Pendant que Flamby fait mumuse à Brégançon…

Pendant que Flamby fait mumuse à Brégançon, les citoyens, eux, continuent à être confrontés à cet État républicain censé tous les protéger.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pendant que Flamby fait mumuse à Brégançon…

Publié le 8 août 2012
- A +

Pendant que Flamby fait mumuse à Brégançon, les citoyens, eux, continuent à être confrontés à cet État républicain censé tous les protéger, dans le respect de l’égalité devant la loi, surtout depuis que l’Elysée est de gauche.

Par Le Parisien Libéral

Vous souriez ? Vous avez bien raison. On sait tous que certains citoyens sont plus égaux que d’autres [1], et que, quels que soient son rang, sa religion ou sa couleur, il ne fait pas bon se frotter à la police quand elle est de mauvaise foi.

Prenons le Midi Libre d’hier : Montpellier – Il filme des policiers en train de griller un feu : « Efface ton film ou on t’embarque ».

Ça rappelle l’histoire de ce Versaillais mis en garde à vue pour avoir posé une simple question au sujet d’un contrôle d’identité (lire sur le blog MonVersailles.com).

Ça fait aussi penser à ce journaliste de Reuters :

Pourtant, les juristes tels que Maitre Eolas disent que « filmer la police n’est pas interdit donc c’est autorisé ». Est-ce que Valls et son administration ne seraient finalement pas mieux que Guéant et ses oukases anti-Copwatch ? Est-ce que les citoyens sont vraiment supposés savoir ce qu’ils n’ont pas le droit de faire, même quand rien n’est spécifié ?

Mais ne vous inquiétez pas, vous, simples citoyens, vous n’avez aucun droit, il y a des gens chargés de penser pour vous. Eux savent mieux que nous ce qui est bon pour nous, un peu comme la vidéosurveillance à Paris. Celle ci est en place dans sa forme actuelle depuis un an maintenant. A-t-elle fait chuter la délinquance à Paris ? Si, parmi les nouvelles zones de sécurité prioritaires de Valls, il y a un arrondissement parisien, il faut croire que c’est que, tous comptes faits, la vidéosurveillance ne marche pas (mais elle coûte !).

Qu’est-ce que Valls et Flamby ont à raconter sur la préservation des libertés civiles des citoyens de CE pays ? Apparemment, le président de la République trouve plus aisé de disserter sur la très confuse situation de guerre civile de Syrie que de s’exprimer sur la surpopulation carcérale chez nous, sur les démantèlements de camps de Roms, sur les abus de pouvoir de la police et, de manière générale, sur toutes les pratiques que les socialistes reprochaient à l’UMP (expulsion de clandestins, etc.).

Même en matière de Droits de l’Homme, et ce alors que nous sommes en Normalie, le changement, ça n’est pas maintenant. Sans surprise [2].

—-
Sur le web

Notes :

  1. Éventuels lecteurs socialistes de Contrepoints, des nouvelles de Jean-Paul Huchon ?
  2. Lire La déception Flamby (pour celles et ceux qui y ont cru), un billet du 3 juillet 2012.
Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • C’est le changement de clowns qui nous gouvernent et non des blagues qu’ils nous font.

  • Qu’est-ce que c’est que ce charabia ? Hollande est un culbuto qui ne fait rien d’autre que de revenir à sa position d’équilibre quelque soit le sujet. Il n’y a rien de bon dans cette politique normale qui ne fait que détruire le peu qu’avait fait la droite. Les droits de l’homme ? mais si on commençait par les appliquer aux citoyens de souche ?

  • Ca te chagrine les sort des roms? La rapine est contraire au droit de propriété, non?

  • D’accord avec l’article, il y a une attente de ce coté, qui pourrait devenir une déception si la gauche institutionnalise la politique intérieure à la Guéant et Hortefeux.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Héros en 2015 suite aux attentats terroristes, zéros depuis 2019 avec les manifestations des Gilets jaunes, depuis 7 ans la police fait le yoyo dans le cœur des Français. Journées décalées, rappels à répétition pendant les jours de congés, désordres dans le commandement, lieux de travail vétustes, moyens matériels inadaptés, absence de soutien de la hiérarchie, le malaise de la police est palpable. Pourtant la sécurité publique, avec l’affaire dite « des piqures » est au cœur de la population.

Le phénomène des piqûres en soirée, toujou... Poursuivre la lecture

Par deux fois en l’espace de quelques jours, des policiers en patrouille ont tiré sur des automobilistes se soustrayant à des contrôles (refus d’obtempérer). Que dit la loi sur l’usage des armes par les forces de l’ordre ?

Les textes et la jurisprudence limitent strictement l’emploi de leurs armes par les forces de l’ordre.

La Loi n°2017-258 du 28 février 2017 a créé l’article L435-1 du Code de la sécu... Poursuivre la lecture

Le chef de l'alliance de gauche, la NUPES, coutumier du fait, a multiplié les déclarations contre les forces de l'ordre ces derniers jours, notamment après qu'un équipage de policiers a fait feu sur une voiture refusant de se soumettre à un contrôle à Paris.

 

Les faits

Samedi 4 juin, à Paris, dans le 18e arrondissement, un équipage de trois policiers en vélo remarque que l'un des passagers d'une voiture ne porte pas de ceinture de sécurité et décide d'effectuer un contrôle. Le co... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles