Marché de la Bastille : les grandes surfaces nous arnaquent-elles sur les fruits et légumes ?

Le MODEF vend à prix coûtants 50 tonnes de fruits et légumes au Marché de la Bastille à Paris pour dénoncer le « racket » des grandes surfaces. Les chiffres donnent pourtant tort à cette officine du PCF.

Le MODEF vend à prix coûtant 50 tonnes de fruits et légumes au Marché de la Bastille à Paris pour dénoncer le « racket » des grandes surfaces. Les chiffres donnent pourtant tort au syndicat d’extrême gauche et au PCF.

Par Kevan Saab.

Légumes de Stoneledge Farm (Crédits Charles Smith, licence Creative Commons)Je suis tombé aujourd’hui sur cet article du Figaro couvrant le dernier coup d’éclat du Mouvement de Défense des Exploitants Familiaux (MODEF). Nos petits producteurs ont en effet acheminé 50 tonnes de produits maraîchers en provenance du Lot-et-Garonne en direction de Paris et sa banlieue. Au programme, distribution de fruits et légumes à prix cassés et sensibilisation des acheteurs aux marges indécentes de la grande distribution !

Disons le tout de suite, à la vue du titre de l’article « Le marché solidaire propose 50 tonnes de fruits et légumes aux Franciliens », mon côté libéral cynique ébouillanteur de chaton a démarré au quart de tour. Pour envenimer un peu plus les choses, une petite recherche Google m’a appris que l’événement est co-organisé par le PCF. Comme quoi, dès qu’un événement porte le qualificatif « solidaire », « populaire » ou « citoyen » dans ce pays, vous savez tout de suite de quoi il en retourne.

Donc, le PCF est dans la partie, il n’en fallait pas moins pour que j’aille déterrer chiffres, statistiques et analyses sur la question des marges des grandes surfaces sur les fruits et légumes. Il se trouve que celles-ci sont minutieusement scrutées et analysées chaque année dans le rapport de « L’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires ». Dans l’édition 2012 du dit-rapport, on tombe nez-à-nez sur le magnifique tableau suivant :

En ce qui concerne, les 7 enseignes interrogées, voilà la liste : Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Leclerc, Intermarché et Système U. La fine fleur de la distribution française, au complet !

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, comme vous le voyez, ces vils capitalistes ont le culot de faire 0,6 % de marge nette sur les fruits et légumes ! 0,6 % ! Mais quel scandale !

Bon plus sérieusement, expliquons au Parti Communiste et au Modef pourquoi les supermarchés continuent à vendre des fruits et légumes alors qu’ils font clairement une marge nette trop basse pour retirer quelque profit. Eh bien, les fruits et légumes sont, croyez-le ou non, des produits d’appel. Pour faire simple, un supermarché est prêt à ne faire aucun bénéfice dessus si cela peut lui amener des clients qui vont, une fois entrés dans le magasin, acheter d’autres produits plus rentables pour l’enseigne à coup sûr. En fait, le consommateur de fruits et légumes ne paye que le producteur et les intermédiaires, pas les grandes chaines de distribution quand il fait ses courses. Magie du capitalisme ! Merci les grandes surfaces !

Allez, sans rancune le PCF, meilleure chance la prochaine fois !