Plan d’Investissements d’Avenir

imgscan contrepoints 2013957 plan d'investissements d'avenir

Le regard de René Le Honzec.

Le regard de René Le Honzec.

Dans la basse-cour en folie menée par un chapon, le cri-côcôtement de PIA-PIA sert de ralliement aux volatiles qui veulent encore absolument croire qu’ils ne serviront pas de plat principal et rôti vers les festivités de 2017, si ce n’est avant. Le Plan d’Investissements d’Avenir est sans réalité économique, tourné vers des recettes idéologiques qui consistent à dire et promettre n’importe quoi en s’enfouissant la tête dans le sol du poulailler, en espérant y trouver des vers-taxes à bouloter. Bien-sûr, la transition énergétique à l’heure du réchauffement refroidi et des énergies qui sortent des progrès de la science dans tous les coins du monde (Israël exportateur !) a son projet-phare genre lampe de chevet de bon goût ramenée de Bretagne consiste en un improbable compteur électrique qui va coûter 35 000 000 de foyers x 150 euros sans rien coûter à personne. Ils ont commencé en 81  par nationaliser des entreprises internationales, ils en sont à poser des compteurs dans les caves : Hollande est un battant.