Vos enfants à la guerre ou votre argent

Selon la RAND corp. si vous avez des enfants en age d’être soldat et qui n’ont pas servi, alors vous avez une dette.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
enfant soldat

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Vos enfants à la guerre ou votre argent

Publié le 10 juillet 2012
- A +

Selon la RAND corporation, un think tank américain, si vous avez des enfants en âge d’être soldat et qui n’ont pas servi à la guerre, alors vous avez une dette. 

Par Pierre-Yves Saint-Onge, depuis Montréal, Québec.

Une nouvelle idée est apparue récemment aux États-Unis. Est-ce suite à la décision de la Cour Suprême sur le plan de santé d’Obama qui permet au gouvernement de taxer les individus qui ne se procurent pas une assurance-santé ? Selon la RAND Corporation, un think-tank associé au complexe militaro-industriel de ce pays:

“If you have military-age children who have not served in this decade’s wars, then you owe a debt — meaning money — to those who did.”

Il y a plusieurs implications sur cette phrase seule :

1. Les guerres volontaires du gouvernement US imposent des obligations sur chaque citoyen, soit de sacrifier ses enfants ou bien de payer pour celle-ci.

2. De ne pas avoir de conscription est inéquitable en soi (selon Beth Esch de RAND).

3. Ce sont les parents qui doivent à l’État, même s’ils ne peuvent forcer leurs enfants adultes à servir dans la force militaire.

Pourquoi cibler les parents ? Simplement parce que les guerres et les mauvaises politiques ont ruiné l’économie à un point tel que les jeunes qui ont choisi l’école et le travail plutôt que le service militaire ont énormément de difficulté à se trouver de l’emploi, et n’ont pas eu le temps d’accumuler des actifs.

Ce n’est évidemment qu’une idée à ce point-ci… mais saura-t-elle faire son bout de chemin ?

Source: Washington Times

Sur le web

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • intéressant, sice n’étatiot pitoyable.
    J’ai envie de dire « une dette? très bien, montrez moi la reconnaissance de dettes signée !3

    La « Rand coporation » est une des symboles du collectivisme US, qui ne vaut guère mieux que ses homologues marxistes ou autres; malheureusement, cette branche gagne de plus en plus aux USA y compris sou le gouvernement Obama,k qui fait encore pire que le gouvernement Bush en matière de lois liberticides au nom de la sécurité extérieure.

    Je crains qu’en réalité, l’idéologie collectiviste , crypto marxiste, paranoïaque en un mot, n’ ai gagné…

  • xavier ,

    Il ne faut pas fumer la moquette , Rand Corporation n’a rien à voire avec l’objectiviste Ayn Rand , c’est un thin tank qui analyse le processus de décision politique et veut le comprendre !!!

    Maintenant , il est vrai , que , dans cet article , on peut comprendre ce que l’on veut et en particulier que d’aucuns veulent culpabiliser les parents d’enfants occidentaux , qui ne font pas la guerre et taxer lesdits parents !!!! Un article très ONG bien pensante ou très gauchiste à la française !!!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jan Golan. Un article de la Foundation for Economic Education

Depuis le 24 février, ce jour terrible où la destruction systémique et le dépeuplement de l'Ukraine par la Russie ont commencé, un changement politique s'est produit dans les pays ayant la malchance d'être proches de la Russie. En Europe de l'Est, une vague de peur s'est propagée. Une peur que l'on peut difficilement qualifier d'infondée.

Le motif de Poutine reste un mystère, car il peut s'agir d'un plan visant à créer un tampon contre l'OTAN en Ukraine, d'une ill... Poursuivre la lecture

Plus de 20 % du territoire ukrainien est occupé par les Russes. Des villes et des villages détruits, des milliers de victimes, des millions de réfugiés… Et pourtant, le service après-vente de Poutine fonctionne toujours.

 

La thèse d’une OTAN se précipitant, dès la fin de la guerre froide, pour s’étendre à l’Europe centrale et orientale ne correspond pas aux faits historiques

Le maître tout-puissant du Kremlin a décrété que l’Ukraine et la nation ukrainienne n’existaient pas ? Fadaises. Intox. Et de toute façon ce n’est pas... Poursuivre la lecture

Simple opération « quart d’heure de célébrité » (seize minutes en l’occurrence) ou pavé bienvenu lancé dans le discours quasi religieux que toute entreprise se doit de tenir dorénavant sur la profondeur de ses engagements sociaux et environnementaux ?

Invité à s’exprimer lors de la conférence Moral Money organisée par le Financial Times (FT) la semaine dernière, le patron mondial des investissements responsables de la banque britannique HSBC Stuart Kirk a créé la surprise et soulevé beaucoup d’indignation en axant son discours sur le t... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles