500 maires qui signent pour Arthaud, des noms !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

500 maires qui signent pour Arthaud, des noms !

Publié le 20 mars 2012
- A +

Le Conseil Constitutionnel a publié la liste des candidats pour le premier tour de l’élection présidentielle française. Parmi eux trois communistes, dont Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière. 500 maires ont accepté de parrainer le communisme, choquant quand on voit son programme.

Par le Parisien Libéral.

2012. La Terre entière est libérée du joug communiste. Toute ? Non ! Certains coins de notre beau pays de France résistent encore et toujours.

Comment imaginer que 500 maires signent en faveur de Nathalie Arthaud, de Lutte Ouvrière ?

Son pro­gramme s’arti­cule autour de trois idées.

Pour mettre fin au chômage, il faut imposer au grand patronat l’interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire ; il faut imposer à l’État des embauches dans les services publics déjà existants ou encore à créer, utiles à toute la population ;

Pour assurer un pouvoir d’achat convenable pour tous, il faut imposer l’augmentation de tous les salaires et de toutes les retraites et pensions. Il faut garantir ce pouvoir d’achat par l’indexation automatique des salaires, retraites et pensions sur le coût de la vie, mesuré par la population travailleuse elle-même ;

Pour démontrer que tout cela est possible, réaliste, et que la classe capitaliste peut en assurer le financement sans même se retrouver sur la paille, il faut imposer le contrôle des travailleurs sur les entreprises industrielles et bancaires, en commençant par supprimer le secret des affaires.

Quand on pense que Nathalie Arthaud est professeur d’économie SES au lycée ! Ça fait peur !

Au fait, si vous êtes chômeur parce que les cours de SES de madame Arthaud ne vous ont servi à rien dans le monde réel, ne vous en faites pas, Lutte Ouvrière a la solution :

Il faut que l’État prenne en charge lui-même la cons­truc­tion mas­sive de loge­ments sociaux. Il faut créer un ser­vice public du loge­ment qui se fixe comme objec­tif la cons­truc­tion de 500 000 loge­ments sociaux par an à prix coû­tant et sans géné­rer de profit privé. Ce ne sont pas les tra­vailleurs au chô­mage qui man­quent pour trou­ver très rapi­de­ment des bras sup­plé­men­tai­res sur les chan­tiers ; ni les jeunes diplô­més, archi­tec­tes et ingé­nieurs, à la recher­che d’un emploi.

Vous avez bien lu : c’est tout le monde à la mine ! Certains à droite en ont rêvé, avec leurs référendums sur les chômeurs, à Lutte Ouvrière on le fait, et sans passer par la case consultation du peuple.

Question : comment se fait-il que donner sa signature à la fille à papa de Saint Cloud soit stigmatisant, mais la donner à Nathalie Arthaud soit acceptable ?

Lutte Ouvrière est communiste. Ce sont eux qui l’affirment. Ils se réclament donc d’un système meurtrier et criminel contre lequel l’Occident a dépensé des dizaines de milliards de dollars pour le défaire. Les victimes du communisme devraient saisir les tribunaux français, et les électeurs devraient réclamer les noms de ceux qui ont signé pour Arthaud, pour qu’on ne puisse pas dire qu’on ne savait pas. Quant au programme de Lutte Ouvrière, que madame Arthaud se rassure. À gauche et à droite, c’est la foire d’empoigne pour proposer des mesures s’en inspirant, de taxe sur le CAC 40 en taxe de 75 % sur les riches.

Comme dirait h16, ce pays est fou…tu !


Sur le web

Voir les commentaires (26)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (26)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
2
Sauvegarder cet article

Le parti communiste français (PCF) a été créé en 1920 et a eu un rôle politique important après la Seconde Guerre mondiale. Mais il a perdu ce rôle depuis beaucoup d’années. Certes, en principe, le parti communiste français existe encore, mais on n'en entend jamais parler car il ne joue aucun rôle public important.

Ainsi en 2021 ce parti a perdu sa dernière présidence de conseil départemental. Il dispose encore un nombre limité d’adhérents et son journal, L’Humanité, existe encore (mais est fort rarement évoqué).

On a donc le se... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

La victoire de Gabriel Boric à l’élection présidentielle chilienne du dimanche 19 décembre ouvre les portes du pouvoir politique à un militant de la gauche radicale soutenu, notamment, par le Parti communiste. Ce scrutin a démontré l’effacement du centre et la vigueur des extrêmes.

Face à Boric au deuxième tour, se trouvait José Antonio Kast, catholique, père de neuf enfants, nostalgique de l’ère Pinochet, hostile à l’avortement et au mariage gay. Il présentait un programme économique libéral, mais aussi un autoritarisme sociétal inqui... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Christian Michel.

Ramenées à leur plus simple expression, toutes les philosophies politiques tranchent le même dilemme : soit la collectivité est suprême – tribale, religieuse, nationale – et puisque l’individu ne peut exister sans elle, il lui appartient, la collectivité peut exiger de lui tous les renoncements. Soit chaque personne humaine est la seule source de valeurs, la société n’étant que le champ où ces valeurs s’actualisent, et si sacrifice il y a, c’est seulement parce que des personnes ont décidé en leur âme et conscienc... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles