Plainte de Xavier Kemlin contre Valérie Trierweiler, est-il raisonnable d’avoir raison ?

Valérie Trierweiler (Crédits Parti Socialiste, licence Creative Commons)

Xavier Kemlin, qui a porté plainte contre Valérie Trierweiler pour détournement de fonds publics, futur martyr de l’Etat de droit ou Don Quichotte des temps modernes ?

Xavier Kemlin, qui a porté plainte contre Valérie Trierweiler, futur martyr de l’État de droit ou Don Quichotte des temps modernes ?

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Note explicative de Contrepoints : Xavier Kemlin, connu comme défenseur des petits actionnaires, a voulu porter plainte pour détournement de fonds contre Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, « trouvant absolument scandaleux que nos impôts servent à loger, nourrir, entretenir, payer le personnel et les déplacements d’une dame avec qui nous n’avons aucun lien juridique ».

Est-il raisonnable d’avoir raison ?

Que ce soit sur le plan du droit, de la morale, du bon sens ou du fonctionnement de la Vème république tel que son fondateur l’avait établi (le général de Gaulle avait fait monter un compteur électrique dans ses appartements pour payer lui même la consommation correspondant à sa vie privée et avait une corbeille pour son courrier privé pour lequel il tenait à payer les timbres…), ce Monsieur a raison. Que ce soit au regard du fonctionnement des institutions publiques dans les autres pays européens (Madame Merkel paie son loyer à Berlin, par exemple), ce Monsieur a raison.

Il n’empêche que ce faisant, il va s’attirer la répression des seigneurs hobereaux des châteaux parisiens.

Valérie Trierweiler est intouchable

S’attaquer à Valérie Trierweiler, c’est s’attaquer à François Hollande. Vouloir ramener Valérie Trierweiler à ce qu’elle est de fait, c’est à dire une simple citoyenne, c’est un crime de lèse-majesté. Rappeler que Valérie Trierweiler n’est que la maîtresse d’un Président qui peut à tout moment (rappelons au passage que l’institution du mariage « par consentement mutuel exprimé à haute voix par les deux époux » et indissoluble fut instaurée par l’Église lors du concile de Latran en 1215 pour justement protéger les femmes de la répudiation qui était alors la pratique la plus courante chez les barbares…) la répudier et la remplacer est une atteinte à l’idéologie de nos barbares modernes qui cachent leur amour pour la loi du plus fort derrière des paravents idéologiques de pseudo liberté.

J’espère pour lui que ses avocats, en particulier fiscalistes, ont tout blindé avant, parce qu’il peut être tranquille que ce n’est pas seulement son chien qu’ils vont lui prendre… les « chiens », il va les avoir aux trousses pendant un certain nombre d’années, le crime de lèse-majesté est celui qui ne s’oublie pas et pour lequel tous les membres de la caste assurent une complète solidarité…

Ravi de vous avoir connu, Monsieur Kemlin, j’admire votre courage et n’hésitez pas à nous tenir au courant de vos prochaines péripéties…

Edit : une page Facebook s’est montée pour dénoncer cette affaire. A liker ici.


Sur le web