Obama : « L’État est la clé de la réussite du secteur privé »

imgscan contrepoints 2013-2196 Obama Marx

Seul un idéologue socialiste comme le locataire de la Maison Blanche peut affirmer que l’État est la clé de la réussite du secteur privé.

Seul un idéologue socialiste comme le locataire de la Maison-Blanche peut affirmer que l’État est la clé de la réussite du secteur privé.

Par Nicolas Nilsen.

La semaine dernière, Barack Obama en a encore remis une couche sur sa conviction que le gouvernement était la clé de la réussite du secteur privé en Amérique.

S’exprimant à l’usine Ford à Kansas City, il a déclaré :

Même si notre succès en tant que pays va finalement dépendre de grandes entreprises comme Ford, de travailleurs acharnés comme vous, l’État doit faire certaines choses. (…) Alors, quand les gens vous disent que l’intervention du gouvernement n’est pas pertinente, non ! Tout ce que nous faisons a un lien avec la volonté de faire en sorte que tous, collectivement, en tant que démocratie, nous engagions les investissements intelligents pour l’avenir. C’est comme ça que ça a toujours été. (applaudissements)

Seul un idéologue socialiste peut évidemment affirmer que le gouvernement est la clé de la réussite du secteur privé, mais bon, c’est Obama qui le dit, alors forcément c’est bien et surtout c’est cool. Si Bruce Springsteen le chantait ce serait évidemment encore plus cool. Vivement que Bruce soit en poste à la Maison-Blanche et, surtout, Yannick Noah secrétaire général de l’Élysée : la situation économique serait bien meilleure !

En fait c’est mécanique et magique : plus il y a de bureaucratie et d’intervention de l’État, et plus ça crée de la croissance. Plus c’est décidé dans les ministères et plus ça créée des emplois dans les entreprises. Si vous ne l’avez pas encore compris, c’est que vous êtes complètement bouchés ! Le capitalisme c’est le mal et le socialisme c’est le rêve, mettez-vous ça dans la tête. D’ailleurs le président Vénézuélien, Nicolas Maduro l’a très bien compris. Il n’y a qu’Angela Merkel qui continue bêtement à penser que ce n’est pas à l’État de s’occuper de l’industrie. Mais c’est une gourde, sa balance commerciale est déficitaire, son pays est en ruine, ses machines-outils et ses voitures ne s’exportent pas et elle va devoir demander l’aide de la Grèce ou du Venezuela.

La stratégie de tous ces idéologues socialistes est en fait très au point. C’est de vous faire entrer dans le crâne que l’intervention de l’État c’est le bien et l’entreprise privée c’est le mal. Et de vous le répéter tout le temps, dans tous les discours, à toutes les occasions, sous toutes les formes… Et ça marche, faites l’essai :
— Je vous pose la question : Qui est la clé de la réussite du secteur privé ?
— Et vous me répondez : L’État !

Alors vous voyez bien que ça marche leur truc ! Et vous savez que ça porte un nom cette façon de faire en mobilisant les médias ? Ça s’appelle la propagande ! Une petite goutte tous les jours et hop, ça entre en glissant dans les cervelles… Parce que, voyez-vous, ces cervelles votent aux prochaines élections, alors il faut bien leur dire ce qu’il faut penser non ?


Sur le web.