Hollande contre Hollande

François Hollande est pour la croissance mais ne préconise aucune des mesures qui permettraient de la faire revenir. Docteur Jekyll ou Mister Hyde ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande contre Hollande

Publié le 2 juin 2012
- A +

François Hollande est pour la croissance mais ne préconise aucune des mesures qui permettraient de la faire revenir. Docteur Jekyll ou Mister Hyde?

Un billet d’humeur de Guy Sorman.

Le Président Hollande est pour la croissance, contre l’austérité : il a raison mais qui serait contre ?

Le même Président Hollande n’envisage aucun moyen de restaurer la croissance : il ne propose pas de libéraliser le droit du travail, il pousse à l’augmentation des coûts de production (pas de gaz français, plus de Smic, refus de fermer les usines obsolètes) en France et propose pour la Grèce plus de crédits. Or, le problème grec (et français et espagnol)  n’est pas financier mais économique : il s’agit de l’économie la plus étatisée et réglementée en Europe, l’une des plus bureaucratiques de l’OCDE, paralysée par un secteur public gigantesque et déficitaire, en alliance avec une ploutocratie d’armateurs. Il est en Grèce plus difficile de créer une entreprise qu’au Maroc ou en Angola (cf. classement Heritage de la liberté économique) ; la Grèce est classée entre le Bénin et le Sénégal, la France est 57e.

On comprend qu’il est difficile pour Hollande de se réconcilier avec Hollande ; mais il devra choisir, entre le socialisme et la croissance.


Sur le web.

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Il y a quelque intérêt à ne pas effacer de la mémoire collective ce qu’ont pu être les grands débats qui ont infléchi notre histoire.

Les acteurs de ces débats ont en effet avancé des prédictions qui ont pesé sur la décision du peuple souverain lorsqu’il a été appelé à se prononcer, comme ce fut le cas pour le référendum sur le traité de Maastricht. On est en droit de juger de ces arguments et de ces prédictions à l’aune de ce que l’on a pu observer dans la durée.

 

Il y a juste 30 ans, le 20 septembre 1992, les Fran... Poursuivre la lecture

Êtes-vous capable de citer un seul domaine qui ne va pas être profondément transformé dans les années à venir ?

L’aviation… Allons-nous voyager partout dans le monde comme nous l’avons fait depuis 20 ans ou la montée d’Internet et le développement des vidéoconférences utilisant le Wi-Fi vont permettre de réduire les déplacements, les constructeurs d’avion devant alors se lancer dans les satellites et les lanceurs ?

Il y a moins d’inconnues sur la volumétrie du marché de l’automobile, mais celle-ci affronte le challenge gigantesq... Poursuivre la lecture

Par Frank Shostak.

La statistique du PIB reflète l'idée que le facteur clé de la croissance économique n'est pas la production de richesses mais plutôt leur consommation. Il s'agit plutôt d'un calcul de la valeur des biens et services finaux produits pendant un intervalle de temps donné, généralement un trimestre ou une année. Comme les dépenses de consommation représentent la plus grande partie de la demande globale, de nombreux commentateurs estiment que les dépenses de consommation sont le principal moteur de la croissance économiqu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles