Contrepoints gagnant du Prix Claude Razel

Nous tenons à remercier l’Institut de Formation Politique. Ce prix contribuera fortement à notre élan

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Contrepoints gagnant du Prix Claude Razel

Publié le 20 juin 2011
- A +

Contrepoints est honoré d’avoir été désigné gagnant du Prix Claude Razel de la Toile par l’Institut de Formation Politique. C’est pour nous tant une reconnaissance du travail accompli qu’un encouragement à aller plus loin.

L’Institut de Formation Politique

L’Institut de Formation Politique est une organisation dont la création est partie d’un triple constat:

la sclérose économique et le relativisme moral confisquent l’avenir des générations futures ; le pays est verrouillé par la lâcheté et la tyrannie du statu quo ; la population, résignée, ne croit plus en la politique.

Les éléments de ce constat sont largement partagés. Certains attendent que le changement vienne d’un homme providentiel, d’autres fondent leurs espoirs sur l’effondrement du système, qui obligerait enfin à reconstruire. Cependant, c’est avant tout sur les citoyens qu’il faut compter pour amorcer le renouveau politique. Comme disait Einstein, « on ne règle pas les problèmes avec ceux qui ont contribué à les créer ».

Partant de ce constat, de jeunes entrepreneurs, chercheurs et étudiants dotés de convictions solides et de nombreuses expériences de terrain ont créé l’Institut de Formation Politique.

  • L’IFP est le premier institut qui forme les jeunes aux idées et à l’action politiques.
  • L’IFP s’adresse aux jeunes attachés à la primauté de la personne, et aux valeurs de liberté et de responsabilité.
  • L’IFP organise régulièrement des formations sous forme de séminaires et de conférences dédiés aux étudiants.
  • L’IFP anime également un réseau auquel les anciens auditeurs sont invités à participer. Ce réseau leur permet de se fédérer et de bénéficier d’aides et de conseils pour la réalisation de leurs projets.

Indépendant des partis politiques, l’IFP ne perçoit aucun financement public. L’IFP est une association loi 1901 à but non lucratif.

Le Prix Razel de la Toile

razel.jpgClaude Razel soutient l’Institut de Formation Politique depuis 2007. Il a dirigé, avec son frère Paul, l’Entreprise familiale de Travaux Publics Razel Frères, spécialisée en Terrassements, Travaux Souterrains et Grands Ouvrages d’Art www.razel.fr.
A la retraite, Claude Razel devient producteur-éditeur de musique pour enfants www.edljsa.fr.

Le 30 juin 2010, M. Razel a proposé la création d’un Prix annuel de 1.000 euros pour récompenser l’auditeur de l’IFP ayant réalisé « la meilleure campagne par Internet : Blogue, Facebook, Twitter, My Space, Viadeo etc., pour diffuser très largement ses convictions ».

« Faire rayonner ses convictions au plus grand nombre : quoi de plus beau quand elles sont nobles et conçues pour l’intérêt commun ? »

De jeunes et hautement entreprenants membres de l’association liberaux.org, qui ont aussi participé aux séminaires de formation de l’IFP, ont préparé le dossier de condidature du site d’info Contrepoints.org, mettant en avant les autres réalisations de notre association, dont Wikiberal et le forum liberaux.org sont les plus connues, et le travail accompli sur Contrepoints. Le dossier de qualité professionnelle qu’ils ont assemblé a su convaincre les membres du jury.

Contrepoints a été créé en 2008 dans le but de mettre en avant les articles du site Catallaxia. Il n’avait pas au départ une vocation grand public, mais cela a changé au début 2010, quand il a commencé à s’orienter également vers l’actualité et l’info. Une motivation pour ce changement est l’absence si frustrante d’un éclairage non gauchiste, socialiste ou social démocrate, dans les médias. Selon l’adage que l’on est jamais aussi bien servi que par soi-même, quelques membres de notre association se sont donc retroussés les manches et ont décidé de voir si un tel concept pouvait prendre. 18 mois de croissance ininterrompue plus tard, l’effort continue avec plus de vigueur que jamais.

Entretemps, nos prodiges informatiques ont mis au point la nouvelle maquette, plus plaisante à l’oeil (si nous en croyons la réaction de nos lecteurs), et de nombreux liens avec les réseaux sociaux qui donnent à nos auteurs l’assurance que leurs articles pourront trouver leur public.

L’équipe n’a cessé de s’enrichir et compte désormais plusieurs traducteurs, correcteurs et administrateurs techniques.

Notre relation essentielle avec les auteurs et sites partenaires reste évidemment la pierre de voute du concept Contrepoints, et ce prix est bien sûr aussi le leur. Nous ne pouvons pas tous les mentionner, mais nos lecteurs les connaissent par le plaisir qu’ils ont à les retrouver régulièrement. Une liste incomplète se trouve sur notre Une, dans la rubrique Liens recommandés. Certains nous ont apporté de beau succès tels Jean-Baptiste Noé, Jean-Michel Belouve, Vincent Benard, Un Monde Libre, H16, mais c’est l’ensemble qui compte, et qui fait la richesse si appréciée du contenu. Sans oublier que les contributions du Québécois Libre, de l’Institut Economique de Montréal, du Minarchiste, de Descoteaux, font de Contrepoints un site empli de pertinence pour les francophones d’Outre Atlantique, et que notre volonté est de pouvoir offrir ce type de diversité pour tous les endroits où on l’on parle le Français.

Quand tant de bénévoles, qui ont des vies bien remplies à côté de leur travail pour l’association, consacrent tant d’efforts, pendant si longtemps, et avec tant de succès, à un projet, on peut l’avouer, en recevoir une reconnaissance, un signe d’encouragement, c’est une chose qui fait du bien.

Nous tenons donc, avec tout l’enthousiasme qui nous caractérise, à remercier l’Institut de Formation Politique. Ce prix contribuera fortement à notre élan. De plus, il est associé à une généreuse prime de 1.000 € que, combinée à d’autres sources de revenus, nous consacrerons à lancer une campagne de promotion de Contrepoints, à rémunérer une mission de promotion et de « community management », et enfin, au coeur de notre « métier », à rémunérer des chercheurs et des auteurs, afin de générer du contenu original plus incisif, et d’encore meilleure qualité.

En un mot comme en cent, de Contrepoints à l’équipe de l’IFP :

Merci.

Voir les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après la présentation, ainsi que des analyses précises et détaillées portant sur les enjeux liés aux techniques et technologies du numérique, objets d’un premier volume, puis la portée économique prodigieuse de ces technologies, étudiées dans un second tome, cette importante somme de connaissances et de réflexions se poursuit à travers ce troisième et ultime volume, consacré aux enjeux sociétaux et aux nombreuses questions que soulève la pratique du numérique.

Réunissant une nouvelle fois les contributions de multiples spécialistes ven... Poursuivre la lecture

La contribution à l'audiovisuel public, plus connue sous son petit nom de redevance télé, est sur la sellette. Les candidats présidentiels Macron, Pécresse, Le Pen et Zemmour ont prévu de la supprimer, les deux derniers envisageant en outre de privatiser certains éléments de notre audiovisuel public. Parmi les motivations avancées, la question du pouvoir d'achat des Français et celle du pluralisme et de l'indépendance des médias.

Marine Le Pen

Éric Zemmour

Valérie Pécresse

Emmanuel Macron

S'agissant du p... Poursuivre la lecture

Il y a 20 ans, presque jour pour jour, la Commission européenne imposait une amende record de 497 millions d’euros à Microsoft et lui imposait de produire une version de Windows sans Internet Explorer et sans Windows Media Player.

Ceci mettait fin à des années de procédures antitrust et arrivait à contre-temps alors que la concurrence avait déjà amplement limité le monopole de Microsoft sur ces deux produits.

Quelle ironie que Microsoft ait récemment renoncé à mettre à jour Internet Explorer et ait choisi de le remplacer par Edg... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles