Mort de Clément Méric : un drame de l’extrémisme

Pourquoi se retrouve-t-on dans une situation que personne n’a voulue ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mort de Clément Méric : un drame de l’extrémisme

Publié le 6 juin 2013
- A +

Pourquoi se retrouve-t-on dans une situation que personne n’a voulue ?

Par Marc Crapez.

De l’agression d’un militant de gauche, on est passé à une bagarre peut-être provoquée par des militants d’extrême-gauche, au cours de laquelle un militant d’extrême-gauche est mort, suite à des coups portés par un militant d’extrême-droite. L’exploitation politique immédiatement orchestrée par ceux qui ont parlé trop vite tombe à plat. C’est la fatalité d’une bagarre qui a mal tourné.

C’est aussi le drame d’un jeune militant sincère, endoctriné par une idéologie extrémiste. Son camarade du Parti de Gauche à Science Po témoigne : la victime était sensibilisée à la « poussée de l’extrême-droite » dans le contexte de l’hostilité au mariage gay (i-télé). Le label « Front de Gauche » renvoie à l’héritage du spartakisme, l’extrême-gauche en guerre civile avec l’extrême-droite dans les années 1920.

La victime était membre de « l’Action antifasciste », groupuscule obsédé par l’éternelle « montée » du fascisme. Cette idéologie est propice à l’essor d’une fièvre obsidionale. Elle alimente des postures où le sujet se sent environné d’ennemis. Dans cette vision des choses, le sujet pourchasse l’ubiquité d’un ennemi tentaculaire.

Alors qu’il n’existe en France que 500 skinheads, la mythologie d’extrême-gauche est parvenue à nous faire croire que plusieurs dizaines de milliers de fanatiques bottés étaient prêts à tabasser les opposants. Dès lors, les militants d’extrême-gauche se croient investis d’une mission de salubrité publique : contre-manifester, harceler, provoquer, injurier tout rassemblement de « fascistes », Front National et parti souverainiste de Nicolas Dupont-Aignan inclus.

L’extrême-gauche prétend seulement riposter à une violence d’extrême-droite. L’argument remonte aux origines de ce que François Furet appelait la « rivalité mimétique » entre totalitarismes. La gauche française cautionne ce sophisme au lieu d’effectuer son examen de conscience antitotalitaire. Un ancien résistant et déporté, communiste dans sa jeunesse, avait ce verdict terrible : « On empêche des petits nazis de se réunir dans une cave et certains n’ont rien fait, ou ont fait moins que nous. Alors, on devrait au moins se taire ».

Ceux qui auraient mieux fait de se taire, ce sont aussi les activistes d’extrême-droite qui ont gâché l’après-manif pour tous de mai dernier. Ils ont donné un spectacle lamentable de haine et de bêtise. Les CRS et gendarmes mobiles avec lesquels ils voulaient en découdre les méprisent, autant qu’ils respectent les durs-à-cuire en colère pour leur gagne-pain, agriculteurs et autres marins-pêcheurs.

—-
Suivre les articles de l’auteur sur Facebook.

Lire aussi : À Bergé, Barjot, Mélenchon et consorts : et si vous laissiez Clément Méric reposer en paix ?

Voir les commentaires (60)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (60)
  • Avec ce malheureux fait divers, on frise l’hystérie collective. Les politiques, les journalistes jouent avec le feu.
    Dans un pays qui se porte si mal, cela paraît totalement fou de faire des étincelles mais ils le font.
    Totalement irresponsable.
    Un des contributeurs de Contrepoints le prédisait. Nous allons au devant de graves désordres.

  • Pardonnez-moi un petit rappel, il ne s’agit pas d’ « un jeune militant sincère, endoctriné par une idéologie extrémiste » mais d’une racaille de la pire espèce, aspirant criminel en chef. Cela n’excuse pas son meurtre mais expliquera mon absence totale de compassion, surtout pour avoir subi la violence de ses amis…
    « Do not consider collectivists as sincere but deluded idealists. The proposal to enslave some men for the sake of others is not an ideal; brutality is not idealistic, no matter what its purpose. Do not ever say that the desire to do good by force is a good motive. Neither power-lust nor stupidity are good motives. »~ Ayn Rand

    • « Antifasciste, anticapitaliste et anti-homophobe ». Avec un tel pédigrée, il n’est pas étonnant que les choses finissent par tourner mal.

      • Il est plus exact de dire « contre-fasciste ». Extrême-gauche et extrême-droite ne diffèrent pas dans leur attitude et fascination du pouvoir et de la violence d’état, mais seulement dans la forme de leur exercice.

    • L’antifascisme et le Fascime sont les deux fesses d’un même cul. Et je n’aimerait être gouverné ni par l’un ni par l’autre. Il y a plus de point commun que de différences à tel point qu’il est parfois impossible de les dissocier. L’antifascime est plutôt un alterfacisme, c’est a dire un fascisme bio.

      • bah si tu veux. Il est néanmoins clair que la victime a adhérer, de son plain gré, à une mouvance raciste (anti-riche), christianophobe, antisémite (antisionniste dans sa novlangue) et hétérophobe. Bonnet blanc et blanc bonnet. Mais en plus lâche : lui comptait sur l’état pour exercer sa violence et imposer son goulag, ceux dans face n’avait pas peur de frapper eux-même. Dommage pour lui.
        Çà reste pitié qu’il soit mort.
        Il n’aura même pas l’occasion d’avoir honte de son fascisme (version gauche) de jeunesse.

      • @P
        antisémite n’a rien à voir avec antisioniste – l’antisémite, contre les juifs et les musulmans et tous ceux qui ne sont pas aryens (deux races blanches, sémite et aryen) – l’antisioniste : antijuif (à la limite non errant)

      • oui mais si vous aujourd hui vous avez des droits et une vie digne est grace a ces antifascistes ke a l epoque de la commune de paris ont mis en marche les huits heures de travail par jour, la securite sociale, l ecole gratuite, les droits de la femme et autant de droits. a cette epoque a paris les gents etaient heureuses. seulement le peur de autants des droits a fini avec elle. si vous vivez en democratie dans une republique es parce les antifascistes de la resistence francaises ont lutte par la liberte. si demain vous aurez plus de droits sera parce que les antifas de aujourd hui ont lutte pour les obtenir. je veux rien savoir des partits politique et moins aujourd hui ou tout bouge dans la manipulation, mais je ne laisserai pas ke vous parlez mal des antifas quand son histoire est une histoire de liberte, liberte ke vous profitez grace a autants des antifascistes qui ont laisse sa vie pour les droits, desquel vous profitez aujourd hui. le ridicule es a la droite et aux fascistes, non ultraderechistes ca est un euphemisme ( sivous me ditez como les ultradroites son des communistes et anarquistes , je vous dire oui, mais ils ont toujours lutte pour la liberte , mais on continue avec cette historie ridicule) on fair sortir dan les rues le gens et on cree un ambiance hostil pour un droit qu a l avenir meme eux utiliseront, comme aujourd hui usent le divorce et tant d autres droits obtenus par les antifas, la differente entre etre antifasciste et etre fasciste est inmense. comme j ai dit les uns ont obtenu des droits qui nous on fait plus libres les autres ils ont enmene la mort toujours , la violence. on peux voir ses liders pour le dire, hitler, mussolini, franco, videla. la difference est enorme. je ne rentre a juger le faits tels qu on passe pendant la mort de clement, je n etait la, ca devra l enqueter la justice et la police, par l instant tous on des temoins a son faveur. seulement j attends l interdition de ces groupes par le gouvernement, ne sont les antifascistes qui vonnt par les rues avez la poignee americaine, ou avex les bate de beisbol ou avec les chaines etc.

        • pardon je me trompe, dans la phrase si vous me dites ke les ultradroites, n est pas ultradroites, sinon ultragauches

    • @ Homo-Orcus : arrêtez donc de dire n’importe quoi. L’extrême-gauche est tout aussi antisémite que l’extrême droite. Et je sais de quoi je parle. J’ai suffisamment côtoyé de militants de ces groupuscules contre mon gré pour les jauger. Pour eux, juif = riche, donc à éliminer coûte que coûte. Riche qui de surcroît à des tendances colonisatrices….

    • Bien sur que si ! Vous n’avez qu’à lire Pier Paolo Pasolini qui dit à juste raison que les fascistes d’hier sont en fait les antifascistes d’aujourd’hui.

    • moi non plus, je suis tout a fait etonne, je devrai pense ke les hommes et femmes de la resistance etaient des extremistes o des humanistes ke luttaient par la liberte? je dois penser ke des gens k ont cree la commune de paris qu a obtenu autant des droits pour tous sont des extremistes ou des humanistes? je dois penser qu les gens qui ont agi au mai du 8 etaient des extremistes ou des humanistes? je dois penser que les femmes qu ont obtenu autant des droits pour la femme sont des extremistes ou des humanistes? franchement je pense que il faut penser et reflechir avant d ecrire certaines choses et je vais finir aves une phrase d un ecrivain antifasciste et surtout humaniste d origine basque espagnol, don miguel d unamuno. il disait « le fascisme ont peut le curer avec la culture et racisme en voyageant » je crois qu il avait raison. le tueur de clement meric est un gardien prive avec des etudes basiques. en contraposition clement il etait un excelent etudiant, peut etre que si son tueur il aurais plus de culture et d education il aurais autre pense

  • le plus grave ce sont les commentaires de politiques…ceux qu’il y a eu avant et ceux d’après. Exemples: http://0z.fr/UAn71

    • Dis pas de conneries. Le plus grave ça reste la mort d’un jeune. Et les vies brisées autour, notamment l’agresseur qui va passer pas mal de temps en tôle (enfin j’espère, mais avec Taubira c’est pas exclus qu’on trouve que c’est un mineur martyr de ses conditions sociales, que quelque mois de rééducation suffiront à remettre dans le droit chemin …)
      Un beau gâchis pour des idées de merde

      • Un jour, Mal-bis demanda au Messager Saint Gulik de quérir la Déesse pour qu’elle le conseille dans une période difficile. Peu de temps après la radio se mit en marche toute seule et la voix éthérée d’Eris se fit entendre à travers:

        OUI ?

        « O Eris! Mère bénie des Hommes! Reine du Chaos ! Fille de la Discorde ! Concubine de la Confusion ! O Merveilleuse Dame, je t’en prie enlève un poids écrasant de mon cœur ! »

        QU’EST-CE QUI NE VA PAS MALA? TU N’AS PAS L’AIR BIEN.

        « Je suis rempli d’effroi et tourmenté par de terribles visions de souffrance. Partout les gens s’agressent, la planète grouille d’injustices, des sociétés entières pillent leur propre peuple, les mères enferment leurs fils, les enfants périssent alors que les frères s’entretuent. Quelle tragédie! »

        QUEL EST LE PROBLEME, SI C’EST CE QUE VOUS VOULEZ ?

        « Mais personne ne veut ça ! Tout le monde déteste ça ! »

        OH. ALORS, ARRETEZ.

        Puis elle se changea en pub pour de l’aspirine et laissa Malaclypse seul avec son espèce.

  • Il n’y a pas de différence génétique fondamentale entre le fait de vouloir tuer quelqu’un, et vouloir lui faire du mal d’une autre manière (l’opprimer, le bombarder de lois, l’écraser sous la pression fiscale, le prendre pour un esclave qui doit donner tous ce qu’il possède à l’état, l’enculer administrativement parlant, le narguer jours après jours en jetant ses impôts dans la cuvette des chiottes, lui interdire tout ce qu’il aimes, et rendre obligatoire tout ce qu’il n’aime pas, vouer un culte à la médiocrité, l’enfoncer dans la merde autant qu’il soit possible en lui faisant bien comprendre que dans 100 ans ses descendants souffriront encore de votre politique).. Au fond le meurtre du Militant Antifasciste Clément Méric est représentatif du fonctionnement des institutions officielles de ce pays.

  • Encore un drame lié à la récupération de jeunes IMMATURES par des courants hyper-politisés (ici d’extrêmes-gauches bêtement idéologiques), tandis que des groupuscules d’extrêmes-droites (flous, épars et violents) cherchent à l’engagement.
    Ceci à la suite d’une « vente privée », accessible sur invitation ? Faudrait qu’on m’explique QUI se cache derrière ce genre de chalandise !!!
    J’ai pris la peine de suivre l’émission Cdansl’Air ce jeudi (consacrée à ce sujet brûlant et hautement émotionnel). Panel et animateur (Calvi) assez neutres. Par contre, ses journaleux qui organisent les trois séquences d’interviews m’ont paru d’obédience « à gauche » , tant présente dans nos détestables médias.
    Pire : ces déclarations politiciennes en forme de récup par VALS et par ce pitre du Front des gauches = pitoyables courants de pensée. Avec appels à la manif, de quoi accentuer encore l’atmosphère délétère dans ce pays. Copée faisait à peine mieux.
    Faudra suivre avec attention l’attitude des enquêteurs puis celle de notre « justice » …

  • La suite : Clément Méric devient une icône. on lui dédie une place à Paris, une autre dans sa ville natale, et bien sûr une salle à Sciences Po. Un destin posthume amusant pour une jeune crevure, victime de ses propres potes

  • Dans cette dramatique affaire, on observe les frères ennemis socialistes se battre entre eux et finalement s’entretuer : un triste résumé des horreurs collectivistes du XXe siècle ! Le socialisme, quelle que soit sa forme (nationaliste ou internationaliste, rose, vert, rouge ou brun), est fondé sur le mensonge et le mépris d’autrui. Il provoque nécessairement la violence économique (crise) ou la violence sociale (meurtre).

    Parents, éduquez vos enfants pour qu’ils soient les citoyens du XXIe siècle, les citoyens qui rejetteront sans distinction et avec force tous les socialismes ! Aucune idéologie, aucun collectivisme ne vaut qu’on risque sa vie pour des mensonges ! Tôt ou tard, il conviendra d’interdire toutes les formes de socialismes, comme c’est déjà le cas pour l’un d’entre eux, le nazisme.

    Sinon, l’application du principe de précaution devrait conduire à demander la fermeture de ScPo sans délai. Voilà une institution publique qui commence à cumuler des tares rédhibitoires : le présent fait divers, le décès rocambolesque de son ancien directeur, une gestion floue, un corps enseignant affecté d’un taux élevé de comiques troupiers, un coût par étudiant proprement exorbitant pour des résultats pas franchement probants…

    • Sans vouloir sembler offensant, vous rêvez un peu quand vous parlez de supprimer Sciences Po. Nos chères zélites zéclairées n’étant déjà pas fichus de supprimer l’ENA, alors que celle-ci est pourtant régulièrement critiquée par des gens de toutes tendances (étatistes bon teint du style Chevènement compris), il n’y a aucun espoir qu’elles éliminent le nouvel étendard de l’intégration par la discrimination positive…

      Pour le reste, il est vraiment triste de voir quelqu’un mourir pour un non-combat tel que l’anti-fascisme, plus d’actualité depuis des lustres.
      En passant, l’instrumentalisation de cette affaire par tout un tas de personnages de gauche tels que Bergé est à vomir.

      • Rien d’offensant dans vos propos ! Je fais plutôt le pari, peu risqué à mes yeux, que la force de la nécessité finira par emporter l’institution immorale, fabrique à crétins dévoyés par le socialisme, pour être remplacée par une ScPo privée, strictement libérale, c’est-à-dire libérée des idéologues. D’ailleurs, de plus en plus d’étudiants au sein même de ScPo en sont convaincus et commencent à militer discrètement en ce sens, malgré les menaces et les intimidations.

  • Un peu de respect svp dans les commentaires. On a droit d’être ignorant à 18 ans (encore plus quand on sort d’un tel système éducatif). De là à le traiter de raciste hétérophobe antisémite. On devient la propre caricature qu’on combat. Ce jeune avait la vie devant lui. Désolé si ca fait cliché ou chochotte mais oui certains drames touchent plus que d’autres.

    Toutes nos condoléances à ce jeune. Rien ne justifie la violence même provoquée encore moins quand c’est envers un gamin.

    • Merci. Vous avez bien raison. On peut donner en exemple Alain Madelin qui était militant violent d’extreme droite dans sa jeunesse, qui a du en découdre maintes fois avec la police, et qui est aujourd’hui l’un des plus grands prêcheurs du libéralisme en France. Ça ne sert donc à rien de se « réjouir » de la mort d’un « extrémiste ». Comme vous dites on a le droit d’être ignorant à 18 ans (je l’étais moi-même). Triste.

      • Qui se réjouit ???

        Quelle importance qu’il ait été ceci ou cela il a agressé et est tombé sur plus agressif que lui. Si être d’extrême gauche violente était considéré comme délictuel, personne ne s’apitoierait (l’inverse de la situation par exemple) C’est un phénomène de bande et de « territoire politique » .

      • @ lucashlt : Attention ! A l’époque, comme maintenant, en FAC, nous n’étions pas nombreux ! Nous évitions comme la peste tout accrochage physique, nous avions beau être courageux, nous étions un contre 100 au minimum. Toutes les autres vexations, insultes, crachats, courants, de la part de ces grands démocrates ! suffisaient amplement ! (légèrement plus jeune que Madelin, en plus j’étais étudiant juste aprés 68 !)

        De plus à chaque fois, là aussi comme maintenant, nous savions, que c’est nous qui aurions systématiquement tords, avec un maximum emmerdements avec la justice partiale, toujours comme aujourd’hui.

        Combien d’amis ont eu de graves problèmes, car ils étaient obligés d’être armés, uniquement pour se défendre légitimement. Remettons les choses à leur juste place ?

        Au fait :  » Antifachiste » ???? Petits cons, ils sont où les vrais fachos ? Tous ceux qui ne sont pas d’accord, avec leurs idées mortifères ? Ce sont des rouges ! Comme le sang des cent millions de victimes du communisme, même le vrai nazisme est petit bras à coté..

        Interdisons le parti communiste, et toutes ses métastases néfastes.

        Au fait !! à l’époque je n’étais pas du tout politisé !! Je pensais plus aux mini-jupes, nouvellement arrivées !!! mais j’avais la chance d’avoir des parents entreprenants, donc, venant au campus, avec une belle moto, des fringues correctes, j’étais catalogué : Facho ! À abattre.

        Non décidément, je me force, mais ce simple fait divers, ne me réjouis pas, mais il me laisse froid, arrivé à un certain age, on en a trop vu.

        Le seul merci que j’apporte à la gauche, et toutes ses extrêmes, c’est que mon père, m’a envoyé aux USA, dés la deuxième année de FAC, pour que je reste entier, avoir un vrai diplôme, et car j’y suis resté depuis, dans un vrai pays démocrate, ou le mot  »socialisme » reste une vraie insulte ! car ils n’imaginent même pas que l’on peut être cocos de nos jours.

        • Mais, quand même, le Patriot Act n’est pas une des plus belle chose qu’ai pondu la fabuleuse démocratie libérale Nord Américaine…
          Tout étatisme a ses tares, même si les nôtres sont plus évidentes et rédhibitoires.

  • « hétérophobe »
    Est-ce qu’il(s) se definit(ssent) vraiment comme ca? Si oui, c’est d’une rare debilite, si c’est vous qui faites une extension de la sorte, vous remportez la palme.
    J’ai l’impression que nombre de liberaux ont completement craque avec cette histoire de mariage gay, laissant tomber toute rigueur intellectuelle pour tomber dans le relativisme le plus affligeant.
    Ca promet.

    • Je suis assez d’accord. Il me semble que certains libéraux ont un peu de mal à le rester quand on en vient à parler de religion. Parce qu’au final c’est bien de là que vient l’opposition de pas mal de monde au mariage gay, et ce même s’il y a, à mon sens, de nombreuses et meilleurs raisons de s’opposer à l’action du gouvernemaman dans ce dossier.

      • L’opposition au mariage gay est pour le moins légitime. En effet, la notion de filiation s’en trouve chamboulée pour l’égo de certains, alors que ledit mariage n’est d’aucune utilité sociale. Nul besoin de religion donc pour être opposé à ce qui ressemble qu’à un vulgaire simulacre.

  • Cette affaire pue comme les couches de la veille, aurait dit Bébé Herman (oui, on a les références qu’on peut…).
    Sur le fond, c’est juste un mort dans une bagarre de rue. C’est triste mais y’a pas de quoi en faire autant.
    C’est sa récupération politique qui m’inquiète plus. J’ai l’impression qu’on a affaire à un nouveau Horst Wessel qui permettra à notre gouvernement de traquer le « fascimse » et « l’extrême drouâte », c’est à dire, dans sa novlangue, tout ceux qui ne sont pas d’accord avec sa doxa.

    • Les derniers sondages, pour les européennes, donnant l’égalité entre le PS, l’UMP, et le FN, ne doivent pas être étrangers à tout cela.
      Seulement à vouloir trop en faire, cela se voit.

  • Ces moments-la revelent d’ailleurs les bases religieuses du socialisme:

    Les croyants s’enflament pour en faire un martyr, ca fait vraiment penser a ce qu’on peut voir quand un combattant islamiste se fait tuer.

  • Ça commence bien, puis ça finit dans le n’importe quoi.

  • en dehors de toute politique,….

    En premiere analyse : que faisait un etudiant (inscrit a Sciences-Po, nous dit-on), a chercher la bagarre dans les rues (car c’est bien l’extreme-gauche qui a provoque cette altercation), alors qu’on est a quelques semaines des examens de fin d’annee ?????

    En seconde analyse: il etudiait la politique, mais avec des valeurs personnelles assez extremes, si on en juge les medias (pourtant edulcorants). Imaginez ce que cela aurait donne, si dans vingt ans, il avait ete a l’Elysee,……

    La mort d’une jeune personne est toujours un drame, mais prenons un peu de recul,……

  • Je me souviens de l’époque où je militais au RPR, et que je faisais du collage lors de la campagne de Jacques Chirac en 2002. Il ne se passait pas une seule fois sans que nous fussions inquiétés par des militants du « SCALP », armés de batte de base-ball afin de nous terroriser. Personnellement, la mort de ce jeune « militant » ne m’émeut guère, car ces factions d’extrême-gauche utilisent avant tout le terrorisme, aussi bien intellectuel et moral que physique. Qui sème le vent récolte la tempête, ne l’oublions pas.

  • Merci à Pierre Mauroy dont l’engagement honnête mais modéré, dont la mort vient appeler au silence et au respect les exploiteurs hystériques de Jeudi.

  • cela montre encore que la politique de no dirigeants qui consiste a opposer les gens les un contre les autres est une catastrophe…

    pourquoi quand il y a un problème en France jamais les gens ne se réunissent pour parler calmement comme dans d’autre démocratie tel que la Suisse ou le Canada ?

    cela montre aussi que pour calmer la situation après tant de terrorisme intellectuel la mesure la plus simple serait d’autoriser l’open carry.

    en effet, une bagarre de rue devient beaucoup moins amusante si il risque de n’y avoir qu’un seul survivant.

    c’est une forme de psychologie inversée, demander leur de se calmer, la situation empirera, donner leur les moyens de s’entre tuer efficacement, les bandes violentes se calmerons immédiatement.

    après tout, la violence, c’est nettement moins drôle quand elle est contre soi…

    • Parce que une partie de la France est formatée insidieusement par le dogme de la « lutte des classes » pas pacifiste du tout du tout …

    • « La violence est le dernier refuge de l’incompétence »
      Salvor Hardin

  • Pas mal sur le site fdesouche, la photo de Méric, avec son tee-shirt  » Welcome to Menilmontant » avec un grand point américain entre la phrase ! Il se proclamait lui même  » Chasseur de skins ». No comment.
    http://www.fdesouche.com/

    • Rectification ce n’est pas Méric, mais un membre, de l’organisation à laquelle il adhérait, ce qui revient au même.

  • Rien que le fait d’etre « antifa » sous-tend que ce pauvre garçon n’était pas l’ange que la presse nous décrit. Quand on est « anti quelque chose » c’est que forcément la violence est sous-jacente dans le désir de détruire l’autre qui n’est pas conforme à son idéologie à soi et qu’on est soi-meme un tantinet fasciste…

    Militant aguerri, il devait peu ou prou fonctionner avec le dogme de la « lutte des classes » ancrée en lui, dogme o combien clivant, stigmatisant et générateur de haine.

    • Un peu emberlificotée la dialectique de l’hystérie collective de tous nos politiques et tous nos médias, leurs porte voix aux ordres !
      Donc on résume : le FN, tous d’anciens cocos, et Front de gauche, qui ont subit un vol, une agression, un perte d’emploi, au programme social réellement mélenchonesque sont d’extrêêême droite.
      Mais là, après ils sont coincés, ils ont déjà vidé leurs sacs et leurs stocks, de fachos, nazis …. donc les groupuscules ils sont quoi ? Extrême, extrême, extrême ? Hé,! oui à force de mentir honteusement, de nous prendre pour des demeurés mentaux, cela finit par se voir.

    • ca a marche toujours comme ca, le grand mange le petit et s il peut le fait creme. le probleme est qu encore la violence est productive et continuons a faire d elle une defense ou un attak- en faute d arguments ont utilise l agression, bien en irak, bien en tchtchenie, la ou sont les interets economiques et strategiques, meme dans les rues de paris ou istambul. le jour ke nous soyons capables de compendre, de respecter les autres, de donnet au dialoge le premier plan, c est jour nous serons dans un autre civilisation, dans un autre niveau d inteligence, par l instant continuons dans ce que les etats montrent, la violence comme moyen pour solutioner les problemes et ca arrive a tout et a tous. mais etre antifa n est pas etre violente et encore l injustice, la famine, la misere ils sont aussi de graves violences

  • Je pense que l’émotion suscitée par la mort de ce gamin chez la classe politique de gauche n’est pas factice.
    Ce Clément Machinchose, c’était tout eux dans leur jeunesse :
    fils de profs d’université ;
    étudiant à science po ;
    venant de la petite bourgeoisie de gauche issue du fonctionnariat ;
    militant d’extrême gauche ;
    activiste syndical ;
    pas brillantissime mais pas non plus idiot ;
    citadin ;

    Normal que ça les bouleverse.
    Moi, en revanche, pour être honnête, la mort de ce jeune homme ne m’attriste pas. xp

    • La mort d’un Etre Humain m’attriste toujours mais je parie que, celui là, n’aurait été du tout attristé par la mort d’un facho, population qu’il avouait lui meme hair ….

  • Arrêtons ce cirque grotesque. Deux petits bandes de marmots attardés croient faire de la politique en se rentrant dedans, et c’est la bagarre. Cela aurait aussi bien pu être pour une place de parking, ou une minette dans une boite de nuit, le tout est de se taper dessus.

    Dans la mêlée, un gamin tombe, et se fracasse contre un poteau. Navrant pour lui et sa famille, mais un non-événement absolu.

    La seul aspect sociologique est la frénésie avec laquelle des politiques, qui n’ont décidément rien d’autre à proposer, se ruent sur des micros dans une frénésie de racolage électoral, de mises en garde, d’opprobres diverses.

    Une classe politique qui fait dans le tout petit, faute d’avoir autre chose à proposer.

  • Si la mort avait moissonné un type d’extrème droite, on n’en ferait pas tant de foin…

    Regretter cette mort va devenir le programme de la gauche…

    Rappel : « Les fascistes de demain se diront anti-fascistes » (Churchill)

  • Si j’en crois les paroles de Mussolini qui définissait le fascisme, « Tout par l’État, rien hors de l’État, rien contre l’État ! » les fascistes sont bien ceux qui sont au pouvoir en France actuellement ?

    • Mais non, vous vous méprenez, vous direz Najat, qui est bien plus brillante et intelligente que les idiots qui viennent sur ce site ô combien subversif ! 😉

  • L’atmosphère devient de plus en plus irrespirable dans ce pays!!On àune impression d’éffondrement imminent sous la pression d’une économie exangue,de réformes visnat a « moderniser » le système socialiste francais( inspiré du modèle soviétique) qui ne changeront rien car le modéle pas viable en lui-même et d’une montée de l’extremisme de toute nature et de l’autoritarisme!Je ne parles meme pas des poussées sécessionistes vis à vis de l’union européenne et des différants états membres…On est en réalité en 1989 à la veille de l’éffondrement du stytème soviétique!Il suffit de regarder les choses en face…

    • Mais non, vous direz Najat, Pépère va sauver la France, l’Europe et le monde. Maintenant qu’il veut copier le Premier Ministre japonnais pour sauver notre économie….Demain, il nous faudra une brouette de billets pour acheter une baguette. Merci Pépère 1er !

    • le probleme a mon avis n est pas ca, le probleme est dire qu ils sont agauche et faire politiques de droite. c est la ou es le probleme toujours de la socialdemocracie, rien a voir avec le socialisme

  • Le bon titre pour cet article aurait été : « Mort de Clément Méric : un drame du socialisme ».

  •  » Selon un témoin, un jeune du groupe antifasciste aurait poussé Clément Méric à se battre tandis que les militants d’extrême droite tentaient d’éviter l’affrontement6. L’affrontement a eu lieu à l’extérieur du magasin. Selon son ami qui était présent, cinq skinhead se sont dirigés vers eux, les ont encerclés et ont sorti des poings américains avant de frapper Clémént7.  »

    Admirer le bon sens de wikipédia. Les parents de Cléments, eux, prof tous les deux, gauchistes tous les deux, ont provoqués la mort de leur fils.

    • La plupart des militants extrême-gauchistes ne meurent pas, au contraire ils sont plus souvent du coté du manche, et on en connaît pas mal qui ont fait de belles carrière.
      Ce n’est donc pas très juste de dire que les parents ont provoqués la mort de leur fils. Ils avaient choisis pour lui une excellente carrière, bien moins risquée et bien plus rentable que militaire par exemple : racketter le peuple avec les moyens de l’état.

      • franchement ici je me sens entre fascistes capables de dire quelque chose pour fustifier les fascistes qu ont tue clement, meme il y a quelqu un k dit ke les assesins sont ses parents quand realment ils son tues aves son fils parce que sera tres difficile qu ils remontent l assesinat de son fils par des fascistes qui sont rentres dans un commerce armes de poignees americaines. je vois qu il y a des gens ici qu aimeraient que le peuble devient esclave. c est pour ca k je ne reviendrais plus par ici, les gens injustes capables de dire quelque chose meme une betisse , ils se dessinent a soi meme. comme et par education vous devrez de demander pardon pour dire la betisse ke vous distes, culpabiliser ses parents qui l on donne la vie, qu ils avaient des envies des reves vers son fils, vous deffine comme un inhumane, donc comme un fasciste.. et il y a trop par ici comme ceux qui defendent sans aucun scrupule l esclavisme, meme s il es de forme indirecte. si vous avec de droits est par ke les gens comme clement ont lutte par eux, mais apres vous lire je vous desire c esclavisme pour que vous le profitez. si vous avez une democratie et pouvez dire tels betisse , est par ke les gens comme clement ont lutte pour le droit d expression et autres droits. comme meme etre remencians. je m en vais mais parce ke je ne supporte plus l indecence de certains commentaires en favour de l explotation humaine, ces commentaraires sur la famille de clement ki est en train de souffrir inmensement , c est de l honte certaines commentaires ici.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Deux députés RN fraîchement élus à l’Assemblée nationale s'y retrouvent vice-présidents depuis mercredi, suscitant un tollé à gauche, pour qui l’extrême droite reste infréquentable.

Il n’est pas question que le #RN ait 2 vice-presidences qui leur permettent d’animer les débats de l’Assemblée. Parler depuis l’hemicycle, certes, c’est la démocratie, parler depuis la tribune et y tenir des propos comme ceux d’hier, en est une autre. #PasDeRNAuPerchoir

— Sandrine Rousseau (@sandrousseau) June 29, 2022

Poursuivre la lecture

Eric Zemmour
0
Sauvegarder cet article

La spirale de l’échec continue pour Reconquête!, le parti nationaliste d’Éric Zemmour : après un score médiocre à la présidentielle, le premier tour des élections législatives de dimanche a confirmé son décrochage avec 4,2 % des suffrages exprimés.

🔴🎥 La réaction des militants d’Éric #Zemmour - éliminé au premier tour - lorsque Jean-Luc #Mélenchon a pris la parole hier soir.@QOfficiel pic.twitter.com/T56ZFpexHO

— Élections 2022 🗳 | #JeVote (@2022Elections) June 13, 2022

Porté par des sondages ... Poursuivre la lecture

Le blocage des rues d’Ottawa par des camionneurs a fait le tour du monde. Des articles sympathisants y ont été diffusés sur Contrepoints. C’est arrivé à un moment où l'appui aux restrictions sanitaires était en chute libre au Canada. La valeur mise en avant par les manifestants est la liberté. Au Québec, une personnalité-clé du courant de pensée libertarienne, Éric Duhaime, en a profité pour augmenter significativement son appui dans l’opinion publique. La nouvelle a créé une onde de choc car il représente désormais la principale opposition a... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles