Le Trésor français emprunte 9,873 milliards d’euros sur les marchés

L’AFT a procédé ce matin à l’adjudication de plus de 9 milliards d’euros.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
AFT / Agence France Trésor, l'agence publique qui gère la dette française

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Trésor français emprunte 9,873 milliards d’euros sur les marchés

Publié le 21 juin 2012
- A +

L’AFT a procédé ce matin à l’adjudication de 9,873 milliards d’euros. Les émissions se sont décomposées en obligations à taux fixe à moyen terme (8,432 milliards d’euros) et en obligations indexées sur l’inflation (1,441 milliards d’euros).

Cette émission a été assez largement souscrite par les investisseurs (demande 2,5 fois supérieure à l’offre) :

 

L’Agence France Trésor a procédé à l’émission de 107 milliards d’euros depuis le début de l’année :

Une prochaine émission d’OAT est prévue par l’AFT le 5 juillet.

Voir les commentaires (8)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (8)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Extraordinaire Bruno Le Maire ! Tout lui est bon pour plastronner – et cirer au passage les pompes de son chef adoré. N’importe quelle calamité devient un grand succès de la politique gouvernementale pour peu qu’on se limite à ne regarder les choses que sous l’angle le plus flatteur. Question de cadrage, évidemment. Comme disait Bastiat, il y a ce qu’on voit, et puis il y a tout ce qu’on ne voit pas ou qu’on ne veut pas voir. Bonne nouvelle du moment, la France serait le pays de l’Union européenne « où l’inflation est la plus faible » :

<... Poursuivre la lecture

Faut-il annuler la dette covid ? À cette simple évocation, la plupart des économistes s’étranglent d’indignation : une dette doit être remboursée, ne serait-ce que pour des raisons morales ! Et aussi pour une raison utilitaire : ceux qui ne remboursent pas leurs dettes trouveront difficilement des prêteurs quand ils auront besoin d’emprunter à nouveau.

Tout cela est vrai, mais le fond de l’affaire, c’est que cette dette est purement virtuelle et ne devrait pas exister.

 

La pratique douteuse de la BCE

Pour mieux y ré... Poursuivre la lecture

Au moment où les taux des banques centrales se mettent à remonter il convient de se pencher sur le problème de notre dette et de sa croissance incessante. Avec la crise du Covid-19 elle a fortement grimpé, Emmanuel Macron n’ayant pas hésité a soutenir l’économie « quoi qu’il en coûte ».

La dette du pays ayant maintenant dépassé le montant du PIB, il faut s’interroger pour savoir si dans le cadre de sa nouvelle mandature il va être possible de faire en sorte qu’elle n'augmente pas davantage encore dans les années à venir.

Rappelo... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles