Le ministre des finances suédois critique durement le plan d’austérité de la Grèce

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le ministre des finances suédois critique durement le plan d’austérité de la Grèce

Publié le 28 janvier 2012
- A +

Une prise de position cinglante du ministre des finances suédois.

Par Open Europe

Anders Borg, ministre des finances suédois

Le ministre des finances suédois, Anders Borg – dont le pays se demande à l’heure actuelle s’il y a lieu de signer le pacte fiscal européen – n’est pas impressionné par la Grèce quant à la façon de mettre en œuvre le programme d’austérité élaboré par l’UE.

Voilà ce qu’il a dit mardi aux journalistes à Bruxelles :

Il y a des choses assez évidentes qui n’ont pas été faites sur le plan structurel et en termes de finances publiques. C’est probablement l’un des plus mauvais programmes que nous ayons jamais vu. Il doit y avoir des améliorations radicales à mettre en œuvre avant qu’il puisse y avoir d’autres discussions à propos d’éventuels programmes supplémentaires.

De plus, le reporter suédois Fredrik Hagelund, indique que le gouvernement grec n’est pas parvenu à un accord avec les investisseurs privés pour s’engager sur un effacement de la dette de l’État. Il rappelle pourtant que c’est une condition sine qua non pour pouvoir négocier avec l’UE et le FMI pour l’octroi d’un prêt exceptionnel de sauvetage.

—-
Sur le web
Traduction : JATW pour Contrepoints.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

La Suède a été souvent à la Une dans les médias pendant ces deux années de pandémie Covid-19, grâce à une gestion bien plus sensée et respectueuse des libertés individuelles que les autres pays occidentaux. Maintenant ce pays scandinave fait de nouveau parler de lui à l’étranger car une entreprise suédoise propose d’héberger le pass sanitaire par implant sous-cutané.

Cette nouvelle peut évidemment choquer les libéraux, mais il faudrait néanmoins faire quelques précisions non seulement sur cette solution technique, mais plus largement s... Poursuivre la lecture

Nous entendons régulièrement des politiciens prendre en exemple les pays scandinaves pour justifier le matraquage fiscal qu’ils imposent aux citoyens français : "Regardez le niveau d’imposition en Suède ou au Danemark, et pourtant ils font partie des pays où les gens sont les plus heureux."

CQFD : davantage d’impôts rend les gens plus heureux. Cette conclusion hâtive ne tient cependant pas compte du fait que les pays scandinaves sont en réalité bien plus libéraux que nos politiciens veulent nous le faire croire. En effet, leurs économi... Poursuivre la lecture

Par Fredrik Segerfeldt.

Chers Français,

L’écrivain suédois Vilhelm Moberg a écrit une tétralogie sur l’émigration suédoise vers l’Amérique. Environ un quart de la population a abandonné le petit pays arriéré du nord entre 1870 et 1920. Vous ne feriez jamais une épopée nationale d’une série de romans sur le départ de la France. Votre attachement à sa grandeur est trop importante. Mais nous sommes comme ça. Comme on le verra dans cette lettre, notre arrogance se situe à un autre niveau.

Le quatrième livre de la série de Mob... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles