Insolite: les retraités cultivaient du cannabis sans le savoir

La photo du plant de cannabis diffusée par la police sur Twitter

Un couple de retraités britannique cultivait sans le savoir un énorme plant de cannabis. La police locale a mis un terme à l’innocente culture.

Un couple de retraités britannique cultivait sans le savoir un énorme plant de cannabis. La police locale a mis un terme à l’innocente culture.

Par la rédaction de Contrepoints.

La photo du plant de cannabis diffusée par la police sur Twitter

Singulière surprise pour la police du Bedfordshire dans un jardin ordinaire du centre de l’Angleterre le 5 octobre dernier. Chez un couple de retraités respectables, elle a trouvé « le plus grand plant de cannabis » qu’elle ait jamais vue, plant qui a été aussitôt saisi. Les deux retraités avaient acheté la plante sans savoir ce qu’elle était, et l’avait planté dans leur jardin (voir photo). Ils l’avaient depuis entretenu avec amour, sans suspecter de quoi il s’agissait. Manifestement bons jardiniers, ils avaient fait grandir le plant initial au point qu’il atteigne une taille énorme.

La police a annoncé la saisie sur le compte Twitter de la Bedford Local Police Team, avec la photo. Ultérieurement, dans des déclarations à CNN, le porte parole de la police locale a précisé l’histoire : les deux retraités avaient acheté la plante dans une brocante, en ignorant tout de sa vraie nature. Au vu des circonstances, la police a décidé de ne pas poursuivre en justice le couple. Le plant a toutefois été saisi et sera détruit par les services de police. Contrairement à ce que certains médias britanniques ont pu annoncer, il n’y a pas eu de raid chez les deux retraités.

L’affaire a beaucoup amusé dans le pays (même si à ce jour la presse française n’a pas parlé de l’épisode), déclenchant nombre de commentaires sur les réseaux sociaux et un partage massif de l’information sur Twitter (voir ci-dessus).

L’affaire offre aussi l’occasion de se demander si les lois actuelles sur la drogue sont toutes justifiées. La politique de légalisation menée par le Portugal depuis 10 ans a permis ainsi de très grands succès en matière de santé publique. Le pays, dont les problèmes liés à la consommation de drogue étaient parmi les pires en Europe, a maintenant le plus faible taux d’utilisation de marijuana et un des plus bas de cocaïne. Les pathologies en partie liées à l’usage de drogue, y compris la transmission du VIH et de l’hépatite ont sensiblement diminué, comme l’a rappelé une étude du Cato Institute qui fait référence sur le sujet. Contrepoints vous en propose une synthèse en français ici.

Via CNN. Légalisez le cannabis en France sur Facebook