Les 3/4 des pilleurs londoniens étaient déjà des délinquants au moment des faits

Et un quart d’entre eux avaient déjà fait un séjour en prison

Les trois-quarts des personnes condamnées suite aux actes de pillage qui ont eu lieu à Londres cet été avaient déjà fait l’objet de condamnations antérieures indique The Guardian et un quart d’entre elles étaient déjà allées en prison auparavant.

La moyenne des peines d’emprisonnement prononcées suite aux pillages est deux à trois supérieure à la normale, selon les dernières données du ministère de la Justice britannique.

 

Lire sur Contrepoints: La cause des émeutes de Londres.