Cuba a son pape rouge

La dictature castriste se lance dans la folle jeunesse en intronisant son pape rouge de 82 ans.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013566 Cuba Raoul Castro

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Cuba a son pape rouge

Publié le 24 février 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Pendant que l’on bave sur la ridicule avance d’un point de la Gôche italienne sur l’ineffable horrible Berlusconi, que Peillon joue à la marelle, que Flamby s’arrache ses cheveux (teints) parce que le chômage, les otages, la guerre, les usines, le réchauffement qui paralyse la France, tout ça…, la dictature préférée des imbéciles du soleil pas cher et des marxistes chenus, des old fellows genre Lang ou Mélenchon, se lance dans la folle jeunesse en intronisant le pape rouge déjà en place pour 5 ans de plus à 82 ans – au moins.

Pas de souci avec le conclave local : la fumée rouge est sortie vite fait pour informer le bon peuple qui était déjà au courant depuis 1965 que c’est Castro son pape. À propos, aucune manif, aucune ligue des droits de l’homme. Manquaient les Femen, c’est peut-être pour cela que tout le monde s’en fout parce qu’une dictature communiste (pléonasme) au soleil, c’est peut-être moins pénible que l’horrible spectre du fascissssssme qui rôde à nos portes et qui rappelle les heures sombres de notre passé.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Carlos Martinez.

Dans son livre Anarchie, État et Utopie, Robert Nozick consacre un chapitre intitulé "Le conte de l'esclave" aux neuf phases de l'esclavage, des plus restrictives aux plus libératrices. Il écrit que même si les personnes asservies disposent de certaines formes d'autonomie, elles sont toujours asservies et il pose la question suivante : "Quelle transition du cas 1 au cas 9 fait que ce n'est plus le récit d'un esclave ?"

La question de Nozick souligne qu'il n'y a pas de différence entre la personne soumise à l... Poursuivre la lecture

Par Michel Faure. Un article de Conflits

La mort du général Luis Alberto Rodríguez López-Calleja plonge l’économie de Cuba dans la stupeur. Celui qui dirigeait Gaesa tenait entre ses mains l’économie de l’île. Avec sa mort, c’est un avenir encore plus incertain qui se dessine pour la dictature communiste des Caraïbes.

Cuba, depuis la révolution de 1959, a survécu à de nombreuses avanies, dont l’incurie et la violence de ses dirigeants. Mais là, soudain, l’île est au bord du gouffre, car un homme est mort vendredi qui n’était pas... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer

« L’humain d’abord » – le slogan est connu. C’était celui de Jean-Luc Mélenchon pour les élections présidentielles de 2012, alors qu’il se présentait sous la bannière du Front de Gauche. Mais c’est aussi le magnifique objectif affiché de tous les gouvernements inspirés du marxisme-léninisme depuis la révolution d’Octobre 1917. De la Russie à Cuba, en passant par le Cambodge ou le Venezuela, les faits se sont chargés d’en démontrer la parfaite inanité, voire la criminelle fausseté. Mais certaines légendes ont la vi... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles