Campagne de Frédéric Bastiat : bientôt le lancement

L’officialisation de la candidature de Frédéric Bastiat approche, une affiche pour patienter!

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Sarkoz Hollande Bastiat2012

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Campagne de Frédéric Bastiat : bientôt le lancement

Publié le 3 février 2012
- A +

Rares sont nos lecteurs à ignorer que dans les coulisses se prépare le lancement de la campagne du seul candidat libéral, Frédéric Bastiat. Car même un mort ne pourra pas faire pire que nos hommes politiques actuels.

En attendant le lancement et les premiers clips de campagne, une affiche de campagne qui sera bientôt partout en France !

TwitterFacebook

Voir les commentaires (15)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (15)
  • Très bien je crois que j ai trouvé le candidat

  • On attend ce candidat avec impatience! L’ouverture du site est régulièrement postposée, je suppose que M. Bastiat peine à obtenir ses 500 signatures…

  • Vous soutenez la planification de l’industrie nucléaire ?

    Vous n’êtes donc pas des libéraux.

    • Hein ? Qui a parlé de planification de l’industrie nucléaire, où ça ?

      • Ne vous méprenez pas, j’apprécie contrepoints.org, il y a suffisamment peu de sites libéraux en français pour ne pas tirer sur l’ambulance et cette affiche est parfaitement juste.

        Néanmoins il suffit de lire la rubrique de ce site liée au réchauffement climatique et au nucléaire, pour constater, que comme le faux libéral Alain Madelin, ils soutiennent la poursuite de la planification de l’industrie nucléaire… alors même qu’ils n’ont comme globalement l’ensemble des libéraux français ou prétendus comme tel, aucune expertise, ni sur le nucléaire, ni sur le réchauffement climatique.

        A contrapoints.org ils n’ont simplement pas encore compris que les fous qui gouvernent la banque centrale, qui ont fondé l’euro et qui nous mènent de fait à la ruine, sont les mêmes que ceux qui développent l’industrie nucléaire depuis 45 ans pour cette fois, non pas nous mener à la ruine, mais en enfer…

        • Il n’a pas tort Tintin. Je me méfie par construction des idéologies pour ou contre. Par exemple pour ou contre le nucléaire. SAuf qu’avec le nucléaire on peut rendre inhabitable pour des milliers d’années une partie de notre pays/ planète. Cela mérite d’y regarder de près, de très près..

  • Ils auraient pu reprendre le principe de la photo de BENETTON et de les faire s’embrasser… idem en prenant Le Pen et Mélanchon, tout en changeant la légende quelque peu tout de même ;)…

  • libéral?non populiste c’est consternant ca ressemble au discours de l extreme droite « tous pourris »

    • Non, ce n’est pas consternant du tout. Tu maîtrises surement bien mal ton histoire de France moderne et nous propose ton interjection morale á trois balles comme si elle contenait en elle même une puissante reflexion sur l’état de la politique francaise actuelle. Mais ce n’est qu’un piaillement. Cette campagne vise a sensibiliser les auditeurs á l’origine du probléme qui est effectivement bien identifié. Ce qui au passage permet des solutions politiques crédibles. Les solutions des libéraux se trouvent dans la liberté économique, ce qui tranche trés nettement du FN qui propose le replis sur soi nationaliste, le rejet de l’autre et toute une serie de politiques retrogrades qui vont dans le sens d’une société fermée. Mais pour en arriver a ce contraste, il faut laisser tomber les piaillement et il faut commencer á reflechir.

    • UMPSFN.

      Oui, tous pourris et le FN en fait partie.

      La République est pourrie, le régime républicain est pourri.

      Mais nous attendons que contrepoints.org en vienne à la conclusion :

      Instaurer une démocratie directe comme en SUISSE, mais pour le moment je ne sais pas s’ils le font…

      • Le probléme, c’est pas le « tous pourri », c’est de faire évoluer la France avec son temps. Et dans une société ou les services des sociétés capitalistes sont de plus en plus efficaces pour servir leur consommateur, il est normal de demander á l’etat (qui au passage existe parce que nous payons nos impôts) des comptes en terme d’efficacité, de simplicité, de transparence, de qualité de service, de flexibilité á la demande, de prévoyance, de clairevoyance quand á ses dépenses et de se penser en tant qu’infrastructure de support á des citoyens responsables, etc. etc. La Suisse offre des solutions interessantes de démocratie directe dans le cadre d’un état déja assaini (étape 2). On en est pas lá. Etape 1: l’état est un service pas une infrastructure politique. Pour cela, les solutions sont connues, et reconnues, il suffit de s’informer. Les solutions pratiques existent et sont mises en place depuis des décennies en Europe. Il suffit d’ouvrir les yeux et de ne pas détourner la populace avec des sujets qui ne les concerne pas au premier chef. Et la premiere étape commence aussi par envoyer aux charlatans qui nous servent d’hommes politiques, un signal clair: les conneries c’est fini.

  • Les « TOUJOURS » sont en trop il me semble… sinon c’est pas mal mais attention quand même car ça fait un peu le jeu du FN pour qui ne connait pas Bastiat ni le libéralisme. Garder le rouge d’un seul côté

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

On attendait une rencontre sportive, on a droit à un numéro de cirque tragico-comique supervisé par le Qatar et ses différents soutiens. Entre les faux supporters qui défilent, les sponsors floués au dernier moment et un président de la Fifa qui joue grossièrement la carte de l’antiracisme woke pour répondre aux critiques adressées au Mondial dans le domaine des droits de l’Homme, le spectateur a droit à une suite de sketches en marge des matchs programmés.

🗣 “Today I feel Qatari. Today I feel Arab. Today I feel Af... Poursuivre la lecture

Un entretien avec Guillaume Kiefer, libéral au sein du parti Les Républicains.

Dans une récente tribune co-signée avec François-Xavier Bellamy et Julien Aubert, Bruno Retailleau inventorie le bilan des deux derniers présidents de droite : Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

 

Contrepoints : Cette tribune est-elle la démonstration que la droite est en train de se guérir de sa passion pour les hommes providentiels ?

Guillaume Kiefer : Tout d’abord, d’une certaine manière je pense que cet inventaire est salutaire ... Poursuivre la lecture

Je suis souvent interrogé sur la façon dont la doctrine libérale traite du chômage et de la couverture de cet accident financièrement et humainement dramatique. Après le rejet par le Conseil d’État du projet de réforme de l'assurance chômage, la réponse libérale prend toute sa valeur, même si elle est a priori surprenante.

Telle que je la professe, après tant d’autres, la doctrine libérale dit à peu près ceci :

Le chômage est un accident inévitable mais mineur quand le marché du travail est libre et concurrentiel. La couverture de... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles