L’OCDE convaincue que le Portugal surmontera la crise

Le Portugal a accompli des progrès importants en termes de modernisation de son économie ces dernières années, mais il a été très durement touché par la crise

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’OCDE convaincue que le Portugal surmontera la crise

Publié le 27 septembre 2010
- A +

Le Portugal a accompli des progrès  importants en termes de modernisation de son économie ces dernières années, mais il a été très durement touché par la crise, selon la dernière étude économique de l’OCDE consacrée à ce pays.

Dans l’immédiat, le principal enjeu est de gagner la confiance des investisseurs en assainissant les finances publiques du Portugal, indique l’étude. Le plan d’assainissement budgétaire du gouvernement va dans le bon sens, mais il est important que sa mise en œuvre se poursuive rapidement.

Lors du lancement de l’étude à Lisbonne,en présence du Premier ministre Josè Sócrates le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, a déclaré : « Je suis convaincu que le Portugal surmontera cette crise. Son ambitieuse stratégie d’assainissement budgétaire  doit pouvoir se reposer sur un solide consensus politique, et le pays s’est montré capable d’atteindre des objectifs ambitieux par le passé. »

M. Gurría a ajouté que d’autres problèmes étaient plus profondément enracinés. « S’il était possible de renforcer encore ce consensus politique et de le mettre à profit pour approfondir le processus de réformes structurelles qui était déjà engagé, le Portugal améliorerait non seulement sa productivité et son niveau de vie, mais il accroîtrait en outre sensiblement sa capacité de résistance aux crises futures. »

L’étude recommande aux autorités portugaises d’adopter un cadre global de dépenses à moyen terme,  reposant sur  des règles. Il importe également de réduire les effets de distorsion induits par le système d’imposition et de le rendre plus favorable à la croissance, en opérant un transfert de charge fiscale du travail vers la consommation et la propriété.

Selon l’OCDE, les réformes récentes du code du travail et du code de la sécurité sociale sont des initiatives positives, mais il est possible d’aller plus loin pour éviter que la hausse du chômage ne prenne un caractère structurel. Dans la mesure où la flexibilité du marché de l’emploi repose essentiellement sur un recours fréquent aux contrats temporaires, une plus grande convergence s’impose entre les dispositions juridiques relatives aux contrats de travail temporaires et réguliers.

Population ayant suivi au moins le deuxième cycle de l’enseignement secondaire, par tranche d’âge, en 2007

L’étude porte également sur le système d’enseignement, et salue les récentes réformes mises en œuvre dans le domaine de la formation professionnelle. Elle recommande aux autorités de mettre davantage l’accent sur l’évaluation de l’efficacité des programmes, en particulier dans le contexte actuel de restrictions budgétaires.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les drames aux urgences hospitalières rebondissent avec le retour massif des malades non covid. En 2019 les services d’urgences connaissaient déjà la crise la plus grave depuis ces 10 dernières années, avec plus de 25 000 000 passages par an.

Il n’était pas rare de rester 12 heures sur un brancard avant d’être pris en charge. Désertées par les malades paniqués par le covid pendant la pandémie elles connaissent un nouvel afflux alors que 20 % des lits sont fermés faute de personnels.

La liste des hôpitaux en difficultés est longue <... Poursuivre la lecture

Loin de nous l’idée d’être des profiteurs de guerre. La guerre en Ukraine est évidemment dramatique humainement. Mais elle a dans le même temps des répercussions économiques et financières. Aussi, de nombreux ménages s’inquiètent pour leur épargne et les valeurs refuge (or notamment) attirent de nouveau. Dans quoi investir dans ce contexte de crise ukrainienne ? Certains placements sont-ils meilleurs que d’autres pour investir son épargne en 2022 ?

L’or : toujours une valeur refuge ?

En période de crise, on pense tout de suite à l’or e... Poursuivre la lecture

Par Ben Krishna. Un article de The Conversation.

La question de savoir si les virus sont vivants reste controversée. Cependant, comme tous les êtres vivants, ils évoluent. Ce fait est apparu très clairement au cours de la pandémie de SARS-CoV-2, le coronavirus responsable du Covid-19 : de nouveaux variants préoccupants ont émergé régulièrement, venant bousculer l’actualité.

Certains de ces variants se sont révélés plus efficaces que les précédentes versions du SARS-CoV-2 pour se propager d’une personne à l’autre et ont fini par ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles