Un libertarien à la maison blanche?

La campagne pour choisir l’opposant d’Obama aux prochaines élections présidentielles a commencé dans les rangs républicains

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un libertarien à la maison blanche?

Publié le 21 juin 2011
- A +

La campagne pour choisir l’opposant d’Obama aux prochaines élections présidentielles a commencé dans les rangs républicains et cette dernière ne manque pas de remous. Le candidat libertarien Ron Paul est ainsi balloté dans les sondages alors que Mitt Romney garde la tête.

Moyenne des sondages pessimiste

Selon realclearpolitics.com, Ron Paul se retrouve bien mal classé. Encore que…

La moyenne des sondages entre le 1/6 et le 20/6 nous donne:

Romney 24.4
Palin 16.0
Giuliani 11.0
Cain 9.3
Gingrich 7.1
Paul 6.9
Bachmann 6.3
Perry 5.3
Pawlenty 4.9
Santorum 3.7
Hunstman 1.3

 

Malheureusement, le candidat Ron Paul n’arrive, à première vue, qu’en 5e position.

Bien que les différents sondages effectués par les médias et instituts de sondages donnent tous Romney grand vainqueur avec Palin classée en seconde, la troisième place semble pleine d’incertitudes et très variable au fil de la campagne.

On peut voir que Ron Paul a occupé la troisième place peu de temps avant que Cain la récupère même si, c’est Gingrich qui la conserve en moyenne.

Quelques bémols sont à mettre sur ce classement. Le début de la campagne signifie que certaines figures du GOP jaugent encore son déroulement pour savoir si ça vaut la peine d’y investir des sommes importantes. Pourtant, tant qu’ils ne se sont pas déclarés candidats ou non, certains sondages n’hésitent pas à les inclure.

En reprenant le classement actuel, on observe que Mitt Romney occupe bel et bien la première place mais Sarah Palin, Rudy Guliani, Rick Perry et Jon Hunstman ne se sont pas encore déclarés comme candidats.

Ca replace légèrement le sondage avec Herman Cain arrivant deuxième et Newt Gingrich se disputant la troisième place avec Ron Paul.

Pourtant Ron Paul est favori

Selon le média non-partisan cyberpresse.ca, les membres réunis lors de la conférence du parti en New-Orleans auraient donné une large préférence pour Ron Paul de 612 voix alors que John Huntsman arriverait deuxième avec seulement 382 voix et Mitt Romney n’en aurait que 74. Ce qui viendrait confirmer un sondage publié par Fox News ayant eu lieu l’année passée qui donnait Ron Paul et Barack Obama comme les deux candidats les plus soutenus par les électeurs à raison de respectivement 41% et 42%.

C’est pourtant sous les huées que fut accueillie la nouvelle. Difficile de dire si cette différence de score est due à un mauvais échantillonnage des institutions de sondages ou à une capacité de mobilisation bien plus importante de la part de Ron Paul par rapport aux autres candidats.

Paul vs Obama

Pour finir, ce qui influencera probablement les résultats finaux bien plus que les sondages actuels, toujours selon realclearpolitics.com, Obama battrait le camp républicain à coup sûr mais, si Mitt Romney obtient le meilleur score avec une victoire de +5,2% pour Obama, c’est Ron Paul récupérant ses soutiens libertariens hors du GOP tant du parti libertarien, du parti démocrate que n’ayant aucune affiliation, qui remporte la seconde place avec une victoire d’Obama de +11%.

Les motivations principales de Ron Paul ne sont pas la présidence mais la possibilité de répandre des idées qu’offre une campagne électorale.

Néanmoins, rien n’est perdu. On pourrait encore espérer une inscription massive de supporters au GOP pour soutenir le candidat libertarien qui a le plus de chance d’atteindre le second tour. Ron Paul a également progressé dans les sondages en 2008 en inspirant de nouveaux militants. Qu’est-ce qui pourrait l’empêcher de faire encore grandir sa base électorale?

Voir les commentaires (23)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (23)
  • Excellent discours, il a utilisé Rothbard en 34:28

  • Vous écrivez: « C’est pourtant sous les huées que fut accueillie la nouvelle ».
    Je suppose que vous faites référence à la diffusion de la vidéo de l’élection de Ron Paul comme meilleur prétendant au CPAC (Conservative Political Action Conference) de 2011.
    Or il faut savoir que Ron Paul l’a été deux fois de suite et que cette vidéo qui a fait scandale reprend les images et la bande son de l’année précédente (où ses partisans étaient en conférence et où on entendait les sifflements et le huées des partisans de Mitt Romney) et n’est donc pas la vidéo originale de cette année où il a été acclamé debout. La Fox a prétendu à une erreur et s’en est excusé, bien que dans l’interview qui suive, le journaliste y fait référence, tandis que Ron Paul qui est alors à Washington ignore que le commentaire peut être interprété comme un assentiment de sa part. Reste que tout est fait au niveau du parti républicain pour discréditer Ron Paul. Ce n’est pas mieux côté démocrates, ni état fédéral. En particulier la fuite il y a quelques mois d’un document interne au MIAC a singularisé les autocollants de Ron Paul comme devant être considéré par les forces de l’ordre comme un éventuel signe que le détenteur du véhicule qui l’arbore est un terroriste de l’intérieur. Rien que ça pour un membre du congrès pendant plus de 20 ans, chairman de la sous-commission bancaire du sénat en charge de la politique monétaire, membre de la commission des affaires étrangères et du Joint Economic Committee.

  • C’est édifiant ce que vous m’apprenez-là, simple citoyen, je serai ravi d’avoir des liens sur le sujet.

    • Il y a eu quelques membres du staff ‘campaign for liberty’ qui ont été arrêté aux aéroports par la TSA pour avoir du cash et des stickers Ron Paul.

    • Désolé Skit, je n’avais pas suivi mon post. Il y a de nombreux liens, mais celui-ci est le meilleur:
      http://www.youtube.com/watch?v=lwo0Iyrh1Zk
      Vous remarquerez que la présentatrice dit pour présenter l’information: « he came out of nowhere » (il est sorti de nullepart) ce qui est un peu fort vu sa stature et le fait qu’il ait gagné la précédente nomination… et là dessus les commentaires des deux présentateurs qui accentuent le décalage.

  • @ Paul est un Poulpe

    Ron Paul soutient la « ségrégation » privée. Et c’est un point de vue tout-à-fait libéral, car par définition le choix d’un employé plutôt qu’un autre est de la ségrégation.

    Quant à la théorie de l’évolution, il y a également des scientifiques, athées notoires, qui n’adhèrent pas à cette théorie. Cette position n’a donc strictement rien d’un obscurantisme ultra-religieux.

    Mais, ce qui est de l’obscurantisme par contre, c’est de croire que cette théorie soit un fait et de l’asséner comme une vérité indiscutable en ne tolérant aucune contestation possible.

  • @ Paul est un Poulpe

    Hé bien, vous pensez tout faux… 🙂

    Je ne connais pas assez Ron Paul pour savoir s’il fait ou non dans l’électoralisme, mais j’ai quand même tendance à penser que si c’était le cas, il lui serait bien plus intelligent de se profiler dans le politiquement correct que dans ses positions actuelles.

    Ensuite, je défends la liberté individuelle. Je suis par conséquent contre le ségrégationnisme imposé par l’Etat mais contre aussi à ce que l’Etat force des gens qui ne se supportent pas à devoir se fréquenter. Si un patron me demandait courtoisement de sortir de son établissement, j’en serais certes choqué, mais je préfère cela plutôt que s’il fait des commentaires dans mon dos, ou me sert moins bien parce qu’il ne supporterait pas ma petite amie. En me virant, au moins, il me perdrait définitivement comme client, ainsi que tous ceux à qui je ferai de la mauvaise publicité, et donc son attitude sera sanctionnée et ceux qui auront l’attitude inverse seront récompensés.

    J’ai déjà discuté bien plus de 10 minutes avec des évolutionnistes convaincus et avec des créationnistes convaincus, et j’ai très bien supporté. D’ailleurs, il s’agit de la même réthorique des deux côtés: ils tentent d’imposer leurs croyances sous couverture de science.
    Et vous ne faites pas mieux qu’eux en considérant qu’une théorie scientifique est un « indiscutable fait ». Une théorie, non seulement ce n’est pas un fait, mais en plus c’est très discutable, et d’ailleurs en science même un fait scientifique est discutable. Ce n’est qu’en religion que l’on trouvera de l’indiscutable.

    Enfin, je me fiche que Ron Paul soit créationniste, évolutionniste, ségrégationniste, raciste, ultraiste, ou je ne sais quoi. Tout ce que j’attends d’un politicien, c’est qu’il réduise drastiquement l’Etat et les lois, et qu’il se batte pour défendre les libertés individuelles.
    La grande majorité des politiciens actuels n’ont rien à faire de la liberté individuelle, et se battent pour nous mettre toujours plus de lois contraignantes, qu’ils ne respectent eux-mêmes pas, et qui n’ont pour effets que de donner toujours plus de privilèges et de richesses à leurs petits copains aux dépends de la majorité et des faibles…

  • Si vous ne recourez pas à l’intimidation et que vous n’empêchez pas autrui d’accéder à cette école et à ce café. Si vous souhaitez poser votre postérieur sur de l’asphalte, mon dieu, grand bien vous fasse. Mais ce sont des actions un peu idiotes. Fondez plutôt une école qui n’enseigne pas de telles sornettes, allez dans un café sympa, et laissez les gens, qui fréquentent ces lieux qui vous déplaisent, en pâtir tout seuls dans leur coin.

  • @ Paul est un Poulpe

    J’espère bien que Ron Paul s’opposera à toute tentative de l’Etat de vous empêcher de manifester, de boycotter, ou de vous exprimer, tant que vous le faites dans le respect des libertés individuelles.

    Concernant l’éducation, Ron Paul n’est pas un de ces créationnistes qui cherche à imposer sa théorie des origines dans les programmes scolaires, mais je pense qu’au contraire il défend la privatisation de l’éducation, afin que ce soient les parents qui puissent choisir le programme scolaire qu’ils veulent pour leurs enfants et non pas les politiciens qui leurs imposent.

  • On enseigne bien le keynesianisme et le réchauffement climatique. Une ânerie de plus, une ânerie de moins.

  • Il me semble qu’au sujet de l’avortement, bien qu’étant personnellement « pro-life », Ron Paul est favorable à ce que la question soit tranché par les Etats et non pas par le gouvernement fédéral.

  • @ AntiKal

    Je tiens à vous rassurer sur mes petites amies, elles partagent mes vues sur le sujet. Je sais choisir mes petites amies. D’ailleurs le fait de préférer une fille à une autre est aussi de la ségrégation, et ce ne sont pas les femmes qui filent le parfait amour qui vont s’en plaindre.

    Ensuite, il va de soi, que pour élire quelqu’un, je ne me baserai pas sur les préjugés ou autres procès d’intentions du genre de ceux que vous faites à Ron Paul et à mes petites amies, mais bien sur les actes et paroles du candidat. Or pour l’instant rien dans les actes et paroles de Ron Paul ne me donne à penser qu’il fera ce que vous lui attribuez.

    Ron Paul a démontré en tant qu’élu qu’il était un libéral convaincu et qu’il ne sacrifiait pas comme tant d’autres le libéralisme à je ne sais quel groupe de pression ou intérêt personnel. Le programme que vous lui prêtez va complètement à l’encontre du libéralisme, ce serait donc absurde que Ron Paul tombe aussi bas. Après, bien sûr que dans l’absolu cela pourrait arriver, mais c’est le risque pour tous les politiciens, voilà pourquoi il est plus qu’urgent de réduire leur pouvoir et ce n’est sûrement pas en élisant des politiciens tout acquis au système actuel que l’on arrivera à ce résultat.

  • Agiter le spectre d’une guerre civile pour justifier le maintien de lois immorales, ce n’est certainement pas quelque chose à quoi je puisse adhérer.

    D’autre part, le monde d’aujourd’hui est différent de celui d’il y a 150 ans, une nouvelle guerre de sécession aux USA n’est pas réaliste.

    Et grâce à la séparation des pouvoirs, ce n’est pas juste un homme qui pourra imposer ce qu’il veut aux USA.

    Enfin, je pense que Ron Paul aura déjà bien d’autres lois plus iniques à s’occuper que les lois anti-ségrégation.

  • @ AntiKal

    Une guerre civile aux USA n’est pour l’instant pas une réalité, mais qu’une hypothèse de votre part.

    Vous semblez d’ailleurs confondre vos hypothèses avec la réalité, puisque vous semblez être plus dérangé par les troubles hypothétiques qui pourraient arriver en cas d’élection peu probable de Ron Paul que par les troubles actuels causés par la politique d’Obama, troubles qui d’ailleurs dépassent de loin le territoire des USA…

    Des troubles, il y en aura toujours, à partir du moment où des intérêts sont en jeu et s’ils ne seront pas causés par ceux qui se battent pour la justice et la liberté, ils seront alors causés par ceux qui veulent vivre aux dépends d’autrui.

  • @ AntiKal

    « A votre avis, ceux qui feront le blocus des bars ségrégationnistes devront ils être considérés comme se battant pour la justice et la liberté ? »

    Non clairement pas. Il est de la liberté des propriétaires de ces bars de choisir leur clientèle en fonction des critères de leurs choix. Remettre en question cette liberté est pire que d’être raciste.

    Ceux qui se battent pour la justice et la liberté se contenteront de manifester pacifiquement ou de simplement boycotter ces bars, tout comme faisait Martin Luther King en son temps.

    « La violence humaine a bien d’autres dimensions. C’est même un domaine où l’être humain est incroyablement créatif. »

    Il est créatif dans la manière de faire le mal, mais les motifs sont toujours les mêmes.

    « Les lois de 64 sont aujourd’hui un des éléments qui empêchent noirs et blancs de s’étriper, dans certains Etats. Les tensions raciales sont là bas une réalité dure, tangible, palpable.  »

    Ce qui prouve bien l’échec complet de ces lois.

    Enfin, si vous avez dû remonter jusqu’en 1992 pour trouver des propos racistes chez Ron Paul, cela prouve bien que votre accusation à son encontre est ridicule. D’autant que même dans les citations que vous donnez sorties de leur contexte, il ne s’agit pas d’attaques contre les noirs, seulement de citer des statistiques qui n’engagent qu’elles et qui pourraient être interpréter sans voir du racisme à l’encontre des noirs. C’est comme si je disais que 100% des criminels ont été engendrés par des femmes, cela ne ferait pas de moi un misogyne pour autant.

  • Contrairement à AntiKal, Aloygah n’est pas prophète et ne sait pas ce qui se passera en cas de suppression de ces lois, mais Aloygah pourrait supposer par exemple que les lois en question ont envenimé la situation et que les supprimer pourrait au contraire détendre les choses.

  • @ AntiKal

    La grande majorité des entreprises n’aura aucun intérêt à mettre en place cette discrimination, car elles perdraient non seulement la clientèle noire, mais aussi toute la clientèle blanche qui est contre le racisme et de nombreux employés qui refuseraient de continuer de travailler ici.

    De plus, cela leur ferait une mauvaise réputation avec l’opposition de la presse.

    Enfin, ceux qui continueraient envers et contre tout risqueraient de se voir fermer les portes de nombreuses autres entreprises qui agiraient contre eux en signe de protestation…

    Si j’étais un noir américain, je me dirais que ce serait un bon moyen de lever le voile sur toute cette hypocrisie et de mieux démasquer les racistes.

  • Ces citations ne sont pas de Ron Paul, elles sont tirés d’une newsletter qui porte son nom, mais c’est tout. Il est coupable de ne pas s’être plus soucier de se qui s’écrivait à son nom, mais surement pas d’être raciste. Le racisme, c’est tout l’inverse de son engagement politique.

    Et quand aux lois sur la discrimination, je ne pense pas qu’elles fasse réellement du bien. On ne change pas les mentalités en passant une loi. Si des écoles décideraient de ne plus vouloir des noirs, je doute que le climat soit très sympa pour eux avant. Si on ne peut pas vous interdire légalement d’entrer, on va bien vous faire comprendre que votre place n’est pas ici, et ça reviendra à peu près au même. (et on parle bien sûr pas là des lois Jim Crow, qui sont elles totalement condamnables).

  • @ AntiKal

    Visiblement, vous avez assez peu confiance dans les noirs, puisque vous sous-entendez qu’ils seraient prêts à tomber dans de l’extrême violence pour la simple abrogation d’une loi.

    Ce n’est pas mon point de vue, je crois que les noirs sont assez intelligents pour comprendre que cette loi ne va pas forcément dans leurs intérêts et que son abrogation pourrait être à leur avantage. Et je crois que ceux qui ne comprendront pas cela, sauront néanmoins respecter les institutions du pays et ne pas sombrer dans la barbarie.

    Lorsque Bush Junior a été élu, il y avait la moitié du pays qui le considérait comme un épouvantable, ils n’ont pas pour autant pris les armes et mis le chaos dans le pays. Ils ont accepté le jeu démocratique, tant les blancs que les noirs.

  • Et c’est toujours des paroles dans le vide, étant donné que Ron Paul n’a pas écrit ces mots, et s’en dissocie complètement.

  • Blabla.
    Il s’est déja expliqué là dessus, ne fait pas campagne sur ces thèmes, après si ça te fait plaisir de penser que c’est un affreux raciste ségrégationniste, have fun.
    Tiens, juste comme ça, une citation de Ron Paul, réellement dite par lui cette fois « For instance, Blacks make up 14 percent of those who use drugs, yet 36 percent of those arrested are Blacks and it ends up that 63 percent of those who finally end up in prison are Blacks. This has to change. ».

  • Intéressant. Des sources dignes de ce nom?
    Si je puis me permettre, avant de reproduire les jugements dictés par la nécessité politique de ceux qui les prononcent, il serait bon que vous écoutiez ce qu’il dit et lisiez ce qu’il écrit.
    Après seulement, émettre un avis a un sens, autre qu’un a priori confortable. Et sans vouloir vous jeter la pierre, il me semble bien que ce soit le cas et que vous n’ayez rien lu de lui. Méfiez vous également des propos rapportés et analyses qui extraient une mauvaise traduction à des fins tendancieuses.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
inflation
4
Sauvegarder cet article

Par Pascal Salin et Philippe Lacoude.

Première partie de la série ici Seconde partie de la série ici Troisième partie de la série ici Quatrième partie de la série ici Cinquième partie de la série ici Sixième partie de la série ici Septième partie de la série ici Huitième partie de la série ici Neuvième partie de la série ici Dixième partie de la série ici Onzième partie de la série ici Douzième partie de la série ici

On peut appeler seigneuriage le profit obtenu dans la production de monnaie. Mais on parle aussi souvent de l’imp... Poursuivre la lecture

Back to the Ron Paul Revolution ! La convention nationale du parti libertarien américain qui se tenait samedi à Reno (Nevada) a désigné sa nouvelle présidente, Angela McArdle, elle-même portée par l’aile droite du parti, le Libertarian Party Mises Caucus. Sa victoire est sans appel : elle bat ses adversaires dès le premier tour, avec 692 votes et 69 % des votes des délégués nationaux du parti.

pic.twitter.com/4P8btiyhYV

— West Virginia Mises Caucus (@MisesCaucusWV) May 28, 2022

L’élection va-... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles