Les retraités imposables seront encore plus taxés

Si l’augmentation de la CSG pour les retraités est renvoyée à plus tard, une autre taxe verra le jour pour le financement de la dépendance.

Si l’augmentation de la CSG pour les retraités est renvoyée à plus tard, une autre taxe verra le jour pour le financement de la dépendance.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Certes, l’augmentation de la CSG pour les retraités est repoussée à la réforme du financement de la protection sociale et sera englobée dans l’augmentation générale de la CSG qui sortira de la « concertation » en cours. Néanmoins, dès 2013, une nouvelle taxe de 0,15% sera prélevée sur tous les retraités imposables. Elle servira au financement de la Sécurité Sociale (mais ce n’est pas de la CSG (sic)) et sera reconduite à partir de 2014 dans l’objectif de financer la dépendance. C’est Michèle Delaunay, ministre des personnes âgées, qui vient d’en faire l’annonce auprès de l’AFP.

Les retraités sont une catégorie d’électeurs assez susceptibles. Toucher à leur portefeuille est une gymnastique à haut risque. Certains n’hésitent pas à affirmer que le volte-face du gouvernement sur la CSG serait motivé par un sondage paru le 21 septembre, et qui établirait que près de sept Français sur dix se prononceraient contre un alourdissement des prélèvements pesant sur les retraités pour financer les déficits. Alors, le gouvernement a décidé d’y aller avec prudence ; 0,15% pour l’instant et uniquement sur ceux qui sont imposables. Qui va piano va sano.

Lire aussi :

Sur le web

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.