Le prix du m² de mosquée passive s’établit à 1440 euros

À Bruxelles, un nouveau lieu de culte financé entièrement par des fonds privés de ses fidèles.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le prix du m² de mosquée passive s’établit à 1440 euros

Publié le 8 mars 2012
- A +

À Bruxelles, un nouveau lieu de culte financé entièrement par les fonds privés de ses fidèles.

Par Nick de Cusa, depuis Bruxelles, Belgique.

L’hebdomadaire Brussel Deze Week nous informe que la première pierre de la nouvelle mosquée de Saint Josse (une des 19 communes de Bruxelles), baptisée Selimiye, va être posée ce dimanche.

Cet édifice sera un bâtiment passif.

Simultanément, une campagne de financement est lancée auprès des fidèles pour la construction de ce nouveau lieu religieux. L’initiative est prise par l’Union des Centres Islamiques de Belgique, une organisation fondée il y a 30 ans par des immigrants turcs.

Le bâtiment servant actuellement de mosquée, une ancienne boucherie, est devenu trop petit et insuffisamment sûr.

L’organisation a donc acheté les deux bâtiments mitoyens et confié les plans à l’architecte turco-bruxellois Sefik Birkiye. Ce sera le premier lieu de culte passif du pays. Il aura une petite tourelle, coiffée d’un croissant de lune, en guise de minaret, et s’adaptera au style architectural du quartier tout en ayant des éléments de style orientaux.

La salle de prière aura une capacité de 400 croyants, et le double pour la fête du mouton.

Le coût total du projet est de 4 millions d’euros, financé entièrement par des fonds privés. Les responsables souhaitent que l’argent viennent des croyants qui utiliseront la mosquée, et non de l’étranger. La grande levée de fonds commence aujourd’hui dimanche 4 mars. Les participants sont invités à acheter 1 m2 de leur mosquée pour 1440 euros. Calculé sur deux ans, cela représente une somme de 60 euros par mois.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mettons nous un instant à la place d’un Vladimir Poutine. Il faut bien comprendre qu’il lui est impossible de perdre cette guerre, puisqu’une défaite en Ukraine ouvrirait une boîte de Pandore extrêmement dangereuse pour l’unité de la fédération de Russie face aux velléités d’indépendance que pourraient manifester certaines républiques du Caucase entraînant de facto un effet domino sur d’autres républiques à forte population musulmane.

Pour l’instant, une certaine stabilité des relations entre le Kremlin et ses inféodés prévaut (Tchétch... Poursuivre la lecture

2
Sauvegarder cet article

Aujourd’hui, le terme croisade est passé dans le langage courant pour désigner une action militante : croisade contre le tabagisme, contre l’installation d’un champ d’éoliennes, pour une alimentation bio dans les cantines scolaires… En Occident, la référence religieuse aux croisades, l’histoire de ces croisés du Moyen-Âge partis libérer la Terre sainte, est oubliée ou enfouie dans nos manuels scolaires.

Mais pas dans l’imaginaire musulman ! Et pas seulement chez les islamistes radicaux, chez qui le souvenir des croisades est sans cesse... Poursuivre la lecture

Par Yves Montenay.

Parler aujourd’hui de l’utilité de l’immigration suscite souvent une réaction violente : ce serait, au mieux, de l’inconscience, une "trahison de l’identité nationale" ou, au pire, une complicité avec l’islamisme ! Pourtant l’histoire a prouvé l’utilité économique et démographique de l’immigration et une récente étude de l'OCDE vient d'en confirmer l'impact positif pour les finances publiques des pays concernés.

Les sentiments anti-immigration sont largement utilisés dans l’actuelle début de campagne président... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles