Affaire Guérini : au PS, l’argent n’a pas d’odeur!

Un élu PS mis en examen pour association de malfaiteurs à Marseille

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 565

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Affaire Guérini : au PS, l’argent n’a pas d’odeur!

Publié le 12 janvier 2012
- A +

Jean-François Noyes, conseiller général socialiste, ancien directeur de cabinet de Jean-Noël Guérini, Président PS au conseil général des Bouches-du-Rhône, a été mis en examen hier pour association de malfaiteurs en vue de commettre les délits de trafic d’influence et de recel de trafic d’influence, en sa qualité d’ex-président de 13 Habitat, l’office HLM du département, dont il a été à la tête de juin 2008 à juin 2011.

Le regard de René Le Honzec :

Encore un conseiller PS mis en examen dans les Bouches-du-Rhône ! C’est l’affaire Guérini, dénoncée par le tonitruant Montebourg, qui s’étale. Bientôt, le Conseil Général devra siéger à la maison d’arrêt.

La mise en examen de Jean-François Noyes repose sur des conversations téléphoniques avec Alexandre Guérini,  le frère du président du conseil général. Rappelons qu’Alexandre Guérini a été mis en examen en décembre 2010 pour « abus de biens sociaux, détournement de fonds publics, recel et blanchiment, trafic d’influence, corruption active et détention de munitions » et que son frère aîné Jean-Noël a été mis en examen le 8 septembre dernier pour « association de malfaiteurs, prise illégale d’intérêt, trafic d’influence » dans une affaire de malversations présumées sur des marchés publics.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Désormais le pouvoir ne sert plus à autres chose que de distribuer, en le dilapidant, les revenus de l’État. Pour des raisons personnelles, familiales, politiques et électoralistes.

    • Affaire Urba, le sang contaminé, la MNEF, Dray, le Rainbow Warrior : belle liste d’affaires bien puantes pour le PS, excusez du peu. Le fumier, c’est excellent pour les roses.

  • Quand j’entends Mme Aubry fustiger le « clan » Sarkozy, je lui conseillerais plutôt de jeter un coup d’oeil derrière elle et contempler le train de casseroles mafieuses du PS qu’elle traîne en tant que locomotive.
    Quant à la draisine de Corrèze on aimerait bien savoir ce qu’elle en pense.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Candidat sous la casaque présidentielle, Manuel Valls a été éliminé dès le premier tour de la 5e circonscription des Français de l’étranger regroupant Monaco, Andorre, l'Espagne, et le Portugal. La claque l’a laissé sans voix : il a même décidé de fermer son compte Twitter.

🔴 Après sa défaite dès le premier tour des élections #Législatives, Manuel Valls supprime son compte Twitter. pic.twitter.com/pwNVKemzwx

— Élections 2022 🗳 (@2022Elections) June 5, 2022

La défaite de l’ancien Premier minist... Poursuivre la lecture

C’est fou : la sphère politicienne macroniste est en passe de s’étendre de la socialie la plus solférinienne à la droite LR la plus sarkozyste ; de François Rebsamen et Claude Bartolone à Éric Woerth !

Pour les deux premiers, respectivement ministre du Travail et président de l’Assemblée nationale à l’époque du quinquennat Hollande, le ralliement n’est pas encore totalement officiel. Mais pour Woerth, c’est fait : l’ancien ministre de Chirac et Sarkozy et actuel député LR a annoncé avant-hier qu’il allait se mettre en congé des Républ... Poursuivre la lecture

Suspense intenable ! François Hollande va-t-il bientôt nous annoncer sa candidature présidentielle ? Des propos habilement équivoques tenus récemment par l'ancien chef de l'État devant des lycéens relancent la machine à spéculation politico-médiatique : "pour l'instant", il n'est pas candidat. Mais comme "ça ne va pas bien" - sous-entendu, à gauche, vous l'aurez immédiatement compris - forcément, il s'interroge :

"Est-ce qu'une candidature de plus serait utile ? Je ne sais pas. Je ne le pense pas, d'ailleurs. J'ai les mêmes idées qu'av... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles