .ami , Frere , confident il rempli toute les fonctions a la foi il t’aime d’un amour qui n’ai pas de ce monde allez sur tv2vie.org ou dans you tube : taper : direct2vie

  • Quoi espérer de ce monde encore honnêtement on voit des choses abominable partout des publicité ou on voit des gens nu des guerres pour le pétrole pour l’argent en faite l’homme lui même désobéi a sa propre loi . Il veule arrêter les tueur les braqueurs mais eux même font des films ou on voit des meurtre des braquages et il pleure que les jeune tue vol . Il veule arrêter les violeurs mais eux même avec ces panneau publicitaire ou on voit des gens nu incite les hommes a violer c’est grave

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jon Miltimore.

 

En 1892, l'archéologue français Henri Pognon a fait une découverte historique à quelques dizaines de kilomètres au nord-est de Bagdad : un énorme tell qui contenait les ruines de l'ancienne cité-État d'Eshnunna.

Bien qu'il n'ait été fouillé que des décennies plus tard par une autre équipe d'archéologues dirigée par l'égyptologue néerlandais Henri Frankfort, le tell a été l'une des grandes découvertes du siècle, révélant les secrets d'une ville mésopotamienne qui avait été cachée pendant des millé... Poursuivre la lecture

Si la réalité du terrorisme est ancienne, le mot français est un héritage de la Révolution française. La Première République est née dans et par la Terreur.

La monarchie à peine renversée, une première Terreur pousse les révolutionnaires à massacrer dans les prisons de Paris plus de 1000 détenus considérés comme des « ennemis de l’intérieur » prêts à égorger les « patriotes » en septembre 1792. La plupart des victimes étaient de banals détenus de droit commun. Les éléments radicaux ne cessent de faire pression sur les organismes offici... Poursuivre la lecture

Benjamin Constant a été l'infatigable défenseur de la limitation du pouvoir, clé de voûte de sa pensée politique. Il est des premiers que l'on peut qualifier de libéral en France. Léonard Burnand, spécialiste de Necker et de Germaine de Staël, vient d'en écrire la biographie. À l'heure où de prétendus libéraux s'aplatissent devant le pouvoir, dont ils justifient tous les empiétements, tout en quémandant prébendes et places, cette lecture s'impose sans doute.

Pourtant, à bien des égards, Benjamin Constant reste une énigme comme le souli... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles