Arnaud Montebourg et l’effet Dunning-Kruger

L’ignorance engendre plus souvent la confiance que ne le fait la connaissance.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2301 montebourg

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Arnaud Montebourg et l’effet Dunning-Kruger

Publié le 5 janvier 2013
- A +

L’ignorance engendre plus souvent la confiance que ne le fait la connaissance, Arnaud Montebourg devrait s’en rappeler.

Par Georges Kaplan.

« Ignorance more frequently begets confidence than does knowledge. »
— Charles Darwin [1]

En 1999, Justin Kruger et David Dunning, deux chercheurs du département de psychologie de la Cornell University réalisèrent une drôle d’expérience. L’idée était la suivante : faire passer des tests – d’humour, de raisonnement logique et de grammaire – à des étudiants de l’université et comparer les résultats obtenus à l’idée que se faisaient leurs cobayes de leur propre niveau de compétence.

Quatre études furent ainsi réalisées [2] et, dans les quatre cas, les deux chercheurs mirent en évidence un biais cognitif récurrent : si les sujets les plus compétents tendent à sous-estimer légèrement leurs capacités, les sujets les moins compétents, eux, tendent à surestimer grossièrement les leurs.

C’est l’effet Dunning-Kruger.

Considérez Nicolas Dupont-Aignan, qui n’hésite pas à refondre l’ensemble du système monétaire et financier international ou Arnaud Montebourg, qui n’éprouve manifestement aucune gêne quand il donne des leçons de gestion et de stratégie industrielle à Philippe Varin : je crois que nous avons là une manifestation remarquable de l’effet Dunning-Kruger.

L’un comme l’autre sont évidemment incompétents mais, renforcés par l’égo surdimensionné de celles et ceux qui prétendent gouverner la vie des autres, ils ont non seulement tendance à surestimer leurs capacités mais sont aussi tout à fait incapables de reconnaitre la compétence quand ils la croisent.


Sur le web.
Merci à Rubin Sfadj (@rubin) qui a attiré mon attention sur ce phénomène.

Lire aussi :

Notes :

  1. « L’ignorance engendre plus souvent la confiance que ne le fait la connaissance. » Charles Darwin, The Descent of Man (1871).
  2. Justin Kruger et David Dunning, Unskilled and Unaware of It: How Difficulties in Recognizing One’s Own Incompetence Lead to Inflated Self-Assessments (1999).
Voir les commentaires (20)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (20)
  • la compétence permet elle de changer les choses ou bien de sauvegarder un système?
    Innover est ce faire preuve d’incompètence?

    • Innover à partir de théories qui remontent à deux siècles alors que toutes ont mené au fiasco pour le moins pire… Attendons, ça va peut être marcher en 2012, même si l’espérance s’est tirée de la boîte.

      • Les grosses société mangent les petites c’est leur manière de dire qu’elles participent à l’innovation. Donc des incompétants il y en a des plus gros que d’autres, on pourrait même parler de macro-incompétance…

  • Votre montebourgphobie vous permet-elle encore d’échapper à l’effet Dunning-Krugger que vous décrivez ?

    • Il y a un moyen très simple de débusquer les « tricheurs » ! Il suffit toujours de demander qui paie ! Et la débandade commence…6 millions d’hommes de gauches et encore plus….apportant 200 euros sous forme d’une action apporteraient 1,2 milliard d’euros pour florange ! Il n’y a que des avantages dans ce procédé: les salariés de florange gardent leurs emplois, on peut même augmenter les salaires, les actionnaires de gauche pourront prendre la juste part qui leur revient, et payer davantage d’impôts, ce qu’ils adorent…Et devant une telle réussite à la prochaine élection je vote front de gauche ! Mr Montbourg a donc raison quand il prétend « s’approprier  » florange. je ne peux que l’encourager. Mais avec ses sympathisants ! Il y a là un enjeu politique majeur qui ferait basculer le système ! Mais il y a ceux qui parlent et ceux qui font !

      • +1
        et pour ceux qui croient que c’est illusoire, je signale que ce genre de montage à été effectivement mis en place il y une décennie environ pour le rachat de Béghin Say : une coopérative montée ad hoc, ex nihilo, a racheté l’entreprise.

        En matière de socialisme, il y a des

    • Compare a la « liberalismophobie » ambiante en France, la montebourgophobie est benigne voir anecdotique. Donc on se demande pourquoi vous ne voyez que nos defauts alors que nous sommes largment minoritaires nous autres les liberaux.

  • Oui !

    Et aussi, très probablement, le fait qu’ils osent tout, est aussi dû à ce qu’ils savent que leur niveau de « compétence » est jugé par des gens qui en manquent totalement.

  • @boivin,

    l’innovation n’est pas une preuve de compétence ou d’efficacité.

  • ouh la la que vous êtes méchant Mr Kaplan…

    • @Hippolyte Canasson

      «  »le fait qu’ils osent tout »…

      Faites-vous référence au dialogue de Michel Audiard dans « les Tontons flingueurs » ???

      J’avoue y avoir pensé tout de suite !!!

  • Effet très clairement décris par Michel Audiard: « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. »

  • « Plus un homme est inférieur par l’intelligence, moins l’existence a pour lui de mystère, toute chose lui paraissant porter en elle-même son explication. » – Schopenhauer

  • « L’intelligence es tla chose la meiux repartie. Chacun a l’impression d’en avoir assez vu que c’est avec ca qu’il juge… »
    Coluche (paraphasant Descartes selon lui même)

  • parfois une grosse bêtise passe mieux qu’une demi verité.

  • L’imbécillité est naturellement un grand malheur pour les autres qui doivent la supporter, surtout si l’imbécile a du pouvoir, pouvoir qui devient nuisant. Si en plus on y ajoute un dogme, c’est la fin des haricots. J’ai retrouvé une saillie de Robespierre à la Constituante (c’est à dire au début de sa… carrière de tyran) – « Périssent les colonies plutôt qu’un principe ! »

  • Je crois que cet effet est bien plus développé encore dans le monde de la finance et de la banque.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Anne Hidalgo gauche française
0
Sauvegarder cet article

Par Olivier Maurice.

Y a-t-il encore une gauche en France ? On peut se poser la question : les derniers sondages indiquent que la somme des intentions de vote en faveur de candidats de gauche déclarés est à peine créditée d’un quart au premier tour de la prochaine élection présidentielle.

Alors bien sûr, un sondage à plusieurs mois de l’échéance électorale ne présume en rien de la réalité des opinions ou des décisions de votes qui seront finalement prises, mais le symbole est d’importance.

Où est passée la gauche triompha... Poursuivre la lecture

Par Johan Rivalland.

Il y a une vingtaine d’année, la journaliste Christine Kerdellant éditait un essai très intéressant et instructif intitulé Le prix de l’incompétence, dans lequel elle analysait avec brio vingt grandes erreurs de management commises par de grandes entreprises de rang international. Depuis, de multiples ouvrages auraient pu être écrits sur le même thème ou ont été écrits sur des thèmes avoisinants (je pense à la trilogie, que je n’ai toujours pas lue, de Christian Morel sur Les décisions absurdes).

Les décisio... Poursuivre la lecture

Par Alain Goetzmann.

Ces dernières semaines une vidéo d’Arnaud Montebourg, interviewé par Xerfi Canal, fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ex-ministre de l’Économie, du redressement productif et du numérique, auparavant avocat et leader politique régional, il avait déjà surpris lorsqu’évincé du gouvernement, il décidait de suivre l’Advanced Management Program de l’INSEAD, dont l’objectif affiché est de transformer les cadres supérieurs en dirigeants d’exception.

Dans cette vidéo, il livre une sorte de rapport d’étonnement sur ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles