Le Japon relance deux réacteurs nucléaires

Le premier ministre nippon, Yoshihiko Noda, a ordonné samedi le redémarrage de deux réacteurs nucléaires de l’ouest du Japon.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Japon relance deux réacteurs nucléaires

Publié le 19 juin 2012
- A +

Le premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, a ordonné samedi le redémarrage de deux réacteurs nucléaires de l’ouest du Japon.

Par Pierre-Yves Saint-Onge, depuis Montréal, Québec.

Le premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, a ordonné samedi le redémarrage de deux réacteurs nucléaires de l’ouest du Japon, une première depuis l’accident de Fukushima provoqué par le tsunami du 11 mars 2011, en dépit d’une opinion encore sous le choc et réticente.

Jusqu’à dernièrement, tous les 50 réacteurs nucléaires du Japon étaient inutilisés. Mais que se passe-t-il ? Le Japon doit payer très cher le pétrole qu’il brûle pour son électricité en remplacement de celle produite par ses centrales. Déjà le Japon a beaucoup de difficulté à fournir de l’électricité, et la population fait face à des coupures et des pénuries. Et l’été s’en vient, avec ses air climatisés, cela entraînera beaucoup de difficultés.

Le Premier Ministre Yoshihiko Noda nous dit que ce n’est pas soutenable : “La génération nucléaire est une source de courant importante et la sécurité énergétique est un des défis les plus important du pays”.

Source: La Presse

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Certains ont voulu s’étonner de l’annonce récente de suppressions d’emplois dans l’entreprise Vallourec d’origine française spécialisée dans la production des tubes en acier sans soudure.

C’est l’occasion d’expliquer une nouvelle fois comment fonctionne l’industrie : si un pays ne possède ni les matériaux de base ni le marché, c’est-à-dire les clients, la transformation, la production, l’industrie se délocalise en se rapprochant des uns ou de l’autre.

Vallourec avait besoin de minerai de fer et d’aciéries d’une part et d’autre p... Poursuivre la lecture

Cet article montre que la stratégie énergétique 2050 annoncée par le Président de la République nouvellement élu relance insuffisamment le nucléaire (14 EPR, 35 à 40 % du mix électrique), et laisse la France en grande fragilité pour la sécurité et l’indépendance de son approvisionnement électrique en hiver, malgré un appel massif à l’éolien maritime ruineux.

Décarboner de façon compétitive et résiliente l’économie française à l’horizon 2050 nécessite de disposer à cette échéance d’une puissance installée nucléaire de l’ordre de 85 GW (... Poursuivre la lecture

Alors que la France et l’Allemagne avaient trouvé mi-janvier un consensus pour inscrire à la fois le gaz et le nucléaire comme énergies dites « de transition » dans la taxonomie verte européenne, Berlin vient de faire marche arrière. L’information est tombée ce mardi sur le média Contexte confirmée ensuite par Marianne : « l'énergie nucléaire n'est pas durable et ne doit donc pas faire partie de la taxonomie » a déclaré le porte-parole du ministère allemand de l'Économie et du Climat dirigé par le Vert Robert Habeck au sein de la coalition SP... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles