Contre la main parricide des « sans jugeotes »

L’étranglement progressif de la société civile tue la nation et constitue la cause profonde de la ruine de notre pays.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
foule_1416

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Contre la main parricide des « sans jugeotes »

Publié le 8 novembre 2012
- A +

L’étranglement  progressif de la société civile tue la nation et constitue la cause profonde de la ruine de notre pays.

Par Martin Legendre.

À l’heure où l’on appelle au « patriotisme économique » pour relever la Nation, il n’est peut être pas inutile de rappeler aux « sans jugeotes » qui ont pris le pouvoir qu’il n’y a pas de Nation sans société civile.

Comme l’explique Wikipédia la société civile est « le domaine de la vie sociale civile organisée qui est volontaire, largement auto-suffisant et autonome de l’État ». C’est la force vive de la Nation.

Quand la dépense publique représente déjà 56% de la dépense nationale, où près d’un euro sur deux est donc dépensé selon des principes et des décisions prises par les oligarques de l’État obèse, ne serait-il pas patriotique de parler des efforts que nos dirigeants doivent faire pour permettre le redressement de l’État en difficulté ? Où est, en effet, le patriotisme économique de notre gouvernement de fonctionnaires qui augmente les impôts sans avant tout baisser la dépense publique ? Quand l’État impose plus sans dépenser moins c’est encore et toujours à la société civile, notamment ses classes moyennes et ses PME, de subir l’effort qu’il est imposé de produire pour rembourser la dette.

L’augmentation incroyable d’impôts en tout genre qui tombent sur les Français étouffe la société civile et montre que la propriété, en France, n’est plus devenue qu’un prétexte à se voir payer plus de taxes. Qu’il est lointain le moment où la Nation inscrivait la propriété individuelle comme un droit de l’homme naturel et imprescriptible.

Cette substitution démesurée de l’appropriation publique à la propriété individuelle est le résultat d’un long processus. Depuis près de 40 ans, nos « hauts administrateurs » ont utilisé le surendettement public pour produire des « miracles sociaux » et ainsi « légitimer » le pouvoir et l’intervention croissante de la sphère publique qu’ils dirigent. On aurait bien aimé entendre parler de patriotisme économique quand cette « élite » ultra puissante de hauts fonctionnaires a ainsi surendetté l’État et, par là-même, les enfants de la nation.

Ne l’oublions jamais : notre Nation s’est fondée, avec la révolution française, grâce à la primauté du tiers État, la société civile d’alors. L’éviction progressive de la société civile tue la nation et constitue la cause profonde de la ruine de notre pays.

Seul le rétablissement des libertés civiles fondamentales, dont le droit de ne pas voir sa propriété toujours un peu plus spoliée au nom de la volonté particulière d’une caste ultra protégée, permettra à l’initiative, l’ingénuité et la responsabilité individuelle des Français de s’exprimer à nouveau de façon créative et productive. La prospérité de la nation, et de nos enfants, dépend de nous, surtout pas « d’eux ».

Nos élites administratives nous tiennent en fait un discours du type  « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ; et surtout soyez patriote… » Les élites qui envoyèrent les Français au casse-pipe en 14-18 avaient le même genre de patriotisme…

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • « uand la dépense publique représente déjà 56% de la dépense nationale… »

    EN Suède, la proportion de dépense publique est aussi de l’ordre de 56%. Simplement, la société civile a le contrôle dessus.

  • Et pui, mais vous oubliez que les francais ne sont pas vraiment des abrutis. Ou plutot si, ce sont des cretins finis, mais comme disait le grand Coluche « La question c’est de savoir pourquoi les gens ils sont devenus cons. ». Or il est clair que les francais sont juste des toxicos. Souvent au sens propre, mais toujours aussi au sens figure. La vieille memere qui prend des cachetons pour oublier qu’elle est moche stupide et qu’elle a rien foutu de sa vie apart gueuler comme une truie dans des manifs, elle en a besoin de ses anti depresseurs payes par les dealers de la secu. Le cheminot CGTiste qui a fait une carriere politique de pompe a fric n’a pas forcement une addiction physique, mais clarement, est ce que c’est a 60 balais qu’il apprendre a gagner du fric autrement qu’en envoyant des controleurs fiscaux ranconner ses congenaires? C’est au dessus de ses moyens intellectuels…

    Je suis peut etre cynique et vulguaire mais parler de ces trous (trous sans fond de depense publique, pas trou du …. enfin si , les deux en fait) en imaginant qu’ils vont se rendre compte de qu’ils sont tout juste comparables a des tenias literalement bouffeurs de m…., ca me parrait utopique. Ces gars vont continuer a vous sucer jusqu’a la mort, comme des tiques qui tuent leur hote a force de le pomper et de lui transmettre des maladies. D’ailleurs parlons en des maladies. Ces parasites nous refilent leurs germes, comme la corruption, le detournement de recele d’abus de bien public gouvernemental de l’etat (ou un truc dans le genre, je suis pas medecin moi). Et puis les parasites se servent de nos forces vives pour se reproduire. C’est a ca que sert l’education nationale. Instruire? Non non… Endoctriner? Oui c’est ca…
    Plus serieusement, parler de la societe civile est juste. Denoncer la ruine de notre pays et son origine est une fine analyse. Mais le probleme c’est que ca ne peut parler qu’a ceux qui se sont deja barre ou qui vont se barrer du pays quand ils se rendent compte. Les tenias, eux, ca leur parle pas, ou alors il faudrait presenter ca avec le big deal.

    Non malheurseusement la verite c’est que nos fonctionnaires et assistes d’aujourd’hui (ca inclue les industriels proteges etc…) ne se barreront pas. La seule sortie pour la france c’est la guerre civile. Le crash ne suffira pas. La Coree du nord et Cuba ont tres bien prouve que l’armee des tenias peut tres bien continuer a dominer meme apres avoir completement ruine les gens les avoir reduit a la condition meme pas d’animaux mais bel et bien de plante verte (ou plutot rouge), qu’on peut tailler(camps de concentration), semer (progamme de natalite), transplanter (deportation), greffer (bourrage de crane intellectuel), engraisser (subventions) mais surtout RECOLTER (« Crache; sale grouillot ou je de ratiboise ta face de dissident et tu va ch….. » bref, vous m’avez compris).

    Esperer un eveil des conscience… Oui, et pourquoi pas croire en dieu pendant qu’on y est. Non malheureusement la sortie est claire: La guerre civile, crade, sanglante, immonde, injuste, barbare, gore, etc…

    Oh je vois bien venir les armees de bien pensants: « Salaud d’ultra liberal, tu veux la loi de la jungle, tu veux la guerre ». Mais non bandes de sales tenias, je veux pas la guerre. Je veux la paix SANS VOUS. Et comme il näy a plus nulle part ou se barrer loin de votre sale face gluante de tenia, j’en suis reduit a invoquer les remedes ancestraux, les recettes de grand pere. Jefferson disait qu’il fallait arroser l’arbre de la librerte avec le sang des tyrans parce que c’est un engrais naturel. J’aime les comparaisons agricoles. Comme tous les cretins de citadins qui n’ont jamais eu a produire leur bouffe, je reve de devenir paysan… Mais revenons a nos moutons (l’elevage c’est bien aussi): Comment se debarasser des tenias: Avec du vermifuge.

    Au XVIII eme, et XIXeme (moins au XXeme) on a vermifugé a coup de guillotine. C’est efficace mais c’est un remede de cheval, les dommages collateraux en vendee ont ete assez moches. Mais bon, se vermifuger, c’est un peu comme un chimio therapie. Tu sais pas si tu creves du traitement ou du cancer, mais il faut bien faire quelque chose…

    • Deole je me suis un peu lache (rien a f… au bureau aujourd’hui), supprimez ce commentaire s’il vous ennuiye… Moi je me suis bien marre a l’ecrire.

      • « (rien a f… au bureau aujourd’hui), »
        Vous êtes fonctionnaire?c’est tous les jours alors

        • Ah non, C’est pas ca… Les fonctionnaires sont payes avec de l’argent honnetement recolte sous la menace d’un flingue. Moi je glande avec mon propre fric.

  • Ce qui est bien, c’est que depuis la réélection du fossoyeur des US, Obama, la France ne fait plus figure d’exception !

  • « permettra à l’initiative, l’ingénuité et la responsabilité individuelle des Français » : ingénuité ou ingéniosité ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La France vise la neutralité carbone en 2050 afin de lutter contre le réchauffement climatique. La certitude que l’on peut avoir est que l’exploitation des énergies fossiles qui a permis la croissance des moyens de production alimentaire et du confort de vie ne pourra perdurer que dans la limite de l’existence de ces ressources.

D’après l’ADEME, 47 % de l’énergie produite est consommée par les ménages à des fins domestiques (éclairage, chauffage, cuisine, hygiène) mais la majeure partie est constituée par le chauffage et le cas échéant... Poursuivre la lecture

La Commission européenne a dévoilé son sixième paquet de sanctions envisagées contre Moscou visant à tarir le financement de la guerre contre l'Ukraine. Bruxelles entend mettre un terme aux transactions immobilières avec les citoyens, résidents et sociétés russes.

La proposition vise à mettre fin aux transactions immobilières avec des citoyens, des résidents et des sociétés russes - interdisant la vente ou le transfert, directement ou indirectement, de « droits de propriété sur des biens immobiliers situés sur le territoire de l’Union ... Poursuivre la lecture

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe

Encore un sujet qui n’aura pas été abordé lors de la campagne présidentielle : la question de la rénovation des logements dits énergivores qui pose elle-même une question autrement importante, celle du respect du droit de propriété en France.

La réglementation sur le diagnostic des performances énergétiques

Créé en 2006 en congruence avec une directive communautaire pour la performance énergétique des bâtiments, le diagnostic de performance énergétique, dit DPE, constitue l... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles