Comme Sarkozy, Hollande adore la Lanterne

Lorsque Sarkozy s’était approprié ce lieu traditionnellement dévolu aux Premiers Ministres, cela avait créé une polémique…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
La Lanterne.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Comme Sarkozy, Hollande adore la Lanterne

Publié le 23 juillet 2013
- A +

Lorsque Sarkozy s’était approprié ce lieu traditionnellement dévolu aux Premiers Ministres, cela avait créé une polémique…

Par le Parisien libéral.

La Lanterne.

D’après le JDD de ce dimanche, le Président Hollande conserve l’usage du pavillon de la Lanterne, cet été. Le Président a bien raison : la Lanterne est apparemment un bel endroit, suffisamment loin de Trappes et de Bretigny.

D’après Wikipedia, la Lanterne est un pavillon de chasse situé à Versailles, utilisé à l’heure actuelle comme résidence d’État de la République française. Résidence secondaire sous la Ve République, mise à la disposition du Premier ministre de la République française, elle est depuis la mandature de Nicolas Sarkozy devenue celle de la présidence de la République.

Hollande confirme donc une décision entérinée l’année dernière, suite à son élection (cf. Libération du 29 mai 2012 : Hollande garde la Lanterne : tout un symbole), sans plus de cérémonies.

On se rappelle pourtant très clairement de la polémique soulevée par les médias quand Sarkozy s’était approprié ce lieu traditionnellement dévolu aux Premiers Ministres :

Le Président Hollande se demande, semble t-il, ce qui peut causer son impopularité. Peut-être que le manque de différences, de forme, entre sa famille et celle de son prédécesseur, contribuent à ce désamour, pour celles et ceux, à gauche notamment, qui ont pu croire en son coté « différent ».

Dans son dernier numéro, le magazine people Voici ironise sur le train de vie du fils du Président.

L’enjeu n’est pas de stigmatiser des personnes. On sait bien qu’à la place de François Hollande, chacun en ferait autant. L’objet, c’est bien le rapport aux gens et le type de communication employé pour être élu.

Quant au fond, c’est-à-dire aux décisions politiques, no comment. On finirait presque par donner raison à Sarkozy quand il traitait son adversaire de menteur – pensons au traité européen, au budget, aux impôts, etc.


Sur le web.

Lire aussi : François Hollande devrait-il démissionner ?

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Maxime Lefebvre.

Il y a 14 ans, pendant que tous les regards se tournaient vers Pékin où s’ouvraient les 29e Jeux olympiques d’été de l’ère moderne, la guerre éclatait entre la Géorgie et la Russie. En jeu, les régions séparatistes pro-russes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud, officiellement rattachées à la Géorgie.

Ce conflit présente de nombreuses similitudes avec celui qui sévit en Ukraine depuis le mois de février : une Russie de Poutine (qui, en 2008, était certes Premier ministre entre deux présidences, mais demeurait le ... Poursuivre la lecture

L'Élysée maintient la consigne déjà édictée par Emmanuel Macron il y a cinq ans, et héritée de Nicolas Sarkozy en 2007. Les ministres défaits lors du scrutin des 12 et 19 juin devront quitter le gouvernement, a confirmé le palais présidentiel ce dimanche. Élisabeth Borne, fraîchement nommée à Matignon, ne dérogera pas à la règle. La moitié du gouvernement est concernée.

Bien que la situation soit nettement différente de celle de 2017 - ils n'étaient que six concernés -, l'Élysée a décidé de maintenir la consigne déjà édictée par Emmanu... Poursuivre la lecture

Élisabeth Borne devient Premier ministre. Certains attendaient une révolution, ce fut surtout un jeu de chaises musicales.

Merci à @EmmanuelMacron de sa confiance et de l’honneur qu’il me fait en me nommant Première ministre.

Merci aussi à @JeanCASTEX pour son action ces deux dernières années.

Les défis devant nous sont grands. Je mesure pleinement cette responsabilité. pic.twitter.com/fZ9zxu5S5f

— Élisabeth BORNE (@Elisabeth_Borne) May 16, 2022

Ce lundi 16 mai, Emmanuel Macron a... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles