Le Monde : 2/3 des Français veulent moins d’État… et plus d’État

Deux tiers des Français estiment que l’État devrait réduire ses missions pour mieux les accroître

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Monde : 2/3 des Français veulent moins d’État… et plus d’État

Publié le 27 septembre 2011
- A +

Le Monde indique que l’entourage du président de la république française redouterait une vague populiste en 2012, nourrie par la rancœur populaire envers la crise économique et les déficits d’État.

Un paragraphe de l’article peut toutefois laisser le lecteur perplexe :

Les deux moteurs de la social-démocratie, l’égalité et l’État social, seraient en panne.

Selon des enquêtes confidentielles, plus des deux tiers des Français estimeraient que les hommes politiques ne peuvent pas réduire les inégalités et que l’État doit réduire ses missions.

La proportion de Français estimant que l’identité française est menacée serait passée de 50 à 60% en six mois et la demande de frontière face à la mondialisation serait toujours plus forte : protection face aux importations de biens et de services, protection face à l’immigration, protection sociale.

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • Quand 95% des Français sont économiquement incultes, on en arrive à ce genre d’aberration quand on les sonde.

  • Nan, je vais vous expliquer.
    Les Français veulent un président qui les protège des coups durs qui se profilent. Cela signifie qu’ils veulent que la sécu leur rembourse les lunettes, les dents et les antidépresseurs, que la police soit moins pusillanime dans les quartiers et sorte enfin le karcher, qu’elle monte les impôts des autres mais pas les leurs. Un petit coup de pouce au smic serait pas de refus.

    Ils veulent un président qui ne nargue pas le petit peuple avec les yachts de Bolloré, le Fouquet’s, le Cap Nègre et une top-chanteuse à son bras.
    Un président qui paie ses frais de bouche, qui habite dans le fin fond de la Lorraine une maison de notable avec bobonne qui ressemble à tout le monde. Et qui dit « L’Europe, l’Europe, l’Europe » mais uniquement pour moquer les cabris qui s’excitent.

    Bref, un président qui leur ressemble, en plus rassurant. Voyez ce que je veux dire ? Normal. Les communicants de François Hollande ont vu le truc.

  • Oui, c’est ça, ils veulent un président « normal ».
    François II, dit Le Normal, va sauver le bon peuple …

  • Oui mais ce président, qui est plus « normal » que les autres, les Français le voulaient hier, quand ils étaient bourrés comme une huître.
    Aujourd’hui, ils se réveillent avec la gueule de bois et la chambre en vrac, et ils ne savent même pas où trouver de l’aspirine.

    • Il y a des antécédents: les Français ont déjà élu un autre François (dit Le Tranquille) il y a 30 ans et visiblement ont oublié les résultats car ils s’apprêtent à couronner François II. Ou alors ils sont bourrés depuis 30 ans …

    • Normal qu’il ne la trouve pas: elle a été bannie depuis longtemps parce-que l’ultra-néo-méga-hyper-giga-aspirine c’est ça qui rend alcoolique et qui donne la gueule de bois. Et pour combattre l’alcoolisme et la gueule de bois, il faut plus d’alcool (et si ça ne marche pas, c’est que la dose n’était pas assez forte).

      Enfin tout ça, c’est ce qu’on leur explique depuis toujours. Oh y’a bien des rabats-joie qui pensent que le remède c’est d’arrêter l’alcool et prendre de l’aspirine, mais c’est rien que des horribles ultra-néo-méga-hyper-giga-aspirineux à la solde des méchants patrons capitalistes adeptes de la loi de la jungle et du plus fort, désirant plus que tout rendre les pauvres plus pauvres et les riches plus riches, alors on va tout de même pas écouter ce genre d’invidus quand même…

  • Ils sont drogués à la dette, à la relance, à la fonction publique, au care et au festif citoyen.
    Ceux qui les rendent accros sont des dealers d’opinion.

  • Arrêter l’alcool et prendre de l’aspirine, c’est tellement réac. Les djeunz et moins djjeunz savent bien que l’alcool, on peut y aller adonf, il y aura toujours de quoi se soigner dans la pharmacopée keyniaisienne, un pincée de Moraline24-hcl, coupé de Ceuss-Raybien en solution et de Ilfodré-3 de synthèse le tout dans un verre préalablement saturé de Largencellemal carbonné, et hop, l’alcool peut de nouveau couler à flot.

  • …et le Yaka-Seltzer.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après avoir analysé la période mi-août à fin septembre puis septembre à mi-novembre, voici les résultats de la progression des personnalités politiques en termes d’audience sur Twitter de mi-novembre jusqu’à la fin d’année.

Résumé de la période

Pendant les 6 dernières semaines de 2021, après des épisodes peu reluisants (sur un stand d’armes, doigt d’honneur à Marseille…), Éric Zemmour a réalisé une belle performance lors de son meeting à Villepinte.

Personnalités politiques #abonnés au 11/11/2021 #abonnés au 01/01/2022 Croissa... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Un ensemble de sondages réalisés par BVA, Cluster 17 et Odoxa nous permet de mettre à jour le Baromètre Contrepoints 2022 de la probabilité d'être au second tour de la présidentielle.

Cette première phase des élections présidentielles est principalement marquée par les luttes entre les différentes tendances de la droite pour l'emporter auprès de son électorat.

La position de Valérie Pécresse s'affirme

Valérie Pécresse, dont vous pouvez lire l'interview ici, est le premier candidat... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Les Français s’inquiètent de la dégradation de la démocratie et veulent des solutions plus participatives pour rompre avec la verticalité du pouvoir macronien. Une étude IFOP en partenariat avec Décider ensemble publiée ce mercredi fait l’état des lieux de la démocratie à quelques mois de la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Pour 54 % des personnes interrogées, la démocratie française ne fonctionne pas bien. Sans surprise, c’est du côté des partis protestataires qu’on retrouve le plus de sym... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles