Falaise fiscale : procrastiner, encore une fois

Qu’est ce que la falaise fiscale qui menace les Etats-Unis ? Comment l’éviter ? Avis d’experts à lire dans notre dossier spécial.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Accumuler les rappels pour être sur de ne jamais régler le problème, la devise des politiciens américains ?

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Falaise fiscale : procrastiner, encore une fois

Publié le 31 décembre 2012
- A +

Qu’est-ce que la falaise fiscale qui menace les États-Unis ? Comment l’éviter ? Avis d’experts à lire dans notre dossier spécial publié en collaboration avec le magazine américain Reason.

Par Tad DeHaven (*), depuis les États-Unis.
Article paru initialement sur Reason.com sous le titre The Fiscal Cliff.

Accumuler les rappels pour être sur de ne jamais régler le problème, la devise des politiciens américains ?

Une des choses que le Congrès sait bien faire, c’est d’éviter les problèmes en retardant toujours un peu plus les échéances. Le parti du keynésianisme militaire (les Républicains) et le parti du keynésianisme domestique (les Démocrates) cherchent à éviter les coupes budgétaires de « séquestration » qu’ils ont eux-mêmes votées. Avec les réductions d’impôt Bush et un train d’autres réductions d’impôt qui doivent prendre fin au même moment, l’angoisse monte des deux côtés de l’échiquier politique.

Le CBO affirme que la combinaison de coupes dans les dépenses et de hausses d’impôt rejetterait l’économie dans la récession et pousserait le taux de chômage à 9%. Ces projections ont donné aux Républicains des munitions pour résister aux augmentations d’impôt et aux coupes dans les dépenses militaires. Elles ont aussi donné aux Démocrates une excuse pour s’opposer aux coupes dans les dépenses et pour continuer à vouloir prolonger les réductions d’impôt pour tous sauf pour les « riches ». Par conséquent, les deux côtés ont pu pontifier sur la nécessité d’éviter une crise de la dette à venir, tout en ne faisant rien pour l’empêcher.

Mon pari, c’est que le Congrès repoussera encore une fois l’échéance ; la vraie question est : comment. Le GOP (Grand Old Party, le parti Républicain, NdT) pourrait capituler sur l’impôt pour préserver les dépenses militaires. Ou les Démocrates pourraient capituler sur l’impôt pour éviter des coupes budgétaires substantielles. Une autre possibilité sombre mais amusante serait la prolongation de la politique actuelle en échange d’une autre commission sur la réduction du déficit. Peu importe lequel de ces trois scenarii advient, ce ne sera qu’une question de temps avant que le Congrès ne doive s’occuper d’une Falaise Fiscale, Épisode II.

(*) Tad DeHaven analyse les finances publiques au Cato Institute, et est co-rédacteur de downsizinggovernment.org

Traduction : Benjamin Guyot/Contrepoints.org

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le falaise fiscale, systématiquement évitée de peu, occulte le vrai problème de l'endettement : il substitue au financement par les plus riches des plus pauvres le financement des générations actuelles par les générations futures.

Par Christopher DeMuth, depuis les Etats-Unis. (Traduction Estelle Devisme).

Article publié en collaboration avec le Bulletin d'Amérique, un projet de l'Institut Coppet.

Il est important de comprendre que la «falaise budgétaire» est une mascarade. Il y a, bien sûr, de nombreux réformateurs cons... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Certains gagnants de la saga du « mur budgétaire » ont encore une fois passé sous le radar : les lobbyistes. Par David Descôteaux, depuis Montréal, Québec.

Tous les millionnaires américains ne vont pas souffrir suite à la récente entente entre démocrates et républicains. Certains gagnants de la saga du « mur budgétaire » ont encore une fois passé sous le radar : les lobbyistes.

Ceux-ci ont réussi, encore une fois, à soutirer un paquet de cadeaux pour leurs clients du big business. Le Wall Str... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Fidèles à leur nature, les politiciens ont décidé de repousser les problèmes, et les décisions difficiles. Par David Descôteaux, depuis Montréal, Québec.

Le roman-savon du « mur budgétaire » américain vient de se terminer… Il était temps ! Seul problème : la « saison 2 » va commencer sur nos écrans d’ici deux mois.

Pourquoi ? Parce que dans le rayon « prévision politique », l’issue de cette saga était facile. Fidèles à leur nature, les politiciens ont décidé de repousser les problèmes, et les... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles