1979-1981 : Tendances longues et basculements idéologiques

Jusqu’au début des années 1980, la croissance de la richesse par habitant était plus importante en France que dans le monde anglo-saxon. Depuis, la tendance s’est inversée.

Jusqu’au début des années 1980, la croissance de la richesse par habitant était plus importante en France que dans le monde anglo-saxon. Depuis, la tendance s’est inversée.

Par Acrithène.

Une image vaut parfois mieux qu’un long billet. Le graphique qui suit présente l’évolution du PIB par habitant, à parité de pouvoir d’achat, des États-Unis et du Royaume Uni, en pourcentage du niveau français.

Il scinde les cinquante dernières années en deux périodes historiques :

  1. La première, pendant laquelle la France rattrapait son retard ;
  2. La seconde, durant laquelle le monde anglo-saxon courre plus vite qu’elle.

Entre ces deux périodes, la « révolution conservatrice » au Royaume-Uni et aux États-Unis, incarnée par Margaret Thatcher (1979) et Ronald Reagan (1981), mais aussi la première arrivée au pouvoir du Parti Socialiste en France avec l’élection de François Mitterrand (1981).


Sur le web.