Grèce : Aube Dorée considérée comme une organisation criminelle

Des membres du parti néo-nazi Aube Dorée ont été arrêtés et accusés d’avoir participé à une organisation avec l’intention de commettre une infraction majeure.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Manifestation d'Aube dorée (Crédits Steve Jurvetson, licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Grèce : Aube Dorée considérée comme une organisation criminelle

Publié le 3 octobre 2013
- A +

Des membres du parti néo-nazi Aube Dorée ont été arrêtés et accusés d’avoir participé à une organisation avec l’intention de commettre une infraction majeure.

Par Athanasios Tsiouras, depuis Athènes, Grèce.

Le 18 Septembre les Grecs ont été choqués d’apprendre qu’un rappeur de gauche avait été tué et qu’un membre d’Aube Dorée, un parti néo-nazi originellement marginal mais alors troisième dans les sondages, avait avoué le meurtre. Quelques jours plus tard, au milieu du tollé général qui a suivi, le ministre de l’intérieur a fait passer les dossiers de 32 affaires pénales liées à Aube Dorée au Premier Procureur qui devait déterminer si le parti était une organisation criminelle. Le week-end suivant, les 28 et 29 septembre, le leader d’Aube Dorée Nikolaos Michaloliakos, quatre autres députés parlementaires d’Aube Dorée, et plus de 20 autres membres ont été arrêtés et accusés d’avoir participé à une organisation avec l’intention de commettre une infraction majeure. Le pourcentage d’opinions favorables à Aube Dorée dans les sondages est tombé presque instantanément d’un tiers.

Voilà une histoire que peu de gens auraient prédite il y a trois ans, quand Aube Dorée faisait sa première apparition à la télévision. C’était en Septembre 2010, ce qui parait aujourd’hui une autre époque, au cours du premier débat télévisé pour l’élection municipale d’Athènes. L’hôte du débat avait annoncé qu’il permettrait au leader d’Aube Dorée de faire une brève déclaration en dehors du format du débat. Aube Dorée avait été exclue des débats télévisés précédents en raison de son idéologie nazie, et son chef de file a été autorisé à paraître seulement après avoir menacé de poursuivre la télévision en justice.

C’était la première fois que la plupart des spectateurs voyait ou entendait parler d’Aube Dorée. Mais dans les quartiers les plus pauvres d’Athènes, où de nombreux immigrés sans papiers résidaient aux côtés de Grecs pauvres, Aube Dorée travaillait discrètement. En offrant une protection aux résidents grecs contre les criminels, réels ou perçus comme tels, en surveillant les aires de jeux pour les enfants grecs, en tenant les immigrés « à distance », ils étaient devenus une force informelle avec laquelle il fallait compter.

Pourtant, beaucoup de gens ont été surpris lorsqu’Aube Dorée a récolté 5,3 pour cent des votes lors des élections municipales d’Athènes en Novembre 2010 et qu’un membre de ce parti a été élu conseiller municipal. Ayant gagné en visibilité, Aube Dorée répandait désormais son message à travers toute la Grèce : la crise financière a été provoquée par des politiciens corrompus de tous les partis en tandem avec les requins de la finance internationale qui ont contribué à accumuler l’odieuse dette de la Grèce, et les emplois des Grecs ont été pris par les immigrés clandestins. Ce message trouve un écho dans une société à la recherche de boucs émissaires : les sans-papiers et la caste politique « traîtresse ». Au printemps et à l’été de 2011, des manifestations quotidiennes ont eu lieu à l’extérieur du bâtiment du Parlement, avec des citoyens se disant « indignés » et qui parfois menaçaient d’envahir le Parlement. Cela s’est avéré être un terrain fertile pour de nouvelles recrues d’Aube Dorée, et le parti a commencé à monter vers les 3 ou 4 pour cent dans les sondages d’opinion. Ses résultats aux élections de mai et juin 2012 ont approché les 7 pour cent.

Même après ses succès électoraux, le programme d’Aube dorée se composait de seulement deux ou trois slogans : les immigrés, les politiciens corrompus et les bailleurs internationaux sont la cause de la crise économique. Ainsi, selon le parti, les immigrés clandestins doivent être chassés de la Grèce en faisant usage de la force et la dette publique de la Grèce devrait être répudiée. Aube dorée a voté contre toutes les propositions de réforme et s’oppose à « virer les Grecs du secteur public », ainsi qu’à toute réduction de la taille de l’État. En fait, le parti a appelé à la « nationalisation » de tout ce qui bouge (pour mettre les entreprises sous le contrôle de la « nation », par opposition à l’État). En dehors de cela cependant, les politiques proposées par Aube Dorée manquaient de détails. On ne pourrait même pas dire comment il se positionnait sur l’Europe ou sur l’euro.

Des sièges et bureaux d’Aube Dorée ont commencé à apparaître dans toute la Grèce, et le nombre de ses membres s’est multiplié. Les membres du Parti distribuaient gratuitement de la nourriture, aux Grecs seulement. Dans l’intervalle, des histoires sur les membres d’Aube dorée harcelant les immigrés ont émergé. Ses députés  auraient dirigé des groupes de membres du parti qui auraient ordonné à des immigrés de leur montrer leurs papiers. Le porte-parole du parti a notoirement giflé une député du Parti communiste en direct à la télévision, et ses membres ont commencé à apparaître en uniforme du parti et en formations militaires. Ils ont perturbé les cérémonies publiques, en particulier lors des fêtes nationales ou lors de cérémonies du souvenir d’événements remontant à la Guerre civile grecque de 1946-1949. Des camps d’entraînement ont été organisés, et des cours d’autodéfense ont été proposés aux membres du parti, qui agirait plus ouvertement au mépris de la loi, parfois avec la complicité présumée de la police.

Puis vint le meurtre du 18 septembre et les arrestations ultérieures. Selon l’accusation, au moins 10 délits graves sont liés aux personnes arrêtées et à leur organisation criminelle, qui a même recruté des mineurs pour faire avancer sa cause. Si une organisation criminelle fonctionne effectivement comme un parti politique, alors l’arrestation de ses membres est en effet bienvenue. Mais puisque l’accusation a été lancée par un ministre en exercice contre les membres d’un parti politique adverse, l’application stricte de l’État de droit et des garanties constitutionnelles offertes à l’accusé sont cruciales. Ce sera le signal de la différence entre la répression venant d’un gouvernement arbitraire et la justice.

Voir les commentaires (13)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (13)
  • La justice est prompte a agir contre des politiques assimilés a des criminels de droit commun – ou l’inverse;
    Mais pour les criminels qui ont ruiné le pays il faudra attendre longtemps…

  • s’il n’y avait pas autant de misère , de chomage , autant de magouilles et d’injustice de la part des dirigeants , les partis extrémistes n’auraient pas lieu d’être ; les dirigeants , en grèce ou ailleurs sont les premiers responsables de la naissance des partis extrémistes ;

  • sur le site wiki pour « golden dawn » on lit:

    On 2 May 2013, the Mayor of Athens, Giorgos Kaminis, ordered riot police to break up a charity event at Syntagma Square where Golden Dawn was handing out food exclusively to poor Greek families – while forbidding access to any immigrants. The charity event was broken up using tear gas.[94] Later that day, the Golden Dawn MP Giorgos Germenis (de/el/pl) attempted to assault Kaminis at a charity where Kaminis was handing out Easter candles to the children of unemployed parents, but reportedly missed the mayor with his punch and instead hit a 12-year-old girl.[94][95][96] Kaminis’ bodyguards reportedly attempted to intervene and block the punch, but were too slow, leaving the child with a bruised forehead.[95][96] Germenis then reportedly attempted to draw a gun, but Kaminis’ bodyguards were able to restrain him and remove him from the event.[94][95][96] Kaminis sued Germenis over the assault.[95][97] Golden Dawn claims that it was in fact the mayor’s bodyguards who injured the girl

  • Si les gens d’Aube Dorée n’ont pas l’air d’être des enfants de chœur je doute que la méthode employée (l’interdiction de ce parti en tant qu’organisation) soit la bonne façon de faire. C’est plutôt la solution de facilité.

    Ca ne répondra de toute façon pas aux préoccupations des Grecs qui ont voté pour eux et ne les fera probablement pas changer d’avis. Les politiciens d’Aube Dorée encore en liberté hurleront au procès politique et à l’acharnement judiciaire. Quant aux pontes mis en prison, ils finiront évidemment par en sortir et se pareront de l’aura d’un Nelson Mandela. 🙁

    La seule vraie solution est de communiquer, de confronter les arguments, de mettre Aube Dorée en face de ses contradictions. Mais ça oblige évidemment le contradicteur à avoir de vraies valeurs à défendre et une bonne capacité à débattre, et ce genre d’individu devient un oiseau rare par les temps qui courent. Il est tellement plus facile de lancer des anathèmes et d’envoyer la police…

    • Pas d’inquiétude à avoir. Les électeurs d’Aube Dorée voteront Syriza !

    • je suis aussi de cet avis..je crois aussi que comme en France avec le FN, les gens veulent garder leur facho car l’antifascisme est la seule idéologie qu’il leur reste…quitte à se déclarer antifasciste et en s’étonnant que les fascistes soit si méchants quand on les insultent eux plutôt que de démonter leur idéologie…

      action directe, brigade rouge …

      traitement très asymétrique en cas de violence…trop pour moi

  • Le meurtre a été revendiqué.

    • Non, l’aube dorée dit depuis le premier jour qu’elle est étrangère au meutre (même si ce n’est pas vrai, elle ne le revendique pas)

  • l’histoire de la grèce, c’est en exagèré, celle de tous les pays du sud de l’europe: on récompense la paresse du peuple en lui donnant des emplois fictif de fonctionnaires, et on fait venir des etrangers pauvres pour faire le vrai travail. quand la cabane a tombé sur le chien, il n’y a plus de sous pour les emplois fictif, ni de boulot pour les etrangers. pas etonnant qu’une partie de la population tombe dans le racisme.

    • La France est aussi un pays du Sud. Mais on a plus d’argenterie dans la commode donc nous pouvons encore emprunter bon marché quelques années de plus.

  • Aube dorée n’utilise aucun symbole nazi. Le méandre n’est pas une croix gammée seulement dans vos esprits tordus.
    Maintenant quoi d’étonnant que de voir monter un parti  » radical  » dans un pays qui a été humilié trahi par ses élites et appauvri à ce point ? Les invasions immigrées ajoutant le chaos au chaos, il est normal que la population réagisse.
    Aube dorée, ce n’est pas quelques cadres, ce sont des dizaines de milliers, des centaines de milliers de Grecs qui crient leur survie, leur rage, leur colère, et qui se voient enfin représentés.
    On nous a fait croire qu’on sauvait la Grèce avec ces plans de renflouement quand la grande majorité de ces sommes allaient dans la poche des créanciers.
    Parce que vous vous imaginez peut être que ce spectacle nous fait plaisir, a nous français ?
    Nous savons trop bien que nous sommes les suivants. D’ailleurs nous avons déjà bien mis la main à la poche, et l’aube dorée française sera bien plus terrible.
    Faites donc subir aux français ce qu’ont subi les Grecs, je vous garantie un beau feu d’artifice visible depuis la Grèce!

    Sur ce bon courage pour la suite, car le spectacle ne fait que commencer.

    Et vive la Grèce éternelle !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
La Grèce
0
Sauvegarder cet article

Par Antonis Giannakopoulos. Un article de Mises Institute

L’économie grecque a enregistré une chute record de 14 % au deuxième trimestre de 2020 et ce tandis que les efforts du gouvernement pour « assainir » l’économie dirigent le pays vers le franchissement de seuil de 200 % du ratio dette/PIB, comme prévu par le FMI. Pendant ce temps, les déficits budgétaires du gouvernement ont atteint de nouveaux sommets, environ 7 %.

La réponse gouvernementale à la récession

Le gouvernement grec a tenté de lutter contre la crise économique ... Poursuivre la lecture

Par Yves Montenay.

Le quasi conflit actuel oppose principalement la Grèce soutenue par la France à la Turquie pour la propriété du plateau continental autour des îles grecques. Il oppose aussi la France à la Turquie à la suite d’un incident naval entre un navire de guerre français et un navire turc qui livrait des armes à la Libye malgré l’embargo de l’OTAN.

Cela a réveillé de sanglants souvenirs millénaires que les Européens voudraient oublier. Mais le président turc met de l’huile sur le feu, autant par conviction personnelle ... Poursuivre la lecture

Par Ioannis Lixouriotis.

Avions-nous besoin de la brutalité de la récente crise de Covid-19 pour comprendre, non seulement en Grèce mais dans de nombreux pays à travers le monde, qu'il existe un grave problème de compatibilité de la réglementation du travail avec l'ère moderne de la mondialisation et de la quatrième révolution industrielle ?

En Grèce, un droit du travail rigide et inadapté

En tout état de cause, il convient de noter que cette fois l'hésitation des gouvernements des pays européens à résoudre le problème de l'insu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles