Un libertarien à la maison blanche?

La campagne pour choisir l’opposant d’Obama aux prochaines élections présidentielles a commencé dans les rangs républicains

La campagne pour choisir l’opposant d’Obama aux prochaines élections présidentielles a commencé dans les rangs républicains et cette dernière ne manque pas de remous. Le candidat libertarien Ron Paul est ainsi balloté dans les sondages alors que Mitt Romney garde la tête.

Moyenne des sondages pessimiste

Selon realclearpolitics.com, Ron Paul se retrouve bien mal classé. Encore que…

La moyenne des sondages entre le 1/6 et le 20/6 nous donne:

Romney 24.4
Palin 16.0
Giuliani 11.0
Cain 9.3
Gingrich 7.1
Paul 6.9
Bachmann 6.3
Perry 5.3
Pawlenty 4.9
Santorum 3.7
Hunstman 1.3

 

Malheureusement, le candidat Ron Paul n’arrive, à première vue, qu’en 5e position.

Bien que les différents sondages effectués par les médias et instituts de sondages donnent tous Romney grand vainqueur avec Palin classée en seconde, la troisième place semble pleine d’incertitudes et très variable au fil de la campagne.

On peut voir que Ron Paul a occupé la troisième place peu de temps avant que Cain la récupère même si, c’est Gingrich qui la conserve en moyenne.

Quelques bémols sont à mettre sur ce classement. Le début de la campagne signifie que certaines figures du GOP jaugent encore son déroulement pour savoir si ça vaut la peine d’y investir des sommes importantes. Pourtant, tant qu’ils ne se sont pas déclarés candidats ou non, certains sondages n’hésitent pas à les inclure.

En reprenant le classement actuel, on observe que Mitt Romney occupe bel et bien la première place mais Sarah Palin, Rudy Guliani, Rick Perry et Jon Hunstman ne se sont pas encore déclarés comme candidats.

Ca replace légèrement le sondage avec Herman Cain arrivant deuxième et Newt Gingrich se disputant la troisième place avec Ron Paul.

Pourtant Ron Paul est favori

Selon le média non-partisan cyberpresse.ca, les membres réunis lors de la conférence du parti en New-Orleans auraient donné une large préférence pour Ron Paul de 612 voix alors que John Huntsman arriverait deuxième avec seulement 382 voix et Mitt Romney n’en aurait que 74. Ce qui viendrait confirmer un sondage publié par Fox News ayant eu lieu l’année passée qui donnait Ron Paul et Barack Obama comme les deux candidats les plus soutenus par les électeurs à raison de respectivement 41% et 42%.

C’est pourtant sous les huées que fut accueillie la nouvelle. Difficile de dire si cette différence de score est due à un mauvais échantillonnage des institutions de sondages ou à une capacité de mobilisation bien plus importante de la part de Ron Paul par rapport aux autres candidats.

Paul vs Obama

Pour finir, ce qui influencera probablement les résultats finaux bien plus que les sondages actuels, toujours selon realclearpolitics.com, Obama battrait le camp républicain à coup sûr mais, si Mitt Romney obtient le meilleur score avec une victoire de +5,2% pour Obama, c’est Ron Paul récupérant ses soutiens libertariens hors du GOP tant du parti libertarien, du parti démocrate que n’ayant aucune affiliation, qui remporte la seconde place avec une victoire d’Obama de +11%.

Les motivations principales de Ron Paul ne sont pas la présidence mais la possibilité de répandre des idées qu’offre une campagne électorale.

Néanmoins, rien n’est perdu. On pourrait encore espérer une inscription massive de supporters au GOP pour soutenir le candidat libertarien qui a le plus de chance d’atteindre le second tour. Ron Paul a également progressé dans les sondages en 2008 en inspirant de nouveaux militants. Qu’est-ce qui pourrait l’empêcher de faire encore grandir sa base électorale?