Que penser de l’impôt prélevé à la source?

Une tentative de dissimuler la réalité de la pression fiscale.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Que penser de l’impôt prélevé à la source?

Publié le 21 juin 2011
- A +

Le prélèvement à la source est un mode de recouvrement de l’impôt. Il consiste à faire prélever l’impôt par l’employeur ou le banquier avant même que le salaire n’ait été versé sur le compte du contribuable. Les libéraux s’y opposent fortement, car il a pour effet de masquer la réalité de l’impôt. C’est l’objectif avoué de l’administration française, qui déclare sur son site internet que le prélèvement à la source est « un mode de recouvrement relativement simple et « indolore » pour le contribuable, favorisant l’acceptabilité de l’impôt »[1].

Les libéraux dénoncent la même tentative de dissimuler la réalité de la pression fiscale pour les cotisations prélevées sur le salaire. Dans ce dernier cas, les libéraux proposent l’alternative du salaire complet.

Notes et références

Liens externes

 

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
impôt équitable indemnités de licenciement
2
Sauvegarder cet article

Par Laurence M. Vance. Un article du Mises Institute

Le représentant John Linder (élu républicain de Géorgie) s'est retiré du Congrès et l'animateur de talk-show Neal Boortz est silencieux depuis des années, mais leur plan fiscal ne veut tout simplement pas mourir.

Dans le New York Sun, John W. Childs, homme d'affaires milliardaire et donateur du parti républicain, plaide en faveur du remplacement du système actuel d'impôt sur le revenu par une taxe de vente (sales tax) nationale. Il écrit :

Il existe une meilleure soluti... Poursuivre la lecture

Une majeure partie, soit 80 % des impôts que nous payons s’inscrivent dans une logique gagnant-perdant, voire perdant-perdant. Les échanges gagnant-gagnant augmentent la prospérité d’une société. Les échanges gagnant-perdant la laissent inchangée. Les échanges perdant-perdant appauvrissent tout le monde.

Voici des exemples concrets de ces catégories.

Gagnant-gagnant : vous achetez votre pain chez le boulanger parce qu'il fait du meilleur pain que vous ou bien que vous y passeriez trop de temps si vous deviez le confectionner vou... Poursuivre la lecture

Par Mohamed Moutii. Un article de l'IREF Europe

Alors que la période covid touche à sa fin, les gouvernements hésitent à réduire les dépenses publiques et tentent de trouver des moyens de collecter davantage de ressources par la fiscalité. Dans cette optique, l’une des cibles privilégiées est celle des multinationales qui déplaceraient leurs bénéfices et leurs recettes fiscales vers des pays à faible fiscalité.

Le 20 décembre 2021, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié des dispositions typ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles