Étude économique de la Pologne 2012

La Pologne est le pays de l’OCDE qui a enregistré la plus forte croissance tout au long de la crise économique mondiale

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Étude économique de la Pologne 2012

Publié le 3 avril 2012
- A +

La Pologne a affiché d’excellents résultats tout au long de la crise économique mondiale, avec une croissance beaucoup plus rapide que dans la plupart des autres pays de l’OCDE et des avancées impressionnantes vers la réduction de l’écart de revenu avec ses partenaires de l’Union européenne.

La Pologne est le pays de l’OCDE qui a enregistré la plus forte croissance tout au long de la crise économique mondiale. Cependant, compte tenu du freinage de l’activité économique en Europe, la croissance du PIB réel devrait fléchir fortement pour tomber à 2,75% et 3% en 2012 et 2013. Ce recul devrait atténuer les tensions inflationnistes, même si les risques d’inflation tendent actuellement à s’accentuer. Pourtant, la Pologne n’est pas à l’abri des risques de contagion associés à la crise sévissant chez ses partenaires commerciaux européens. Les projections de l’OCDE prévoient que la Pologne peut stimuler la croissance à long terme en réduisant les distorsions sur le marché de l’emploi et en améliorant l’enseignement supérieur. Le pays devrait également alléger la pression administrative pesant sur les entreprises et aller de l’avant avec la privatisation des entreprises d’État.

L’assainissement budgétaire est le meilleur moyen de réduire la vulnérabilité de l’économie. Les autorités paraissent à même d’atteindre leur objectif de déficit de 2,9% du PIB en 2012. Il faudrait que soient annoncées rapidement et de façon détaillée les actions qui seront engagées pour ramener le déficit à 2% environ du PIB en 2013, en privilégiant la réduction des dépenses fiscales, la réforme du système de sécurité sociale des agriculteurs, la suppression des privilèges dont bénéficient certaines professions en matière de retraite et le resserrement continu des critères d’admissibilité au régime d’invalidité. Parmi les réformes qui seraient utiles dans une optique à long terme figurent l’amélioration de l’efficacité du secteur public, le recours à des impôts moins générateurs de distorsions ainsi que le relèvement et l’alignement de l’âge de départ à la retraite des hommes et des femmes.

La réforme des soins de santé pourrait atténuer les importantes contraintes en matière d’accès aux soins et réduire les inégalités persistantes des résultats sanitaires. L’état de santé de la population reste relativement médiocre, même s’il correspond à celui auquel on peut s’attendre compte tenu du niveau de développement économique du pays. Élargir l’assiette des cotisations au système d’assurance maladie contribuerait à assurer un niveau de financement suffisant pour limiter les lourdes dépenses directes, raccourcir les délais d’attente et faire face à l’augmentation de la demande de soins de santé. L’assurance maladie privée permettrait aussi d’accroître les ressources et de rendre le système plus réactif, mais elle devrait être conçue avec soin de façon à ne pas exclure les ménages à faible revenu. Les ressources actuellement disponibles devraient être redéployées du secteur hospitalier vers le secteur des soins de santé primaire et vers les soins de longue durée. L’efficacité des soins de santé et leur équité pourraient aussi être améliorées par des mesures propres à inciter les hôpitaux à rationaliser l’utilisation des ressources financières ; une définition plus claire des responsabilités du Fonds national de santé et des administrations centrale et locales ; et une meilleure réglementation des médecins travaillant à la fois dans le public et dans le privé.

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • Office public des statistiques Polonais, avec page en anglais:
    http://www.stat.gov.pl/gus/index_ENG_HTML.htm

    (voir preliminary results et macroeconomic indicators, quarterly indicators il y a les comptes publics).

    • J’oubliais. La Pologne a deja depuis des annees la regle d’or dans sa constitution, limitant la dette a 55%.
      Fin 2011, on atteint 52.8%, donc malgre la bonne sante economique par rapport aux autres pays, les reformes s’accelerent (enfin on espere).

      Pour le systeme de sante, je me soigne dans le public et il y a beaucoup moins d’attente pour les soins qu’en France.

      La difference principale sur la sante des personnes agees c’est que le systeme de retraite est moribond donc les retraites sont tres petites, et les medicaments sont peu rembourses.

      Une des choses qui a beaucoup fait pour la stabilite de l’economie, c’est le zloty. Des que les investisseurs stressent il devisse, jusque -30% en 2008-2009. Je me rappelle d’interviews en 2008 ou les entrepreneurs declaraient avoir 6 mois de commandes d’avance par rapport aux autres annees.

      Niveau reformes on a eu ce mois-ci une suppression des licenses dans de nombreuses professions reglementees, comme en Italie.

      • « Niveau reformes on a eu ce mois-ci une suppression des licenses dans de nombreuses professions reglementees, comme en Italie. »

        Exact. Il faut dire qu’avec plus de 300 professions réglementées, la Pologne est une championne en la matière.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le pouvoir d'achat a été un sujet central lors des campagnes électorales qui viennent de se dérouler. La NUPES, première force d'opposition qui a obtenu 137 sièges à l'Assemblée, s’est fait le parti de l’amélioration de ce dernier avec un SMIC  qui serait porté à 1500 euros, le dégel du point d’indice des fonctionnaires et le blocage des prix sur les produits de première nécessité.

Il faut donc examiner comment se situe le pouvoir d’achat des Français par rapport aux autres pays européens. De nombreuses études existent en ce domaine. M... Poursuivre la lecture

À partir du moment où l’on admet qu’il existe des « limites à la croissance » comme l’a théorisé le rapport Meadows publié par le Club de Rome en 1972, ou lorsqu’on pense comme Jean-Marc Jancovici que « la planète n’acceptera pas d’avoir 10 milliards d’habitants », dans le droit fil des prédictions apocalyptiques sur l’impossibilité d’obtenir une production alimentaire en phase avec la croissance démographique formulées aux alentours de 1800 par l’économiste britannique Thomas Malthus, on en vient assez rapidement à vouloir imposer un mode de... Poursuivre la lecture

inflation zero pouvoir achat
4
Sauvegarder cet article

Élections obligent, nos politiques et leurs commentateurs ont inventé un mythe : les gouvernements auraient le pouvoir magique d’augmenter le pouvoir d’achat des Français.

Comment est née cette idée ? Le mystère reste entier pour le moment.

Quoi qu'il en soit, cette faculté économique attribuée en priorité au Président, bien que réfutée timidement par lui-même au cours d’un bref face-à-face télévisé avec un électeur, est acceptée telle quelle par tous les commentateurs que j’ai entendus. Aucun n’a émis le moindre doute sur ce po... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles