Le ministre des finances suédois critique durement le plan d’austérité de la Grèce

Une prise de position cinglante du ministre des finances suédois

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le ministre des finances suédois critique durement le plan d’austérité de la Grèce

Publié le 28 janvier 2012
- A +

Une prise de position cinglante du ministre des finances suédois.

Par Open Europe

Anders Borg, ministre des finances suédois

Le ministre des finances suédois, Anders Borg – dont le pays se demande à l’heure actuelle s’il y a lieu de signer le pacte fiscal européen – n’est pas impressionné par la Grèce quant à la façon de mettre en œuvre le programme d’austérité élaboré par l’UE.

Voilà ce qu’il a dit mardi aux journalistes à Bruxelles :

Il y a des choses assez évidentes qui n’ont pas été faites sur le plan structurel et en termes de finances publiques. C’est probablement l’un des plus mauvais programmes que nous ayons jamais vu. Il doit y avoir des améliorations radicales à mettre en œuvre avant qu’il puisse y avoir d’autres discussions à propos d’éventuels programmes supplémentaires.

De plus, le reporter suédois Fredrik Hagelund, indique que le gouvernement grec n’est pas parvenu à un accord avec les investisseurs privés pour s’engager sur un effacement de la dette de l’État. Il rappelle pourtant que c’est une condition sine qua non pour pouvoir négocier avec l’UE et le FMI pour l’octroi d’un prêt exceptionnel de sauvetage.

—-
Sur le web
Traduction : JATW pour Contrepoints.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après Berlusconi et Salvini, Meloni sera t-il le nouveau nom de la droite en Europe ? L’ancienne ministre de la Jeunesse du dernier gouvernement Berlusconi et présidente de la formation nationaliste Fratelli d’Italia est favorite pour devenir présidente du Conseil à l’issue des élections du 25 septembre grâce à une alliance incluant notamment les mouvements des deux anciens hommes forts de la droite italienne.

En Suède, la victoire du bloc de droite et en particulier des Démocrates de Suède lors des élections générales du 11 septembre ... Poursuivre la lecture

Nous entendons régulièrement des politiciens prendre en exemple les pays scandinaves pour justifier le matraquage fiscal qu’ils imposent aux citoyens français : "Regardez le niveau d’imposition en Suède ou au Danemark, et pourtant ils font partie des pays où les gens sont les plus heureux."

CQFD : davantage d’impôts rend les gens plus heureux. Cette conclusion hâtive ne tient cependant pas compte du fait que les pays scandinaves sont en réalité bien plus libéraux que nos politiciens veulent nous le faire croire. En effet, leurs économi... Poursuivre la lecture

Les décisions de la Finlande et de la Suède de solliciter leur adhésion à l'OTAN constituent une victoire majeure pour l'alliance militaire, mais une victoire bien plus douteuse pour ces deux pays. L'OTAN a grandement besoin d'un succès en ce moment, car ni la guerre économique contre la Russie ni le conflit en Ukraine ne semblent aller dans le sens de l'Occident. Reste à savoir si l'ajout officiel de deux autres pays nordiques constituerait un réel avantage militaire pour l'OTAN, mais au moins ce serait une victoire claire en termes de relat... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles