Hollande va sauver PSA

Hollande et Montebourg, Laurel et Hardy. Les montagnards sont là ! Brutale confrontation avec la dure réalité politico-économique : ils peuvent se rouler par terre, aucun moyen d’agir, ni légal, ni économique. Et tous, tous, savaient que PSA allait se planter.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints446 PSA sauvé

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Hollande va sauver PSA

Publié le 14 juillet 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Hollande et Montebourg, Laurel et Hardy. Les montagnards sont là ! Brutale confrontation avec la dure réalité politico-économique : ils peuvent se rouler par terre, aucun moyen d’agir, ni légal, ni économique. Et tous, tous, savaient que PSA allait se planter.

Seul plaisir : les socialistes qui ont expliqué que Sarko était nul, et qu’eux étaient socialistement compétent ; belle occasion de démontrer la supériorité du socialisme sur le vilain capitalisme.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Entreprise de droit privé où l’Etat n’est pas actionnaire. Une velléité d’intervention et Bruxelles réagit. Un Air France çà suffit. Jospin était plus raisonnable ! Mais les media vont faire le nécessaire. Il l’a dit donc l’intention y est. C’est comme si c’était fait !

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

L’économisme de gauche le plus archaïque est bien parti pour revenir peu ou prou aux affaires et, avec lui, le magistère d’économistes théoriciens non-pratiquants, comme Élie Cohen, réputé faire consensus. L’objectivité et l’omniscience prêtées à ceux-ci par ce dernier reposent depuis longtemps sur un dosage subtil et pourtant largement déséquilibré entre libéralisme et interventionnisme d’État agrémenté d’antinucléarisme « raisonnable ». 

 

Dans cette caste séculairement omniprésente sur les plateaux télé, on trouve le dis... Poursuivre la lecture

Lors de son discours de politique générale, Gabriel Attal a annoncé deux milliards d’euros de baisses d’impôts pour les classes moyennes, financées par la solidarité nationale.

En langage courant, cela signifie payé par les riches. Les classes moyennes ne devraient pas se réjouir trop tôt : François Hollande avait déjà opéré ce type de transfert fiscal au début de son quinquennat et pour lui, être riche commençait à 4000 euros par mois. Le jeune Gabriel Attal était à cette époque membre du cabinet de Marisol Touraine. Le fruit ne tombe... Poursuivre la lecture

Par Victor Fouquet. Un article de l'IREF

Après l’Assemblée nationale le 5 juin, le Sénat a, à son tour, rejeté le 3 juillet les deux projets de loi de règlement du budget et d’approbation des comptes pour les années 2021 et 2022, les dépenses du budget de l’État atteignant un niveau historiquement élevé malgré un contexte de reprise économique.

Pour rappel, le Parlement avait déjà rejeté le projet de loi de règlement pour 2021 l’été dernier. Si elle n’a pas de conséquences financières à proprement parler, l’absence de loi de règ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles