Un système France si efficace que le monde entier nous l’envie

C’est connu : la France dispose d’un système social que le monde lui envie. Vraiment ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un système France si efficace que le monde entier nous l’envie

Publié le 8 août 2013
- A +

La tempête peut bien s’abattre, les vents peuvent bien souffler, les mauvaises langues peuvent bien persifler : il n’en reste pas moins que la France offre, c’est sûr et certain, un ensemble de systèmes, sociaux, politiques et pour tout dire philosophiques que le monde entier nous envie.

En effet, comment ne pas déclencher l’envie lorsqu’on voit ce que propose ce beau pays ?

LOL-emploi.gouv.frTenez (fermement, je vous prie), prenez la gestion de l’emploi en France. C’est tout un poème, surtout depuis que la Hollandie est devenu l’autre pays du chômage. Eh bien mes petits amis, en regardant ce qui s’y passe, il n’y a aucun doute : c’est du velours. Pôle Emploi, magnifique fleuron d’aide aux ressources humaines à l’échelle de tout un pays, s’acquitte tous les jours d’une tâche ô combien ingrate mais avec un brio qu’il est difficile de lui contester.

Qui n’est pas pris d’un petit trémolo dans la voix lorsqu’il constate le dévouement du personnel de Chômemploi Paul Employ, qui va jusqu’à donner des formations d’informatiques à des informaticiens, pour leur apprendre à allumer leur ordinateur et aussi à se servir d’un butineur internet pour y découvrir le — justement merveilleux — site de Pole Employ ?

Qui ne se sent pas le cœur étreint de fierté devant les messages courts à tendance buzz qu’émet joyeusement la vénérable institution, lorsqu’elle annonce modestement que son site internet, chôm-emploi.fr, est en tête des sites préférés des Français, avec ce petit soupçon d’humour noir qu’un croque-mort remerciant dans la rubrique nécrologique ses nombreux clients ne dénigrerait pas :

Bien sûr, les mauvaises langues turbolibérales ont tôt fait de déverser leur fiel putride sur cette belle réalisation de l’administration française en notant méchamment que cette dernière est surtout une administration qui aura trouvé un emploi à des gens dont le job est d’en chercher pour les autres, sans pour autant rivaliser, même de loin, avec des cabinets de recrutement dont l’historique et les performances sont autrement plus impressionnantes, pour un prix un tiers moins élevé… Ou ces mêmes sites rappelleront sans pitié qu’après 800 millions d’euros en 2011, l’établissement public a versé près de 812 millions en trop aux chômeurs l’an passé, suite à des erreurs d’estimations du montant de l’allocation (oh, zut alors !) ou par simple négligence, quand notamment les chômeurs ne font pas trop attention à leurs déclarations de périodes de travail…

Que voulez-vous, ces critiques acerbes sont la rançon d’un succès évident et la marque d’une jalousie mal contenue, à l’évidence. Et si Pôle Emploi déclenche fierté et patriotisme chez le Français qui se respecte, il en va de même avec la gestion de sa retraite, si finement ouvragée et mise en place de façon si pertinente alors que la situation n’était pas facile facile, dois-je vous le rappeler, puisque c’est le GrrRrrand Maréchal Pétain qui spolia utilisa les réserves de retraites par capitalisation dans les années de guerre pour passer à cette merveille de retraite par répartition que le monde entier nous regarde, envieux, utiliser avec tant de succès.

Retraites en failliteBien sûr, il faudra faire quelques ajustements, ici et là, répartis à raison d’un tous les deux ans, dans les cris, la douleur, les valses de ministres et l’alourdissement sensible, répété et irréfrénable de la législation correspondante. Il faudra en passer par une réduction des pensions, une augmentation stratosphérique des cotisations au moment où, justement, le coût du travail en France est déjà au beau fixe, et un accroissement plus que sensible de la durée de ces cotisations, le tout dans le sabir confus d’une ministre largement dépassée par le domaine. Bien sûr.

Mais le résultat en vaudra la chandelle ! Tous les calculs sont formels : ce sera bientôt une explosion de bonheur pour tous les retraités et tous les cotisants, vous allez voir, et les excellentes solutions de François Hollande laissent espérer le meilleur !

On pourrait en profiter pour parler de cette Sécurité Sociale que le monde nous envie à un point qu’il n’est pas bon d’en parler à l’étranger, de peur de se faire dépecer de jalousie et de frustration. Ainsi, qui, dans le reste du monde, peut se targuer d’avoir des hôpitaux aux services d’urgence si bien gérés et sans délai d’attente ? Qui peut prétendre à nos administrations si finement huilées comme par exemple le RSI, celle qui s’occupe du recouvrement des cotisations des indépendants ? Qui aura le cœur de rappeler les microscopiques erreurs de ces chaleureuses institutions et de pointer leurs petites dérives ? Tout le monde sait que lorsqu’il y a un problème avec elles, tout se passe très bien, voyons ! Tout y est si parfaitement géré qu’il n’y a aucun risque de blocage de comptes des URSSAF par des cotisants excédés de se faire harceler par ces incompétents.

Et tant qu’on parle sécurité (sociale ou plus générale), autant parler justice ! Chaque mois qui passe en Hollandie nous offre tant et tant d’exemples d’un fonctionnement idoine et bien calculé, grâce au travail de sape fond d’une Taubira experte en la matière : il n’y a pas de problème de justice en France, elle est rendue à la fois sereinement et efficacement, et lorsque les prisonniers sont relâchés sans avoir fait leur peine, c’est pour d’excellentes raisons. Et puis c’est tout. Circulez, il n’y a rien à voir. Et si vous ne circulez pas, vous irez en prison. Si on vous trouve de la place.

taubira : il faut que jeunesse se passe

Pour nos élites, c’est sûr : le monde entier a le regard braqué sur la France. Cette vision du monde était exacte, il y a seulement cent ans. Mais progressivement, sur ces cent années, la France a perdu chacun des attributs qui pouvaient lui faire espérer rester dans le haut du panier. Au début, bien sûr, la descente dans le classement fut lente, presque majestueuse et posée. Elle s’explique d’ailleurs autant sinon plus par la montée des autres puissances que par la perte réelle d’influence et de pouvoir du pays. Mais à mesure que la France s’est confite dans ses certitudes, que ses élites se sont auto-reproduites en conservant toujours à l’esprit que nos systèmes sociaux, institutionnels, moraux ou philosophiques étaient excellents voire indépassables, la descente s’est faite plus rapide, moins tranquille.

On atteint maintenant le petit trot : plus aucune journée ne passe sans qu’on découvre, à mi-chemin entre la consternation et l’hilarité, que tout part en sucette sous les applaudissements d’une foule ignorante, bercée des illusions que lui servent ces élites, politiques, médiatiques, journalistiques si surannées. Ce pays qui voulut jouer le rôle de phare du monde moderne n’est plus qu’une petite LED clignotante.

Et la pile qui l’alimente montre à présent des signes de faiblesses : ce pays est foutu.

La lumière au bout du tunnel, c'est une vieille ampoule qui va claquer.
—-
Sur le web

Voir les commentaires (25)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (25)
  • Et dire que l’on nous rabâche sans cesse que tout va bien dans ce pays de cocagne….

    • Je sens comme du ressentiment dans votre commentaire.

      Souriez et répétez après moi: Tout va bien, tout va bien, tout va bien.

      Cordialement
      Normal 1er

  • C’est un pays tellement merveilleux que chaque annee 50.000 Francais le quittent pour refaire leur ailleurs,…. mais heureusement remplaces par (officiellement) 200.000 immigres, sans doute brillants et sur-qualifies au point qu’ils ne trouvent pas de boulot chez eux.

    « Une grande civilisation n’est conquise de l’extérieur que si elle est détruite de l’intérieur » Will Durant.

  • Le problème de l’allocation chomage qui dure trop longtemps en France n’est pas un problème: Pôle Emploi.
    Pôle Emploi est obligé d’appliquer la loi.

  •  » Et la pile qui l’alimente montre à présent des signes de faiblesses  »

    Je suis au courant : Y aura une batterie de mesure à la moindre tension.

  • Je me demande ce que les dizaines de millions d’étrangers qui viennent chaque année en France peuvent lui trouver d’attirant.

    • La France est un pays très attirant quand on n’est pas soumis aux mêmes vexations que les citoyens nationaux.

    • Oui mais pôle emploi DOIT aider à trouver une solution VALABLE de formation et de travail et Là c’est la cata, mon fils est au chômage depuis des années entrecoupé de petits boulots et de formations, payés par moi la plupart du temps car quand il trouve seul une formation il faut commencer vite, mais pôle emploi ne peut aider que 3 mois après, donc foutu ou payé par maman, retraitée,quant aux boulots ils ne les a jamais trouvés par PAUL EMPLOI.

      • Peut-être que Pôle Emploi *devrait* faire quelque chose, mais il faut savoir reconnaître ce qui ne marche pas et se débrouiller autrement. Si on savait ne pas pouvoir compter sur Pôle Emploi, est-ce que ça marcherait plus mal ? En tout cas, on économiserait le budget de ce machin inefficace…

    • La France attire UNIQUEMENT par ses aides sociales, allocations en tout genre.

  • Monsieur Paul a du mal a compter tous les chomeurs (ils augmentent sans cesse). Pour faire face il a décidé d’augmenter ses effectifs.
    Moralité : le chomage crée de l’emploi.
    Quand le taux de chomage sera de 100% qu’est ce qu’il y aura comme emplois?

    • Actuellement les gens ont la même agressivité contre pôle Emploi qu’une famille contre des docteurs d’un hôpital qui sont impuissants à guérir la maladie d’un membre de leur famille.

      • A vous lire, le chômage serait une sorte de maladie incurable auquel ni pôle emploi ni personne ne pourrait rien! Vient alors immédiatement la question suivante : à quoi sert donc pôle emploi?

      • Oui mais quand la maladie est curable, que le médecin est négligent et commet bourdes sur bourdes, il est légitime que la famille qui rétribue le médecin ne soit pas très contente, non ?

    • Il y en a tellement que Paul en ploie!

  • Fichtre philippulus n’a rien compris. Picard parlait de ceux qui viennent s’installer en France pas des touristes. Philippulus ne semble pas faire la différence entre un habitant et un touriste. Mort de rire, merci philippulus.

    • Monsieur ou madame Lio,
      Examinez comment s’enchaînent les commentaires :
      1) j’ironise sur le thème de la France beurk caca en faisant remarquer qu’elle est parmi les premières destinations touristiques mondiales -> plusieurs dizaines de millions de touristes chaque année.
      2) MichelO comprend, réponse hautement discutable mais logiquement valable.
      3) Picard lui ne comprend rien et il « pense » que je parle d’immigration, tous ces arabes qui viennent manger le pain de nos maliens (ou l’inverse), d’où sa réaction incongrue (litote) qui me réjouit. Désolé mais la bêtise me réjouit, ce qui motive ma présence ici.
      4) Et vous en rajoutez une couche, merci encore.

      • @philippulus

        « Désolé, mais la bétise me réjouit, ce qui motive ma présence ici »

        Vous avez bien du temps à perdre! Faites donc usage de votre intelligence si « supérieure » pour améliorer le monde plutôt que pour le mépriser.

      • La bêtise me désole, ainsi qu’elle le fait de tout honnête homme.

  • Honnêtement j’ai voyagé pas mal à travers le monde, et des pyramides d’Egypte, au Gratte-ciel de New-york, des plaines d’Anatolie aux landes balayées par le vent du Royaume Uni, j’ai vu de la misére, de la tristesse, des mitraillettes et des barbelés, mais la liberté, le bonheur, la justice…nul part ailleurs qu’en France je ne les ai vu. Pas même dans les tours mornes de la City, ni dans les allées immaculées de Copenhague, encore moins dans les canaux d’Amsterdam. Non vraiment si la France est un pays si atroce alors le reste du monde est à jeté aux horties.

  • Mais arrêtez un peu avec ce France Bashing permanent ! VOUS êtes la cause de ce dysfonctionnement, que vous soyez de gauche ou de droite (donc je ne m’adresse pas qu’à Contrepoints). C’est votre esprit râleur de français qui vous prend une énergie monstrueuse et votre pessimisme pathologique qui vous empêche de réussir. P****n mais il y a des endroits dans le monde où les gens se font lâcher par leurs assurances quand ils sont gravement malades, des endroits où quand tu perd ton job tu perds ta piaule, des endroits où les entreprises retiennent une partie du salaire de leurs employés pour les faire dormir dans des taudis, d’autres plus proches que nous où les gens travaillent mais ne gagnent pas assez pour se loger et se nourrir ni pour se former et sortir de leur misère. Par contre des pays libertariens je ne connais pas.

    Oui le système social est lourd, il faudrait faire quelque chose. OK. Pareil pour le coût du travail (mais regardez quand même ce qu’en dit Xavier Niel pour nuancer, visiblement admiré sur ce site, à propos de la création d’entreprise en France http://www.lepoint.fr/economie/la-france-un-paradis-fiscal-selon-xavier-niel-11-10-2013-1743138_28.php)

    En fait, d’un point de vue technique, je suis d’accord avec un certain nombre de choses avancées par Contrepoints. Mais votre idéologie est d’un manque de réalisme affligeant. Vous planez à 15000 mètres ! Allez en Chine, allez voir par vous même ce que donne l’ultra-libéralisme (et s’il vous plaît ne me sortez pas que la Chine est dirigée par un PC, vous seriez hors de propos: au niveau microéconomique c’est ultra libéral point barre). Si même HONG KONG, paradis libéral qui fonctionne plutôt bien avec ses 7 millions d’habitants, garantit une éducation gratuite et des soins gratuits à ses citoyens, financés par un taux d’impôt fixé à 15% pour tous ce n’est pas pour rien.
    Je vous rappelle que dans la plupart des cas, le libéralisme a préexisté au socialisme et que c’est précisément à cause de l’inégalité qu’il a induit du fait du manque de politique sociales des états que des révolutions ont éclaté de partout sur cette planète et ont fini comme on le sait. Le capitalisme est bon, on est d’accord, mais une société évoluée se doit de permettre aux enfants de se démarquer de la destinée de leur parents. Et pour ça il faut une éducation et des soins gratuits. Pas plus OK, mais pas moins non plus. Pôle emploi à la trappe, pourquoi pas après tout. Même le MEDEF ne demande pas la disparition du modèle social !

    Alors arrêtez de cracher sur le système pour ce qu’il est, arrêtez de cracher sur les technocrates et essayez d’en devenir pour changer les choses de manière rationnelle en faisant de l’excellence opérationnelle dans les administrations.
    Si vous êtes des purs libertariens, il n’y a rien a redire. C’est comme l’anarchisme et le communisme après tout, c’est des idéologies impossible à combattre car purement irrationnelles et qui entendent modifier la nature humaine plutôt que de s’y adapter. Bref, le comble de l’improductivité et du manque de pragmatisme.

    Pour finir, En France il y a 2 sports nationaux: critiquer les fonctionnaires et essayer de le devenir.

    PS: je ne suis pas fonctionnaire

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La situation des finances publiques n'est pas brillante. Le niveau de dette s'établit à 112,9 % du PIB (2800 milliards d'euros, soit 164 000 euros par foyer imposable, environ 17 millions), le déficit public est attendu à -5 % en 2022 après -6,5 % en 2021. La trajectoire de retour au déficit sous les 3 % en 2027 suppose une croissance des dépenses limitées à 0,7 % sur la période, ce qui n'a jamais été réalisé sur plusieurs années et suppose des économies massives. Par ailleurs, la hausse des taux d'intérêt va augmenter mécaniquement la charge... Poursuivre la lecture

Jeudi dernier, le gouvernement annonçait triomphalement que le nombre de chômeurs (catégorie A, sans activité) avait enregistré en France une nouvelle forte baisse de 5 % au premier trimestre 2022 par rapport au trimestre précédent. 169 100 personnes en moins se sont inscrites à Pôle Emploi, ce qui porte le nombre de chômeurs en catégorie A (celle sur laquelle communique le ministère du Travail) en France à 3,193 millions.

Si on regarde de manière plus granulaire les chiffres, en incluant les catégories B et C, la baisse n’est plus que... Poursuivre la lecture

À l’époque où très nombreux sont ceux qui se posent des questions sur le fonctionnement de notre démocratie on peut suggérer de regarder comment elle fonctionne ailleurs… même si cette approche va se briser sur l’argument très connu « À quoi bon ? Chez nous c’est différent ! »

C’est bien dommage car l'une des façons les plus simples de réfléchir c’est d’aller voir les pays où ça fonctionne, exercice d’autant plus facile que l'un de ceux qui marche le mieux au monde a des frontières communes avec le nôtre. Il s’agit de la Suisse.

La... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles