Falaise fiscale : procrastiner, encore une fois

Publié Par Reason, le dans Amérique du Nord

Qu’est-ce que la falaise fiscale qui menace les États-Unis ? Comment l’éviter ? Avis d’experts à lire dans notre dossier spécial publié en collaboration avec le magazine américain Reason.

Par Tad DeHaven (*), depuis les États-Unis.
Article paru initialement sur Reason.com sous le titre The Fiscal Cliff.

Accumuler les rappels pour être sur de ne jamais régler le problème, la devise des politiciens américains ?

Une des choses que le Congrès sait bien faire, c’est d’éviter les problèmes en retardant toujours un peu plus les échéances. Le parti du keynésianisme militaire (les Républicains) et le parti du keynésianisme domestique (les Démocrates) cherchent à éviter les coupes budgétaires de « séquestration » qu’ils ont eux-mêmes votées. Avec les réductions d’impôt Bush et un train d’autres réductions d’impôt qui doivent prendre fin au même moment, l’angoisse monte des deux côtés de l’échiquier politique.

Le CBO affirme que la combinaison de coupes dans les dépenses et de hausses d’impôt rejetterait l’économie dans la récession et pousserait le taux de chômage à 9%. Ces projections ont donné aux Républicains des munitions pour résister aux augmentations d’impôt et aux coupes dans les dépenses militaires. Elles ont aussi donné aux Démocrates une excuse pour s’opposer aux coupes dans les dépenses et pour continuer à vouloir prolonger les réductions d’impôt pour tous sauf pour les « riches ». Par conséquent, les deux côtés ont pu pontifier sur la nécessité d’éviter une crise de la dette à venir, tout en ne faisant rien pour l’empêcher.

Mon pari, c’est que le Congrès repoussera encore une fois l’échéance ; la vraie question est : comment. Le GOP (Grand Old Party, le parti Républicain, NdT) pourrait capituler sur l’impôt pour préserver les dépenses militaires. Ou les Démocrates pourraient capituler sur l’impôt pour éviter des coupes budgétaires substantielles. Une autre possibilité sombre mais amusante serait la prolongation de la politique actuelle en échange d’une autre commission sur la réduction du déficit. Peu importe lequel de ces trois scenarii advient, ce ne sera qu’une question de temps avant que le Congrès ne doive s’occuper d’une Falaise Fiscale, Épisode II.

(*) Tad DeHaven analyse les finances publiques au Cato Institute, et est co-rédacteur de downsizinggovernment.org

Traduction : Benjamin Guyot/Contrepoints.org

Laisser un commentaire