Présidentielle américaine : premiers résultats en direct

Suivez en direct le déroulement de la soirée électorale américaine, avec le duel qui oppose Barack Obama et Mitt Romney ainsi que les élections au Sénat et à la Chambre.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Présidentielle américaine : premiers résultats en direct

Publié le 7 novembre 2012
- A +

Suivez en direct le déroulement de la soirée électorale de la présidentielle américaine, avec le duel qui oppose Barack Obama et Mitt Romney ainsi que les élections au Sénat et à la Chambre.

Par la rédaction de Contrepoints.

Barack Obama et Mitt Romney lors de leur premier débat

Suivez nous sur Twitter pour avoir les informations plus vite!

04h10 : nous arrêtons la couverture de l’élection, qui devrait aboutir à la victoire de Barack Obama sauf grande surprise. Gary Johnson, le candidat libertarien, serait entre 0,5% et 1%. Merci à tous de nous avoir suivis, et continuez à nous lire ici, sur Facebook ou sur Twitter pour nos dernières actualités!

04h08 : Légalisation du cannabis : 53,5% pour dans le référendum au Colorado (30% des voix).

04h06 : si les résultats ne sont pas encore définitifs, il semble extrêmement difficile pour le candidat républicain de remporter cette élection, alors que les premières estimations de l’Iowa ou du Nevada mettent Obama devant Romney.

03h49 : Prendre la majorité au Sénat s’annonce compliqué pour les républicains au vu des derniers résultats

03h40: 82% des bulletins dépouillés, Obama reste avec 10 000 voix d’avance en Floride

03h37 : 92% de chance pour Obama de l’emporter selon Intrade

03h27 : Obama remporterait le Wisconsin, rendant les chances de Romney de plus en plus faibles

03h23 : la Pennsylvanie serait pour Obama selon les dernières estimations, comme en 2008.

03h21 : les plus jeunes électeurs sont aussi les plus indépendants. 4% des 18-29 ans n’ont voté ni Romney, ni Obama contre 1% des 65 ans et plus. Gary Johnson, le candidat libertarien, serait entre 0,5% et 1% des voix au niveau national.

03h19 : 148 grands électeurs pour Romney, 110 pour Obama à cette heure.

03h12 : 76% des bulletins dépouillés en Floride et Romney est légèrement devant, de quelques centaines de bulletins.

03h10 : Selon une estimation CNN, les républicains garderaient le contrôle de la chambre des représentants, ce qui était attendu

03h05 : toujours pas de grande surprise mais de l’incertitude en Floride et dans l’Ohio. Romney ne semble pas réussir à faire basculer l’élection en sa faveur.

03h02 : 71% des bulletins dépouillés en Floride et c’est à nouveau 50 50 entre #Obama et #Romney. Vous reprendrez un peu de café?

03h00 : Obama prend de l’avance sur Intrade, le marché de prédictions. plus de 74% de chances de l’emporter.

02h57: 67% des bulletins dépouillés et Obama n’a plus que 45 000 voix d’avance sur Romney en Floride

02h50 : Encore perdu pour l’ancienne catcheuse Linda MacMahon dans le Connecticut, sous l’étiquette républicaine

02h48 : Floride : l’avance d’Obama tombe à 85 000 voix, sur 61% des bulletins

02h45 : la Virginie continue à pencher pour Romney, tandis que la Floride penche vers Obama.

02h38 : New York et le Texas ferment les portes de leurs bureaux de vote à 3h heure française, comme une dixaine d’autres états.

02h32 : pas de surprise avec les états traditionnellement conservateurs qui tombent dans l’escarcelle de Romney, tandis que les états plus liberals du nord-est vont à Obama.

02h30 : Obama repasse devant en Floride selon CNN. Epique!

02h21 :  64 grands électeurs pour #Obama vs 56 pour #Romney, sans la Floride, l’Ohio et la Virginie, indécis encore.

02h20 : sur 57% des bulletins, Romney reste en tête en Floride, 51% vs 48%.

02h10 : Romney repasse en tête en Floride, sur 50% des bulletins dépouillés

02h05 : Obama remporte l’Illinois selon CNN, sans surprise, ainsi que le Connecticut ou le Maine.

02h04 : Obama serait légèrement devant dans le New Hampshire, un swing state très attendu. En Floride avec 42% des bulletins dépouillés, Obama est à 51% versus 49% à Romney.

02h00 : 17 états ferment les portes de leur bureau de vote.

01h55 : l’écart s’amplifierait en faveur d’Obama en Floride selon CNN. 52% versus 47% sur 1/3 des bulletins dépouillés.

01h50 : les queues pour voter sont telles en Virginie que l’annonce des résultats a été retardée d’une heure. Les électeurs ont mis Romney et Obama à égalité selon les premières estimations.

01h45 : Gary Johnson à 2% dans l’Indiana selon Reason. Un gros score pour le candidat libertarien dans un pays aussi bipartisan

01h37 : la Virginie Occidentale pour Romney selon le New York Times. Cet état démocrate est un état avec des démocrates beaucoup plus conservateurs qu’ailleurs. 5 grands électeurs y sont en jeu.

01h30 : ca semble difficile pour Mitt Romney dans l’Ohio selon CNN relayé par une radio russe, une information à prendre avec prudence

01h25: les électeurs en Floride mettraient Romney et Obama à égalité selon CNN. Cet état avait déjà été très disputé en 2000. La nuit sera longue.

01h25 : L’Indiana tombe bien dans l’escarcelle du républicain selon les estimations des principales chaines de télévision. Une non-surprise pour cet état qui vote traditionnellement GOP

01h20 : pas de changements majeurs sur Intrade, qui donne toujours Barack Obama gagnant (71,5%).

01h18 : les premiers résultats commencent à arriver de la Floride, sur des échantillons encore non significatifs, qui donnent Romney en tête. Swing state majeur, la Floride doit être remportée par Romney s’il veut rester dans la course ce soir.

01h15 : le suspense est complet en Virginie, où les deux candidats sont tous deux à 49% des voix selon les premiers sondages disponibles. Ce swing state est particulièrement suivi ce soir. Les bureaux de vote y ont fermé il y a un quart d’heure.

01h07 : les premiers résultats et estimations tombent. Barack Obama remporterait le Vermont et Mitt Romney le Kentucky. L’Indiana penche vers le républicain après les premiers résultats très partiels, de même que le New Hampshire pour le démocrate. Cela fait 8 grands électeurs pour le premier, 3 pour le second. Il en faut 270 pour remporter l’élection présidentielle.

01h00 : la cote de Barack Obama sur Intrade, le site de paris en ligne, a pris 5 points depuis le début de la journée électorale, à 71,5%, vs moins de 30% pour son rival républicain Mitt Romney.

00h45 : les premiers bureaux de vote ont fermé aux Etats-Unis, sur la cote Est. On attend les premières estimations « sorties des urnes » à partir de 1h du matin heure française

00h08 : la participation semble élevée dans la majorité des états, avec des queues plus longues qu’en 2008.

23h30 : le président sortant aurait plus de neuf chances sur dix de l’emporter au vu d’un modèle fondé sur les derniers sondages selon le New York Times.

Lire notre dossier sur l’élection présidentielle américaine de 2012 

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • Et oui, les américains préfèrent le progrès social et une protection sociale toujours plus étendue, à un capitalisme débridé et injuste dont les lecteurs de Contreproints font l’éloge mais uniquement pour défendre leurs petits intérêts égoïstes. Que diront-ils en 2017, quand Hollande remportera son deuxième mandat ?

    • Profitez-en bien du système de protection sociale que vous aimez tant, car il menace de ne pas faire de vieux os… Quant à un éventuel deuxième mandat pour Hollande, vous allez un peu vite en besogne, car au rythme auquel se dégrade l’économie Française (pas uniquement par sa faute, mais aussi par celle des socialauds de droite) il n’est même pas sûr qu’il finisse le premier.

  • J’imagine la tête des lecteurs de Contrepoints, qui voulaient revenir au capitalisme sauvage et inégalitaire du XIXème siècle ! Cette victoire doit être pour eux un profond camouflet. Vive Obama !

    • C’est toute la différence entre vous et nous. Nous savons que nous vivons au XXIeme siècle et c’est un espoir tandis vous regrettez le XIXeme siècle à votre plus grand désespoir.

  • Avec la commission d’enquête sur le Benghasi gate, il se pourrait que certains ne rigolent plus !!! Voir l’intervention d’ex agents des forces spéciales et d’ex navy seals dans certains bureaux de vote ou les blacks panthers voulaient impressionner les électeurs….Lire sur Dreuz

  • @ Marc

    Vous débarquez?

    Pour nombre de libéraux, dont certains articles de ce site se sont fait écho, il n’y aura pas de grande différence entre Obama ou Romney, pas plus qu’il n’y en a entre Hollande ou Sarkozy…

    D’ailleurs, personnellement, je préfère de loin la victoire du candidat de gauche que celui de droite. Car à partir du moment où les deux candidats mèneront une politique socialiste, j’aime autant que ce soit celui qui soit reconnu comme socialiste qui gagne, que celui que l’on fait passer pour capitaliste, libéral, ultramachinchouette, chrétien, ou ostrogoth…

    Car là au moins, quand dans quelques années, les gens verront que leur pouvoir d’achat a diminué, que le chômage a augmenté, que l’insécurité est toujours plus présente, que les salaires stagnent, et qu’ils doivent suivre toujours plus de lois stupides (genre un éthylotest dans la voiture), ils ne pourront plus dire que c’est autre chose que du socialisme.

    • Il est assez étonnant de voir à quel point les libéraux utilisent toujours des arguments à 2 balles pour défendre leurs positions, avec toujours cette paranoïa pour le socialisme, qui au demeurant, à au moins le mérite de libérer les sociétés anciennes des vieux schémas traditionnels, basés uniquement suer la loi du plus fort. Une honte !

      • @ Marc

        Je vais même encore plus vous étonner, ce n’est pas seulement une question d’arguments, mais une simple question historique:

        Les pires crimes de l’humanité ont été commis par des régimes socialistes: URSS, Allemagne Nazie, Chine communiste, Corée du Nord, pour ne citer que les plus célèbres. Ces régimes ont réussi à repousser les limites de la barbarie encore plus loin que ne l’a fait l’Empire romain ou l’Inquisition.

        Alors pour avoir en plus eu des gens de ma famille que ces régimes ont marqué à vie, oui, j’ai une horreur profonde du socialisme, et oui, je crains que cette idéologie nous reconduise vers les horreurs du siècle dernier.

        Le socialisme prône l’usage de la force et de la contrainte pour résoudre tous les problèmes, c’est à l’opposé de la liberté, c’est aussi à l’opposé de l’Amour, qui ne peut s’exprimer pleinement que dans la liberté.

        C’est vous qui devriez avoir honte de faire l’apologie d’un système autant épouvantable que celui-ci.

  • Don’t feed the troll, bon sang de bois !

    • @ dinsdale

      Si déjà il fait l’effort de venir commenter sur un site libéral, il mérite bien d’être un peu pris en considération.

      D’autant que cela ne fait pas de mal de répéter les choses, si on veut un jour que les mentalités évoluent…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Février est le mois de l’histoire des Noirs. Il est intéressant de voir comment, malgré une oppression certaines dans plusieurs pays, notamment les États-Unis, ils ont pu maintenir leur dignité et progresser. Martin Luther King Jr. est sans doute celui qui a eu la meilleure réflexion sur les relations raciales en 1963 :

Je rêve du jour où mes enfants seront jugés pour ce qu’il y a dans leur cœur et non pour la couleur de leur peau.

Malheureusement pour lui, la couleur de la peau est tout ce qui semble importer pour les démocrat... Poursuivre la lecture

Par Alexandre Massaux. Un article de l'Iref-Europe

L’élection présidentielle américaine de 2020 a mobilisé un nombre considérable d’électeurs. Joe Biden et Donald Trump ont tous les deux battu des records en nombre de voix. En 2008, Barack Obama avait atteint 69,5 millions de voix et en 2016, Donald Trump en avait eu 63 millions.

Les deux candidats de 2020 dépassent chacun largement les 70 millions (on ne connaît pas encore le nombre exact, des vérifications étant en cours). On peut donc avancer que cette élection a mobilisé des... Poursuivre la lecture

Par Pierre-Guy Veer.

S’il fallait en croire les médias, Barack Obama et Donald Trump sont antagonistes. Le premier a une personnalité du tonnerre, un niveau de vocabulaire de 3eme, a même remporté le Nobel de la Paix et il est un mari fidèle. Le second est un coureur de jupon vulgaire, « indigne » de la présidence et dont le niveau de vocabulaire ne dépasse pas la quatrième année.

Mais en cessant de laver ses lunettes au sirop de fraise, on se rend vite compte que les 44e et 45e présidents des États-Unis ont beaucoup en commun, ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles