À quoi sert Montebourg ? Bonne question !

Quel est donc le rôle d’Arnaud Montebourg au ministère du « redressement productif » ? Quelle peut être son utilité à la tête de ce ministère alors qu’il n’a jamais travaillé dans une entreprise?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
a quoi sert montebourg

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À quoi sert Montebourg ? Bonne question !

Publié le 25 juillet 2012
- A +

Quel est donc le rôle d’Arnaud Montebourg au ministère du « redressement productif » ? Quelle peut être son utilité à la tête de ce ministère alors qu’il ne possède pas de compétences en économie et qu’il n’a jamais travaillé dans une entreprise ?

Un article du Parisien libéral.

À quoi sert Montebourg ? Bonne question que pose Libération ! Il était temps !

Il faut dire que le Ministre du Redressement Productif cumule tout ce qu’on peut reprocher au socialisme :

  • la vanité de croire qu’un ministre est plus compétent qu’une foule d’entrepreneurs pour savoir ce que veulent les consommateurs,
  • la prétention de vouloir mettre en œuvre les solutions de Keynes, alors qu’elles ont prouvé leur inefficacité,
  • la capacité, assez incroyable, de lancer des anathèmes, sans fondement.

Quels anathèmes ? De quel droit Montebourg attaque-il les Peugeot, comme demande KerdrelQuand Montebourg accuse un groupe de mensonges et de dissimulation, se rend-il compte qu’il accuse aussi des centaines de comptables, de contrôleurs de gestion et de financiers qui travaillent pour ce groupe ? Si Montebourg pense qu’il y a eu mensonge, pourquoi ne demande-t-il pas à la brigade financière d’enquêter et à l’Autorité des Marchés Financiers de sanctionner ? Le défaut de communication est un délit, pour les entreprises cotées.

Le problème de Montebourg est double. Comme les autres ministres, il n’a jamais travaillé dans une entreprise. C’est une première dans un gouvernement qu’aucun ministre n’ait d’expérience de plus de 2 ans dans le secteur privé. Mais surtout, les interventions de Montebourg sont contreproductives.

En ce qui concerne PSA, les investisseurs anglo-saxons se demandent, à juste titre, pourquoi l’État se mêle du sort d’une entreprise privée. Quand un fond qatari ou chinois aura racheté et liquidé Peugeot, peut-être que Montebourg sera content ?

Un autre exemple, c’est Fralib, l’usine de thé près de Marseille qu’Unilever cherche à fermer. Montebourg est fier de remettre les parties prenantes autour d’une table de discussion. Mais sait-il que tant que le cas Fralib n’est pas reglé, Unilever ne peut pas embaucher et se développer comme il le souhaite ?

Sans doute le sait-il, mais il est aussi au courant du fait que 10 gusses avec des banderoles CGT ou Sud ont plus de poids médiatique qu’un entrepreneur, dans son coin, qui crée un, deux ou dix emplois.

Il y a un problème de demande de thé Lipton ou de Citroen C3. Est ce que Montebourg pense sérieusement savoir mieux que les consommateurs eux-mêmes ce qui est bon pour eux ? Est-ce qu’il pense aussi qu’en rapatriant les hotlines en France, nous allons résoudre le problème de pouvoir d’achat dans ce pays ?

Alors, comme se demande la Tribune, Montebourg… Zorro ou Don Quichotte ? Bruno Bertez, sur le blog à lupus, parle d’erreur de casting. Pour H16 de ContrepointsPSA montre que Montebourg n’est qu’un petit fusible. L’Hérétique, un centriste posé et modéré, écrit carrément que Montebourg est un guignolo !

Ne soyons pas si méchants. Montebourg aura au moins servi à une personne. Après avoir négativement impacté la carrière d’Audrey Pulvar (sur un juste retour de flamme, voir Arnaud Montebourg : l’arroseur arrosé sur YouTube), Montebourg lui aura indirectement servi à retrouver un job aux Inrocks, une publication possédée par un financier proche du PS (lire une connivence « normale », sur le blog de Jean Quattremer). Tout n’est donc pas perdu !

Le changement promis par Flamby, ça n’est pas pour maintenant, mais le redressement productif, lui, marche pour certain(e)s ! Pauvre électeur socialiste, roulé dans la farine… et bon courage aux employés de Sanofi, Jet Aviation, Bouygues Telecom, Fram, Doux, Sony Music France, Microsoft France, Cheuvreux, Air France, HP, Voyage Fram… qu’ils n’oublient pas que si Montebourg ne peut rien pour eux, des créateurs de PME, eux, créent des emplois. Ils sont simplement discrets et inconnus, à l’image de Augment, Feel Like Ohm et tant d’autres.

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • Montebourg, Ministre du redressement productif! Quelle farce! Il n’y connaît rien en économie et n’a jamais travaillé en entreprise. S’il veut redresser l’économie de notre pays, il n’a qu’ à aller s’enregister au RCS et embaucher avec son argent et ceux des banquiers et actionnaires qui auront bien voulu le suivre plutôt que de pomper la France avec de nouveaux impôts.

  • mortel le dessin, bravo l’artiste.
    D’ailleurs tous les dessins sont bons sur contrepoints

  • Grâce à Arnaud on aura bientôt une Lada française, citoyenne, écologique et festive dans chaque foyer du pays:

  • Une bande de pieds nickelés ! Incompétents. Cahuzac par exemple ex président de la commission des finances et ministre du budget, il est chirurgien spécialiste d’implants capillaires , étonnant non ? Ne savent qu’hurler sur les tribunes « mort aux patrons » pardon aux « tôliers » comme on dit au PS

  • Montebourg ne sert qu’a une chose, faire de politique pour conserver un électorat de gauche acquis a es idées de dé mondialisation. Par la même accélérer la destruction du système libéral et de l’économie de marché en France. j’oublie une chose entretenir la lutte des classes en jetant l’anathème sur les entrepreneurs.

    • « Par la même accélérer la destruction du système libéral »

      Je préfère « accélérer la destruction des libertés ».

      système libéral=mangeurs d’enfants en France, il faut quand même rappeler aux lecteurs ce que c’est à la base parce plus aucun mot ne veut dire quelque chose ici.

      Austérité=rembourser éventuellement le fric emprunté et utilisé.
      Économie=Augmentation massive d’impôts sans aucune réduction des dépenses.

      etc. etc.

  • Il ne sert à rien………..la preuve? il fait le mannequin pour occuper ses journées

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
dame dans un bureau en train d'écrire sur un tableau blanc
0
Sauvegarder cet article

La notion de « fuite devant la monnaie » est familière aux économistes.

Celle de « fuite devant le travail » pourrait bientôt s'imposer dans le champ de leur réflexion au vu de la situation de pénurie de main-d'œuvre observée dans de nombreux secteurs et de l'émergence de comportements sociaux dévalorisant l'effort.

 

Cherche conducteur de tramway désespérément

On sait que l'hôtellerie et la restauration peinent à attirer des candidats. Mais on observe aussi des difficultés aiguës de recrutement de professeurs, de so... Poursuivre la lecture

Le débat du 21 novembre sur LCI entre les trois candidats à la présidence des Républicains a été fort décevant.

Comme à son habitude, Éric Ciotti a joué la carte de la fermeté en défendant une droite « qui ne s’excuse plus d’être elle-même » ; Bruneau Retailleau s’est fait le partisan d’une droite « fière de ses valeurs avec une ligne claire sur le régalien et l’économie » ; Aurélien Pradié n’a rien trouvé de mieux que de vanter son expérience de maire et de pompier.

Dans son éditorial du journal Le Figaro des 26 et 27 novembre ... Poursuivre la lecture

Selon le Haut-Commissariat au plan marocain, « entre le troisième trimestre de 2021 et celui de 2022, avec une création de 136 000 postes en milieu urbain et une perte de 194 000 en milieu rural, l’économie nationale a perdu 58 000 postes d’emploi au niveau  national » et le taux de chômage a atteint au troisième trimestre de l’année 2021 12,3 % au niveau national,

Effrayant et réel, les jeunes Marocains ont du mal à décrocher un emploi. Chaque entreprise publique ou privée voulant conjuguer croissance et bénéfice passant par la concep... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles