Un vent liberticide souffle sur la France

Le site libéral-conservateur Nouvelles de France analyse le vent liberticide qui souffre sur la France avec l’affaire des caricatures de Mahomet.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo Nouvelles de France (Crédits : NDF.fr, tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un vent liberticide souffle sur la France

Publié le 26 septembre 2012
- A +

Le site libéral-conservateur Nouvelles de France analyse le vent liberticide qui souffre sur la France avec l’affaire des caricatures de Mahomet.

Par Éric Martin.

Extrait. Texte intégral sur Nouvelles de France.

Ces derniers jours, un vent liberticide souffle sur la France. Des manifestations contre les caricatures de Charlie Hebdo ont été interdites à Paris et à Lille. À la liberté d’expression de certains répondait donc une interdiction d’expression d’autres. On me rétorquera que les manifestants en question n’étaient pas animés des meilleures intentions du monde. Et alors ? Est-ce à l’État de juger les intentions ou la cause défendue par ces personnes ? De toute évidence, non. L’État est censé se préoccuper de la sécurité des citoyens (donc des manifestants comme des passants et des biens le long du cortège) et de la garantie des libertés fondamentales comme celle de pouvoir penser ou s’exprimer librement. Et, comme on dit parfois, « peut mieux faire »…

Samedi, toutes les femmes voilées (mais au visage identifiable) qui passaient – même par hasard – au Trocadéro étaient refoulées du Parvis des Droits de l’Homme. Autant, je me suis toujours opposé à cette immigration extra-européenne massive qui met en danger notre identité et la cohésion nationale (je suis d’ailleurs favorable à l’organisation d’un référendum sur la question de l’immigration), autant ces interdictions de manifestation et même de circulation en raison du port d’un habit me mettent mal à l’aise. Jugez par vous-même :

Lire la suite sur le site de Nouvelles de France.


Texte complet

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • Bon passage sur le périmètre du rôle de l’Etat, moins bon dans un manque de clarté sur la différence entre port du voile et « immigration » (massive, of course), et une légère incohérence sur la liberté de circulation : il ne faut pas interdire aux gens de franchir la limite du parvis du Trocadéro, mais il faut leur interdire de franchir la ligne de tout le reste du territoire … ?

  • Marrant,les contrôles au faciés n’ont pas gêné Valls,facile d’interdire une manif de cette façon et d’expliquer ensuite que les musulmans sont des gens raisonnables

  • Je conseille vivement à toutes les femmes qui se promènent à Paris, quartiers touristiques ou non, de porter un foulard Hermès ou imitation!!!

  • Bravo ! Le sacrifice rituel de la féminité qu’est le voile est TOTALEMENT en contradiction avec TOUTE la tradition Française.

    • Tant que c’est volontaire ca les regarde. En tout cas la reglementation vestimentaire et l’interdiction de bout de tissus sous menace de flingue est traditionnel des dictatures.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Lawrence W. Reed.

Dans une chronique du 21 mars 2021, Jeff Jacoby, rédacteur du Boston Globe, a cité le grand abolitionniste Frederick Douglass :

Supprimer la liberté d'expression est une double faute qui viole les droits de l'auditeur aussi bien que ceux de l'orateur. Il est tout aussi criminel de priver un homme de son droit de parler et d'entendre que de le priver de son argent.

Le fait que la déclaration de Douglass ne soit pas approuvée par la majorité des Américains est un constat triste, tra... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Johan Rivalland.

En écho à l’article bienvenu de Philippe Bilger sur « la liberté d’expression et la liberté de rire de tout », diffusé sur Contrepoints, un court hommage à Pierre Desproges, personnalité à l’humour unique qui continue d’inspirer ponctuellement un certain nombre d’humoristes.

 

Chroniques de la haine ordinaire

Je me souviens avoir regardé à plusieurs reprises, tout jeune, la fameuse minute de monsieur Cyclopède, diffusée quasi-quotidiennement à la télévision. Mais j'étais alors probablement bien t... Poursuivre la lecture

Par Robby Soave. Un article de Reason

 

L'année dernière, la comédie originale de Dave Chappelle, The Closer, a suscité l'ire de la communauté des activistes transgenres, et Netflix est devenu la cible de protestations. Ted Sarandos, co-PDG du géant du streaming, a d'abord défendu le droit de Chappelle à créer des comédies offensantes, mais il est revenu quelque peu sur ses commentaires dans le but d'apaiser "un groupe d'employés qui ressentaient certainement de la douleur et de la souffrance."

Il était donc diffic... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles