L’OCDE convaincue que le Portugal surmontera la crise

Le Portugal a accompli des progrès importants en termes de modernisation de son économie ces dernières années, mais il a été très durement touché par la crise

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

L’OCDE convaincue que le Portugal surmontera la crise

Publié le 27 septembre 2010
- A +

Le Portugal a accompli des progrès  importants en termes de modernisation de son économie ces dernières années, mais il a été très durement touché par la crise, selon la dernière étude économique de l’OCDE consacrée à ce pays.

Dans l’immédiat, le principal enjeu est de gagner la confiance des investisseurs en assainissant les finances publiques du Portugal, indique l’étude. Le plan d’assainissement budgétaire du gouvernement va dans le bon sens, mais il est important que sa mise en œuvre se poursuive rapidement.

Lors du lancement de l’étude à Lisbonne,en présence du Premier ministre Josè Sócrates le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, a déclaré : « Je suis convaincu que le Portugal surmontera cette crise. Son ambitieuse stratégie d’assainissement budgétaire  doit pouvoir se reposer sur un solide consensus politique, et le pays s’est montré capable d’atteindre des objectifs ambitieux par le passé. »

M. Gurría a ajouté que d’autres problèmes étaient plus profondément enracinés. « S’il était possible de renforcer encore ce consensus politique et de le mettre à profit pour approfondir le processus de réformes structurelles qui était déjà engagé, le Portugal améliorerait non seulement sa productivité et son niveau de vie, mais il accroîtrait en outre sensiblement sa capacité de résistance aux crises futures. »

L’étude recommande aux autorités portugaises d’adopter un cadre global de dépenses à moyen terme,  reposant sur  des règles. Il importe également de réduire les effets de distorsion induits par le système d’imposition et de le rendre plus favorable à la croissance, en opérant un transfert de charge fiscale du travail vers la consommation et la propriété.

Selon l’OCDE, les réformes récentes du code du travail et du code de la sécurité sociale sont des initiatives positives, mais il est possible d’aller plus loin pour éviter que la hausse du chômage ne prenne un caractère structurel. Dans la mesure où la flexibilité du marché de l’emploi repose essentiellement sur un recours fréquent aux contrats temporaires, une plus grande convergence s’impose entre les dispositions juridiques relatives aux contrats de travail temporaires et réguliers.

Population ayant suivi au moins le deuxième cycle de l’enseignement secondaire, par tranche d’âge, en 2007

L’étude porte également sur le système d’enseignement, et salue les récentes réformes mises en œuvre dans le domaine de la formation professionnelle. Elle recommande aux autorités de mettre davantage l’accent sur l’évaluation de l’efficacité des programmes, en particulier dans le contexte actuel de restrictions budgétaires.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Les collapsologues ont tout à fait raison : nous vivons bien une période d’Apocalypse, à la nuance près que ce n’est pas la planète qui s’effondre, c’est l’État qui part en totale déconfiture.

En quarante ans de "néolibéralisme" (entendez par là en quarante ans de soviétisation menée par des fils à papa parisiens pourris gâtés) la France s’est propulsée avec vigueur et confiance dans une trajectoire menant tout droit dans le mur.

Le prétendument meilleur système de santé au monde est en fait un dispensaire qui ne tient que par m... Poursuivre la lecture

L’Occident semble avoir accéléré son déclin dans une espèce de folie autodestructrice rarement égalée.

Les sociétés occidentales subissent les conséquences de la scandaleuse gestion de la pandémie de covid de leurs dirigeants politiques et souffrent d’une inflation des prix, auto-infligée par leurs propres sanctions contre la Russie.

C’est dans ce contexte qu’il faut lire le dernier livre de Olivier Piacentini, La Chute Finale : l’Occident survivra t-il ?.

 

Ce déclin ne date pas d'hier

Comme l’explique avec b... Poursuivre la lecture

Discours d'é
5
Sauvegarder cet article

Peut-être vous rappelez-vous la fin du mois d’octobre 2010.

Un mouvement de grève avait alors provoqué une pénurie d’essence dans les stations-services. Quelques mois plus tard, le sujet des carburants était de nouveau sur la table. Une hausse du prix du brut avait fait monter le cours du Brent à 123 dollars le baril. Le prix moyen du litre d’essence était alors de 1,38 euro.

Aujourd’hui, le cours du Brent est à 100,6 dollars et le prix moyen du litre d’essence est à 1,87 euro, après bouclier tarifaire, ce qui voudrait d... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles